Vous êtes ici

PRO A

Cholet sur sa lancée

27/05/2002
Les playoffs de la PRO A ont démarré ce week-end et ont donné une première tendance. Si toutes les équipes évoluant à domicile se sont imposées une mention spéciale revient à Cholet, qui n’a laissé aucune chance à Dijon (108-76).

L’Equipe de Cholet continue d’imposer sa loi partout où elle passe. En ayant terminé la saison régulière sur une série de treize victoires, les hommes de Savo Vucevic se plaçaient dans le fauteuil du trouble-fête annoncé de ces playoffs. Pourtant, l’adversaire qui lui était proposé lui inspirait les plus grande craintes. Dijon est en effet la seule formation à les avoir battu deux fois en championnat, aussi bien à domicile qu’à l’extérieur. Mais après un premier quart-temps d’observation, le club du Maine-et-Loire prenait l’avantage assez nettement grâce à Tony Stanley (16 pts) et surtout Tony Dorsey (15 pts, 10 rbs). En face, Jérôme Monnet (17 pts, 11 rbs) tentait bien de révolter son équipe, mais le JDA s’inclinait lourdement (108-76).

Dans la même partie de tableau, l’ASVEL accueillait Le Mans et a eu toutes les peines du monde à s’extraire du piège tendu. Longtemps devant, les Sarthois ont lâché prise dans le dernier quart-temps. Sandro Nicevic avait pourtant donné le ton par son incroyable précision au shoot (6/6). Mais, les Villeurbannais pouvaient compter sur Yann Bonato (18 pts, 5 rbs, Notre photo) et Nikola Vujcic (17 pts, 7 rbs) pour se sortir de ce mauvais pas. Au final, l’ASVEL l’emporte (81-71) et se déplacera mardi au Mans avec un avantage.

Les joueurs de Pau-Orthez, quant à eux, se sont nettement imposés contre Nancy (99-77). Sous l’influence d’un Dragan Lukovski en grande forme (24 pts soit son meilleur total en France, 6 passes en 23 minutes) et de l’Espagnol Roger Esteller (18 pts, 8 passes), les tenants du titre ont rapidement pris la mesure du match. Le dernier vainqueur de la Coupe Korac a bien tenté de recoller au score grâce, entre autres, à l’une des surprises de la fin de saison Vincent Masingue (15 pts, 8 rbs) mais l’écart était trop criant.

Enfin, Chalon s’est défait de Gravelines (82-70). Très costauds durant la première période, les troupes de Philippe Hervé ont levé le pied avant la mi-temps mais ont su réagir dans le troisième quart-temps, où ils ont été intraitables (24-9). Corey Crowder (18pts, 6 rbs) n’a pas fait de détails et s’est montré extrêmement précis (8/10 au tir). Côté nordiste, le jeu tourné vers Ali Bouziane (15 pts) et Danny Strong (15 pts) ne porta pas ses fruits alors que Kordian Korytek, s’est montré plus tourné vers l’offensive qu’à son habitude (14 pts).

Les matches retour auront lieu mardi 28 mai et donneront lieu à un match d’appui (le 1er juin) si besoin est.

Pau-Orthez – Nancy 99-77


Chalon-sur-Saône – Gravelines 82-70


ASVEL – Le Mans 81-71


Cholet – Dijon 108-76



En ce qui concerne les barrages, Bourg-en-Bresse (Pro A) a chuté d’entrée à domicile contre Epinal ce qui augure mal de l’avenir pour les Bressans. Autre succès à l’extèrieur : celui de Chalons en Champagne à Rueil, obtenu après prolongation.

Bourg-en-Bresse (PRO A) – Golbey Epinal 71-74


Rueil – Chalons en Champagne 96-99 a. p.


Roanne – Besançon 71-70


Reims – Evreux 80-71

Tags: 
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'