Vous êtes ici

NM1 - Interview

« Il y a beaucoup de positif »

05/11/2020
©Olivier Poulain
Leader de l’équipe de Bordeaux ces deux dernières saisons, Sébastien Cape est arrivé cet été en Bretagne dans un club de Lorient plein d’ambition. Après un très bon premier mois de compétition, le meneur du CEP fait le point sur la situation

Après 2 années à Bordeaux, tu as signé à Lorient, tu avais besoin d’un nouveau challenge ? On sait que Lorient a de belles ambitions.
Oui c’est un nouveau challenge. A Bordeaux avec la situation vis-à-vis du COVID, financièrement c’était un peu le flou, donc ils n’ont pas pu forcément conservé les joueurs qui ont fait une bonne saison. De mon côté j’étais à la recherche d’une équipe soit pour aller jouer au-dessus soit dans un club qui joue la montée, et c’est là que Lorient s’est positionné.  Ils ont des ambitions élevées, moi aussi, donc ça a bien matché.

Vous avez fait un bon début de saison (4 victoires et 2 courtes défaites à l’extérieur à Rueil et Tours) qu’est-ce qui fonctionne bien ?
Ce qui est rassurant c’est que le groupe vit bien, il y a des supers mecs. L’équipe n’a pas été construite seulement autour des qualités basket, le staff a recruté des joueurs qui ont le bon état d’esprit.
Ce qui fonctionne bien également c’est que malgré une longue période d’arrêt on arrive à bien jouer ensemble. On a encore beaucoup de progrès à faire mais en attaque on est déjà bien en place. On a deux défaites, mais ce sont des défaites de début de saison : à Rueil on a pas su gérer la tempête alors que l’on avait 17 points d’avance par exemple. Il faut tirer les leçons de ces matchs là et aller de l’avant mais il y a beaucoup de positif depuis le début de la saison c’est certain.

D’un point de vue personnel, tu t’éclates ?
Oui je m’éclate, j’ai bien trouvé ma place dans cette équipe. Le style de jeu que le coach veut instaurer me correspond assez donc je m’y retrouve bien. Je joue avec des supers joueurs donc tout va bien. C’est vrai que parfois on peut se demander si on va réussir à trouver sa place dans une nouvelle équipe mais là ça a vraiment bien pris donc j’espère que ça va continuer dans ce sens.

Tu as connu la montée avec Caen, tu penses que le groupe a les même qualités et peut réaliser la même chose ?
Oui complètement, je pense que l’on a vraiment l’équipe pour. La configuration du groupe est différente. A Caen, il y avait beaucoup de gros CV, avec des joueurs qui pouvaient gagner les matchs à eux tous seuls. A Lorient l’équipe est beaucoup plus complémentaire avec des mecs qui veulent prouver des choses. Mais oui, quand je regarde notre équipe je suis sûr que l’on peut le faire car elle est très bien construite et on est très fort à tous les postes.

La période est un peu compliquée, l’équipe est toujours mobilisée ?
Oui, l’équipe est toujours ensemble. Nous sommes tous à Lorient, on continue de s’entraîner. C’est vrai que c’est une période compliquée, le plus dur à gérer c’est vraiment le flou. On s’entraîne mais sans savoir trop pourquoi, on ne sait pas si le bon début de saison va servir à quelque chose, huis-clos ou pas, etc.. Pour moi je trouve cela très dur à gérer. On avance un peu dans un brouillard.