Infos COVID - FAQ Clubs | FFBB

Vous êtes ici

Infos COVID - FAQ Clubs

Infos COVID - FAQ Clubs

Alors que la France traverse aujourd’hui une deuxième phase de confinement qui a mis les activités sportives amateurs à l’arrêt pour la deuxième fois en l’espace de quelques mois, les questions sont nombreuses autour de la situation sanitaire et de ses conséquences sur les clubs, leurs licenciés (joueurs, dirigeants, techniciens et officiels), les compétitions.

La FFBB vous propose un espace dédié autour de quatre grandes thématiques : Sanitaire, Economique, Sportif et Social (accessibles depuis le menu déroulant). Cet espace sera régulièrement mis à jour afin de vous accompagner vers un retour au jeu que nous espérons tous rapide.

Si la question que vous souhaitez nous poser ne figure pas dans cette page, contactez-nous

FAQ (Foire aux Questions)

Toutes les questions fréquemment posées
  • Qui peut pratiquer le basket ?

    - Dans l’espace public,
    Pour la pratique auto-organisée ou encadrée :
    Public mineur et majeur : groupe de 6 personnes maximum ;

    - Dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA), dans le respect des protocoles sanitaires (distanciation physique obligatoire) sans limitation du nombre de personnes.

    - Dans ces ERP de plein air, si l’activité est encadrée, le seuil des 6 personnes ne s’applique pas.

    Toutes divisions – Mineurs
    Les activités scolaires et périscolaires à destination des mineurs sont de nouveau autorisées pour la pratique en intérieur et extérieur tout en respectant le couvre-feu.

    La pratique sportive, qu’elle soit individuelle ou collective encadrée ou non, doit être sans contact et se faire dans le respect de la distanciation physique entre les participants (deux mètres).

  • Que fait la FFBB pour favoriser l’ouverture des gymnases et l’autorisation de la pratique ?

    Jean-Pierre Siutat, Président de la FFBB : "Tout d’abord il est capital de souligner que nous traversons une crise sanitaire nationale sans précédent, et qu’il n’est pas question de faire ou de demander n’importe quoi. Nous sommes une fédération responsable, délégataire de service public. Le pouvoir de police appartenant au Préfet et au maire, il est indispensable de rappeler la FFBB n’a pas le pouvoir d’imposer quoi que ce soit. Elle travaille en revanche quotidiennement pour actionner les leviers qui lui permettent de se faire entendre.

    - Auprès du gouvernement via notre Ministère de tutelle. Les échanges sont nombreux et parfois en direct avec Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu.
    - Auprès de l’Assemblée Nationale et du Sénat. Nous sommes en prise direct à travers les groupes sport de ces deux entités qui nous questionnent et permettent de diffuser de nombreuses informations.
    - Auprès des médias afin d’interpeller les acteurs autant que possible. Par mon entremise mais également par l’intervention de figures majeures de notre sport comme Tony Parker."

    Le 25 février, Denis Masseglia, président du CNOSF, Jean-Pierre Siutat, président de la FFBasket, Philippe Bana, président de la FFHandball, Eric Tanguy, président de la FFVolley, ont tenu une conférence de presse à la Maison du Sport Français ce jeudi, accompagnés de nombreux président.es de fédérations de sport de salle.

    "Il est plus facile aujourd’hui pour un sport individuel en plein air d’envisager un retour au jeu. Lors du premier déconfinement, les sports de contact avaient été, dans un premier temps, interdits. Cependant, nous avons, par la suite, respecté scrupuleusement les protocoles mis en place (voir par ailleurs) et l’enjeu est clairement la reprise de l’activité. Elle peut se réaliser en deux étapes : pour les mineurs puis les seniors.
    Les plus jeunes avaient eu l’occasion de poursuivre leur pratique lors de la mise en place du couvre-feu dans certaines villes en octobre. Malgré les propositions, à l’initiative notamment des fédérations, de poursuivre dans cette voie, les arbitrages n’ont pas été favorables au sport lors du nouveau confinement. Elles continuent d’être portées par le Ministère et les récentes déclarations du Président Macron sont porteuses d’espoir."

  • Pourquoi la réalité du terrain est-elle parfois éloignée des déclarations officielles ?

    Jean-Pierre Siutat, Président de la FFBB : "Lorsqu’une annonce est faite par le Président de la République ou un ministre, un décret est ensuite publié afin d’appliquer ces décisions sur l’ensemble du territoire. Lors de cette étape, l’action du Préfet est déterminante. C’est lui qui décline, à sa manière et en responsabilité, des décisions qui viennent du gouvernement. En prenant en compte une situation différente sur son territoire, il peut décider d’une application différente des directives gouvernementales. De même, un maire a également le pouvoir d’agir et de maintenir, par exemple, son gymnase fermé.

    Là encore la FFBB n’a pas le pouvoir de décision. Elle ne peut qu’influer pour corriger éventuellement une situation. Et elle le fait au niveau du Ministère qui renvoie ensuite au préfet. Elle le fait au niveau des communes. Parfois cela fonctionne, parfois non. Notre directrice juridique Amélie Moine travaille en direct avec le cabinet du Ministre. Ludivine Saillard, chargée des politiques territoriales et des relations collectivités au sein du Cabinet, travaille avec les communes pour expliquer les situations et tenter de trouver une issue favorable au basket."

  • Quels sont les protocoles sanitaires à appliquer dans mon club ?

    A l’occasion des différentes phases du retour au jeu, la FFBB a publié des protocoles de reprise à destination de trois "publics" différents :
    - La haute performance
    - Le basket professionnel
    - Le basket amateur, le vivre ensemble et la reprise des activités sportives pour la première étape du déconfinement

    Ces protocoles sont diffusés à tous les clubs. Ils sont bien évidemment mis à jour à chaque mise à jour des directives gouvernementales et disponibles sur le site de la FFBB.

    Différents protocoles en vigueur :
    Protocole reprise du basket amateur et des activités vivre ensemble
    Protocole du basket professionnel LFB
    Protocole compétitions LF2 et NM1 et championnats ultra-marins
    Protocole du basket pour la haute performance

  • Quel est le poids du sport dans l’économie française ?

    Dans un dossier de presse consacré au grandes priorités du sport, le Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a évalué à 78 milliards d’euros et 448.000 emplois la part du sport dans l’économie.

    Si les pertes liées à l’arrêt de l’activité sont quantifiables pour le sport professionnel, il est plus difficile de les mesurer dans le secteur amateur. Une enquête menée par le CNOSF a récemment été mise en œuvre et 44.000 clubs y ont répondu qui ont fait valoir une perte de 370 millions d’euros. 3.300 clubs de basket (sur 4.000) ont participé, ce qui démontre encore une fois la réactivité de nos clubs. Ce sont des éléments capitaux qui permettront de présenter une situation plus clair et précise à l’état. Les clubs seront prochainement à nouveau sollicités afin de déterminer encore plus précisément leur manque à gagner. Nous serons appelés à solliciter les clubs ultérieurement pour parfaire ces informations indispensables à la prise en compte de l’impact de la crise sanitaire sur le sport amateur.

    Communiqué de presse - réunion les acteurs du sport et le Président de la République 
    Soutien économique et plan de relance du sport - 18-11-2020

  • A quel point la FFBB est-elle impactée par la situation sanitaire ?

    Lors de l’Assemblée Générale du Touquet, le 17 octobre dernier, la FFBB a présenté un budget équilibré de 37 millions d’euros sur la saison 2019/20. Il était de 38 millions d’euros en 2018/19.

    Pour la saison en cours, le budget prévisionnel de la FFBB a considérablement baissé à 33 millions d’euros (-13%) ; une prévision chiffrée qui se traduira sur le terrain par une baisse de ses capacités d’actions.

    A titre d’information, une baisse de 1% du nombre de licenciés correspond à une perte financière de l’ordre de 250.000€. Mi-novembre, la FFBB accusait une diminution de son nombre de licenciés de 15% environ. Une tendance à la baisse qui se retrouve dans tous les sports dans des proportions parfois dramatiques.

    En dix ans, la fédération a multiplié par deux son budget tout en diminuant par deux ses frais de fonctionnement. L’apport de l’Etat au travers de subvention n’a que très peu évolué et représente aujourd’hui 8% du budget global. Les affiliations, les licences, grâce à un nombre en évolution permanente, mais aussi les partenariats et l’événementiel sont les principales sources de revenus de la FFBB.

       

  • Quelles mesures sont prises par la FFBB concernant le remboursement des licences aux clubs ?

    • Mobiliser, sur ses fonds propres, en complément du premier fonds Retour au Jeu de 2 millions €, un nouveau soutien aux clubs, d’un montant de 2,6 millions € qui permettra de restituer aux clubs, même en cas de reprise du jeu :
    o La part correspondant à l’extension fédérale de licence de leurs joueurs et joueuses ;
    o Les droits d’engagement de championnats de France (NF3, NF2, NF1, NM3, NM2, U15 & U18 Elite) pour la saison 2020-21 ;
    o Les autorisations secondaires et forfaits fédéraux liés aux rencontres annulées.
    • Mobiliser chaque ligue régionale et comité départemental pour compléter, d’ici fin mars, ce soutien aux clubs par des dispositifs correspondant à la réalité de chaque territoire, afin d’être au plus proche des clubs, pour cette fin de saison ou pour mieux préparer la saison suivante ;
    • Préparer dès maintenant un plan de soutien à l’activité pour la saison prochaine, en tenant compte des mesures prévues par le gouvernement dont le Pass’Sport et le projet de défiscalisation de licences.

    Au titre de cette saison 2020/21, la FFBB, ses Ligues et ses Comités ont ainsi unanimement décidé de mettre en place un plan massif d’aides de 12 millions d’euros à destination directe des clubs. Une communication envers les clubs sera organisée très rapidement afin de préciser les modalités de ces aides.

  • Quelles sont les aides auxquelles mon club peut prétendre ?

    Elles sont multiples et parfois méconnues par les clubs. Chômage partiel, fonds de solidarité, allègement - exonération exceptionnelle des cotisations, prêts octroyés ou garantis par l’Etat, ces aides sont disponibles sous certaines conditions.

    Le Ministère a mis à jour le 21 avril les différentes mesures mises en place et que vous pouvez trouver ci-dessous :
    Mesures d’aides économiques d’urgence et du Plan de relance pour le sport

    Newsletter rappel des mesures de soutien aux clubs de sport - 16-11-2020

    La Fédération Française de Basketball prend en charge votre adhésion 2020 au Conseil Social du Mouvement Sportif (CoSMoS), l’organisation des employeurs du sport. Afin de vous accompagner dans votre quotidien d’employeur ou de futur employeur, adhérez au CoSMoS et vous serez.
    - Conseillé par les juristes spécialisés du CoSMoS à votre écoute par téléphone et par mail,
    - Accompagné via des outils actualisés en ligne (modèles de contrat de travail, fiches pratiques..),
    - Informé via la newsletter d’actualités et des alertes infos,
    - Formé via des sessions de formation à un tarif préférentiel,
    - Représenté dans toutes les négociations de la branche sport.

    Note adhésion COSMOS 
    Bulletin d'adhésion COSMOS réseau groupée structure rattachée 2020

    Les dispositifs de soutien aux associations sportives dans les territoires

    Guide dispositifs financiers 2020

    Les associations et l’activité partielle

    Association et activité partielle

  • En quoi consiste le programme Retour au Jeu ?

    Retour au Jeu est un programme fédéral d’actions territoriales piloté, avec la contribution des comités Départementaux et Territoriaux, donnant la main aux clubs volontaires organisant des tournois amicaux 5x5, 3x3 et des activités VxE ou autres projets de "Retour au Jeu" dans le respect des règles sanitaires. Trois grandes phases ont été dégagées. La première entre le 11 mai et le 3 juillet (scolaire) centrée autour des tournois de fin de saison et du soutien aux opérations sur le temps scolaire, la deuxième du 6 juillet au 3 septembre (vacances) articulée autour des stages et de l’organisation d’Open Plus et Open Plus Accès et la dernière 4 septembre au 30 juin 2021 (reprise) entre tournois, rassemblements et formations de proximité. Les démarches seront simplifiées et disponibles uniquement en ligne.

    Tous les clubs sont éligibles à ce fonds et peuvent encore y prétendre.

    Toutes les infos sur l'opération Retour au Jeu sur retouraujeu.ffbb.com

  • A quoi ressembleront demain les formules des championnats ?

    Le 19 mars dernier, face à la crise sanitaire qui continue de lourdement toucher le pays et a entraîné la suspension des activités sportives en intérieur pour les majeurs et les mineurs depuis de longs mois, la FFBB a été contrainte de prendre la décision d’arrêter définitivement l’ensemble de ses championnats métropolitains (départementaux, régionaux et nationaux) pour la saison en cours.

    Le Bureau Fédéral de la FFBB, réuni à Paris le 19 mars, a acté l’arrêt définitif de toutes les compétitions fédérales à l’exception des divisions qui bénéficient de la dérogation au confinement et à l’interdiction de déplacement et peuvent ainsi continuer de pratiquer le basket-ball en entrainements et en compétitions sur tout le territoire.

    La Ligue Féminine, la Ligue Féminine 2 et la Nationale Masculine 1 poursuivent donc leur championnat et des échanges auront lieu très prochainement pour finaliser leur saison, conformément aux dispositions règlementaires votées le 11 décembre 2020.

    Les championnats des divisions inférieures sont intégralement et définitivement arrêtés à l’exception des championnats ultra-marins. En effet, la perspective de disputer 50% des rencontres, même dans les territoires ayant pu débuter leurs championnats en septembre dernier, ne peut plus être envisagée. Dans ces divisions, la saison 2020/21 ne donnera lieu à aucune montée et aucune descente.

    Dans l’optique d’une autorisation de reprise de la pratique dans les semaines qui viennent, la Fédération laissera les Ligues, avec le soutien des Comités, proposer des compétitions alternatives afin d’offrir la possibilité à nos licencié.es de disputer des rencontres compétitives d’ici la fin de la saison.

  • Comment les chargés de développement FFBB peuvent-ils aider mon club ?

    Le plan stratégique FFBB 2024 matérialise la vision de la fédération concernant les pratiques de demain en vue de répondre aux problématiques sociétales et économiques rencontrées par le mouvement sportif en général et les clubs de basket-ball en particulier. Le concept de Club 3.0 est une composante de cette réponse fédérale et vise à diversifier l’offre des services traditionnels à destination des pratiquants via les clubs ou les structures commerciales.

    Afin d'accompagner ses structures (ligues, comités et clubs), la FFBB a recruté six chargés de développement, chacun responsable d’une partie du territoire. Ils sont à votre écoute pour vous accompagner dans la réalisation de vos projets de développement.

    Contactez le chargé de développement de votre zone

  • Peut-on faire du Basket Santé pendant le confinement ?

    Le Basket Santé peut être mis en place durant le confinement dans le cadre du Sport Santé sous prescription médicale, sous la responsabilité de l’association et sous réserves que les conditions suivantes soient réunies :
    - Avoir un label fédéral Basket Santé Confort et/ou Résolutions pour la saison 2020/2021
    - Avoir accès à la salle – la pratique se fait exclusivement en présentiel – pas d’utilisation des vestiaires
    - Tous les pratiquants doivent avoir une prescription médicale pour du Basket Santé ou Sport santé (le certificat médical ne suffit pas) et une licence FFBB
    - Respect du protocole sanitaire – distanciation – lavage des mains et objets utilisés régulièrement – masque pour ceux qui le souhaitent
    - Pas d’échanges de ballon, d’opposition
    - Le(s) encadrant(s) porte(nt) un masque correctement positionné
    Les pratiquants doivent se rendre sur le site de pratique avec leur prescription médicale et avec une attestation de déplacement dérogatoire complétée et cochée à la case "Consultation, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et l’achat de médicaments".
    A noter que la prescription médicale peut ouvrir des prises en charges totales ou partielles par les mutuelles des pratiquants pour le paiement de la licence. A faire vérifier dans leur contrat.

    Toutes les infos sur le Basket Santé

  • Dans le cadre de l’Opération Basket Ecole les intervenants extérieurs peuvent-ils continuer à aider les enseignants dans le temps scolaire ?

    Oui, les intervenants des clubs, sollicités pour aider les enseignants, s’inscriront dans le protocole sanitaire des établissements pour aider l’enseignant. Sur l’attestation de déplacement dérogatoire, l’intervenant cochera la première proposition : déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou un établissement d’enseignement ou de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, déplacements pour un concours ou un examen.

Si la question que vous souhaitez nous poser ne figure pas dans cette page, contactez-nous.