Vous êtes ici

Coupe de France 2018

L'exploit de Souffel

06/11/2018
Les 32e de finale de la Coupe de France masculine, Trophée Robert Busnel, ont débuté ce mardi avec 12 matches au programme et trois surprises signées Souffelweyersheim (NM1), Challans (NM1) et Rouen (Pro B).

Les 32e de finale de la Coupe de France

*Souffelweyersheim (NM1) bat Gravelines (Jeep Elite)  71-63

Gros bras de Jeep Elite, Gravelines est tombé sur un os en Alsace. Après un an en Nationale 2, l’ancien international Aldo Curti (11 passes décisives) s’est rappelé aux bons souvenirs du haut niveau et d’une équipe nordiste dont il a porté le maillot par le passé. Avec Cédric Bah (12 pts, 12 rbds) et Anthony Labanca (21 pts) comme fers de lance, Souffel a fait la course en tête durant 40 minutes, résistant au retour des Gravelinois dans les dernières secondes.

Châlons-Reims (Jeep Elite) bat *Boulogne (NM1) 89-57

En grande difficulté en N1, Boulogne, qui vient de changer d’entraîneur, n’a pas fait le poids face à Châlons-Reims, en course pour les playoffs de Jeep Elite. Deux divisions d’écart et plus encore sur le terrain. A la pause, les pensionnaires de l’élite avaient tranquillement fait l’écart (+24) en faisant tourner leur effectif, l’arrière Louis Adams se fendant de 12 points et 4 rebonds alors que le jeune Louis Cassier (21 ans) en profitait pour se mettre en valeur (9 pts à 4/4). La messe était dite et les Champenois n’avaient plus qu’à gérer le chronomètre. Adams poursuivait son festival (26 pts) et les dix joueurs de l’effectif apportaient leur contribution à la marque. A noter les 15 rebonds de Yannis Morin.

Boulazac (Jeep Elite) bat *Orléans (Pro B)  72-56
En tête du championnat de Pro B avec Roanne et Vichy-Clermont, les Orléanais se présentaient sans trois joueurs majeurs sur leur parquet. Difficile dans ces conditions d'ambitionner perturber le finaliste de la dernière édition de la Coupe de France, porté par son arrière Raymond Cowels (20 pts).

Poitiers (Pro B) bat *Tours (NM1)  77-76
Mal parti en début de rencontre, Poitiers a totalement renversé la tendance à la faveur d’un deuxième quart-temps supersonique (28-11). Dans le sillage de l’ancien espoir choletais Bruno Cingala Mata (21 pts, 11 rbds), Tours est cependant revenu dans la rencontre au point même de s'offrir une balle de match, manquée à trois secondes du buzzer par Diante Watkins alors que les meneurs poitevins Jay Threatt et Arnaud Thinon avaient alimenté la marque (32 pts).

*Rouen (Pro B) bat Cholet (Jeep Elite)  73-63
Que s’est-il dit à la pause de la rencontre dans les vestiaires choletais ? Que pointer à -13 face à une équipe de Pro B (42-29) après un début de saison raté (1-7 en championnat) faisait vraiment mauvais genre. Un 19-0 en neuf minutes changeait la donne mais Cholet ne capitalisait pas sur ce changement de momentum, multipliant les ballons perdus et souffrant face à Earvine Bassoumba (16 pts, 6 rbds)

Levallois (Jeep Elite) bat *Quimper (Pro B)  93-77
Dans le duel entre deux anciens internationaux désormais entraîneurs, Freddy Fauthoux et Laurent Foirest, Levallois a dû s’employer pour écarter l’hôte breton. C’est uniquement dans le dernier quart-temps que la différence s’est faite (25-12) avec l’ancien NBAer Julian Wright à la baguette et deux autres renforts non JFL inspirés, Mouphtaou Yarou et Jaron Johnson : 45 points et 21 rebonds pour le trio.

Nancy (Pro B) bat *Orchies (NM1)  92-72
Un premier quart-temps à 30 points a donné le ton. Le SLUC était en réussite mardi soir et particulièrement son arrière américain John Cox auteur de 25 points à 8/11 en 22 minutes seulement. Avec 14 longueurs d'avance au moment de rejoindre les vestiaires les hommes de Christian Monschau avaient fait le plus dur et n'ont jamais tremblé.

*Gries (Pro B) bat Denain (Pro B)  88-56
Dans un duel de l’antichambre, Gries a irrémédiablement décroché son adversaire : +10 à la mi-temps, +22 après le troisième quart-temps et +32 au final. Une rencontre à sens unique illuminée par la démonstration à trois-points de Romain Hillotte : 7/8 et 27 unités au compteur.

*Aix-Maurienne (Pro B) bat Roanne (Pro B)  83-67
Leader invaincu de Pro B après quatre journée en compagnie de deux autres équipes, Roanne s’est présenté affaibli sur le parquet d’Aix-Maurienne, quatre cadres manquant à l’appel au coup d’envoi. Les jeunes remplaçants ont tenu une mi-temps avant un troisième quart-temps fatal : -15. A l'image d'Hugo Suhard, 17 points et 5 tirs primés, c'est de loin que les Savoyards ont trouvé la solution : 13/29 à trois-points.

Antibes (Jeep Elite) bat *Saint-Chamond (Pro B)  79-65
Sans victoire après huit journées de championnat, Antibes doit espérer que la Coupe de France lui offrira la confiance nécessaire pour relever la tête dans les semaines qui viennent. Le Letton Aigars Skele a montré la voie avec un solide double double (11 pts, 10 rbds) et un collectif convaincant, six joueurs dépassant la barre des 9 points.

*Challans (NM1) bat Evreux (Pro B)  90-52
Evreux n'a pas existé sur le parquet de Challans mardi soir, sombrant totalement lors d'une deuxième mi-temps surréaliste : 51-22 ! 113-34 à l'évaluation, 60% de réussite contre 33, il n'y avait qu'une seule équipe sur le parquet vendéen.

Blois (Pro B) bat *Bordeaux (NM1)  74-59
A dix minutes de la fin, ce 32e de finalement n'avait toujours pas choisi son vainqueur (41-40). Mais dans le dernier quart-temps, Blois a pu se reposer sur la domination de son intérieur Tyren Johnson (25 pts, 8 rbds) pour signer un 24-8 décisif.
 

Mercredi 7 novembre à 20h00
Lille (Pro B) - Le Portel (Jeep Elite) - Youtube Live
Oullins Ste Foy (NM2) - Vichy-Clermont (Pro B)
Sorgues (NM1) - Fos (Jeep Elite)
Toulouse (NM1) - Pau-Lacq-Orthez (Jeep Elite)
Lorient (NM1) - Caen (Pro B) - Facebook Live

Mardi 13 novembre à 20h00
Chalon-sur-Saône (Jeep Elite) - Bourg-en-Bresse (Jeep Elite)

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France sur Facebook 

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'