Coupes d'Europe | Page 55 | FFBB

Coupes d'Europe

Finales Coupe de France 2021
Une place en Coupe d'Europe en jeu
Le Bureau Fédéral réuni ce jour a décidé d’attribuer une place en Coupe d’Europe pour les vainqueurs féminin et masculin de la Coupe de France 2021. Les finales se dérouleront, à huis-clos, le samedi...
34 matches de basket sur SFR Sport 2 en décembre
C'est noël avant l'heure sur SFR Sport 2 avec pas moins de 33 matches programmés en décembre sur la chaîne du diffuseur dans le cadre du "super dé100bre"....
Braine dead à Villeneuve
Hier soir en Euroleague, l'équipe belge de Braine est venue mourir à 10 points de Villeneuve d'Ascq (81-71) portée par une grande Pauline Akonga, seule victoire fran...
3 sur 3 pour les clubs Français
En s'imposant hier soir en FIBA Europe Cup, Chalon-sur-Saône, Pau-Lacq Orthez et Nanterre ont validé leur billet pour le second tour de cette coupe d'Europe en terminant à la première place de leur groupe respectif.
Le tirage au sort effectué
Les 7 équipes de Ligue Féminine engagées en Euroligue et Eurocoupe la saison prochaine sont désormais fixées suite au tirage au sort effectué aujourd'hui par FIBA Europe.
Chalon se rapproche du dernier carré
Chalon-sur-Saône a surclassé le Khimik Youjne (115-94) à domicile hier soir en q...
Beaubois et Strasbourg en sursis
Les huitièmes rugissants
Malaga puni, Jackson efficace

Pages

Maudits Grecs

Corps: 

Hier soir à l’’Astroballe, l’ASVEL a compromis ses chances de qualification pour les demi-finales de la Coupe Uleb en s'inclinant face l'Aris Salonique (60-67), lors des quarts de finale aller.

Après un premier quart-temps équilibré (19-21) au cours duquel l'Asvel ne concrétisait pas sa domination aux rebonds (8 prises à 3), les joueurs de Claude Bergeaud accentuaient leur intensité défensive. L'activité débordante de Charles Gaines, auteur de six points consécutifs, leur permettait de creuser un petit écart (29-23 à la 14e). Mais l'expérimenté Giorgos Sigalas (36 ans), vainqueur de l'Euroligue en 1997 avec l'Olympiakos Le Pirée, et le meneur américain Corey Brewer, de retour à la compétition après cinq semaines d'absence suite à une blessure à un poignet, réussissaient à maintenir leur formation au contact des Villeurbannais qui viraient en tête à la pause (38-37).

La rencontre ne parvenait pas à se décanter au retour des vestiaires, aucune des deux équipes ne parvenant à s'octroyer plus de trois points d'avance. Alors que les deux formations étaient au coude à coude à trois minutes du dénouement (60-60), l'Aris Salonique faisait parler son expérience et arrachait la décision sous l'impulsion de Corey Brewer et de Ryan Stack.

Quarts de finale de la Coupe ULEB (retour le 7mars) :
Etoile Rouge de Belgrade (SEM) – Dynamo Moscou (RUS) : 86-87
Villeurbanne (FRA) – Aris Salonique (GRE) : 60-67
Vrsac (SEM) – Reggio Emilia (ITA) : 88-72
Virtus Rome (ITA) – Hapoël Jérusalem (ISR) : 92-84

Source : AFP

Surtitre: 
Coupe ULEB (Quarts de finale – Aller)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 1. Mars 2006
Vignette: 
Chapeau: 
La Grèce ne semble pas réussir à Claude Bergeaud. Cinq mois après la défaite des Bleus à l’Euro en Serbie face à l’équipe nationale, c’est l’ASVEL qui a mordu la poussière (60-67) en Coupe ULEB face à l’Aris Salonique. Le match retour en Grèce, dans une salle toujours inviolée depuis le début de la compétition, s’annonce très délicat pour les Villeurbannais.

Un autre billet pour le carré d'As ?

Corps: 

Qu'est-ce qui pourra départager les françaises et les tchèques ? En saison régulière, chacun avait gagné chez soi : Brno en République tchèque (72-58) malgré les 20 points de Ngoyisa, et Bourges dans un Prado des grands soirs au retour (73-69) avec une Laia Palau intenable (19 pts). En série de quart de finale, changement de rôle. Le Gambrinus s'impose d'abord en France, d'une courte tête (62-59) mais suffisante pour croire que l'affaire est pliée. Vesela (17 pts, 10 rbds) et Palau (19 pts) ont joué les premiers rôles.

Vendredi dernier, les Tangos s'imposent contre toute attente en République tchèque, 75 à 65, malgré l'absence de Sabrina Reghaïssia (entorse cheville). L'expérience et le talent de Cathy Melain ont été primordiaux dans ce succès dantesque. Elle a été désignée "EuroLeague Player of the Week" après sa performance individuelle. L'extérieure internationale française (1,83 m, 31 ans) a comptabilisé 20 points à 5/6 derrière les 6,25m (34,5% en saison), en sus de ses 5 rebonds et 4 passes.

Nul doute qu'elle saura placer ses partenaires dans les meilleures dispositions possibles avant cette manche décisive. Rompu à ce type de joutes, le Prado saura lui aussi enflammer les débats. Ca va être chaud, chaud, chaud...

EUROLIGUE FEMININE 2005-06

Les Quarts de finale Appui

Mercredi 1er mars 2006

BOURGES - BRNO (Rtc) : 20h au Prado
Match aller Brno 62-59 ; Retour Bourges 75-65.
Match d'appui diffusé à 20h en direct sur Sport+.

PECS (Hon) - VILNIUS (Lit)
Match aller : Pécs 79-66 ; match Retour Vilnius 79-70.

NB : Qualifiés pour le Final Four 2006 (31 mars et 2 avril chez un des participants) :
VALENCIENNES et SAMARA (Rus).

Pour en savoir plus, allez sur le site de la FIBA Europe.

Texte : Yann Kappes ; Photo : FIBA Europe.

Surtitre: 
EuroLigue féminine, Quart de finale appui
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 1. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Surprenant tombeur de Brno lors du match retour, Bourges veut maintenant écarter de sa route l'épouvantail tchèque au Prado, une bonne fois pour toute. Mais, déjà vainqueurs à l'aller, les Tchèques du Gambrinus proposent une équation finale rudement corsée. En jeu, un billet pour rejoindre Valenciennes au Final Four 2006.

Tous derrière l’ASVEL

Corps: 

Digne représentant d'un basket hellène sacré champion d'Europe des nations en septembre dernier en Serbie-Monténégro, l'Aris développe un jeu très physique lui ayant permis de terminer premier de son groupe lors de la première phase et d'éliminer Panionios en huitième de finale au terme d'une confrontation acharnée (72-70 et 112-105 après deux prolongations).

"J'aurais préféré retrouver Panionios que nous avions battu à deux reprises en phase de poule", confie l'entraîneur de Villeurbanne Claude Bergeaud. "L'Aris est une équipe qui s'engage énormément et est beaucoup plus rugueuse que toutes les formations que nous avons rencontrées jusqu'à présent".

Conduite par le meneur américain naturalisé bosniaque Terrel Castle, passé auparavant par Bourg-en-Bresse (2001-2002) et Strasbourg (2002), l'Aris Salonique a remporté tous ses matches à domicile avec un écart moyen de dix points. D'où l'importance pour l'Asvel d'aborder au mieux le match aller, afin de soigner la différence de points avant de se rendre à Salonique, le 7 mars.

Quarts de finale de la Coupe ULEB (retour le 7mars) :
18h00 : Etoile Rouge de Belgrade (SEM) – Dynamo Moscou (RUS)
20h00 : Villeurbanne (FRA) – Aris Salonique (GRE) - En direct sur Eurosport 2
20h00 : Vrsac (SEM) – Reggio Emilia (ITA)
21h00 : Virtus Rome (ITA) – Hapoël Jérusalem (ISR)

Source AFP

Surtitre: 
Coupe ULEB (Quarts de finale aller)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 28. Février 2006
Vignette: 
Chapeau: 
Dernier club français engagé en Coupe d'Europe, Villeurbanne passera ce soir au révélateur grec. En effet, le club rhodanien accueille, à guichets fermés, l'Aris Salonique en quart de finale aller de la Coupe ULEB.

L'USVO au Final Four, Bourges à l'appui

Corps: 

Dans la foulée d'une manche aller dominée de A à Z, le champion de France s'est imposé avec une grande maîtrise, bien qu'il était mal engagé à la pause. Mené logiquement (43-37, -6) par les partenaires de Nikki Teasley (15 de ses 20 pts totaux à la pause), VO n'en menait pas large à mi course. C'était le moment choisi par le druidique Laurent Buffard pour donner son elixir miracle. Avec la confiance retrouvée, les visiteuses réalisaient une reprise de toute beauté, fermant l'accès à leur raquette (21-9 dans le 3ème quart temps) et reprenant le commandement des opérations (58-52, 30').

Sûr de son fait, l'USVO s'achemine vers le 'sweep' de son hôte Sopron. L'entrée de Teasley à 2 minutes du terme va néanmoins pimenter la fin de match. Le MKB effectue un prompt retour à 2 petits points mais heureusement, sans conséquence. Harrower (20 pts, 9 pds et 6 rbds), une nouvelle fois la grande artisance du succès de VO, ne tremble pas sur la ligne de réparation (4 sur 4). Le Final Four, la jeune Sandrine Gruda (14 pts, 7 rbds) va déjà le découvrir. Quant au club, ce sera son 5ème lors des 6 dernières saisons !

SOPRON - VALENCIENNES : 69-74 (43-37)
Les points du match
Sopron : Teasley (20), Matovic (13), Cserny (12), Honti (10), Ndiaye (4), Horvath (4), Gorbunova (4), Kocsis (2).
Valenciennes : Harrower (20), Gruda (14), Tuvic (12), Fonseca (9), Le Dréan (8), Kireta (6), Gruszczynski (3), Hermouet (2).

Ne jamais sous estimer le coeur d'une championne, jamais ! Expérimentée et revancharde, Cathy Melain (20 pts à 5/6 à 3 pts, 5 rbds et 4 pds) a conduit le Bourges Basket vers un succès important mais tellement improbable 40 minutes auparavant. En s'imposant en solides en République tchèque, les Tangos ont affirmé à tous les sceptiques qu'il ne fallait pas vendre le peau de Bourges avant de l'avoir fait chaviré. Dans un festival de tir primé (9/16 soit 56% à cet exercice), les Berruyères ont contenu le Gambrinus à 10 unités derrière à l'image de la défaillance de Vesela (3 pts à 1/5). Certes Milton (10 pts, 14 rbds) et Machova (18 pts) ont entretenu l'espoir mais la gnac française était trop forte. Ce succès vaut au Bourges version Pierre Vincent de jouer le gain de la série mercredi au Prado. Ca va être chaud, chaud, chaud...

BRNO - BOURGES : 65-75 (32-42)
Les points du match
Brno : Machová (18), Vitecková (15), Zirková (11), Milton-Jones (10), Kulichová (8), Veselá (3), Kovacova (0), Sales (0).
Bourges : Melain (20), Jekabsone (13), Dumerc (11), Godin (10), Palau (9), Ngoyisa (8), Krawczyk (4), Pavetic (0).

Autre qualifié, le champion en titre Samara qui défendra son titre puisque les coéquipières de Maria Stepanova (16 pts, 13 rbds et 3 cts) se sont imposées à Moscou devant le Dynamo. La meneuse Edwige Lawson (16 pts) est, avec Amaya Valdemoro (17 pts) et Wauters (14 pts, 7 rbds), l'une des principales satisfactions du champion d'Europe. En revanche, Pécs devra recourir à la belle en Hongrie suite au succès d'un Lietuvos Vilnius porté par Katie Douglas (21 pts) sur ses terres (79-70).

EUROLIGUE FEMININE 2005-06

Les Quarts de finale Retour

SOPRON (Hon) - VALENCIENNES : 69-74
Valenciennes qualifié, 2-0 (Aller : 92-55).
Match diffusé en direct sur Sport+.

BRNO (Rtc) - BOURGES65-75
Série à égalité, 1-1 (Aller : Brno 62-59).

VILNIUS (Lit) - PECS (Hon) : 79-70.
Série à égalité, 1-1 (Aller : Pécs 79-66).

DYNAMO MOSCOU (Rus) - SAMARA (Rus) : 71-78
Samara qualifié, 2-0 (Aller : 74-66).

Matches d'Appui(s) éventuel(s) le mercredi 1er mars 2006.

Pour en savoir plus, allez sur le site de la FIBA Europe.

 

Texte : Yann Kappes ; Photo : Philippe Lemoine / USVO.

Surtitre: 
EuroLigue féminine, Quarts de finale retour
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Février 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>Le champion de France remporte sa série de quart de finale en allant s'imposer en costaud à Sopron, 74 à 69. Le groupe de Laurent Buffard accède au Final Four, son 5ème en 6 ans ! En République tchèque, Bourges a égalisé face à Brno, 75 à 65. Le gain de cette série se jouera au Prado mercredi prochain.</P>&#13; <P><FONT size=1>Déterminée, Sandra Le Dréan va connaître son 5ème Final Four en 6 ans - Ph.Lemoine/USVO</FONT></P>

A la croisée des destins

Corps: 

&quot;En jouant de cette façon, rien ne peut nous arriver. On ne concède que 55 points contre la meilleure attaque d'Euroligue, c'est dire, résume l'entraîneur des championnes de France Laurent Buffard avant de prévenir : Il ne faut pas que ce large score nous déconcentre. Une équipe qui prend 40 points va forcément se révolter&quot;. Attention donc à l'excès de confiance à l'abord du match retour. Si les championnes de France ont maîtrisé la première manche de bout en bout, l'USVO se prépare à vivre une tout autre rencontre. Fortes de leur large succès au Hainaut (+37), les Françaises évolueront en confiance mais devront faire face à une forte réaction hongroise. Les Nordistes devront se passer des services de la pivot Sonja Kireta (gastro-entérite). En jeu, le 5ème Final Four du club en 6 ans ! Le match est diffusé en direct à 18 heures sur Sport+.

Les Tangos sont dans de bien plus sales draps ! Elles ont atteint le point de non retour. Défaites mardi à domicile (59-62), les partenaires de Laia Palau (19 pts, 6 pds au Prado) jèteront toutes leurs forces dans la bataille. Face à la taille, la mobilité, l'adresse... bref la cohésion de l'ensemble tchèque, il leur faudra déployer des trésors de bravoure et de combativité pour faire mordre la poussière à un Gambrinus forcément décidé à en finir au plus vite et à ne surtout pas retourner dans l'arène hostile du Prado pour une belle très (trop?) venimeuse. Verdict ce soir vers 22 heures.

Pour en savoir plus, allez sur le site de la FIBA Europe.

EUROLIGUE FEMININE 2005-06

Les Quarts de finale Retour

Vendredi 24 février 2006

DYNAMO MOSCOU (Rus) - SAMARA (Rus)
Samara mène la série, 1-0 (74-66).

VILNIUS (Lit) - PECS (Hon)
Pécs mène la série, 1-0 (79-66).

BRNO (Rtc) - BOURGES : 20h30
Brno mène la série, 1-0 (62-59).

SOPRON (Hon) - VALENCIENNES : 18h00
Valenciennes mène la série, 1-0 (92-55).
Match diffusé à 18h, en direct sur Sport+.

Matches d'Appui(s) éventuel(s) le mercredi 1er mars 2006.

Texte : Yann Kappes ; Photo : FIBA Europe.

Surtitre: 
EuroLigue féminine, Quarts de finale retour
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Février 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>Si Valenciennes est en position de force dans son quart de finale contre la formation hongroise de Sopron, il n'en est pas de même pour le Bourges Basket. Défaites à domicile, les joueuses de Pierre Vincent doivent trouver les solutions pour vaincre Brno en République tchèque, et retourner au Prado jouer la belle. Mission impossible ?</P>&#13; <P><FONT size=1>Vesela (17 pts) et Palau (19 pts), les deux meilleures marqueuses du match aller - FIBA Europe</FONT></P>

Aix met un pied en finale

Corps: 

Un bon gros pied en finale ! Le Pays d'Aix Basket 13 a pris une bonne option pour sa troisième finale européenne en allant s'imposer au Coconuda Maddaloni, 79 à 65, lors de la manche aller de sa demi-finale d'EuroCoupe. Emmeline Ndongue (photo, 20 pts, 10 rbds) et Cathy Joens (19 pts, 6 rbds) ont porté la marque aixoise tandis que l'ex-niçoise et mondevillaise 'Mama' Dantas (17 pts, 7 rbds) se mis en lumière pour les Italiennes. Le PAB 13 a construit son brillant succès sur une bonne adresse (56,5% à 2 pts contre 35,7), une domination du rebond (37 rbds à 27) et un bon cadenas défensif sur Plenette Pierson (8 pts à 2/13, 7 rbds) la joueuse majeure adverse.

Dans l'autre demi-finale, le Spartak Moscou a nettement pris le meilleur sur Salamanque (71-55) grâce notamment au rendement de sa superstar US Lisa Leslie (20 pts, 11 rbds) et de la meneuse portugaise Ticha Penicheiro (18 pts, 6 rbds, 6 pds). Les matches retour se dérouleront le jeudi 3 mars.

EuroCoupe 2005-06

Les Demi-finales Aller

SPARTAK MOSCOU (Rus) - SALAMANQUE (Esp) : 71-55
COCONUDA MADDALONI (Ita) - PAYS D'AIX BASKET 1365-79

Matches Retour le jeudi 2 mars 2006.

Texte : Yann Kappes ; Photo : LFB/Stadium

Surtitre: 
EuroCoupe féminine, Demi-finale aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 24. Février 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>Lors de la demi-finale aller, le Pays d'Aix Basket 13 s'est bien entrouvert les portes de la finale. Les joueuses d'Alain Weisz ont gagné à Maddaloni (79-65, +14) mettant ainsi un bon pied dans leur troisième finale européenne. Le Spartak Moscou de Lisa Leslie a aussi pris une bonne option en battant Salamanque (71-55).</P>&#13; <P><FONT size=1>Emmeline Ndongue signe un double double en Italie (20 pts, 10 rbds) - LFB/Stadium</FONT></P>

Aix a un bon coup à jouer

Corps: 

Alléchant ce Coconuda là ! Sponsorisé par le groupe de mode italien, Maddaloni présente de bien beaux atours face au Pays d'Aix Basket 13. Sixième de la Lega derrière le leader Schio et son lot de poursuivants, l'équipe de la sémillante brésilienne &quot;Mama&quot; Dantas, bien connu de la LFB (Nice 2001-03 puis Mondeville 2003-05), surprend son monde. Défait par Vologda (63-64) en quart de finale aller, le Coconuda a renversé la tendance en Russie (103-95) malgré une Shakirova omniprésente (31 pts, 13 rbds). Alors le dicton &quot;Ne pas vendre la peau de Coconuda&quot; prend aujourd'hui toute sa valeur.

Autour de la solide intérieure US Plenette Pierson (18,3 pts, 9,1 rbds), le cinq majeur du Coconuda est solide avec le backcourt hispano-italien composé de la meneuse Anna Zimerle (9,6 pts), la shooteuse Rosi Sanchez (16,8 pts) et l'ailière Anna Vicenzetto (8,4 pts). Outre les partenaires titulaires de Dantas (11,7 pts et 8,3 rbds), les joueuses du banc (Gomes, Gaspardo et Martinello) semblent un peu courtes pour troubler la donne aixoise. Au Pays d'Aix de faire le reste...

L'autre demi-finale oppose le Spartak Moscou de Lisa Leslie (vainqueur de Ramat Hasharon en quart) à Salamanque, vainqueur de la Coupe de la Reine 2006 et actuel troisième de la Liga.

EuroCoupe 2005-06

Les Demi-finales Aller

Jeudi 23 février 2006

SPARTAK MOSCOU (Rus) - SALAMANQUE (Esp)
COCONUDA MADDALONI (Ita) - PAYS D'AIX BASKET 13 : 20h30

Matches Retour le jeudi 2 mars 2006.

 

 

Texte : Yann Kappes
Photo : Olivier M./Basquetebol.org

Surtitre: 
Eurocoupe féminine, Demi-finale aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 23. Février 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>En déplacement à Maddaloni (Italie) lors de la demi-finale aller, le Pays d'Aix Basket 13 peut s'entrouvrir les portes de la finale. Les joueuses d'Alain Weisz devront contenir un Coconuda qui joue aussi le trublion en Lega. </P>&#13; <P><FONT size=1>Kostaki (15,7 pts 7,3 pds et 3,7 rbds) la polyvalente meneuse aixoise est décidée - Olivier M./Basquetebol</FONT> </P>

Place au Top 16

Corps: 

C’est à la surprise générale (ou presque) que Yakhouba Diawara a quitté cette semaine la JDA Dijon pour rejoindre l’équipe italienne de Bologne. Le Français devrait débuter sous ses nouvelles couleurs dès jeudi face aux Turcs de l’Efes Pilsen. Même si la rencontre s’annonce difficile, Diawara devrait rapidement trouver ses marques au sein de la jeune garde Bolognaise.

Derrière le duo Brown-Garbajosa, l’équipe de Malaga est véritablement impressionnante. Si Stéphane Risacher a réussi à s’y faire une place correcte (8,3pts et 2,4rbds en 21’), l’ancien palois Florent Pietrus (2,2pts et 3,9rbds en 19’) semble souffrir d’une trop forte concurrence sur les postes intérieurs. Ce soir la formation espagnole se déplacera au Pirée avec l’objectif de poursuivre leur série de 11 victoires consécutives en Euroleague.

Dans le groupe E, le Real Madrid débutera le Top 16 face au tenant du titre, le Maccabi Tel Aviv. Un choc entre les deux favoris de ce groupe. En Euroleague, le club de la capitale espagnole profitera certainement de ce top 16 pour redresser la barre. Mous Sonko et ses coéquipiers restent sur trois défaites consécutives. Sans faire d’éclats, les Français, Moustapha Sonko (4,6pts, 2,4rbds et 2,1pds en 25’) et Mickaël Gélabale (9pts et 3,3rbds en 26’), ont réussi à se faire une place dans l’équipe madrilène sous les ordres de Bozidar Maljkovic.
Programme de la première journée :

Groupe D :
Mercredi 22 février
19h45 : Olympiakos Le Pirée (GRE) – Malaga (ESP)
Jeudi 23 février
19h45 : Zalgiris Kaunas (LTU) – FC Barcelone (ESP)
 
Groupe E :
Jeudi 23 février
20h15 : Real Madrid (ESP) – Maccabi Tel-Aviv (ISR)
20h45 : Bologne (ITA) – Ulker Istanbul (TUR)

Groupe F :
Mercredi 22 février
17h45 : Vilnius (LTU) – CSKA Moscou (RUS)
Jeudi 23 février
20h45 : Bamberg (GER) – Vitoria (ESP)

Groupe G :
Mercredi 22 février
19h15 : Efes Istanbul (TUR) – Trévise (ITA)
Jeudi 23 février
18h45 : Cibona Zagreb (CRO) – Panathinaïkos Athènes (GRE)

Chaque équipe rencontre les trois autres de son groupe sous forme de matches aller-retour. Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finale, disputés au meilleur des trois matches, du 4 au 13 avril 2006. Le Final Four aura lieu du 28 au 30 avril 2006 à Prague.

Surtitre: 
Euroleague (Top 16, 1ère journée)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 22. Février 2006
Vignette: 
Chapeau: 
Ce soir débute le Top 16 de l’Euroleague, cinq français y prendront part. Florent Pietrus et Stéphane Risacher avec Malaga, Mickaël Gélabale et Moustapha Sonko pour Madrid et Yakhouba Diawara fraîchement arrivé à Bologne. Après un premier écrémage les prétendants au dernier carré sont plus affûtés que jamais.<BR><BR><EM>Yakhouba Diawara découvrira l'Euroleague avec son nouveau club, Bologne – Presse Sports</EM>

Le raz-de-marée jaune

Corps: 

Sans maîtrise, la puissance n'est rien ! A l'écoute attentive de ce slogan, les filles de Laurent Buffard ne tergiversent pas devant le MKB Sopron et son pedigree offensif. 11-5, 27-8, 33-13 puis 36-16 après 10 minutes de jeu. L'USVO a placé chez lui la barre bien haute (67% de réussite contre 36), plaçant le bien &quot;vert&quot; MKB dans un épais brouillard. Le petit relâchement des Nordistes (43-27, 15') est sans conséquence. Drivées à merveille par Kristi Harrower (15 pts, 9 pds à la pause), les partenaires du tandem intérieur Tuvic - Gruda (38 pts, 17 rbds à elles deux) resserrent les boulons en défense et rejoignent les vestiaires sur un score déjà fleuve de 56 à 32.
Privées de leur ailière Karolyi, les joueuses de Natalia Hejkova subissent la vague jaune, ce basket total que chérit un Hainaut tout de jaune vêtu. La seconde période n'est qu'une formalité tant l'USVO tient fermement Sopron à la gorge où seule le jeune Gorbunova sort la tête de l'eau (14 pts). Valenciennes lui déroule tranquillement et s'impose avec la manière, 92-55 (+37). Attention à la réaction d'orgueil hongroise vendredi.
 
Valenciennes - Sopron : 92-55
Les points du match
Valenciennes : Gruda (21), Harrower (18), Tuvic (17), Le Dréan (14), Fonseca (8), Hermouet (6), Digbeu (4), Gruszczynski (2), Kireta (2), Badiane (0), Duval (0).
Sopron : Gorbunova (14), Teasley (9), Matovic  (8), Ndiaye-Diatta (7), Cserny (6), Horvath (4), Kocsis (3), Honti (2), Horvath (2). Karolyi NPJ.

Pas simple de jouer les Tchèques, même avec l'avantage du terrain ! Dès l'entame, les Berruyères tétanisées éprouvent une grande peine à trouver la mire. En face les Vertes défendent dures et imposent leur jeu collectif pour creuser le premier écart (17-6, 8'). Grâce aux tirs primés de Palau notamment, à l'entrée tonitruante de Reghaïssia (9 pts à 4/4) et à une défense retrouvée, les Tangos passent devant Brno (29-28, 17') mais Viteckova et Milton-Jones (9 pts chacune) redressent la barre à la pause (29-35).
A la reprise, les 4 fautes de Milton font croire à un prompt retour. Mais la taille et la mobilité font merveille côté tchèque, illustrée par Vesela (17 pts, 10 rbds). Les positions de tirs de Viteckova (16 pts) et Machova (11 pts) sont imparables tandis que Palau fait son festival (19 pts, 6 pds). Ngoyisa n'arrive pas à se dépêtrer des griffes vertes (50-58, 35'). Dans un ultime baroud d'honneur, Jekabsone fait penser à une heureuse issue (59-60 à 1'30 du terme) mais Viteckova assomme ce dernier espoir, d'un petit tir en mouvement au niveau de la ligne de réparation (59-62).

Bourges - Brno : 59-62
Les points du match
Bourges : Palau (19), Jekabsone (9), Ngoyisa (9), Reghaïssia (9), Godin (6), Melain (5), Dumerc (2), Krawczyk (0).
Brno : Vesela (17), Viteckova (16), Machova (11), Milton-Jones (10), Zirkova (4), Kulichova (2), Kovacova (2), Sales (0).

Plus tôt dans la journée, le champion en titre Samara ne prend le dessus sur son compatriote, le Dynamo Moscou (74-66), qu'à la faveur d'une seconde période étouffante (25 pts encaissés par le VBM). La MVP européenne Maria Stepanova (25 pts, 12 rbds, 2 cts) porte le flambeau du Volgaburmash au côté d'Ann Wauters (14 pts, 8 rbds) et d'une Edwige Lawson polyvalente (7 pts à 3/10, 5 pds, 4 rbds et 4 ints en 40'). Nathalie Lesdema n'est elle pas entrée en jeu. Dans son chaudron, Pécs a dicté sa loi à Vilnius (79-66) avec son doublon intérieur Vajda (16 pts) - Beres (14 pts) bien servi par la maestro Ivanyi (11 pds) face à une Katie Douglas (24 pts) trop esseulée. 

Pour en savoir plus, le site web de la FIBA Europe.

EUROLIGUE FEMININE 2005-06

Les Quarts de finale Aller

*SAMARA (Rus) bat DYNAMO MOSCOU (Rus) : 74-66
Samara mène la série, 1-0.

*PECS (Hon) bat VILNIUS (Lit) : 79-66
Pécs mène la série, 1-0.

BRNO (Rtc) bat *BOURGES : 62-59
Brno mène la série, 1-0.

*VALENCIENNES bat SOPRON (Hon) : 92-55
Valenciennes mène la série, 1-0.

Matches Retour vendredi 24.02 et Appui(s) éventuel(s) mercredi 01.03.

Texte : Yann Kappes
Photo : Philippe Lemoine / USVO

Surtitre: 
Euroligue féminine, Quarts de finale aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Février 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>Lors de la manche aller, Valenciennes n'a fait qu'une bouchée de l'équipe hongroise de Sopron au Hainaut (92-55) et se lance idéalement en vue du Final Four. En revanche, Bourges a joué un basket trop brouillon contre les tchèques du Gambrinus Brno et perd logiquement au Prado (59-62). Les matches Retour ont lieu vendredi.</P>&#13; <P><FONT size=1>Kristi Harrower la chef d'orchestre tient l'effectif nordiste à la baguette - Ph.Lemoine/USVO</FONT></P>

Des quarts déjà cruciaux

Corps: 

Après l'obstacle Mondeville, Brno retrouve sur son chemin une autre formation française, le Bourges Basket. Si l'avantage du terrain est berruyer, Brno est un adversaire protéiforme qui sait bien s'adapter à la difficulté. Sur leurs 9 dernières oppositions, le Gambrinus a gagné à 6 reprises ! Cette année, les deux équipes ont remporté chacune leur confrontation à domicile. Le 18 janvier dernier, Bourges a psychologiquement marqué des points en battant avec brio les Tchèques (73-67, +6) après avoir mené de 24 points à la pause. Attention à l'ailière à tout faire DeLisha Milton (17,5 pts, 7,6 rbds et 2,3 ints) et ses très polyvalentes partenaires (Machova, Vesela, Zirkova, Vecerova, Kulichova, Viteckova etc...).

Souvenirs, bons souvenirs ! En 2004, l'USVO était difficilement venu à bout de Sopron (2-1 en quarts de finale et 62-59 en match d'appui au Hainaut). Au Final Four, Valenciennes au top de sa forme raflait le titre européen en maîtrisant parfaitement Pécs puis Gdynia. Le présent amène toutefois à se méfier avec raison des histoires passées. La formation hongroise aime l'attaque, pas forcément beaucoup la défense. En poule, les joueuses de Natalia Hejkova avait surpris Bourges 86-74 et tournaient à 81,3 points marqués, soit la meilleure attaque de la poule B. La défense nordiste se focalisera donc logiquement autour de Reka Cserny (15,8 pts), Nikki Teasley (15,4 pts, 3,8 pds) et l'ailière d'expérience Andrea Karolyi (15,3 pts).

EUROLIGUE FEMININE 2005-06

Les Quarts de finale Aller

Mardi 21 février 2006

SAMARA (Rus) - DYNAMO MOSCOU (Rus)
PECS (Hon) - VILNIUS (Lit)
BOURGES - BRNO (Rtc) : 19h30 au Prado
VALENCIENNES - SOPRON (Hon) : 20h45 au Hainaut

NB : Les matches de Bourges et Valenciennes sont retransmis en direct sur SPORT+.

Matches Retour (vendredi 24.02) et Appui(s) éventuel(s) (mercredi 01.03).

Texte : Yann Kappes
Photo : Olivier M./www.basquetebol.org

Surtitre: 
Euroligue féminine, Quarts de finale aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Février 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>Après la mise en bouche des huitièmes de finale, Bourges et Valenciennes entament leurs séries de quarts à domicile, respectivement contre le Gambrinus Brno (Rép. tchèque) et le MKB Sopron (Hongrie). Des adversaires aux pedigrees différents mais très dangereux, ultimes obstacles avant le Final Four. Un objectif visé par les deux clubs français.</P>&#13; <P><FONT size=1>A l'image de Godin au contre sur Vesela, la bataille du rebond sera primordiale - Olivier M./Basquetebol</FONT></P>

Pages

S'abonner à RSS - Coupes d'Europe