Vous êtes ici

Tournoi international de Lorient

Echos de Kervaric

23/08/2003
Après sa première victoire face à la Belgique hier soir, le ciel est au beau fixe du côté des joueuses et du staff de l’équipe de France féminine. Avant de retrouver les Slovaques ce soir, à 20h30, voici les dernières nouvelles du Palais des sports du quartier de Kervaric.

Kathy Wambé fait une Vasco
Souvenez vous du magnifique panier inscrit par le Tricolore Vasco Evtimov situé au niveau même du panier adverse. Les images ont fait le tour des télévisions du monde entier. Hier soir, on a bien failli assister à son remake lorientais. En effet, la meneuse de l’équipe nationale Belge, Kathy Wambé, tenta elle aussi un tir impossible mais d’un peu plus près. A deux secondes du terme du premier quart temps, la remise en jeu revenait à la Villeneuvoise qui tira face à Edwige Lawson du milieu de terrain en désespoir de cause, au buzzer. Le ballon s’éleva dans les airs de Kervaric et redescendit directement dans l’arceau. Trois points marqué au grand étonnement du public breton. En revanche, le panier compta pour du beurre ; le chronomètre avait retenti. Vasco ferait-il des émules ?

Donamat an Loriant !
Bienvenue à Lorient. Un bénévole expliqua à notre arrivée le pourquoi de la double inscription « Lorient, An Loriant » sur les panneaux de signalisation routière d’entrée dans la cité bretonne. A son origine, la ville du Morbihan était un passage maritime important pour le commerce français vers l’Orient et la fameuse Route des Epices. D’où l’origine dénominative de la ville morbihanaise, « An Loriant » qui signifie en direction de l’Orient. Lorient, c’est toute une histoire !

Divines, les crêpes bretonnes !
Comme tout breton qui se respecte, la crêpe au même titre que la galette est un passage obligé, une institution culinaire. Encore faut il le savoir ! Au Palais des sports, les spectateurs peuvent s’alimenter auprès de deux buvettes, ou plutôt trois. A l’intérieur de la salle, on trouve deux stands qui vendent des boissons et des sandwichs en tous genres. Ce que ne savait pas les personnes présentes, c’est qu’en face de l’entrée du public, au même niveau que la billetterie, se trouvait le stand dédié exclusivement aux crêpes et aux galettes. Une heureuse personne a trouvé bon de faire circuler l’information. Depuis, les crêpes et galettes se vendent comme des petits pains. Encore merci à cet informateur inconnu !

« Les stats pour le coach »
L’échauffement des Bleues avant leur match face à la Belgique à peine débuté, et voilà qu’Audrey Sauret glisse à l’oreille de l’attaché de presse de la Fédération : « Tu peux me garder une feuille de stats ? ». Pas de problème, une feuille de stats finales lui est précieusement mise de côté. Mais pourquoi donc en fin de compte ? Ce n’est que plus tard à l’hôtel que j’appris la raison de cette demande étonnante. Croisé dans le couloir de l’hôtel, Audrey explique que c’est pour son coach de Valenciennes. En effet, Laurent Buffard, son entraîneur à l’USVO, était présent dans les tribunes de Kervaric au côté de son assistant, Jacky Moreau et voulait sans aucun doute jeter un coup d’œil aux performances de ses troupes nordistes en sélection, à savoir Sandra Le Dréan, Edwige Lawson et Audrey Sauret.

Des cyclistes aussi au Novotel
Dimanche sera le théâtre annuel du Grand Prix cycliste de Plouay. Vous savez, ce circuit fut le cadre exceptionnel du championnat du monde sur route il y a quelques années. Alors que l’équipe de France rentrait à l’hôtel après son match face à la Belgique, quel ne fut pas son étonnement de voir des dizaines de véhicules parqués devant son lieu d’hébergement. En effet, se tient dimanche la fameuse course cycliste et les coureurs ont investi le lieu. C’est ainsi que l’équipe Fdjeux.com dirigée par Marc Madiot couche au Novotel, un lieu forcément très prisé.

« Dom » Tonnerre, la régionale de l’étape
Retour aux sources. L’ex-intérieure Tarbaise, désormais Montpelliéraine est la chouchoute du public. En effet, outre les « Rennaises » Edwige Lawson, Sandra Le Dréan et la capitaine Cathy Melain, Dominique Tonnerre est sans aucun doute la joueuse la plus sollicitée du week-end. Née à Lorient en mai 1974, passée par le CEP de Lorient (de 1988 à 1994) puis par l’Avenir de Rennes (de 1994 à 1999) où elle découvre la Ligue Féminine avant ses expériences à Mondeville et Tarbes, la Morbihannaise a retrouvé beaucoup de personnes connues et a également eu droit à son portrait dans Le Télégramme, un des quotidiens régionaux, avant de répondre demain aux questions à la radio. Sans oublier aussi la récompense reçu des mains du maire de Lorient lors de la réception de l’hôtel de ville. Décidément, Dominique est bien la régionale de l’étape.


Sur place, au Palais des sports Xavier le Louarne
Yann KAPPES

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'