Vous êtes ici

Tournoi de Lorient

Premier test breton

20/08/2003
Après Biarritz et Vichy, l’équipe de France féminine est réunie depuis dimanche soir à Lorient où elle effectue un nouveau stage préparatoire au championnat d’Europe en Grèce (19-28.09.2003). Il se concrétisera par les rencontres face à la Belgique, la République Slovaque et la Pologne. Des adversaires intéressants pour jauger le niveau actuel des Championnes d’Europe en titre.

Loin de l’intérêt médiatique suscitée par l’équipe de France masculine et son chef de file Tony Parker, les championnes d’Europe 2001 poursuivent actuellement leur préparation, sans l’ombre d’un souci. Sous l’égide d’Alain Jardel, le sélectionneur et son staff, composé d’Ivan Ballarini, Jean-Paul Cormy et Pascal Pisan, les 16 filles rassemblées pour l’heure à Lorient travaillent leur gamme sur le parquet du Palais des sports Kervaric dans une ambiance au beau fixe. Elles n’attendent plus que l’arrivée de leurs adversaires européens (la Belgique, la République Slovaque et la Pologne) pour s’étalonner. Revue d’effectif avant le début des matches vendredi soir :

Belgique

Qualifiée pour la première fois de son histoire à la phase finale du championnat d’Europe, l’équipe de Benny Mertens, l’entraîneur du champion belge, le Dexia Namur, opposera aux championnes d’Europe en titre, certes privées des cadres Souvré (retraite sportive), Savasta et Moussard (retraite internationale), un basket rapide et dynamique. A la baguette, Kathy Wambé (1.75m, 21 ans), la tonique Villeneuvoise conduira le jeu belge. Dans les ailes, Anke De Mondt (1.80m, 23 ans) laissée par Villeneuve d’Ascq officiera en tant que shooteuse au côté de l’autre « Française » laissée libre elle par Mondeville, la percutante Nele Deyaert (1.85m, 23 ans). A l’intérieur, l’ex-Clermontoise Dana Boonen (1.97m, 24 ans) devrait être titulaire en compagnie de Candice Brus, la pivot de Waregem (1.90m, 26 ans). Cette équipe est jeune (presque 24 ans de moyenne d’âge) et voudra sans doute jouer vite à l’image de sa meneuse. A noter l’absence de taille de la MVP européenne 2002, la pivot Valenciennoise Ann Wauters, retenue en Corée pour le championnat d’été 2003.

République Slovaque

Huitième de l’Euro 2001, la formation entraînée par Peter Kovacik s’appuiera sur une ossature de 4 joueuses issues du champion national (Cikosova, Kovacova, Laskova et Ruzickova), le SCP Ruzomberok. Sans une joueuse à plus de 1.90m, les Slovaques devraient connaître quelques problèmes dans la raquette. Les passionnés de la Ligue Féminine reconnaîtront sans doute la polyvalente ailière, vice championne de France 2003, Martina Luptakova (1.86m, 25 ans) et la solide intérieure passée par Mondeville, Jana Lichnerova (1.87m, 27 ans). De même, on observera les performances des intérieures Alena Kovacova (1.89m, 24 ans) et de la jeune pousse Marie Ruzickova (1.89m, 17 ans !). Avec une moyenne d’âge d’environ 24 ans, la République Slovaque devrait pratiquer un basket dynamique, à base de courses et de contre attaques. En revanche, pourront elles tenir le choc sous les panneaux ?

Pologne

Championnes d’Europe chez elles en 1993 et sixièmes à l’Euro français huit ans après, les troupes de Thomas Herkt se présenteront en Bretagne sans leur vedette, la monumentale pivot de Gdynia, Malgorzata Dydek (2.13m, 29 ans). En effet, elle évolue actuellement au sein de la nouvelle franchise WNBA, les San Antonio Silver Stars. Bien que privées de leur point de fixation incontournable, les Polonaises présenteront à Lorient un visage non dénué d’intérêt, notamment à l’intérieur avec Joanna Cuprys (1.90m, 31 ans) déjà aperçue à Calais et Aix en Provence et aujourd’hui élément cadre à Pecs, Elzbieta Trzesniewska (1.90m, 31 ans) la pivot titulaire de Pabianice, et Anna Wielebnowska (1.88m, 25 ans) la joueuse centre de l’attaque du champion de Belgique, le Dexia Namur. Outre ses trois joueuses expérimentées, la Pologne pourra également compter sur les services de la meneuse trentenaire Krystyna Szymanska (1.74m, 34 ans) maître à jouer de Namur et la jeune ailière de Gdynia, Agnieszka Bibrzycka (1.85m, 21 ans). L’équipe affiche la plus grande moyenne d’âge du tournoi avec plus de 29 ans en moyenne, ce qui garantit une certaine expérience dans le jeu polonais. Cette équipe devrait d'ailleurs représenter la plus sérieuse opposition à l'équipe de France, quelque peu rajeunie suite aux retraits déjà évoqués plus haut.

Avant de rallier Grenoble la semaine prochaine, l’équipe de France aura déjà fort à faire dans le Morbihan. Et nul ne doute que ce premier tournoi européen en Bretagne sera déjà un bon premier test pour les filles d’Alain Jardel, dont la liste devrait être réduite à 14 unités à l’issue de cette première épreuve. Alors, n’attendez plus, allez vite vous procurer vos billets pour la première sortie des Bleues…


TOURNOI DE LORIENT :
Palais des sports Kervaric, rue Alfred Dreyfus


Le programme :

Vendredi 22/08 :
18h00 : POLOGNE - SLOVAQUIE
20h30 : FRANCE - BELGIQUE

Samedi 23/08 :
18h00 : BELGIQUE - POLOGNE
20h30 : FRANCE - SLOVAQUIE

Dimanche 24/08 :
16h00 : SLOVAQUIE - BELGIQUE
18h30 : FRANCE - POLOGNE


Billetterie :
Réservation au CD du Morbihan : 02.97.64.51.86
Journée : 15€ (place numérotée)
Journée : 10€ (placement libre)
Pass 3 jours : 25€ (placement libre)



Yann KAPPES