Equipe de France masculine

Description equipe de france masculin

DES BLEUS DE BRONZE

Corps: 

Le dernier match des Tricolores dans ce Championnat d’Europe pourrait laisser quelques regrets à l’Équipe de France masculine. Après la défaite en demi-finale contre la Grèce (79-70), nos jeunes joueurs ont donné une véritable leçon à leurs homologues russes (95-78) lors du match pour la troisième place. Leur domination, dimanche, a été telle que l’on ne peut faire autrement que de penser à la fin de match manquée face aux Hellènes samedi. Mais les joueurs étaient tellement contents de leur médaille que la fête fut très belle.

D’entrée, les Français mettaient le feu dans la ligne défensive adverse et se montraient plutôt adroits au moment du shoot (63 % contre seulement 42 % pour les Russes). Derrière un Ilian Evtimov déchaîné (19 points dont 17 en première mi-temps, 8/10 au tir, 8 rebonds, 3 passes, notre photo), les Bleus, en blanc pour l’occasion, en faisaient voir de toutes les couleurs aux joueurs de Vladomir Rodionov. Ce dernier n’allait pas être d’une grande aide à ses protégés puisqu’il fut rapidement expulsé par le duo arbitral pour avoir jeté une chaise sur le parquet. Son équipe perdait pied et atteignait la fin du premier quart-temps menée de 11 points (26-15).

La reprise n’allait pas mieux s’annoncer pour les Russes. Les Français continuaient leur baroud d’honneur en démontrant leur habileté et leur sens collectif. Le ballon circulait vite et donnait l’impression que cette formation était intouchable. Boris Diaw se faisait remarquer par son adresse (5/6 dont trois dunks, 10 points, 12 rebonds, 5 passes au total). A la mi-temps, la France survolait les débats (52-31).

Dans la deuxième partie de la rencontre, les Tricolores faisaient plus actes de présence qu’autre chose, tant l’avance acquise était conséquente. Ils géraient tranquillement la fin de la rencontre avant d’obtenir une médaille de bronze amplement méritée. Ronny Turiaf soignait ses stats (15 points, 6 rebonds) et Noël Nijean rattrapait le temps perdu à cause d’un problème à la cheville (12 points, 5/5 à deux points, 3 rebonds, le tout en seulement 11 minutes !).

Au final, les Français l’emportaient (95-78) et décrochaient le bronze, comme la génération de 1992. La troisième marche du podium reste donc à ce jour la meilleure place obtenue dans un Championnat d’Europe de la catégorie. Richard Billant peut être fier du travail accompli.

Le cinq de départ : Chelle 8, Diaw 10, Pietrus 2, Evtimov 19, Turiaf 15

Puis : Tillon 5, Szaczczak 3, Yango 4, Nijean 12, Diawara 12, Mouillard 3, Doreau 2

Bilan de la compétition

En finale, la Grèce a pris le dessus sur l’Espagne (77-73) et s’est donc adjugé le titre de Champion d’Europe des 20 ans et moins. Déjà tombeurs des Bleus en demi-finale, ils ont été maîtres de leur sujet jusqu’au bout malgré une préparation en dent de scie où la France les avait battu à deux reprises (78-74 en Italie, 85-83 à Paris).

Le Croate, Marko Popovic, termine le tournoi avec le titre de meilleur marqueur de la compétition. L’arrière de Zadar obtient une moyenne de 25 points par rencontre. Le Français le mieux placé est Michaël Piétrus. Il termine à la sixième position avec 16.88 points par match. Son total aurait pu être un peu meilleur s’il n’avait pas commis quatre fautes très rapidement face à la Russie, l’obligeant à lever le pied.

Nenad Krstic est quant à lui le meilleur rebondeur (11.25 reb/match). L’intérieur yougoslave aura eu de la concurrence jusqu’au bout, notamment celle de Ronny Turaif. Impérial sous les panneaux, l’ancien pensionnaire du Centre Fédéral finit troisième de la compétition avec la très honorable moyenne de 9.88 rebonds par match.

Le classement final de la compétition :

1 – Grèce


2 – Espagne


3 – France


4 – Russie


5 – Lituanie


6 – Slovénie


7 – Yougoslavie


8 – Croatie


9 – Turquie


10 – Israël


11 – Italie


12 – Ukraine

Surtitre: 
EURO 20 ANS ET MOINS MASCULIN
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 5. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Les jeunes Bleus de Richard Billant ont finalement décroché la troisième place du Championnat d’Europe en battant la Russie (95-78). Après avoir mené une très belle compétition, ils n’ont laissé aucune chance à leur adversaire lors de la petite finale.

ILS LE MERITENT TANT

Corps: 

On les savait capables de tout et ils ont su nous donner raison. Les Jeunes Bleus emmenés par Richard Billant ont su aller au bout d’eux-même pour arracher leur billet pour les demi-finales. Les Slovènes, pourtant annoncés comme favoris avant la rencontre, ont bien tenté de résister, mais face à eux, le groupe France s’est montré solidaire et intraitable (84-73).

Le début de la rencontre était plutôt équilibré. Aucune des deux équipes ne prenait vraiment de risques et attendait l’adversaire. Les Français paraissaient cependant tendus par l’enjeu et Ilian Evtimov commettait deux fautes lors des trois premières minutes. Ronny Turiaf (15 points, 12 rebonds) et Uros Slokar se livraient un duel à distance passionnant (respectivement 11 et 12 points dans les dix premières minutes), l’un répondant du tac au tac à l’autre. Imposant leur physique en défense, les Tricolores prenaient cependant un léger avantage en fin de quart-temps (22-16).

Erazem et Domem Lorbek prenaient alors les choses en main. Cinquième meilleur marqueur de ce Championnat d’Europe (17 points par match en moyenne), le premier allait se montrer décisif, bien appuyé par le soutien du second. Lors de ces dix minutes, ils inscrivaient 13 points et permettaient aux leurs de se replacer dans la course. Plus présents, ces derniers provoquaient un peu plus et obtenaient de nombreuses fautes. Le score était de parité à la mi-temps (38-38).

Au retour des vestiaires, les Slovènes prenaient pour la première fois l’avantage au score grâce à un panier à trois points de l’intenable Domem. Le Choletais Guillaume Yango (9 points, 7 rebonds, 3 contres) se révélait très précieux dans ce quart-temps. Avec l’aide d’un Boris Diaw précis (7/11 à 2 points, 16 points, 9 rebonds, 4 passes, 2 contres), il permettait aux siens de maintenir la tête hors de l’eau et de ne pas sombrer sous l’effet des Slovènes en confiance. A 10 minutes de la fin, la France était tout de même menée (57-56).

Très volontaires, les hommes de Richard Billant étaient héroïques dans le dernier quart-temps. Guillaume Yango, toujours lui, et surtout Michaël Piétrus impérial (23 points, 13 rebonds) montraient l’exemple. Ce dernier, meilleur marqueur tricolore depuis le début de la compétition (18.67 points par match), se montrait l’âme d’un véritable leader et poussait les siens à tenter leur chance et aller de l’avant. Ce dernier quart-temps était une véritable démonstration des Français qui, avec un sens collectif extraordinaire et une maîtrise parfaite de leur sujet, s’imposaient finalement (85-73).

Les Bleus gagnent donc le droit de participer au prochain Championnat du monde de la catégorie. En attendant, l’Euro reste la priorité du groupe qui devra affronter la Grèce le samedi 3 août à 21h pour parvenir en finale. Maintenant qu’ils ont la tête dans les étoiles, il voudront sûrement décrocher la lune …

Les points des Français : Tillon 2, Diawara 0, Piétrus 23, Doreau 2, Nijean 2, Turiaf 15, Chelle 0, Yango 9, Mouillard 0, Diaw 16, Evtimov 2, Szaszcak 13

Toutes les infos sur les championnats d'Europe des 20ans et moins

Surtitre: 
EURO 20 ANS ET MOINS MASCULIN
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 2. Août 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Au terme d’une superbe performance, l’Équipe de France s’est magistralement qualifiée pour les demi-finales du Championnat d’Europe. Les Bleus ont su se sortir du piège tendu par des Slovènes accrocheurs (84-73) et ont gagné le droit de poursuivre leur rêve. Prochaine étape : la Grèce.

UN QUART EN BLEU

Corps: 

Après l’avoir emporté face à l’Ukraine (84-72) en fin d’après-midi, l’Equipe de France s’était rassurée quant à ses possibilités dans cet Euro 2002. Les victoires, un peu plus tard, de la Russie contre Israël (84-59) puis de la Croatie contre l’Espagne (83-78) ont finalement permis aux Tricolores de se qualifier avant la dernière journée.

En effet, les Bleus comptent désormais deux victoires et deux défaites. Trois équipes, devant elle, se partagent la tête du classement. L’Espagne, la Russie et la Croatie ont toutes trois victoires et une défaite. Derrière la France, l’Ukraine compte un seul succès pour trois revers et ne peut plus rejoindre celle-ci puisque battue mardi soir par les coéquipiers de Ronny Turiaf (notre photo). Loin derrière, Israël n’a plus rien à espérer avec ses quatre défaites en autant de matches.

L’Equipe de France est donc qualifiée pour les quarts de finale de la compétition. Elle terminera la première phase à la deuxième, troisième ou quatrième position de son groupe. Son match face à Israël, demain à 16h30, ne sera qu’un match de classement. Pour connaître son adversaire, elle devra attendre les résultats de la dernière journée de la poule A.

Toutes les infos sur les championnats d'Europe des 20ans et moins

Surtitre: 
EURO 20 ANS ET MOINS MASCULIN
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 31. Juillet 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Au vue des résultats de l’avant-dernière journée de la poule B, l’Equipe de France, entraînée par Richard Billant s’est qualifiée pour les quarts de finale du Championnat d’Europe des 20 ans et moins. L’ultime match contre Israël, demain, ne sera qu’une rencontre de classement.

UNE BRILLANTE VICTOIRE

Corps: 

L’Équipe de France est loin d’avoir dit son dernier mot dans ce Championnat d’Europe. S’étant mise en danger après les trois premières rencontres (1 victoire, 2 défaites), elle se devait de réagir contre l’Ukraine sous peine d’élimination prématurée. Et c’est ce qu’elle a fait à Alytus (Lituanie) mardi soir en s’imposant assez nettement (84-72).

D’entrée, les jeunes Bleus imposaient leur rythme et se montraient agressifs dans le bon sens du terme. La défense étouffait les attaques des Ukrainiens, souvent impuissants à l’approche de la zone décisive et trop imprécis (18/47, soit 38 % de shoots à deux points réussis au total contre 53 % aux Français). Après dix minutes de jeu, la France avait déjà une confortable avance de neuf points (26-17). Dès la reprise Boris Diaw (8 pts, 5 passes) et les siens appliquaient toujours aussi bien les consignes de Richard Billant et faisaient étalage de tout leur potentiel. La mi-temps était sifflée avec un avantage plutôt conséquent en faveur de nos Tricolores (50-31).

Sous l’influence d’un Michaël Piétrus (notre photo) en état de grâce (27 pts avec un 10/17 au tir, 7 rbs, 4 int. en 32 minutes), les Français géraient tranquillement leur match. Certes le leader adverse, Serhiy Lishchuk, faisait apprécier sa force de caractère et son adresse en inscrivant 21 points et en prenant 9 rebonds. Avec à ses côtés, Oleksiy Onufriyev (21 pts, 8 rbs), les Ukrainiens revenaient et ne comptaient plus que 13 unités de retard avant la dernière période (62-49). Mais il était dit que les Bleus ne pouvaient pas perdre ce match. Impérial dans le dernier quart-temps, Ronny Turiaf concluait sa partie – sur une cinquième faute - de manière magistrale et finissait à 13 points et 21 rebonds ! La France, plus présente au rebond (48 contre 29 aux Ukrainiens), profitait également du manque de réussite adverse au lancer franc (53%) et s’imposait finalement (84-72).

Les hommes de Richard Billant peuvent désormais croire très sérieusement en leurs chances. Avant de disputer leur dernière rencontre face à Israël demain à 16h30, ils peuvent être directement qualifiés en fonction des résultats des deux autres matches de la soirée. Affaire à suivre …

Les points des Français :

Tillon 6, Diawara 2, Piétrus 27, Doreau 5, Nijean 2, Turiaf 13, Chelle 4, Yango 4, Mouillard 3, Diaw 8, Evtimov 8, Szaszcak 2

Toutes les infos sur les championnats d'Europe des 20ans et moins

Surtitre: 
EURO 20 ANS ET MOINS MASCULINS
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 30. Juillet 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Les hommes de Richard Billant se sont imposés contre l’Ukraine (84-72). La France a fait un grand pas vers les quarts de finale et peut être directement qualifiée dès ce soir en fonction des résultats de Russie-Israël et Croatie-Espagne.

LES CHOSES SE COMPLIQUENT

Corps: 

Qui peut arrêter Marko Popovic (1,85m) le meilleur marqueur de ce championnat d’Europe avec une moyenne supérieure à 33 points par rencontre? Personne dans l’Equipe de France qui a du concéder 37 points à la star croate ! Ses chiffres ? 9 paniers à deux points sur 11 tirs, 3 sur 7 à trois points, 10 sur 13 aux lancers francs…Il n’y a pas grand chose à dire.

Le plus rageant est que Boris Diaw (notre photo) avait choisi ce match contre la Croatie pour sortir le grand jeu et se montrer, enfin, offensif. Avec 21 points (à 8 sur 14 dont 4 sur 6 à trois points) et 12 rebonds, on ne peut pas reprocher grand chose au leader tricolore. Malheureusement les autres Français étaient beaucoup moins adroits puisque l’ensemble de l’équipe tourna à 31 sur 81 (contre 30 sur 59 à la Croatie). C’est vrai, la France, avec Diaw et Turiaf (10 rebonds) domina aux rebonds (52 à 28), mais l’adresse dans les tirs des Croates ne leur laissait que peu d’occasion de se montrer présent au rebond offensif.

Cette rencontre, la France l’a perdu pendant le troisième quart temps, alors qu’elle menait d’un point au repos. Car les 6 points d’avance que comptait la Croatie après 30’ de jeu s’avéraient finalement décisifs.

Maintenant, la France se trouve au pied du mur quant à la qualification pour les quarts de finale. Normalement, nos joueurs semblent avoir les moyens de prendre le meilleur sur l’Ukraine et Israël. Mais les Slaves sont capables d’exploits, tandis qu’Israël est un pays qui ne réussi jamais très bien à la France.

Les points des Français

Tillon, Diawara 4, M.Pietrus 14, Doreau, Nijean 1, Turiaf 21, Chelle 8, Yangoo 4, Mouillard, Diaw 21, Evtimov 65, Szaszcak 5.

Surtitre: 
EURO 20 ANS ET MOINS MASCULIN
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Dimanche, 28. Juillet 2002
Vignette: 
Chapeau: 
En dépit d’un match plein, la nouvelle défaite contre la Croatie (84-91) place l’Equipe de France masculine des 20 ans et moins dans une situation difficile. La qualification pour les quarts de finale se jouera mardi et mercredi contre l’Ukraine et Israël.

UN REVEIL TONITRUANT

Corps: 

Les jeunes Français avaient une revanche à prendre par rapport à leur prestation de la veille devant l’Espagne et ce sont les Russes qui ont fait les frais du réveil de Boris Diaw et de ses amis.

Ainsi très concentrés en défense dés les premiers échanges, ils prenaient rapidement la mesure d’un adversaire qui ne s’attendait certainement pas à être mangé de cette façon.

Résultat ? Après dix minutes de jeu, la France menait de 12 points (29-17), un avantage passé à +15 à la mi-temps (49-34). La France avec une bonne adresse dans les tirs, le réalisme de Michael Pietrus et de Ronny Turiaf (notre photo) ce dernier très présent sous les panneaux (il capta 11 rebonds dans le match et marqua 20 points) avec Ilian Evtimov, s’était mise hors de portée des Russes.

Bien sûr les adversaires des Tricolores, derrière Serguei Bykov (23 pts) et Aleksei Zozouline (15 rebonds) se lancèrent à l’assaut de la défense française avec beaucoup de réalisme.

Mais dans cette deuxième mi-temps, la Russie ne pouvait finalement marquer que deux points de plus que la France qui s’imposait nettement (88-75) .

Un détail ? Boris Diaw auteur d’un match très plein, inscrivait 7 points dans cette rencontre. Ce qui peut expliquer la performance des Français.

Ce dimanche, la France rencontrera la Croatie, dans un match qui va sentir la poudre puisque les deux équipes ont besoin d’une victoire. Comme les Croates avant de battre Israël (+19 pts) s’étaient inclinés de 7 points contre la Russie, bien malin est celui qui peut parier sur le nom du vainqueur.

Les points des Français : Tillon 2, Diawara 7, M.Pietrus 21, Doreau, Nijean4, Turiaf 20, Chelle 4, Yango 6, Mouillard, Diaw 7, Evtimoc 13, Szaszcak 4.



Toutes les infos sur les championnats d'Europe des 20ans et moins

Surtitre: 
EURO 20 ANS ET MOINS MASCULINS
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 27. Juillet 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Après son faux pas face à l’Espagne, l’Equipe de France des 20 ans et moins, s’est parfaitement reprise en s’imposant face à la Russie (88-75). Un résultat qui rassure sur les possibilités des Tricolores et qui leur permet de croire en l’avenir dans une compétition très ouverte.

AU FOND DU TROU

Corps: 

On espérait beaucoup de l’Equipe de France masculine des 20 ans et moins, même en l’absence de son leader naturel Tony Parker. Certes au récent tournoi de Paris, les jeunes Tricolores avaient montré certaines limites en particulier sur le plan de l’adresse dans les tirs et dans leur présence sous les panneaux. De là à penser qu’ils allaient débuter le championnat d’Europe en s’inclinant de 36 points contre l’Espagne, il y a un fossé que personne n’aurait osé franchir. Pourtant …


Après 10 minutes de jeu, la messe était dite puisque l’Espagne menait déjà 24-9. Le sursaut attendu ? Les Espagnols avec Ion Kortaberria (30 points) et Albert Miralles (21 points) enfonçaient le clou pour mener … 47-18 à la mi-temps.


La réaction des Tricolores à la reprise n’était qu’un feu de paille parfaitement contrôlé par les Ibériques puisqu’ils ne lâchaient qu’un point de leur avance. Il ne restait plus qu’à attendre la fin d’une rencontre qu’il faudra vite oublier. A commencer dès ce samedi face à la Russie qui, elle, a disposé de la Croatie dans son match d’ouverture. Mais face à des garçons comme Victor Khriapa (2,05m), Sergui Monia (2,05m) et Denis Karpov (2,06m) la tâche s’annonce bien difficile.

Les points des Français

Tillon, Diawara 4, M.Pietrus 14, Doreau 2, Nijean 2, Turiaf 12, Chelle 2, Yango 5, Mouillard, Diaw, I.Evtimov 11, Szaszcak 1.

Surtitre: 
EURO 20 ANS ET MOINS MASCULIN
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Samedi, 27. Juillet 2002
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France des 20 ans et moins a très mal débuté son championnat d’Europe à Alytus (Lituanie) en s’inclinant largement face à l’Espagne (53-89). Un écart énorme qui semble trop important pour représenter la véritable différence de valeur entre les deux formations, mais qui ne peut pas s’expliquer par la seule absence de Tony Parker.

DES AMBITIONS RAISONNEES

Corps: 

6ème Championnat d’Europe masculin des Jeunes


(26 juillet au 4 août 2002 – Kaunas, Alitus et Vilnius – Lituanie)

Il est évident que l’absence de Tony Parker, au repos après sa fabuleuse saison avec les San Antonio Spurs en NBA qui a laissé son corps pantelant, change les ambitions de l’Equipe de France dans ce Championnat d’Europe lituanien.

« Il n’est pas question de faire du Tony sans Tony, explique tout de suite Richard Billant qui a la lourde, mais attrayante, charge d’obtenir un résultat en Lituanie. Tony est irremplaçable et c’est toute la nature de l’équipe qui change.

Cela ne veut pas dire que nous allons disputer cette compétition sans ambition. Mais il faudra que certains éléments qui sont en passent de devenir de grands joueurs, relèvent le défi qui se présente à eux. Car l’Equipe de France peut être un véritable tremplin pour la suite. Je pense en particulier à Boris Diaw et à Michael Pietrus. Nous allons voir s’ils sont capables de devenir des leaders, sur le terrain mais également en dehors, en rassemblant le groupe autour de leurs personnes.

Tout le monde va se retrouver devant ses responsabilités, moi le premier. Il est évident que je prendrai des risques dans ce championnat d’Europe.»

Faire des paris

Les matches de préparations disputés par l’Equipe de France, au cours desquels s’est mis en évidence Ilian Evtimov (notre photo), ont été perturbés par plusieurs petites blessures, en particulier celles des deux pivots Ronny Turiaf et Noël Nijean. Bien évidemment cela a géné Richard Billant dans son travail. Mais les trois victoires en six matches disputés ont montré que les jeunes Tricolores ne manquaient pas d’atouts sous la houlette de leur capitaine Boris Diaw-Riffiod, meneur de jeu atypique qui devrait poser beaucoup de problèmes aux défenses adverses de par sa taille et ses qualités physiques rares chez les titulaires de ce poste. Il suffirait que Boris prenne conscience qu’il ne doit pas refuser de tirer pour devenir le très grand joueur que tout le monde attend.

« De toutes les façons, il ne faudra pas faire référence au passé et en particulier au titre de champion d’Europe juniors de l’an 2000, ajoute Richard Billant. Même si la défense constituera la base de notre jeu. Il va falloir créer une dynamique, trouver la bonne alchimie entre tous ces garçons qui ne manquent pas d’ambition. C’est vrai, il n’y a pas de joueur de très grande taille. Mais je constate que Cholet a réalisé de très grandes performances en Pro A avec deux intérieurs de moins de 2m. Nous allons donc mettre en place des options basées sur la polyvalence de nos joueurs … Je n’hésiterai pas à faire des paris ! »



Championnat d’Europe en Lituanie (26 juillet au 4 août 2002)


Groupe A (Kaunas) – Grèce, Italie, Lituanie, Slovénie, Turquie, Yougoslavie

Groupe B (Alytus)

26 juillet (21h00): France – Espagne

27 juillet (18h45): France – Russie

28 juillet (16h30): France – Croatie

30 juillet (18h45): France – Ukraine

31 juillet (21h00): France – Israël

2 août : 1/ 4 de finale

3 août : 1/ 2 finales

4 août : Finales


L’Equipe de France



























Numéro Nom Naissance Taille Club 2001-2002
4 Romain Tillon 06.05.82 1.80 Saint Etienne
5 Yakhouba Diawara 29.08.82 1.93 Southern Idaho College (EU)
6 Mickael Pietrus 07.02.82 1.98 Pau-Orthez
7 Julien Doreau 19.01.83 1.92 Le Havre
8 Noël Nijean 30.01.83 2.02 Bondy
9 Ronny Turiaf 13.01.83 2.05 Gonzaga Un. (EU)
10 Ludovic Chelle 02.01.83 1.82 Antibes
11 Guillaume Yango 31.02.82 1.98 Southern Idaho College (EU)
12 Vincent Mouillard 21.08.83 1.86 Cholet
13 Boris Diaw-Riffiod 16.04.82 2.02 Pau-Orthez
14 Ilian Evtimov 28.04.83 2.00 North Carolina State (EU)
15 Guillaume Szaczczak 05.01.82 1.90 Gravelines


Entraîneur: Richard Billant
Assistants: Alain Garos et Philippe Ory



Le palmarès de l’Euro











Année 1 2 3 France
1992 Italie Grèce France 3
1994 Biélorussie Italie Espagne 11
1996 Lituanie Espagne Yougoslavie 11
1998 Yougoslavie Slovénie Turquie 5
2000 Slovénie Israël Espagne 8


L’Euro 2000

(Ohrid – FYROM)

1 Slovénie

2 Israël

3 Espagne

4 Croatie

5 Yougoslavie

6 Turquie

7 Grèce

8 FRANCE

9 Russie

10 Lituanie

11 FYROM

12 Rép. Tchèque

Surtitre: 
EURO 20 ANS ET MOINS MASCULINS
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 25. Juillet 2002
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France masculine des 20 ans et moins en dépit de l’absence de Tony Parker, nourrie de sérieux espoirs dans un Championnat d’Europe qui s’annonce d’un très grand niveau. Le nouveau défi des jeunes Tricolores, emmenés par Boris Diaw-Riffiod et Michael Pietrus, ne manque pas de piment.

Les Français à l’assaut de Paris

Corps: 

A seulement deux semaines de l’échéance, tous les joueurs sélectionnés par Richard Billant doivent être impatients de commencer la compétition. Pour se mettre en appétit, les douze jeunes hommes auront à disputer le Tournoi International de Paris qui aura lieu les 18, 19 et 20 juillet prochain, à la Halle Carpentier.

Ils étaient ce week-end en Italie pour un tournoi de préparation. Les résultats:

12/07 France - Croatie : 95-99 (47-44)


13/07 France - Italie : 78-85 (40-42)


14/07 France - Grèce : 78-74 (34-25)




Cette génération, qui avait déjà remporté le Championnat d’Europe dans la catégorie junior devra vérifier que ses automatismes sont bien au point face à quatre adversaires de grande valeur : la Turquie, la Grèce et la Yougoslavie.

Le programme du Tournoi de Paris sera le suivant :

Jeudi 18 juillet

17h15 Grèce – Yougoslavie


19h30 France – Turquie

Vendredi 19 juillet

17h15 Turquie – Grèce


19h30 France – Yougoslavie

Samedi 20 juillet

16h15 Yougoslavie – Turquie


18h30 France – Grèce

Tous les matches auront lieu dans une seule et même salle, un haut lieu du Basket en France : la Halle Carpentier (81 Boulevard Masséna, 75013 Paris). Les places seront mises en vente sur place et seront disponibles au prix unique de 3 € par journée.



LE CHAMPIONNAT D'EUROPE

Après cette épreuve, Ludovic CHELLE, Boris DIAW-RIFFIOD, Yakhouba DIAWARA, Ilian EVTIMOV, Vincent MOUILLARD, Samuel NADEAU, Noël NIJEAN, Mickaël PIETRUS, Guillaume SZACZCZAK, Romain TILLON, Ronny TURIAF et Guillaume YANGO effectueront un stage à l’INSEP le 23 juillet et s’envoleront pour la Lituanie le lendemain, jeudi 24 juillet 2002, pour y disputer le Championnat d’Europe. Lors de l’Euro, la France sera dans le groupe B et jouera tous ses matches à Alytus.

26 juillet 21h00 France – Espagne


27 juillet 18h45 France – Russie


28 juillet 16h30 France – Croatie


30 juillet 18h45 France – Ukraine


31 juillet 21h00 France – Israël


2 août Quarts de finales


3 août Demi-finales


4 août Finale

Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur le site officiel du Championnat d’Europe www.youthbasket.com.

Surtitre: 
Jeunes - Équipe de France 20 ans et moins
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Lundi, 15. Juillet 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Les 18, 19 et 20 juillet prochain, l’Équipe de France des 20 ans et moins sera sur le pont. Elle disputera le Tournoi de Paris face à la Turquie, la Grèce et la Yougoslavie. De quoi préparer au mieux le Championnat d’Europe de la catégorie qui approche à grand pas (du 26 juillet au 4 août).

Les filles du bon pied

Corps: 

Les résultats du 12 juillet 2002.

L’Équipe de France féminine est actuellement en Slovénie pour y disputer le Championnat d’Europe de sa catégorie. Ce jour elle jouait face à la Pologne.

Commentaires


Les Françaises ont fait preuve d’une grande maladresse sous le cercle laissant planer le doute jusqu’à l’entame du dernier quart-temps où le physique et la détermination des partenaires d’Amélie POCHET ont su faire la différence.

Elodie BERTAL 11 pts


Emilie DUVIVIER 5 pts


Elodie GODIN 4 pts


Rachel GOUTIERE 3 pts


Maria KOWALIK 0 pt


Pauline KRAWCZYK 5 pts


Florence LEPRON 9 pts


Julie PICOT 5 pts


Amélie POCHET 15 pts


Fatimatou SACKO 8 pts


Paoline SALAGNAC 1 pt


Penda SY 2 pts

Les résultats (à Skofja Loka - Slovénie) :


Le 12/07, à 15h45, France – Pologne 68-64


Le 13/07, à 20h30, France – Slovénie


Le 14/07, à 13h30, France – Russie


Le 16/07, à 11h15, France – Slovaquie


Le 17/07, à 13h30, France – Finlande



L’Equipe masculine, elle, est en Allemagne, où elle tente de décrocher le titre de Champion d’Europe des juniors 84. Ce jour elle affrontait la Lituanie

Pape-Philippe AMAGOU x pts


Zaïnoul BAH x pts


Yannick BOKOLO x pts


Harry Disy x pts


Olivier GOUEZ x pts


Pierre-Yves GUILLARD x pts


Arnaud KERCKHOF x pts


Terence PARKER x pts


Jean-Richard PAUL x pts


Johan PETRO x pts


Maxime RENAUD x pts


Sylvain ROSNET x pts

Les résultats (à Ludwigsburg - Allemagne) :


Le 12/07, à 14h30, France – Lituanie 58-83


Le 13/07, à 19h30, France – Allemagne


Le 14/07, à 16h45, France - Pologne


Le 16/07, à 14h30, France – Slovénie


Le 17/07 à 14h30, France - Espagne

Surtitre: 
CE juniors 84 (masculin et féminin)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 12. Juillet 2002
Vignette: 
Chapeau: 
Le Championnat d’Europe féminin des juniors nés en 1984 a bien débuté pour l’Équipe de France. Les filles de François GOMEZ se sont imposées lors de leur première rencontre (68-64) face à la Pologne. Quant aux garçons, entraînés par Pierre VINCENT, ils ont lourdement chuté contre la Lituanie.

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France masculine