Vous êtes ici

Equipe de France féminine

Les Bleues s'imposent et restent invaincues en préparation !

Julien Bacot/FFBB
À Mulhouse, Kévin Bosi et Ulysse Chedhomme (FFBB) - 09/06/2017
Malgré une rencontre disputée de bout en bout, les Bleues accélèrent en fin de match et réussissent à s'imposer contre l'Italie (69-64) devant un public survolté.

Les Bleues évoluent au Palais des Sports pour la première fois depuis 1994. Pour ce match à une semaine jour pour jour du début de l'Euro, les Mulhousiens ont garni les travées. Ciak et Dumerc laissées au repos, les Tricolores débutent pourtant à merveille. Aby Gaye fait parler la poudre d'entrée en inscrivant six points. Un 2+1 de Johannes en contre-attaque puis Miyem dans la périphérie lancent les Françaises par un 11-4. Mais les Italiennes se réveillent. Sottana, coéquipière de Miyem à Schio, score sur contre-attaque. La meneuse transalpine a sonné la révolte et passe avec les siennes un 13-2 à la France obligeant Valérie Garnier à prendre un temps-mort. Chartereau en fin de période puis Amant sur un service d'Epoupa concluent le 1er quart en tête (17-14).

Le deuxième repart de plus belle. Côté italien, Formica, Zandalasini et Dotto scorent et s'accrochent aux Bleues. Les Tricolores continuent pourtant de faire la course en tête. chartereau d'abord, puis Szrah Michel de loin font lever les spectateurs. Amel Bouderra, mulhousienne et qui a commencé le basket non loin du Palais des Sports, offre un caviar à Miyem puis enchaîne sur un tir primé. Les Bleues commettent des fautes et sont sanctionnées sur la ligne des lancers. Sottana et Macchi permettent aux Italiennes d'égaliser à la mi-temps (35-35).

Les Tricolores peinent à retrouver leur efficacité défensive qui les avait porté sur le premier tournoi de préparation à Villenave d'Ornon. Malgré les assauts de Michel et le tir à trois points d'Epoupa, l'Italie reste au contact grâce aux lancers francs et à Sottana encore derrière la ligne à 6,75m. Amant et Epoupa ont beau scorer, en face, Dotto et consorts mènent l'Italie en tête à dix minutes du terme (48-51).

Les troupes de Valérie Garnier ne parviennent pas à stopper les Italiennes. Cinili et Gorini donnent sept points d'avance aux Transalpines forçant la coach tricolore à stopper le match. Sarah Michel leur répond en sortie de temps-mort. Hhadydia Minte sur la ligne puis Gaye sur une offrande de la même Minte ramènent les Bleues, avant que Tchatchouang égalise aussi sur la ligne des lancers. Les Bleues repassent devant sous l'impulsion de Minte et Miyem.

France bat Italie : 69-64

Endy Miyem, MVP Pierre Lannier du match : "Je suis contente dans le sens où ça n'a pas été un match facile. On a vu qu'on était capable d'hausser notre niveau de jeu, notamment défensif, de voler des ballon, de mettre de la pression et de l"intensité. Quand on joue comme ça, le jeu devient beaucoup plus simple. On progresse assez vite, mais j'ai l'impression qu'on arrive à corriger les erreurs de chaque match. J'aime l'énergie, l'audace de cette équipe et je pense que ça va nous aider pour la suite."

Valérie Garnier, entraîneur des Bleues : "La pression des Italiennes était très forte. On démarre de façon intéressante puis sur les premiers changements, on perd un peu en intensité. Par la suite on a été mené, ce qui ne nous était pas arrivé de cette façon depuis le début de la préparation. On a pas bien géré, c'était précipité et on a fait de mauvais choix de tirs. Mais elles ont beaucoup donné défensivement et elles jouent ensemble, pour preuve les 20 passes décisives. Si on arrive à être intense pendant 40 minutes, on pose de vrais problèmes à nos adversaires."

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'