Lizanne Murphy

20 ans LFB
Les stars étrangères en LFB
La Ligue Féminine de Basket fête ses 20 ans. Tout au long de la saison, la LFB vous propose de découvrir ou redécouvrir, les faits marquants, les équipes, les entraîneurs ou encore les joueuses qui on...
Une reprise entre voisins
Pour cette première journée de 2017, 3 des 6 rencontres du week-end se joueront dans le cadre d'un derby : dans le Sud Ouest entre Tarbes et Basket Landes, dans le Nord a...
Angers veut briser la série
La première victoire autoritaire sur Nice à l'Open LFB semble déjà loin pour Angers qui vient d'enchaîner trois défaites consécutives. Samedi, les filles de David Gi...
Diawara, Murphy et Djaldi-Tabdi MVP 2015
Réalisé en collaboration avec l'hebdomadaire Basket Hebdo, le référendum récompense la meilleure joueuse française, étrangère et espoir (née en 1995 et après) de la saison régulière. Le sondage a été réalisé auprès des capitaines et entraîneurs des équipes de Ligue Féminine ainsi que...
Nouveau look pour le numéro de février
"Dans le Cercle", l'émission 100% basket féminin de la Ligue Féminine, change de look pour le numéro de février. Vous retrouvez toujours aux commandes Emmeline Ndongue-Jouanin, ancienne...
Angers passe la quatrième
En disposant sans forcer du Hainaut Basket, les filles du Maine-et-Loire ont enr...

Les stars étrangères en LFB

Corps: 

Faire ressortir les joueuses étrangères qui ont marqué vingt ans de Ligue Féminine est forcément un choix subjectif. Ce qui saute aux yeux, c’est que les Américaines sont minoritaires et qu’outre l’Europe et l’Amérique, l’Afrique et l’Océanie sont représentées.

En tête de liste, choisie par les internautes pour figurer dans le « 5 Majeur » étranger de ces 20 ans, on trouve la Belge Ann Wauters, qui a la particularité d’avoir porté le maillot de Valenciennes à ses débuts (de 18 à 24 ans) puis de Villeneuve d’Ascq après avoir fait le tour de quelques-uns des plus grands clubs d’Europe (à 34 ans). Preuve de son impact, avec VO, elle a gagné deux fois l’Euroligue et avec l’ESBVA, une fois l’Eurocoupe.
« Elle habite à vingt minutes top chrono de la salle. Elle vivra chez elle. Elle a ses enfants, sa famille, elle est à l’abri financièrement et elle voulait jouer soit en Belgique, soit dans le nord de la France », commenta le coach des Guerrières, Frédéric Dusart, pour expliquer comment il avait déniché une telle pépite.
Lequel Frédéric Dusart a profité de cette proximité géographique avec la Belgique pour enrôler deux saisons Emma Meesseman, qui à 19 ans était l’un des plus grands espoirs du basket européen. Un statut qu’elle a confirmé par la suite en Russie et en WNBA. Autre joueuse de classe mondiale passée par Villeneuve d’Ascq, l’Ukrainienne Alina Iagupova, une boulimique de points qui a tenu un rôle majeur dans l’obtention du premier titre de champion de France du club en 2017.

KB Sharp : un record de longévité

La Lettone Gunta Basko (8 saisons dans quatre clubs différents), Ann Wauters et la Franco-Malienne Djéné Diawara (7 saisons) ou encore la Bulgare naturalisée française Polina Tzekova (10 saisons) ont fait preuve d'une longue fidélité à l’élite française.
« A 19 ans j'avais déjà été élue dans les dix meilleures joueuses européennes. Je me suis alors dit que je pouvais laisser quelque chose, une trace, dans l'Europe du basket. Je me suis mise à bosser, du matin jusqu'au soir j'étais dans la salle. A l'époque en Bulgarie, il y avait beaucoup de problèmes économiques, parfois on n'avait pas d'électricité dans la salle et je m'entraînais à la bougie », raconta Tzekova à propos de ses débuts dans son pays de naissance. A sa sortie du Lokomotiv Sofia, Polina a fait un passage de quatre ans à Priolo, en Italie, avant de s’installer définitivement dans le Sud Ouest, à Mourenx et à Tarbes où elle a joué en LFB jusqu’à l’âge canonique de 41 ans.

Mais c'est Kristen Brooke Sharp, meneuse franco-américaine du Bourges Basket, qui détient la palme avec 12 saisons consécutives en LFB. La native de Columbus a débarqué à Aix-en-Provence en 2006, est passée par Challes-les-Eaux avant de s'installer à Mondeville (2010-2013 puis 2014-2017), avec un crochet par Nice. 

Laia Palau : ce n’était qu’un au-revoir

Du fait de leur rang élevé en Europe, Bourges et Valenciennes ont abrité de nombreuses stars étrangères comme les Australiennes Kristi Harrower et Belinda Snell, les Grecques Evanthia Maltsi et Stella Kaltsidou, la Serbe Sonja Petrovic qui fut plus tard championne d’Europe avec Milica Dabovic, qui elle porta les maillots de Mondeville et Lyon.
Deux cas sont particulièrement à mettre en exergue. Celui de Ilona Korstine, qui fréquenta le centre de formation de Bourges, obtint la nationalité française, fut élue MVP Espoir de la LFB en 1999, mais poursuivi ensuite sa carrière à l’étranger et avec l’équipe nationale de Russie. Elle est aujourd’hui la Directrice Générale de la VTB League. L’autre, c’est la meneuse espagnole Laia Palau, qui a joué pour le club du Cher de 2004 à 2006 et qui est revenue au cours de la présente saison après avoir collectionné trophées et médailles en club et avec la sélection ibérique.

L’amour de la France

Malgré tout, plusieurs joueuses américaines ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la LFB. Même si son apport ne fut pas majeure car elle avait 38 ans lorsqu’elle fit une pige en 2002 avec Valenciennes pour gagner l’Euroligue, le nom de Teresa Edwards est inscrit dans ce Who’s Who de la Ligue Féminine car elle a participé à un record de cinq Jeux Olympiques et récolté quatre médailles d’or. Plus importante fut la contribution de sa compatriote Allison Feaster à la gloire de l’USVO. Cette diplômée en économie de la prestigieuse université d’Harvard, trois fois MVP étrangère de la LFB (2002, 2003 et 2004) était mariée avec Danny Strong qui en parallèle fit carrière en LNB. « J’adore jouer en Europe et notamment en France. J’adore ce pays. Je n’ai pas eu peur que le basket fasse du mal à notre couple », déclara-t-elle.
Tamika Whitmore a marqué les esprits pour avoir établi un record de 41 points avec Mourenx et contre Tarbes en 2006. Mistie Bass, fille d’un chanteur célèbre des années 60, pour avoir été double MVP étrangère de la Ligue Féminine (2011 et 2012). « Je suis Américaine mais je suis Française aussi. J’adore la culture française. Comme ça, je pourrais rester en France si je veux. Je voudrais essayer aussi de jouer en Équipe de France, pour l’expérience. » annonçait Mistie qui finalement est repartie précipitamment aux Etats-Unis et a eu un enfant avant de rebondir en Australie.
La Québécoise de langue anglaise Lizanne Murphy a également proclamé son amour de la France et elle a obtenu le passeport national à l’issue de son séjour ici.
« Depuis que je suis en France, je parle français toute la journée, ça aide beaucoup », racontait-elle alors qu’elle venait d’être sacrée MVP étrangère sous le maillot d’Angers. « Et dans les trois équipes où j’ai joué, j’étais la traductrice. Je peux désormais réfléchir en anglais et en français. Au Québec, par exemple, on ne dit pas une paire de basket ou de chaussures, mais une paire de souliers. Tout le monde se moque de moi quand je dis ça. »

Catégorie: 
Surtitre: 
20 ans LFB
Auteur: 
Texte : Pascal Legendre - Visuel : Chloé Bérard
Date d’écriture: 
Mercredi, 23. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Ligue Féminine de Basket fête ses 20 ans. Tout au long de la saison, la LFB vous propose de découvrir ou redécouvrir, les faits marquants, les équipes, les entraîneurs ou encore les joueuses qui ont fait sa légende. Aujourd'hui, zoom sur ces stars étrangères qui ont foulé les parquets français.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/20ansLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#20ansLFB</a> - De nombreuses joueuses étrangères ont foulé les parquets <a href="https://twitter.com/hashtag/LFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#LFB</a>, zoom sur ces stars qui ont régalé durant les 20 dernières saisons <a href="https://t.co/57001BtmzZ">https://t.co/57001BtmzZ</a> <a href="https://t.co/1sN3GtXX9Q">pic.twitter.com/1sN3GtXX9Q</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/999208094273015809?ref_src=twsrc%5Etfw">23 mai 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Une reprise entre voisins

Corps: 
Mais le vrai choc de la 13è journée aura lieu dans les Ardennes où les Flammes (2è) recevront Bourges (3è). Tous les voyants sont au vert dans le camp carolo alors que Bourges reste sur trois défaites d'affilée en championnat. 
 
Le duel entre Mondeville et Nice est, sur le papier, également attendu. Les Normandes (7è, 6v-6d) ont réalisé une première moitié de saison solide et les Niçoises, après un départ raté, sont en train de faire une remontée tonitruante (série en cours de 4 victoires). Leader après 12 journées, Lattes Montpellier accueillera Lyon, pas au mieux au classement (9è, 3v-9d).
 
Ligue Féminine - Journée 13
 
Samedi 7 janvier - 20h00
Tarbes - Basket Landes
Hainaut Basket - Villeneuve d'Ascq
Mondeville - Nice
Angers - Nantes Rezé
Charleville-Mézières - Bourges
Lattes Montpellier - Lyon
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 13
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 6. Janvier 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour cette première journée de 2017, 3 des 6 rencontres du week-end se joueront dans le cadre d'un derby : dans le Sud Ouest entre Tarbes et Basket Landes, dans le Nord avec Hainaut Basket et Villeneuve d'Ascq, et enfin dans les Pays de la Loire avec Angers et Nantes Rezé. Ce duel ligérien se tiendra à l'Arena Loire de Trélazé, nouvelle demeure des partenaires de Lizanne Murphy. Avec ce déménagement, l'UFAB espère trouver un second souffle pour tourner la page d'une première partie de saison ratée.

Angers veut briser la série

Corps: 
Avec le début des Coupes d'Europe cette semaine, on surveillera de près les performances des "européens" qui vont désormais enchaîner deux rencontres par semaine. Battu par Bourges en Euroligue, Villeneuve d'Ascq se rendra sur le parquet des Flammes Carolo, vainqueurs en Eurocoupe contre Umea jeudi soir grâce à une Amel Bouderra flamboyante  (23pts, 12 passes). Les Tango seront elles à Saint-Amand-les-Eaux pour y défier des Green Girls pas au mieux en ce début de saison (1v-3d). 
 
Toujours samedi, l'affrontement entre Mondeville et Lyon s'annonce indécis. Les deux équipes ont pour l'instant un bilan identique (2v-2d) et le basket qu'elles proposent promet une rencontre ouverte. Enfin, les Gazelles et les Niss'Angels auront les honneurs d'un direct sur SFR Sport 2 (20h45). Si le BLMA a retrouvé du mordant (victoire contre Bourges samedi dernier et en Euroligue mercredi), Nice se cherche encore à l'image de cette lourde défaite dans les Landes en Eurocoupe.
 
Dimanche, Tarbes et sa nouvelle intérieure Abby Bishop espèrent débloquer leur compteur de victoire cette saison. Face aux Déferlantes de Nantes Rezé, le TGB peut y croire.
 
Ligue Féminine - Journée 5
 
Samedi 29 octobre - 20h00
Charleville-Mézières - Villeneuve d'Ascq
Mondeville - Lyon
Hainaut Basket - Bourges
Angers - Basket Landes
Lattes Montpellier - Nice en direct sur SFR Sport 2 à 20h45
 
Dimanche 30 octobre - 15h30
Tarbes - Nantes Rezé
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 5
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 28. Octobre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La première victoire autoritaire sur Nice à l'Open LFB semble déjà loin pour Angers qui vient d'enchaîner trois défaites consécutives. Samedi, les filles de David Girandière recevront Basket Landes et elles espèrent faire chuter le leader invaincu du championnat. A suivre également le match entre Lattes Montpellier et Nice qui sera diffusé en direct sur SFR Sport 2 samedi à 20h45.

Diawara, Murphy et Djaldi-Tabdi MVP 2015

Corps: 

Meilleure joueuse française : Djéné DIAWARA (Arras)
Djéné Diawara (27 ans, 1m92) est une habituée des parquets de Ligue Féminine. La tonique intérieure arrageoise réalise la saison la plus aboutie de sa carrière en LFB en étant notamment la meilleure rebondeuse du championnat. Élément central dans le dispositif de Cécile Piccin, elle est très fiable sous le cercle avec notamment 57% de réussite à deux points. Ses capacités au scoring et au rebond ont fait de la Franco-Malienne l'un des atouts forts d'Arras cette saison.
Ses stats en saison régulière : 16.8pts et 11.4rbds en 35'

Meilleure joueuse étrangère : Lizanne MURPHY (CAN - Angers)
Arrivée en France en 2012, Lizanne Murphy (31 ans, 1m85) fait le bonheur d'Angers depuis maintenant deux saisons. L'internationale canadienne a trouvé son équilibre en Anjou après avoir voyagé dans sa carrière  (Finlande, Lituanie, Slovaquie, Pologne). Atout majeur dans le collectif dirigé par David Girandière, la Montréalaise fait parler à la fois sa taille, son adresse (60% à 2 points, 41% à 3 points) et son sens de l'anticipation.
Ses stats en saison régulière : 16.2pts et 7.4rbds en 34'

Meilleure joueuse espoir : Clarince DJALDI-TABDI (Arras)
Sortie du Centre Fedéral en 2013, Clarince Djaldi-Tabdi (19 ans, 1m84) réalise une deuxième saison à Arras pleine d'encouragement. Championne du Monde 3x3 mixte U18 en 2012 et championne d'Europe U20 l'été dernier avec l'Équipe de France, la jeune intérieure des Demoiselles a obtenu la confiance de son entraîneur au fur et à mesure des rencontres. On devrait la revoir sous le maillot tricolore cet été pour l'Euro Espoirs en Espagne.
Ses stats en saison régulière : 7.4pts et 3.6rbds en 21'

Voir le palmarès complet

Retrouvez les résultats complets de ce référendum dans Basket Hebdo n°83, aujourd'hui dans les kiosques.

Catégorie: 
Surtitre: 
Référendum LFB / Basket Hebdo
Date d’écriture: 
Jeudi, 2. Avril 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Réalisé en collaboration avec l'hebdomadaire Basket Hebdo, le référendum récompense la meilleure joueuse française, étrangère et espoir (née en 1995 et après) de la saison régulière. Le sondage a été réalisé auprès des capitaines et entraîneurs des équipes de Ligue Féminine ainsi que d'un panel de journalistes de la presse quotidienne régionale.

Nouveau look pour le numéro de février

Corps: 

Pour le 4è épisode de la saison, Dans le Cercle vous propose le portrait de Lizanne Murphy, la Canadienne d'Angers. Partez ensuite à la découverte d'Olivier Lafargue, entraîneur de Basket Landes et assistant en Équipe de France féminine.

Enfin, vous retrouverez toutes les rubriques habituelles de l'émission : les tendances en Ligue Féminine et Ligue Féminine 2, le 5 du mois, la MVP de janvier...

Au sommaire du numéro de février 2015 de Dans le Cercle :
1 on 1 : Lizanne Murphy s'épanouit à Angers
Courtside : Olivier Lafargue, des Landes à l'Équipe de France
Analyse des tendances en LFB et LF2
Le 5 du mois en Ligue Féminine
La MVP de janvier
L'agenda du mois de février


Dans Le Cercle #12 - Février 2015 par LFBTV

Dans le Cercle est en ligne sur LFB TV (www.lfbtv.fr) et les réseaux sociaux de la Ligue Féminine de Basket (Facebook, Twitter). Vous pouvez aussi retrouver les autres numéros de Dans le Cercle en replay sur LFB TV.

Catégorie: 
Surtitre: 
LFB TV - Dans le cercle
Date d’écriture: 
Jeudi, 5. Février 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
"Dans le Cercle", l'émission 100% basket féminin de la Ligue Féminine, change de look pour le numéro de février. Vous retrouvez toujours aux commandes Emmeline Ndongue-Jouanin, ancienne internationale, et Patrice Dumont, journaliste.

Angers passe la quatrième

Corps: 
Les résultats de la journée 10
 
Bourges - Mondeville 78-56
A la faveur d'un dernier quart-temps de feu (22-8), les Berruyères ont vaincu Mondeville. Danielle Adams (20pts) et Paoline Salagnac (19pts) ont porté les Tango alors que côté normand, Courtney Hurt (17pts, 12rbds) a répondu présente.
 
Arras - Charleville-Mézières 80-69
Victoire sans problème pour les Demoiselles avec 4 joueuses à plus de 15 points : Turcinovic (15), Diawara (15), Plouffe (16) et Lucas (19). Après 30 minutes sérieuses (68-47), Arras a baissé la garde. Les Flammes en ont profité pour réduire l'écart via Sanni (23pts).
 
Tarbes - Toulouse 73-79
Grâce à une Olivia Epoupa de gala (23pts, 10rbds, 8pds), le TMB a battu Tarbes. Les Toulousaines étaient mal parties (18-4, 5'), débordées par l'énergie des partenaires d'Alex Bentley (28pts). Mais au retour des vestiaires, la jeune meneuse et ses coéquipières ont renversé la situation.
 
Basket Landes - Lyon 69-55
Lyon ne décolle pas, battu par Basket Landes qui devait se racheter après sa défaite en Eurocoupe. Avec 16 points, Kamila Stepanova a terminé meilleure marqueuse de la rencontre. Dans le camp lyonnais, Bintou Marizy (15pts) a fait le travail.
 
Angers - Hainaut Basket 89-69
 
Lattes Montpellier - Nantes Rezé 59-48
 
Calais - Villeneuve d'Ascq 63-71
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 10
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 7. Décembre 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En disposant sans forcer du Hainaut Basket, les filles du Maine-et-Loire ont enregistré un 4è succès consécutif. Promu la saison dernière en LFB, l'UFAB franchit les étapes à vitesse grand V. Dans les autres rencontres, Arras, Bourges et Basket Landes n'ont pas tremblé tandis que Toulouse a surpris Tarbes. Dimanche, Lattes Montpellier et Villeneuve d'Ascq ont respectivement battu Nantes Rezé et Calais.
S'abonner à RSS - Lizanne Murphy
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'