Equipe de France féminine | Page 6 | FFBB

Equipe de France féminine

Description equipe de france feminine

"La qualification n'est pas dans la poche"

Corps: 

Dans ce TQO avec l’Australie, le Brésil et Porto Rico, quel regard avez-vous sur vos adversaires ?
L’Australie est un adversaire très costaud, c’est une équipe qui a un palmarès très important, une équipe qui a du vécu. L’équipe a un héritage, il n’y a pas de doute à avoir. Elles seront présentes et elles ne vont rien lâcher. Dans l’intensité, le Brésil va proposer la même chose mais c’est peut-être une équipe un peu moins technique avec un peu moins de résultats que l’Australie. L’équipe du Brésil a quelques absentes mais cela va peut-être leur permettre de trouver l’énergie supplémentaire pour se surpasser, une raison de plus pour faire très attention à cette équipe. Ensuite Porto Rico est l’équipe que nous connaissons le moins. On sait qu’elles ont notamment fait des bons résultats contre le Canada. Cette équipe n’est pas à négliger et ce serait une erreur de dire que ce TQO va être simple et que la qualification est déjà dans la poche.

Au regard des résultats de l’Equipe de France depuis plus de dix ans en compétitions internationales, vous avez un statut à assumer...
Oui c’est sûr qu’on a un certain statut à assumer. Maintenant ça s’assume sur le terrain en faisant les efforts, en montrant qu’on fait le travail quel que soit l’équipe que l’on a en face de nous.

Est-ce qu’il n’était pas plus difficile de se qualifier pour ce TQO en terminant dans les six premiers de l’EuroBasket Women 2019 que de se qualifier pour les Jeux Olympiques en décrochant une des trois places qualificatives cette semaine ?
Non je ne veux pas me prononcer là-dessus. Maintenant ce dont je suis sûr, c’est qu’il y a quatre équipes qui ont très envie d’aller aux Jeux Olympiques. Et personne n’a envie de laisser sa place.

Surtitre: 
Equipe de France Féminine
Auteur: 
À Bourges, Justin Burgevin (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 4. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A deux jours de l’ouverture du TQO à Bourges, Endy Miyem, capitaine de l'Equipe de France, livre ses impressions et ambitions sur la route des Jeux Olympiques 2020 de Tokyo. Les françaises ont hâte de débuter devant leur public, jeudi soir face à l’Australie (20h30, en direct sur Canal + Sport).
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)

500 personnes pour accueillir les Bleues

Corps: 

Un accueil formidable à quelques jours du TQO qui donne une énergie incroyable aux Tricolores.

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Bourges, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 4. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Bleues ont été reçues lundi soir à la mairie de Bourges par Pascal Blanc, maire de la ville, et par plus de 500 supporters berruyers venus apporter leur soutien aux joueuses de l'Equipe de France.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/MD_CJjvcxP8" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Dumerc : le TQO, le rêve olympique...

Corps: 

 

 

Places à partir de 10 euros pour venir soutenir les Bleues au Prado de Bourges pendant le TQO.
Tarifs préférentiels pour les clubs, groupes/CE (à partir de 10 places)

Toutes les offres sont sur :
https://billetterie.ffbb.com

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 3. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ex-capitaine des Bleues, Céline Dumerc a confié ses impressions à l'approche du TQO à Bourges. La recordwoman du nombre de sélections en bleu évoque les adversaires des Tricolores et revient sur son expérience olympique.

Première à Bourges

Les Bleues ont débarqué vendredi dans le Berry et ont participé dans la foulée au Prado à leur 1er entraînement afin de préparer le TQO qui débutera à Bourges le 6 février prochain. La capitaine tricolore, Endy Miyem, passée par les Tango, s'est confiée sur ce tournoi capital qui approche.

 

Premier entraînement à Bourges

Corps: 

Dix des quatorze joueuses ont donc rejoint le Berry ce vendredi en stage. Encore dans leurs clubs respectifs avec des matches de championnat à jouer, Sandrine Gruda (Schio), Bria Hartley (Galatasaray), Olivia Epoupa (Canberra) et Magali Mendy (Géjone) rejoindront les Bleues dans le week-end.

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - La Minute Inside
Auteur: 
À Bourges, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 1. Février 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Bleues ont débarqué vendredi dans le Berry et ont participé dans la foulée au Prado à leur 1er entraînement afin de préparer le TQO qui débutera à Bourges le 6 février prochain. La capitaine tricolore, Endy Miyem, passée par les Tango, s'est confiée sur ce tournoi capital qui approche.

"Le basket français n'était pas ce qu'il est aujourd'hui"

Corps: 

Tout le monde se souvient des deux précédents TQO en 2012 et 2016, mais on oublie souvent que vous avez participé à un autre TQO, en tant que joueuse de l’Equipe de France (ndlr, 61 sélections) en 1988 en Malaisie…

Oui ça remonte, c’était à Kota Kinabalu sur l’île de Bornéo… J’avais un peu oublié, c’est le fait que vous m’en parliez qui fait remonter quelques souvenirs. Je me rappelle que nous dormions dans un immense hôtel qui était magnifique, mais dont les balcons donnaient sur des bidonvilles… C’était une autre époque, le basket était dominé par l’URSS, la Yougoslavie, la Bulgarie… Et dans ce TQO, on retrouvait ces deux dernières nations contre qui on avait perdu logiquement. Le basket féminin français n’était pas ce qu’il est aujourd’hui, sa place au niveau international n’avait rien à voir avec celle actuellement, tout comme l’importance – médiatique notamment – qu’on lui donnait. Aujourd’hui, on est respecté, reconnu, on est dans le haut du ranking FIBA et sur de nombreux podiums internationaux, en seniors comme en jeunes.

En 2012, vous participez à Ankara en Turquie à un autre TQO, cette fois en tant qu’assistante de Pierre Vincent. Le contexte avait changé, et la France était davantage attendue…

Je me souviens de ce premier match du tournoi contre le Canada. On savait que c’était un match crucial et que les deux équipes étaient très proches l’une de l’autre. On l’avait emporté sur un petit score (56-47), ce qui nous avait ouvert un tableau plus facile puisqu’après on avait battu la Corée du Sud pour se qualifier pour Londres 2012 (victoire 80-63). Je me rappelle de l’effervescence et de l’excitation de toute l’équipe, staff compris, d’emmener la France aux J.O. pour la 2e fois de son histoire.

Quatre ans plus tard, vous avez entre temps pris les rênes de la sélection nationale. Les émotions à Nantes pour le Tournoi de Qualification Olympique étaient-elles différentes ?

 Bien évidemment, mais c’est aussi parce qu’on a eu la chance de le disputer à domicile, à la Trocardière de Nantes, avec tout ce que ça génère de positif sur le fait de le jouer devant son public, mais aussi en termes de pression et d’obligation de résultat. On a vécu des moments formidables avec le public, c’était un vrai partage qui nous a permis de nous propulser vers les Jeux Olympiques de Rio. Rien que d’en parler, j’en ai des frissons. Représenter son pays dans cette compétition phare, c’est toujours exceptionnel.

Dans un peu moins d’une semaine, le TQO de Bourges sera lancé dans un Palais des Sports du Prado que vous connaissez bien. Qu’est-ce que cela vous fait de revenir dans cette salle où vous avez coaché le Bourges Basket de 2011 à 2017 ?

C’est un club qui m’a marqué. On ne passe pas impunément six saisons à Bourges, à gagner plusieurs trophées, à connaître un public, croiser des joueuses merveilleuses, des dirigeants, des bénévoles ; sans avoir le cœur qui bat en revenant. Bien sûr que ça sera empreint d’émotions. Le Prado est juste parfait pour accueillir ce genre de compétitions, c’est un outil formidable, le public français va être présent. À nous de faire ce qu’il faut sur le terrain et de représenter au mieux le basket féminin français en allant chercher cette qualification pour Tokyo 2020.

Places à partir de 10 euros pour venir soutenir les Bleues au Prado de Bourges pendant le TQO.
Tarifs préférentiels pour les clubs, groupes/CE (à partir de 10 places)

Toutes les offres sont sur :
https://billetterie.ffbb.com

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 31. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
À quelques jours du début du TQO (pour lequel les Bleues sont réunies dès ce vendredi en préparation), Valérie Garnier s'est confiée sur cette échéance importante pour le basket français. La coach des Bleues participe à Bourges à son 4ème Tournoi de Qualification Olympique et présente la particularité d'avoir participé à un TQO en tant que joueuse de l'Equipe de France.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)

Les plus mystérieuses

Corps: 

Il s’agira du match qui clôturera ce TQO à Bourges : la France rencontrera Porto Rico le dimanche 9 février à 16h30. Si les Bleues connaissent une seule défaite pendant leurs deux premiers matches face aux Australiennes ou aux Brésiliennes, leur dernier face à face pourrait s’avérer décisif afin d’éviter le jeu dangereux des points average.

Actuellement 23e au classement FIBA, l’équipe portoricaine "sera un peu une inconnue" selon Valérie Garnier. Elle n’a encore jamais participé aux Jeux Olympiques. En 2018, elle a pris part pour la première fois à la Coupe du Monde, finissant à la dernière place. Plus présente lors des compétitions continentales avec 11 participations à l’Americup (dont 2 médailles de bronze) et 4 participations aux Jeux Panaméricains (dont 1 médaille d’or et 1 médaille de bronze), elle a réussi à se qualifier au TQO avec l’espoir de réaliser pour la première fois son rêve olympique.

Pour ce TQO, l’entraîneur Gerardo « Jerry » Batista a sélectionné 12 joueuses :
• Jennifer O’Neil – Artego Bydgoszcz (Pologne)
• Pamela Rosado – Atenienses de Manati
• Dayshalee Salamán – IK Eos Boras (Suède)
• Deanna Kuzmanic – Atenienses de Manati
• Allison Gibson – Gigantes de Carolina
• Daneichka Canales – Gigantes de Carolina
• Jazmon Gwathmey – Atenienses de Manati
• Isalys Quinones – Dartmouth (NCAA)
• Sofia Roma – Duke  (NCAA)
• Sabrina Lozada – Vitoria Guimaraes (Portugal)
• Tayra Meléndez – Rhode Island (NCAA)
• Yolanda Jones –

Cette sélection met en vedette le retour de la pivot Yolanda Jones qui avait pris sa retraite après la Coupe du monde 2018. "Son intégration dans l’équipe nous donnera beaucoup d’expérience et nous aidera dans ce type de tournoi"¸ a déclaré l’entraîneur. Il comptera aussi sur la capitaine Pamela Rosado pour mener l’équipe vers l’objectif olympique. "Nous allons vers un tournoi historique avec l’opportunité de se qualifier aux Jeux Olympiques. Les filles sont très concentrées. Nous sommes très satisfaits de la sélection de ces joueuses qui tiennent un engagement réel de représenter le pays", a-t-il ajouté. Jerry Batista et ses joueuses ont rallié la France le 29 janvier pour poursuivre leur préparation jusqu’au jour-J, le 6 février, où elles disputeront le match d’ouverture contre le Brésil.

Surtitre: 
TQO 2020 – Les adversaires des bleues (3/3)
Auteur: 
Christina Ly/FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 29. Janvier 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour aller défendre les couleurs de la France aux côtés de l’équipe masculine cet été à Tokyo, les joueuses de Valérie Garnier devront affronter l’Australie, le Brésil et Porto Rico lors du TQO qui se déroulera à domicile du 6 au 9 février prochain. Pour comprendre ce qui attend nos bleues, fin de notre tour d’horizon avec leurs dernières adversaires : les Portoricaines.
crédit: 
FIBA

Le logo de l'Euro 2021 dévoilé

Surtitre: 
Eurobasket Women 2021
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 28. Janvier 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Le logo de l'EuroBasket Women 2021 qui sera co-organisé du 17 au 27 juin 2021 par la France et l'Espagne a été dévoilé aujourd'hui à Valence.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEuroBasketWomen%2Fvideos%2F1017654448603888%2F&show_text=0&width=476" width="476" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France féminine