Championnat d'Europe U18

Championnat d'Europe U18 féminin
Les Bleuettes décrochent le Bronze
Après une demi-finale manquée face à la Hongrie, les Bleuettes avaient à coeur de se racheter. C'est chose faite. En s'imposant avec autorité 77-45, l'Equipe de France U18 décroche la m...
Les Françaises n'ont pas tremblé
Après avoir atomisé Israël et battu sur le fil l'Espagne, l'Equipe de France U18 féminine se devait, pour son troisième match de poule, d'empocher la victoire f...
Une entame tranquille
L'Equipe de France U18 féminine, dirigée par Arnaud Gupillotte, a entamé son championnat d'Europe sereinement et sans difficulté face à Israël en l'emportant :...
Fin de l'aventure
Les Tricolores s'arrêtent aux portes de la demi-finale et mettent fin à une série de neuf podiums consécutifs en U18. Dominées au rebond tout au long du match, les protégées de Julien Egloff ne sont pas parvenues à trouver des solutions pour remédier à leur maladresse criante. Elles j...
Un sans-faute pour les Bleues
Une première phase parfaite pour les Bleuettes ! Invaincues à l'issue de la phase de poules après leur très large victoire face à l'Irlande (39-62), les Françaises sont ainsi dans les meille...
Au bout du suspense
L'aventure continue pour les Bleus, qui ont encore une fois fait preuve d...
Les Bleus passent en quart
Sans solution
Débuts ratés

Pages

Les Bleuettes décrochent le Bronze

Corps: 

Sans doute vexées par leur prestation de la veille contre la Hongrie, les Bleuettes entrent dans le match avec de toutes autres intentions. Elles prennent les Russes à la gorge et font gonfler le score très rapidement sous la houlette de Ténin Magassa intenable dans les premières minutes (6 points, 2 rebonds, 1 interception). Après 5 minutes de jeu Guppillotte procède à ses premiers changements sans altérer le niveau d’intensité de son équipe. L’Equipe de France s’envole et passe un 26-14 à une équipe Russe KO debout.

Brobik tente de sonner la révolte dans le deuxième quart-temps, mais cela n’a pour effet que de stabiliser l’écart. 40-27 à la mi-temps pour la France. 

La pause n’a pas entamé la confiance des Bleuettes qui continuent sur le même rythme qu’en première période. Intraitables en défense, Magassa et ses coéquipières ne laissent aucun panier facile aux Russes et accumulent les contres. Cette intensité défensive offre des paniers faciles aux joueuses Tricolores. Kessler sert Salaun et la France enregistre son plus gros écart du match jusqu’ici avec 22 points, 51-29 après 4’25’’ dans le troisième quart. Arnaud Guppillotte fait tourner son effectif et les Bleuettes poursuivent leur course en tête pour finir le quart avec une avance confortable : 58-37.

Dans le dernier quart, l’Equipe de France gère son avance et ne sera plus inquiétée. Les Françaises jouent juste à l’image de Pardon (13 points, 5 rebonds, 4 passes), Salaun (11 points, 5 rebonds, 3 passes) et Kessler (11 points, 10 rebonds, 6 passes). Les Russes, en totale panne d’adresse à longue distance (0/13), regardent impuissantes la France alourdir la note.

L’Equipe de France s’impose finalement avec autorité, 77- 45, et décroche la médaille de bronze du championnat d’Europe.

Surtitre: 
Championnat d'Europe U18 féminin
Auteur: 
Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 14. Juillet 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Après une demi-finale manquée face à la Hongrie, les Bleuettes avaient à coeur de se racheter. C'est chose faite. En s'imposant avec autorité 77-45, l'Equipe de France U18 décroche la médaille de Bronze à l'issue d'un match à sens unique au cours duquel les Tricolore n'auront jamais laissé le moindre espoir à la Russie.
crédit: 
FIBA
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/_PyPeAm8Jw8" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Les Françaises n'ont pas tremblé

Corps: 

Salaun part deux fois à trois-points et Raynaud dans son sillage, l'Equipe de France a parfaitement démarré la rencontre. Très vite les Tchqèques sont dépassés, butant inlassablement sur le mur tricolore.

L'entrée en jeu de Ténin Magassa n'a fait qu'amplifier l'avantage tricolore. La géante française (1,97 m) s'est baladée (11 points en 8 minutes) dans la raquette et la France s'est envolée. L'écart n'a cessé d'augmenter, et il est déjà de 23 points à la mi-temps (42-19).

Malgré un sursaut des Tchèques emmenées par Malikova (11points), le collectif tricolore a répondu présent. Sa solide défense a provoqué de vingt pertes de balles et rendu les shoots bien difficiles (23% aux tirs). Les Françaises ont ainsi pu dévolepper leur jeu rapide,  Kessler s'est régalée derrière l'arc pendant que Pardon et Hillotte ont assuré la finition près du cercle (59-28, 30').

La fin de match n'a été qu'une formalité tant les Françaises ont dominé tous les secteurs du jeu et ont empoché une large victoire 76 à 39. La France termine première de son groupe et sera opposée mercredi en huitièmes de finaleà 14h00 à la Pologne, quatrième du groupe D.

France bat République Tchèque : 76-39

Plus d'infos sur l'EuroBasket U18 Women

Surtitre: 
EuroBasket U18 féminin
Date d’écriture: 
Lundi, 8. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après avoir atomisé Israël et battu sur le fil l'Espagne, l'Equipe de France U18 féminine se devait, pour son troisième match de poule, d'empocher la victoire face à la République Tchèque. Chose qu'elle a fait sans trembler en s'imposant largement 76 à 39. Rendez-vous mercredi pour les huitièmes de finale.

Une entame tranquille

Corps: 

Dans cette première rencontre de la compétition, la France effectue un bon départ en inscrivant un 12-0 face à Israël. Vaciana Gomis score les 7 premiers points de son équipe avant que Serena Kessler ne marque les 5 suivants. Ajoutez à cela une bonne défense (3 contres et 4 interceptions) et les Françaises arrivent largement en tête à la fin du 1er quart-temps : 18-2.

Le fait marquant de cette seconde période sera très certainement la blessure au genou de Vaciana Gomis, qui sur un replis défensif s’écroule au sol sur la ligne médiane se blessant seule. La domination est toujours française qui mène 40 à 14 à la pause.

Appliquée en défense et en attaque les joueuses d’Arnaud Gupillotte continuent de briller offensivement avec une belle adresse à 3 pts et inflige un 17-2 à Israël au retour des vestiaires, pour un total de 25-5 sur le quart-temps. Israël avec un 4 sur 45 aux tirs est à la peine et l’écart se creuse avec plus de 50 pts d’écart pendant le 3e quart qui se termine à 65-19.

La France déroule lors du dernier quart et l’emporte sur le score de 95 à 39. Janelle Salaun termine meilleure marqueuse avec 15 pts.

Demain la France rencontrera l'Espagne (dimanche à 14h00) lors de la deuxième journée de ce championnat d’Europe alors qu'Israël affrontera la République tchèque dans ce groupe C.

Toutes les infos de la compétitino sur le site : http://www.fiba.basketball/europe/u18women/2019 

Arnaud Gupillotte (coach Equipe de France U18 féminine) : « les filles ont fait une partie sérieuse. J’ai pu faire tourner mon effectif. Israël découvrait la première division et ceci explique aussi un peu l’écart au score. Demain contre l’Espagne la partie ne sera pas la même et nous serons dans une position d’outsider. Vaciana (Gomis) s’est blessée au genou mais il est encore trop tôt pour dire si c’est grave ou non, le staff médical l’a prise en charge. J’ai aussi souhaité reposer Yohana Ewodo qui souffre d’une légère contracture et Camille Hilotte qui a peu joué ».

Surtitre: 
Championnat d'Europe U18 féminin
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 6. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'Equipe de France U18 féminine, dirigée par Arnaud Gupillotte, a entamé son championnat d'Europe sereinement et sans difficulté face à Israël en l'emportant : 95-39. A signaler la blessure, on l'espère sans gravité, de Vaciana Gomis lors du 2nd quart-temps.
crédit: 
Fiba Europe

Fin de l'aventure

Corps: 

Après une rencontre facile en huitième de finale face à des Bosniennes plus faibles, la France affrontait la Hongrie n'ayant perdu qu'une rencontre dans la compétition. Essuyant un 10-0 d'entrée de jeu, les Bleues rentrent difficilement dans la partie, obligeant Julien Egloff à prendre un temps-mort dès la quatrième minute. Plus maladroites que leurs adversaires, les Tricolores font aussi des choix difficiles avant de réagir suite à l'ouverture du score de Nabala Fofana. En intensifiant la pression défensive, les Françaises provoquent des pertes de balles hongroises et se procurent des tirs faciles dans l'autre moitié de terrain (10-6). Mais les Bleuettes multiplient les petites erreurs, tandis que leurs vis-à-vis trouvent la mire de loin (3/3 à trois points), et sont menées de 7 points à la fin du premier quart temps (17-10). Cet écart s'accentue lors du deuxième acte. Toujours en difficulté dans le secteur offensif en raison d'un manque d'adresse et de fluidité, les Françaises sont surtout dominées au rebond occasionnant plusieurs paniers de deuxième chance aux Hongroises (23 rebonds contre 14). C'est donc avec 13 points de retard que les Bleues rentrent au vestiaire (33-20).

Un écart dont les Françaises ne se remettront pas. Face à la maladresse des joueuses tricolores qui arrosent à trois points (5/27 à la fin du match) et dans l'incapacité de trouver des solutions dans la raquette, les Hongroises adaptent leur jeu et laissent les Bleus seules en périphérie. Si Julien Egloff cherche une parade à la défaite se profilant via une pression tout terrain, les Françaises, dans la pénalité, ne parviennent à contrôler individuellement leurs adversaires et sont poussées à faire des fautes. Le sursaut des Bleues dans les derniers instants, après deux trois points de Kenza Salgues n'y changera rien : elles s'inclinent 69-61. 

Hongrie - France : 69-61

 

 

Surtitre: 
Equipe de France U18 féminine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Jeudi, 9. Août 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les Tricolores s'arrêtent aux portes de la demi-finale et mettent fin à une série de neuf podiums consécutifs en U18. Dominées au rebond tout au long du match, les protégées de Julien Egloff ne sont pas parvenues à trouver des solutions pour remédier à leur maladresse criante. Elles joueront donc leur premier match de samedi à 14h15.
crédit: 
FIBA

Un sans-faute pour les Bleues

Corps: 

Après avoir gagné ses deux premières rencontres de 7 points, l'Equipe de France U18 a largement remporté son ultime match de poule. Dominatrices dès le premier-quart temps, les Bleues n'ont jamais été inquiétées face aux Irlandaises et menaient déjà 23 à 7 à l'issue des dix premières minutes. Très solides en défense, les jeunes Tricolores déroulent également en attaque, à l'image de Nabala Fofana à 100% de réussite (8 points). Malgré un petit relâchement défensif durant le deuxième acte, les Françaises continuent de faire parler leur supériorité en creusant un peu plus le différentiel : 40-20 à la mi-temps.

La messe était dite. Même si les Irlandaises continuent de jouer sans baisser les bras, la différence de niveau entre les deux formations est trop importante tandis que Julien Egloff en profite pour faire tourner son effectif. Les Françaises s'imposent et retrouveront la Bosnie Herzégovine en huitième de finale, mercredi à 16h30. Un adversaire largement à la portée des Tricolores, ayant perdu ses trois rencontres de poule.

France - Irlande : 39 - 62

 

 

Surtitre: 
Equipe de France U18 féminine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Lundi, 6. Août 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Une première phase parfaite pour les Bleuettes ! Invaincues à l'issue de la phase de poules après leur très large victoire face à l'Irlande (39-62), les Françaises sont ainsi dans les meilleures dispositions possibles pour leur huitième de finale contre la Bosnie Herzégovine mercredi à 16h30.
crédit: 
FIBA
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/SCDgGGAocSw" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Au bout du suspense

Corps: 

C'est contre une surprenante équipe du Monténégro que l'Equipe de France U18 devait batailler lors de ce quart de finale. Ayant terminé à la dernière place de son groupe, en ayant perdu de peu ses trois matchs de poule, le Monténégro a ensuite créé la sensation en sortant l'Espagne, l'un des favoris de la compétition (83-78). 

Les matches passent et se ressemblent pour les Français. Comme à leur habitude depuis quelques jours, ils débutent bien leur rencontre. Très présent au rebond défensif, Mathis Dossou Yovo s'illustre aussi dans l'autre moitié de terrain tandis que Yohann Choupas trouve la mire à trois points. Un avantage de 9 points (14-5) est donc consolidé et cette bonne entame de match se concrétise à la fin des 10 premières minutes : 20-12. Egalement comme à leur habitude depuis le début de la compétition, les Bleuets baissent de régime dans le deuxième quart. Peinant à contrôler Nikola Zizic, à la fois scoreur et passeur, les U18 font preuve de maladresse et voient les Monténégrains revenir à leur hauteur après trois paniers à trois points . Le scénario est le même que contre l'Allemagne ou la Grèce : les Français terminent plutôt mal la première période, commettent des erreurs, et rentrent au vestiaire avec un léger retard de trois points (33-36). 

Après avoir repris la tête sur un panier primé de Yohann Choupas et des pénétrations incisives de Joel Ayayi, les Français font jeu égal aves les Monténégrins pendant plusieurs minutes. Si les Tricolores prennent jusqu'à 5 points d'avance, leur habituelle difficile dernière minute de chaque période est compensée par un dunk important de Kenny Baptiste au buzzer. Auteurs d'un quart-temps bien plus réussi que le deuxième, les Bleus retournent sur le banc avec 4 points d'avance : 53-49. 

Le score reste quasiment inchangé pendant plus de 5 minutes, en raison des pertes de balles et de la maladresse des deux Equipes (57-54). La défense tricolore est bonne, mais c'est en attaque que les Français ne trouvent pas les solutions. Un mano a mano s'engage dans le money time. Si les deux formations ont peiné à scorer en début de quart-temps, elles enchainent successivement les paniers, à l'image du très adroit Yohann Choupas. Alors que les Bleus avaient pris deux points d'avance, les Monténégrains recollent au score à 25 secondes de la fin et décrochent la prolongation (64-64) après les deux lancers-francs ratés des Bleuets. 

Menés au score rapidement dans la prolongation, les Français inscrivent deux paniers cruciaux consécutifs à trois points et reprennent deux points d'avance à 7 secondes de la fin. La tentative monténégrine au buzzer ne changera pas le score : les Français sont en demi-finale et s'imposent 76-74.  

France-Monténégro : 76-74

Surtitre: 
Equipe de France U18 masculine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Vendredi, 3. Août 2018
Vignette: 
Chapeau: 
L'aventure continue pour les Bleus, qui ont encore une fois fait preuve d'une grosse solidité mentale ! Au cours d'un match très équilibré qui s'est joué dans les prolongations (76-74), l'Equipe de France U18 s'est qualifiée pour le dernier carré du Championnat d'Europe.
crédit: 
FIBA

Les Bleus passent en quart

Corps: 

Une place en quart de finale était en jeu face à une très sérieuse équipe grecque ayant terminé deuxième de son groupe. Comme lors de la rencontre précédente contre l'Allemagne, les Français rentrent idéalement dans leur match. Bien plus agressives défensivement, générant des pertes de balles côté grec, les Bleuets sont aussi plus appliqués en attaque, retrouvent leur jeu collectif ainsi que leur adresse extérieur grâce à Yohan Choupas et Joel Ayayi. Après cinq minutes de jeu, les Tricolores prennent 12 points d'avance (6-18). Submergés par l'intensité physique exercée par les Français, les Grecs restent bloqués à 6 points pendant plusieurs minutes et ne parviennent à contrôler Mathis Dossou Yovo sous le cercle. Que ce soit les titulaires ou les remplacants, les Bleus réalisent un excellent quart-temps et s'octroient 11 points d'avance après dix minutes de jeu (16-27).

La tendance s'inverse dans le deuxième acte du match. Peinant à trouver de l'adresse malgré des shoots ouverts face à la zone grecque, les Français stagnent à 34 points alors que leurs adversaires montrent un tout autre visage. Plus incisifs en attaque, les Héllènes réduisent largement l'écart (32-34) avant de repasser devant, face à des Bleus moins attentifs défensivement et ayant perdu en fluidité dans leur jeu collectif.  Contre une armada offensive libérée, les Tricolores encaissent donc un sévère 28-13 dans ce quart-temps, et rentrent au vestiaire avec un retard de 4 points (40-44).

Trouvent facilement des tirs sous le cercle grâce à une bonne circulation et à la qualité technique de leurs pivots, les Grecs creusent un peu plus l'écart en ce début de troisième quart-temps. Si Yohan Choupas trouve la mire derrière l'arc, son adresse cache la difficulté des tricolores à trouver des solutions collectives en attaque. C'est en effet via des actions individuelles de l'excellent Joel Ayayi (20 points, à 52% aux tirs) que les Bleus restent dans le match avant les dix dernières minutes (61-65).

Intenable lors de la première moitié du dernier quart-temps, Joel Ayayi une nouvelle fois, prend le match à son compte et inscrit 9 points consécutifs permettant aux Bleus de repasser en tête (70-72). La confiance étant retrouvée, les Tricolores retrouvent le sens du jeu en équipe comme lors du premier quart temps et prennent jusqu'à 8 points d'avance à 3 minutes de la fin. L'alerte Top 10 de l'énorme dunk de Mathis Dossou Yovo, suite à l'un des neuf caviards de Karlton Dimanche sur la partie, est à l'image du jeu français : plus agressif et plus collectif. Les Bleuets déroulent et trouvent enfin des paniers faciles grâce à une meilleure fluidité offensive. Gérant bien la fin de match, les Bleus finissent par s'imposer 81-86, en ayant fait preuve d'un gros mental, et retrouveront l'Epsagne ou le Monténégro en quart de finale, vendredi à 13h00. 

Grèce - France : 81-86

Surtitre: 
Equipe de France U18 masculine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Mercredi, 1. Août 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Ils ont eu chaud ! Au cours d'un match très disputé (81-86 score final), les jeunes tricolores ont réussi à faire la différence dans le dernier quart-temps grâce aux excellentes performances des joueurs du cinq majeur (81 des 86 points inscrits), à l'image de Joel Ayayi (31 points, 5 rebonds) et Mathis Dossou Yovo (19 points, 7 rebonds). Avec une meilleure constance pendant 40 minutes, ils auront l'opportunité de s'offrir une place dans le dernier carré vendredi à 13h00 face à l'Espagne ou le Monténégro.
crédit: 
FIBA
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/i6NBAVNACyg" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Sans solution

Corps: 

Avec une victoire et une défaite au compteur, les Bleus rencontraient l'Allemagne dans un match important pour décrocher un huitième de finale abordable. C'est avec un cinq de départ remanié, Joel Ayayi débutant sur le banc, que les Français entament à la perfection cette rencontre. Menant rapidement 9-2 en alternant jeu rapide et bon jeu de transition, les jeunes tricolores, toujours en délicatesse sur la ligne des lancers-francs, voient ensuite les Allemands revenir petit à petit dans le match (16-15). Après une bonne contre attaque concrétisée par Kenny Baptiste, meilleur scoreur bleu sur le quart-temps (7 points), les Français commettent plusieurs fautes successives, à l'image de Mathis Dossou Yovo, contraint à sortir. Mais la maladresse allemande aux lancers (4/10) permet aux Bleus de retourner sur le banc avec 2 points d'avance. 

Connus pour être de bons shooteurs, les Allemands ne dérogent pas à la règle dans ce deuxième acte. Malgré la bonne défense tricolore, obligeant leur adversaires à prendre des shoots parfois difficiles, les joueurs d'outre-Rhin enchaînent plusieurs paniers extérieurs tandis que les Bleuets ont des difficultés à concrétiser des tirs sous le panier, tout en concédant plusieurs rebonds défensifs. Si les deux formations restent au coude à coude pendant plusieurs minutes, les Rouges et Noirs prennent jusqu'à 7 points d'avance à deux minutes de la fin de la première période. Les cinqs points successifs de Yohan Choupas réduiront cet écart, mais le tir primé au buzzer des Allemands, sur une erreur défensive tricolore, leur permet de prendre un léger avantage à la mi-temps (35-40). 

L'entame de seconde période est à l'avantage des Rouges et Noirs, infligeant un 6-0 aux joueurs de Frédéric Crapez (35-46). Même si Karlton Dimanche trouve la mire de loin, permettant de réduire le différentiel à seulement 6 points, les Tricolores perdent des ballons importants (21 balles perdues sur le match, contre 11 pour les Allemands), offrandes que les joueurs allemands ne se privent pas de concrétiser. La fin du quart temps sera très difficile pour les Bleuets, qui voient les Allemands, toujours aussi adroits à trois points, prendre une bonne longueur d'avance (46-63).

Le quatrième acte n'y changera rien : les adversaires déroulent aussi bien à trois points, que par du jeu collectif dans la raquette. Les Tricolores s'inclinent donc lourdement, malgré le bon passage de Lucas Bourhis, sans avoir trouvé la solution défensive pour contrer le jeu des joueurs d'Outre-Rhin.  

France - Allemagne : 76-93

 

Surtitre: 
Equipe de France U18 masculine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Mardi, 31. Juillet 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Alors que les Français avaient bien débuté le match, ils n'ont ensuite pas réussi à contrer le jeu offensif des joueurs allemands, insolants d'adresse (11 trois points, à 45%). Ils s'inclinent 76-93 et rencontreront la Grèce demain à 15h15 en huitième de finale.
crédit: 
FIBA

Débuts ratés

Corps: 

Face à une équipe de Russie très complète, avec plus de 9 joueurs ayant inscrit un panier dès le premier quart-temps, les Bleus entament difficilement le match . Dépassés sur les rebonds offensives (10 encaissés), ils arrivent à rester collés au score grâce à une bonne réussite au tir (9/15) : 26-20 après les dix premières minutes. Subissant l'adresse extérieure russe derrière l'arc, les Tricolores sont tout de même plus impliqués dans ce deuxième quart, en témoigne une meilleure présence au rebond, et peuvent compter sur Joel Ayayi pour s'occuper du scoring. Encaissant trop de points, les joueurs de Frédéric Crapez rentrent en vestiaire avec un écart relativement semblable grâce à un panier au buzzer d'Essome Miyem (49-44)

Si Timothe Crusol et Mathis Dossou Yovo sont en vue lors de ce quart temps, la profondeur du banc des Russes empêchent les Bleus de recoller au score, alors que l'écart se creuse encore de 5 points supplémentaires. La révolte française est lancée dans ce quatrième quart-temps, obligeant le coach russe à prendre un temps-mort rapide après le panier de Mathis Dossou Yovo et l'interception, finie par un dunk, de Timothé Crusol. A 5 minutes de la fin, la sélection tricolore revient à 5 points des Russes. Un écart dont les Bleus ne se remettront pas, malgré une fin de match serrée. Menés de deux points à 20 secondes de la fin, ils n'ont pas réussi à concrétiser une dernière possession. Ils affronteront la Turquie demain et l'Allemagne mardi pour obtenir la meilleure place possible dans ce groupe B. 

Russie - France : 82-80

Surtitre: 
Equipe de France U18 masculine
Date d’écriture: 
Samedi, 28. Juillet 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Les Français ont chuté lors de leur premier match du championnat d'Europe U18 contre la Russie. Des erreurs à corriger avant d'affronter la Turquie demain et l'Allemagne mardi, pour tenter d'obtenir la meilleure place possible dans leur poule.
crédit: 
FIBA
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/O8p7tWfp7DM" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Un tournoi plein d'enseignement

Corps: 

Ce week-end en Espagne, la France a retrouvé l'Allemagne et la Belgique qu'elle avait déjà croisées la semaine passée à Fougères. Mêmes adversaires mêmes résultats, comme en Bretagne les jeunes tricolores ont pris le meilleur sur l'Allemagne (victoire 60-50) mais se sont inclinées face à la Belgique (56-64). Face à l'hôte du tournoi, les Françaises ont bien tenu la comparaison ne s'inclinant que de 5 points face à l'Espagne. 

Tournoi à Almansa (Espagne) du 20 au 22 juillet 2018
Allemagne - France : 50-60
Espagne - France : 70-65
Belgique - France : 64-56

Stage à Heidelberg (Allemagne) du 23 au 29 juillet 2018

Stage en Croatie du 30 juillet au 1er août 2018

Stage à Udine du 2 au 3 août 2018

Championnat d'Europe à Udine (Italie) du 4 au 12 août 2018
Samedi 4 août à 16h30 : France - Russie
Dimanche 5 août à 14h15 : Pologne - France
Lundi 6 août à 21h00 : Irlande - France
Mercredi 8 août : Huitièmes de finale
Jeudi 9 août : Quarts de finale
Samedi 11 août : Demi-finales
Dimanche 12 août : Finale

Surtitre: 
Equipe de France U18 féminines
Date d’écriture: 
Lundi, 23. Juillet 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'Equipe de France U18 féminines a participé ce week-end au tournoi international d'Almansa en Espagne. A l'issue des trois matches, les joueuses de Julien Egloff n'ont remporté qu'une seule victoire face à l'Allemagne (60-50). Il reste encore du travail au groupe tricolore pour être prêt pour le début du championnat d'Europe le 4 août prochain à Udine (Italie).
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">When both of your team win the tournament mood! <a href="https://twitter.com/FIBA3x3?ref_src=twsrc%5Etfw">@fiba3x3</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/U23NationsLeague?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#U23NationsLeague</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/ImgPlay?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#ImgPlay</a> <a href="https://t.co/j1780hyDiM">pic.twitter.com/j1780hyDiM</a></p>&mdash; Marie MANÉ (@marie_mane) <a href="https://twitter.com/marie_mane/status/1021110719046127616?ref_src=twsrc%5Etfw">July 22, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Championnat d'Europe U18
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'