Arnaud Guppillotte

Championnat d'Europe U18 féminin
D'un fil face à l'Espagne
Dans cette seconde rencontre de la Poule C à l'Euro féminin U18, les joueuses d'Arnaud Gupillotte l'emportent face à l'Espagne d'un petit point 64-63. Après une partie très sé...
Une entame tranquille
L'Equipe de France U18 féminine, dirigée par Arnaud Gupillotte, a entamé son championnat d'Europe sereinement et sans difficulté face à Israël en l'emportant :...
Une marche beaucoup trop haute
Un air de déjà-vu régnait sur cette rencontre, trois semaines après l'affiche similaire de la finale de la Coupe du Monde U17 masculine. Une génération 2001 en or, qui n...
Les Françaises en finale du mondial
Renversantes ! Alors qu'elles étaient menées de 15 points à la mi-temps, les Françaises ont réussi un come-back incroyable en deuxième période pour s'offrir une place en finale, vraisemblablement face aux Etats-unis. Après la génération masculine 2001, c'est au tour des fill...
Les Bleues dans le dernier carré du mondial
Direction les demi-finales du championnat du monde pour les Tricolores U17 ! Les Bleues se sont défaites de la Lettonie sur le score de 67 à 43 et peuvent toujours rêver de médaille, après avoir déjà...
Plus de peur que de mal
Sorties invaincues de leur poule, les Bleues U17 se sont imposées face au Mali,...
18 joueuses retenues pour la prépa du Mondial
Stage d'évaluation au Temple-sur-Lot
Les Bleuettes à la veille de leur Euro

Pages

D'un fil face à l'Espagne

Corps: 

Dans le premier quart-temps les deux équipes font jeu égale. Les fautes tombent sur les Bleuettes mais elle réussissent à s'adapter et ne perdent pas pied. Privée de l'apport offensif de Vaciana Gomis, blessée la veille, c'est Aminata Gueye qui sort son épingle du jeu avec 6 pts dans le premier quart-temps et la France reste au contact. L'Espagne sur un tir en fin de période passe devant d'un petit point : 16-17. 

Dans le second quart-temps c'est encore le secteur intérieur qui se met en valeur avec Tenin Magassa qui épaule bien l'extérieure Janelle Salaun. Les trois françaises ont déjà 8 pts chacune à la mi-temps. La défense des Françaises est bien en place et l'Espagne n'est qu'à 33% de réussite. Les joueuses de Gupillotte arrivent avec 7 pts d'avance à la pause : 35-28, à la faveur d'un quart remporté 19 à 11.

Les Espagnoles prennent un petit éclat dans le début du 3e quart-temps et comptent jusqu'à 11 pts de retard après 25 minutes de jeu. Mais un léger relachement défensif des Bleuettes et une adresse retrouvée permet à l'Espagne de recoller au score à l'entame du dernier quart : 47-46. 

Dans la dernière période, la France, qui avait réussit à reprendre de l'air, notamment grâce à Salaun et Kessler, voit son avance fondre face aux brulantes Espagnoles, mais ces dernières échouent d'un point pour égaliser alors qu'elles avaient les lancers-francs pour le faire. Victoire préciseuse dans la quête de la première place de la Poule C : 64-63 

A noter la belle prestation d'Aminata Gueye qui inscrit 12 pts à 5/6 et 9 rebonfs pour 18 d'évaluation en 20 minutes. 

Lundi à 16h15, la France recontre la République Tchèque pour obtenir la première place de la poule C. 

+ d'info sur : http://www.fiba.basketball/europe/u18women/2019

Surtitre: 
Championnat d'Europe U18 féminin
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 7. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dans cette seconde rencontre de la Poule C à l'Euro féminin U18, les joueuses d'Arnaud Gupillotte l'emportent face à l'Espagne d'un petit point 64-63. Après une partie très sérieuse et indécise jusqu'au bout, les Bleuettes ont montré la voie aux séniors ce soir. Demain à 16h15 elles joueront la République Tchèque pour obtenir la première place de cette poule.
crédit: 
Fiba Europe

Une entame tranquille

Corps: 

Dans cette première rencontre de la compétition, la France effectue un bon départ en inscrivant un 12-0 face à Israël. Vaciana Gomis score les 7 premiers points de son équipe avant que Serena Kessler ne marque les 5 suivants. Ajoutez à cela une bonne défense (3 contres et 4 interceptions) et les Françaises arrivent largement en tête à la fin du 1er quart-temps : 18-2.

Le fait marquant de cette seconde période sera très certainement la blessure au genou de Vaciana Gomis, qui sur un replis défensif s’écroule au sol sur la ligne médiane se blessant seule. La domination est toujours française qui mène 40 à 14 à la pause.

Appliquée en défense et en attaque les joueuses d’Arnaud Gupillotte continuent de briller offensivement avec une belle adresse à 3 pts et inflige un 17-2 à Israël au retour des vestiaires, pour un total de 25-5 sur le quart-temps. Israël avec un 4 sur 45 aux tirs est à la peine et l’écart se creuse avec plus de 50 pts d’écart pendant le 3e quart qui se termine à 65-19.

La France déroule lors du dernier quart et l’emporte sur le score de 95 à 39. Janelle Salaun termine meilleure marqueuse avec 15 pts.

Demain la France rencontrera l'Espagne (dimanche à 14h00) lors de la deuxième journée de ce championnat d’Europe alors qu'Israël affrontera la République tchèque dans ce groupe C.

Toutes les infos de la compétitino sur le site : http://www.fiba.basketball/europe/u18women/2019 

Arnaud Gupillotte (coach Equipe de France U18 féminine) : « les filles ont fait une partie sérieuse. J’ai pu faire tourner mon effectif. Israël découvrait la première division et ceci explique aussi un peu l’écart au score. Demain contre l’Espagne la partie ne sera pas la même et nous serons dans une position d’outsider. Vaciana (Gomis) s’est blessée au genou mais il est encore trop tôt pour dire si c’est grave ou non, le staff médical l’a prise en charge. J’ai aussi souhaité reposer Yohana Ewodo qui souffre d’une légère contracture et Camille Hilotte qui a peu joué ».

Surtitre: 
Championnat d'Europe U18 féminin
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 6. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'Equipe de France U18 féminine, dirigée par Arnaud Gupillotte, a entamé son championnat d'Europe sereinement et sans difficulté face à Israël en l'emportant : 95-39. A signaler la blessure, on l'espère sans gravité, de Vaciana Gomis lors du 2nd quart-temps.
crédit: 
Fiba Europe

Une marche beaucoup trop haute

Corps: 

47 points. C'est la moyenne avec laquelle les joueuses des Etats-Unis ont remporté leurs 6 matchs depuis le début de ce mondial. Seule une équipe avait réussi à maintenir la nation dominante du basket sous la barre des 80 points : l'Espagne, en quart de finale (66-31). Voilà ce à quoi s'attendaient les jeunes tricolores au sortir d'une demi-finale fièrement gagnée face à l'Australie, championne du monde en titre. 

Elles auront mené 2 à 0, avant de subir la foudre américaine. Profitant des moindres erreurs françaises pour prendre rapidement 10 points d'avance, les Etats-Unis imposent une défense et un rythme asphyxiants aux Bleues. Dépassées dans les duels, les Françaises subissent la qualité technique individuelle de leurs vis-à-vis via des pénétrations incessantes. De l'autre côté du terrain, l'intelligence défensive et l'intensité physique des Américaines brident le jeu des Bleues qui multiplient les pertes de balle. Peu chanceuses sous le cercle, les Tricolores survivent grâce à l'adresse extérieure exceptionnelle de Zoé Wadoux et Marine Fauthoux, seules joueuses bleues en vue. Si les Françaises parviennent à rester à 11 longueurs de leurs adversaires à la fin du quart-temps, le deuxième acte scellera les espoirs des Bleuettes. Les Américaines sont partout, trop rapides, trop athlétiques, trop puissantes, trop disciplinées et retrouvent une adresse extérieure permettant de contrer la zone proposée par Arnaud Guppillotte. Face à ce récital collectif, les Bleues peinent à trouver des solutions, à aligner les passes et profitent des performances incroyables de leurs shooteuses Zoé Wadoux (13 points à 3/6 à trois points) et Marine Fauthoux (11 points à 3/3 à trois points) pour rentrer au vestiaire avec moins de 20 points de retard (28-46). 

Mais la marche est trop haute. Les Bleuettes ne démeritent pas, mais la démonstration de puissance américaine est totale. Iliana Rupert, l'héroïne de la demi-finale est ciblée, handicapée par les fautes et ne parvient à s'illustrer. Malgré tous les efforts fournis, la médaille d'or est hors de portée pour les Tricolores qui butent sur une muraille défensive tout au long de la deuxième mi-temps (12 points inscrits). Si la domination est écrasante, l'état d'esprit des Françaises est impressionant, ces dernières continuant à jouer sans baisser les bras. Mais les Américaines étaient injouables, tout simplement. Face à cette hégémonie, la vraie finale des Bleues s'est déroulée le match précédent, contre l'Australie. Une deuxième mi-temps mémorable, ayant permis à cette génération dorée de devenir vice-championne du Monde et de continuer à rêver de médailles, après un parcours magnifique durant cette compétition. 

France - Etats-Unis : 40-92

 

 

Surtitre: 
Equipe de France U17 féminine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Dimanche, 29. Juillet 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Un air de déjà-vu régnait sur cette rencontre, trois semaines après l'affiche similaire de la finale de la Coupe du Monde U17 masculine. Une génération 2001 en or, qui n'aura une nouvelle fois rien pu faire face aux Etats-Unis, indétrônables, injouables (40-92 score final). Des Françaises, championnes d'Europe l'année dernière, qui n'ont aucun regret à avoir en décrochant une magnifique médaille d'argent.
crédit: 
FIBA

Les Françaises en finale du mondial

Corps: 

Deux équipes invaincues dans la compétition, deux équipes ayant gagné leur quart de finale avec au moins 20 points d'avance. La France avait fort à faire contre l'Australie, l'une des meilleures nations au monde, qui a remporté ses matches avec une moyenne de 26 points depuis le début du mondial. 

Inspirée dès la deuxième minute du match, Zoé Wadoux débloque le compteur tricolore à trois points, le point rageur, symbole de l'état d'esprit avec lequel les Françaises abordent cette rencontre. Sûrement tétanisées par l'enjeu, les deux formations ont des difficultés à poser le jeu et à trouver des tirs ouverts par la suite. Une fois le  rythme retombé, un duel au à coude s'engage entre ces deux équipes invaincues, alors que les joueuses d'Arnaud Guppillotte ne parviennent à contenir une Isabel Leigh Palmer intenable (11 points sur les 17 de son équipe, à 3/4 à 3 points). Déjà handicapées par les fautes (2 pour Marine Fauthoux), les Bleues retournent sur le banc à l'issue du quart-temps avec 8 points de retard (11-19) en peinant à trouver des solutions offensives (4/14 au tir). 

Dès l'entame du deuxième acte, les Australiennes, très en réussite derrière l'arc contrairement aux Bleues, creusent encore plus l'écart. Très rugueuses en défense, les Vertes et Or empêchent les Tricolores de mettre en place le jeu offensif qui les a singularisées jusque-là (15-27 au milieu du deuxième quart-temps). Ce sont deux contre-attaques de Zoé Wadoux et Iliana Rupert qui semblent sonner la révolte française avant de voir les deux meilleures scoreuses australiennes (Lily Scanlon, 12 points et Isabel Leigh Palmer 14 points) s'illustrer à nouveau face à la maladresse criante des Tricolores qui rentrent au vestiaire avec un retard de 15 points (21-36). 

La deuxième mi-temps s'engage mieux : un caviard délivré par Marine Fauthoux, un tir primé et une faute provoquée par la meneuse relancent les joueuses évoluant en blanc ce soir. Plus agressives, en témoigne la présence au rebond offensif, les Françaises repassent sous la barre des dix points. En seulement deux minutes, les Championnes d'Europe U16 font honneur à leur palmarès et reprennent la tête, grâce à une excellente défense (rebonds et interceptions), et à la qualité de tout un collectif sous l'impulsion de Zoé Wadoux. Infligeant un 22-5 à leurs adversaires dans le quart-temps, à la suite d'un trois points de Kendra Chery, les Bleues réalisent le come-back au moment où il le fallait et sortent en tête avant les dix dernières minutes (43-41). 

Un mano à mano s'engage dans le dernier acte, à l'avantage des Tricolores qui prennent 7 points d'avance à 4 minutes de la fin du match. Iliana Rupert ne laisse rien passer dans sa raquette et c'est à l'extérieur que les Australiennes trouvent quelques solutions. A 1'30 de la fin, les Françaises mènent de 5 points, avant un tir plus que décisif de Marine Fauthoux à trois points. A l'issue d'une fin de match haletante à coup de lancer-francs, les Tricolores finissent par s'imposer et s'assurent une médaille mondiale, après celle européenne décrochée l'année dernière. Incroyable. Elles joueront la finale demain, à 19h30 contre la Hongrie ou les Etats-Unis. 

France - Australie : 68-58

Surtitre: 
Equipe de France U17 féminine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Samedi, 28. Juillet 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Renversantes ! Alors qu'elles étaient menées de 15 points à la mi-temps, les Françaises ont réussi un come-back incroyable en deuxième période pour s'offrir une place en finale, vraisemblablement face aux Etats-unis. Après la génération masculine 2001, c'est au tour des filles de briller en décrochant une médaille mondiale !
crédit: 
FIBA

Les Bleues dans le dernier carré du mondial

Corps: 

Fières de leur quatre victoires en autant de rencontres disputées dans la compétition, les jeunes françaises affrontaient la Lettonie : une nation, sur le papier, moins solide que l'équipe d'Arnaud Guppillotte. C'est avec un effectif complet que le coach français pouvait aborder cette rencontre, grâce au retour de sa pivot indispensable, Iliana Rupert, blessée à la cheville lors des huitième de finale et dont l'absence s'était faite sentir. Et si les Bleues ont gagné, elles se sont surtout rassurées lors de ce quart de finale, malgré un léger relâchement dans le troisième quart-temps. 

Bien plus impliquées et incisives en ce début de rencontre que lors des huitièmes de finale face au Mali, les Françaises prennent une petite longueur d'avance (6-0), obligeant les Lettonnes à prendre un temps-mort après seulement 3 minutes de jeu, laissant l'opportunité au coach tricolore de faire tourner rapidement son effectif. Malgré quelques maladresses sous le panier, les Bleues sont très solides en défense, ne concédant leur premier panier qu'après 8 minutes de jeu, et terminent le premier acte avec dix points d'avance (16-6). 

Le deuxième quart-temps est un récital collectif : l'adresse extérieur de Zoé Wadoux et Yohanna Ewodo, la présence d'Iliana Rupert dans la raquette et au rebond et la presse tout terrain opérée par les Françaises pertubent le jeu de la Lettonie qui peine à trouver des solutions face à l'armada bleue. La supériorité dans le jeu est évidente, mais c'est surtout l'attitude proposée par les joueuses tricolores qui est remarquable : les Françaises en veulent, après une prestation mitigée le match précédent, et elles le montrent. C'est avec un net avantage de 25 points (39-14) qu'elles rentrent au vestiaire, en ayant fait forte impression. 

La rencontre s'équilibre dans le troisième quart-temps. Si les Lettonnes haussent leur niveau de jeu, les Francaises multiplient les petites erreurs, à l'image de deux écrans mobiles successifs, entrainant plusieurs pertes de balle. Bien que les Bleues ne soient pas inquiétés, l'avance se réduit avant l'entame du dernier acte (50-34). Les joueuses d'Arnaud Guppillotte recreusent l'écart dans les dernières minutes et iront défier l'Australie demain à 17 heures pour décrocher une place de finaliste et s'assurer une médaille mondiale !  

France - Lettonie : 67-43

Surtitre: 
Equipe de France U17 féminine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Vendredi, 27. Juillet 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Direction les demi-finales du championnat du monde pour les Tricolores U17 ! Les Bleues se sont défaites de la Lettonie sur le score de 67 à 43 et peuvent toujours rêver de médaille, après avoir déjà décroché l'or au championnat d'Europe l'année dernière. Les Françaises sont à une victoire de réaliser le même exploit que les U17 masculins il y a deux semaines : se hisser en finale du mondial.
crédit: 
FIBA
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/5zJeFpWSeDY" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Plus de peur que de mal

Corps: 

Ce match ne s'annonçait pas comme le plus difficile du tournoi pour les joueuses d'Arnaud Gupillotte, ayant remporté leur 3 premières rencontres avec une avance en moyenne de 26 points, et pourtant. C'est sans Iliana Rupert, blessée à la cheville et MVP du dernier Championnat d'Europe, que les Françaises abordent un huitième de finale qui se révèlera être plus compliqué que prévu. Face à une solide défense de zone, les Tricolores, en panne d'adresse extérieure (1/6 pour Zoé Wadoux à trois points en première mi-temps) peinent à trouver des solutions. L'absence de la pivot titulaire tricolore se fait sentir, tandis que les Maliennes, plus motivées, forcent les Bleues à faire de mauvais choix. Au coude à coude durant tout le premier quart-temps, la sélection tricolore parvient à sortir en tête grâce à une action à trois points de Eve De Christophie Mahoutou (17-14). Si le début du deuxième acte laisse entrevoir de meilleures actions côté bleu grâce à plusieurs interceptions et une adresse en partie retrouvée, les joueuses tricolores ne parviennent à contenir le secteur intérieur malien, incarné par Sika Koné (12 points, 5 rebonds) et Aminata Brahima Sangare (8 points et 11 rebonds). C'est seulement avec une légère avance de 6 points que Marine Fauthoux et ses coéquipières rentrent au vestiaire (35-29). 

Une équipe de France métamorphosée reviendra sur le parquet. S'appuyant sur l'excellente Zoé Wadoux prenant feu au meilleur des moments, grâce à deux paniers à trois points successifs dès l'entame de la seconde mi-temps, les Bleues prennent enfin un peu le large dans cette rencontre. Marine Fauthoux et Ewl Guennoc poursuivent le festival à longue distance, et même si les joueuses d'Arnaud Guppillotte ont toujours des difficultés à contrôler Sika Koné (26 points à la fin du match), la réussite offensive permet aux tricolores de s'offrir une confortable avance à la fin du quart-temps (62-43). Moins en réussite dans les dix dernières minutes, les Françaises voient l'écart se réduire à seulement 11 points à 4 minutes de la fin, avant de sortir une grosse fin de match pour s'éviter des frayeurs dans les derniers instants. 

Direction maintenant les quarts de finale pour les jeunes Bleues, face à la Lettonie qui s'est défaite de l'Argentine sur le score de 72 à 58. Avec deux victoires et autant de défaites au compteur dans la compétition, l'équipe lettone a déjà eu l'occasion de se frotter à de grosses nations lors des matches de poule (Canada et Australie), et sera un adversaire à ne pas prendre à la légère. 

France - Mali : 78-57

Surtitre: 
Equipe de France U17 Féminine
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Mercredi, 25. Juillet 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Sorties invaincues de leur poule, les Bleues U17 se sont imposées face au Mali, qui n'avait remporté aucune rencontre jusque-là, à l'issue d'un match disputé. Championne d'Europe l'année dernière, la génération 2001 peut donc continuer à rêver d'une médaille et rencontrera la Lettonie en quart de finale, vendredi à 17h.
crédit: 
FIBA
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/RZHc3RC_4xc" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

18 joueuses retenues pour la prépa du Mondial

Corps: 

 

Composition de l'Equipe de France :

Entraîneur : Arnaud GUPPILLOTTE
Adjoints : Christophe PONTCHARRAUD, David MORABITO
Préparateurs Physique : Julien COLOMBO

NOM

Prénom

Date de 
naissance

Club

CHERY Kendra 16/07/2001 CFBB (Villeneuve D'Ascq ESB)
DJOUMOI Fayzat 27/04/2001 CFBB (Tarbes GESPE Bigorre)
ENJOLVY Yvanna 27/10/2001 Cercle Jean Macé Bourges B
EWODO Yohanna 21/02/2001 CFBB (Basket Lattes Montpellier)
FAUTHOUX Marine 23/01/2001 CFBB (Elan Béarnais Pau Nord-Est)
GUENNOC Ewl 15/05/2001 USO Mondeville Basket
HAMAOUI Jade 13/01/2001 Cercle Jean Macé Bourges B
HILLOTTE  Camille 17/10/2001 CFBB (US Orthez Basket)
HOARD Anaia 22/01/2001 Wesleyan Christian Academy High point (USA)
MAHOUTOU Eve de Christophie 26/03/2001 Flammes Carolo Basket Ardennes
MONTABORD Stecy 11/05/2001 CFBB (E. Le Chesnay Versailles 78)
PARDON  Marie 05/01/2001 FC Lyon ASVEL Féminin
RUPERT Iliana 12/07/2001 CFBB (Coulaines J.S.)
SALAUN Janelle 05/09/2001 CFBB (Reims Basket Féminin)
SOW Coumba 26/08/2001 FC Lyon ASVEL Féminin
WADOUX Zoe 07/01/2001 CFBB (Villeneuve d’Ascq ESB)
WEMBANYAMA  Eve 10/12/2001 FC Lyon ASVEL Féminin
YALE Leck-olivia 10/05/2001 Cercle Jean Macé Bourges

Stage à Rezé du 18 au 20 juin 2018

Tournoi à Rezé du 21 au 24 juin 2018
Jeudi 21 juin à 20h45 : France - Mozambique 
Vendredi 22 juin à 20h45 : Biélorussie - France
Samedi 23 juin à 18h30 : France - Chine 

Stage à Fougères du 25 au 28 juin 2018

Tournoi à Fougères du 29 juin au 1er juillet 2018
Vendredi 29 juin à 20h30 : France - Israël 
Samedi 30 juin à 20h30 : France - Pays-Bas 
Dimanche 1er juillet à 17h00 : France - Argentine 

Stage à Porto San Giorgio (Italie) du 7 au 12 juillet 2018

Tournoi à Porto San Giorgio (Italie) du 13 au 15 juillet 2018

Stage à Minsk (Biélorussie) du 16 au 20 juillet 2018

Championnat du Monde à Minsk (Biélorussie) du 21 au 29 juillet 2018
Samedi 21 juillet à 15h30 : Japon - France
Dimanche 22 juillet à 18h00 : France - Colombie
Mardi 24 juillet à 18h30 : Biélorussie - France
Mercredi 25 juillet : Huitièmes de finale
Vendredi 27 juillet : Quarts de finale
Samedi 28 juillet : Demi-finales
Dimanche 29 juillet : Finale

Surtitre: 
EQUIPE DE FRANCE U17 FEMININES
Auteur: 
Fantine Tessereau
Date d’écriture: 
Jeudi, 31. Mai 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Elles sont 18 à avoir été pré-sélectionnées dans le cadre de la préparation à la Coupe du Monde qui se déroulera à Minsk (Biélorussie) du 21 au 29 juillet 2018. C'est à Rezé que les Bleuettes poseront d'abord leurs valises pour un stage et un tournoi international du 18 au 25 juin, avant de se rendre à Fougères jusqu'au 2 juillet.

Stage d'évaluation au Temple-sur-Lot

Corps: 

Championnes d'Europe U16 en 2017, les joueuses d'Arnaud Guppillotte auront cette année un statut à défendre et tenteront de briller le plus haut possible sur la scène mondiale cette fois-ci. Le début de la préparation est fixée au 31 mai, pour ce premier stage le coach tricolore et son staff s'appuieront sur un groupe de 18 joueuses. La deuxième semaine de ce stage se fera en commun avec l'Equipe de France U18 féminine entrainée par Julien Egloff.

Composition de l'Equipe de France U17 féminines :

NOM

Prénom

Date de 
naissance

Club

CHERY Kendra 16/07/2001 CFBB (Villeneuve D'Ascq ESB)
DJOUMOI Fayzat 27/04/2001 CFBB (Tarbes GESPE Bigorre)
ENJOLVY Yvanna 27/10/2001 Cercle Jean Macé Bourges B
EWODO Yohanna 21/02/2001 CFBB (Basket Lattes Montpellier)
FAMIBELLE Laetitia 07/07/2001 Cercle Jean Macé Bourges B
FAUTHOUX Marine 23/01/2001 CFBB (Elan Béarnais Pau Nord-Est)
GUENNOC Ewl 15/05/2001 USO Mondeville Basket
HAMAOUI Jade 13/01/2001 Cercle Jean Macé Bourges B
HILLOTTE  Camille 17/10/2001 CFBB (US Orthez Basket)
HOARD Anaia 22/01/2001 Wesleyan Christian Academy High point (USA)
MONTABORD Stecy 11/05/2001 CFBB (E. Le Chesnay Versailles 78)
PARDON  Marie 05/01/2001 FC Lyon ASVEL Féminin
RUPERT Iliana 12/07/2001 CFBB (Coulaines J.S.)
SALAUN Janelle 05/09/2001 CFBB (Reims Basket Féminin)
SOW Coumba 26/08/2001 FC Lyon ASVEL Féminin
WADOUX Zoe 07/01/2001 CFBB (Villeneuve d’Ascq ESB)
WEMBANYAMA  Eve 10/12/2001 FC Lyon ASVEL Féminin
YALE Leck-olivia 10/05/2001 Cercle Jean Macé Bourges B

Entraîneur : Arnaud GUPPILLOTTE
Assistants : Christophe PONTCHARRAUD, David MORABITO et Nicolas CROISY
Assistant vidéo : Matthias MANCA
Préparateurs Physique : Julien COLOMBO et Elise PRODHOMME

Stage à Voiron du 26 mars au 1er avril 2018

Stage au Temple-sur-Lot du 31 mai au 9 juin 2018

Stage à Rezé du 18 au 20 juin 2018

Tournoi à Rezé du 21 au 24 juin 2018

Stage à Fougères du 26 au 28 juin 2018

Stage à Fougères du 29 juin au 1er juillet 2018

Stage à Porto San Giorgio (Italie) du 7 au 12 juillet 2018

Tournoi à Porto San Giorgio (Italie) du 13 au 15 juillet 2018

Championnat du Monde à Minsk (Biélorussie) du 21 au 29 juillet 2018

Surtitre: 
Equipe de France U17 féminines
Date d’écriture: 
Mardi, 15. Mai 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Réunies du 31 mai au 9 juin prochains au Temple-sur-Lot, les 18 joueuses de l'Equipe de France U17 féminines profiteront de ce premier stage pour lancer leur campagne de préparation au Championnat du Monde qui se déroulera du 21 au 29 juillet à Minsk en Biélorussie.

Les Bleuettes à la veille de leur Euro

Surtitre: 
Euro U16 féminin
Auteur: 
À Bourges, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 3. Août 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'Euro U16 féminin à Bourges n'a jamais été aussi proche pour l'Equipe de France qui évoluera devant son public. Les Bleuettes étaient sous les objectifs de la FIBA cet après-midi. Et Arnaud Guppillotte, le coach tricolore, s'est confié à quelques heures du début de la compétition.
crédit: 
(Crédit : Bosi/FFBB)
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fvideos%2F10155647580437996%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Les stagiaires en présentiel à Voiron

Corps: 

Au programme : échanges, basket, partage d’expériences et intervention d’Arnaud Gupillotte, coach de l’équipe féminine U16. Un présentiel très enrichissant !

Catégorie: 
Surtitre: 
Diplôme d'Etat et Diplôme d'Etat Supérieur
Auteur: 
Pole Formation
Date d’écriture: 
Lundi, 3. Juillet 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Les stagiaires actuellement en formation aux Diplômes d’Etat et Diplôme d’Etat Supérieur se sont retrouvés à Voiron pour un présentiel commun, du 26 au 29 juin dernier.

Pages

S'abonner à RSS - Arnaud Guppillotte
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'