Pologne

EuroBasket 2017
Sélection - épisode 9 - Le dernier avertissement
Après avoir redressé la barre en remportant leur match face à la Grèce et l'Islande, les Bleus jouent leur qualification pour les huitièmes de finale de l'Euro face à la Pologne et la Slovén...
Les huitièmes assurés
L'Equipe de France a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de l'EuroBasket. Elle visera la première place de la poule contre la Slovénie, après le fes...
Les Bleuettes en demi-finale
Encore une fois, il n'y a pas eu de match. Les Françaises ont dominé la Pologne (76-42) et filent dans le dernier de la compétition. Rendez-vous vendredi pour la demi-fin...
Les Bleuets, sixièmes de l'Euro U16
Suite à sa défaite 79-71 face à la Finlande, dans le dernier match de l'Euro U16, l'Équipe de France masculine termine à la sixième place
Les Bleuets joueront la cinquième place
Les Français s'imposent 77-68 face à l'Italie dans un match de classement de l'Euro U16 et joueront pour la cinquième place
Les Bleuets échouent en quart
Malgré un huitième de finale maitrisé, l'Équipe de France s'incline en...
Les Bleus étouffent la Grèce et filent en quart
Causeur MVP de la journée en Espagne
Le grain de Cel

Sélection - épisode 9 - Le dernier avertissement

Surtitre: 
EuroBasket 2017
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 8. Septembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Après avoir redressé la barre en remportant leur match face à la Grèce et l'Islande, les Bleus jouent leur qualification pour les huitièmes de finale de l'Euro face à la Pologne et la Slovénie. #TeamFranceBasket
crédit: 
Images et montage : Tommy Hombert
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/DEG3YGj6yfA" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Les huitièmes assurés

Corps: 

L’Equipe de France avait habitué ses fans à quelques moments d’absence depuis le début de l’EuroBasket. Mardi après-midi, dans un match pour la qualification en huitièmes de finale et la possibilité de viser la première place, les Bleus ont livré quatre premières minutes cauchemardesques face à la Pologne, pourtant privée de son meilleur scoreur, AJ Slaughter. Repli inexistant, absence totale de rythme, balles perdues en pagaille, les Polonais n’en demandaient pas tant et en profitaient pour signer un 0-9 d’entrée.

Un caillou dans la chaussure que la France a traîné pendant toute la première mi-temps, trahie par une adresse remarquable lors des trois premières journées mais totalement absente pour cette quatrième levée. Toutes les analyses sur la vista offensive des troupes de Vincent Collet pouvaient être remisées aux vestiaires au regard du 5/22 aux tirs en 16 minutes servi par les Bleus. Ils pouvaient même souffler en voyant la Pologne manquer ses dix tirs à trois-points pris à la pause, leur permettant de limiter la casse (26-34).

La deuxième mi-temps débutait par quelques courses tricolores mais les shooteurs polonais parvenaient à régler la mire, Aaron Cel en tête. Le Franco-Polonais, formé au Mans, se fendait de son meilleur match de l’Euro face à une équipe dont il a porté le maillot dans toutes les catégories de jeunes, aux côtés de Nicolas Batum notamment. Cel malmenait Louis Labeyrie après avoir fait de même avec Boris Diaw et l’écart n’évoluait quasiment pas malgré le passage inexorable des minutes (41-51).

Le temps paraissait long pour les supporters mais l’entrée monumentale de Kevin Seraphin changeait la donne. Le pivot du Barça régnait au rebond offensif, posait des écrans puissants et livrait un duel titanesque au monstrueux Przemyslaw Karnowski. Son impact permettait aux Bleus de réussir un 10-1 éclair.

Son futur coéquipier en Catalogne, Thomas Heurtel, prenait le relais dès le début du quatrième quart-temps, parvenant à pousser la balle pour finir près du cercle ou servir ses shooteurs. Edwin Jackson puis Antoine Diot faisaient mouche de loin, preuve de la profondeur d’un banc qui peut faire la différence à tout moment dans cet Euro. La Pologne vacillait (68-62) mais le vétéran Lukasz Koszarek maintenait le suspense. Vincent Collet choisissait de faire confiance à son cinq majeur pour enlever la décision. Option payante marquée par un tir à trois-points décisif de Thomas Heurtel, auteur de son record de points en sélection (23 pts) et totalement incandescent lors de la deuxième mi-temps (21 pts).

Surtitre: 
EuroBasket 2017
Date d’écriture: 
Mardi, 5. Septembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
L'Equipe de France a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de l'EuroBasket. Elle visera la première place de la poule contre la Slovénie, après le festival de Thomas Heurtel lors de la deuxième mi-temps d'une rencontre bien mal engagée contre la Pologne (78-75).
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
match_ID: 
364602

Les Bleuettes en demi-finale

Corps: 

Vainqueur en huitièmes de finale de la Roumanie, les Bleuettes affrontent une Pologne décomplexée qui a sorti la République Tchèque au tour précédent et qui a l'habitude de briller dans la catégorie, comme en 2015 lorsqu'elle avait été championne au Portugal. D'entrée de jeu, Klugmann et Hipp inquiètent les Françaises qui s'en remettent aux points intérieurs d'Iliana Rupert (3-8, 5'). Fauthoux sur la ligne puis Wadoux dans son registre du tir extérieur ramènent les leurs à hauteur. Chery sur une passe dans le dos bien inspirée de Wadoux fait même passer en tête. Les Tricolores ont fait le plus dur à l'issue du 1er quart : repasser devant après un début de match manqué (14-12).

Les Françaises, au prix d'une efficacité offensive et défensive de tous les instants, infligent un impressionnant 10-0 en début de 2e acte pour creuser l'écart. Wadoux et Drame font des malheurs et font oublier la Polonaise Hipp jusqu'alors excellente dans cette compétition. Le 2+1 de Rupert puis la présence au rebond offensif de la même Rupert, suivi de Fauthoux sur la ligne et d'Hoard juste avant le buzzer font rentrer aux vestiaires les U16 féminines avec une solide avance (47-26).

Pardon en contre-attaque lance la France dans cette 2e mi-temps dans un match qui a perdu un peu d'intensité. Drame par deux fois montre encore toutes ses qualités des deux côtés du terrain. Les Polonaises s'accrochent tant bien que mal mais les Bleuettes gardent leur avance à la fin du 3ème quart (57-35). Les Tricolores multiplient les bonnes défenses et poussent les Polonaises au bout de leurs possessions. Offensivement, Rupert et Salaun font parler la poudre tandis que Zoé Wadoux envoie trois missiles à longue distance pour enflammer le Prado. Les Françaises déroulent dans cette fin de partie et s'imposent sans souci face aux Polonaises (76-42). Les joueuses d'Arnaud Guppillotte se qualifient pour le dernier carré. En demi-finale, les Bleuettes affronteront l'Italie (18h30) qui a sorti l'Espagne.

France bat Pologne : 76-42

Surtitre: 
Euro U16 féminin
Auteur: 
À Bourges, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 9. Août 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Encore une fois, il n'y a pas eu de match. Les Françaises ont dominé la Pologne (76-42) et filent dans le dernier de la compétition. Rendez-vous vendredi pour la demi-finale !
crédit: 
(Crédit : FIBA)

Les Bleuets, sixièmes de l'Euro U16

Corps: 

Ce sont les Finlandais qui ouvrent les premiers le score, mais les Français débutent très bien cette rencontre et infligent de suite un 8-2 à la Finlande. Sur un tir à 3 points de Maledon (15 points et 6 rebonds), les Bleus prennent 5 points d'avance, le plus gros écart du match, à 5 minutes de la fin du premier quart-temps (13-8). Malheureusement, la défense des Tricolores flanche et les paniers ne rentrent pas dans les dernières minutes du quart-temps. La Finlande enclenche la seconde et passe un 16-4 aux joueurs de Bernard Faure, ce qui leur permet de mener 24-17 à la fin du premier quart-temps.

D'entrée de deuxième quart-temps, les Finlandais frappent à nouveau avec un tir à 3 points marqué d'Oska et ils se retrouvent à +10. Niasse (26 points et 5 rebonds),  avec 4 points de suite, va alors relancer la France dans le match et elle passe devant (31-30) dans la dernière minute du quart-temps grâce à deux points de Klingelschmitt (2 points et 2 rebonds). Mais le Finlandais Avist, à 3 points, remet les siens en tête juste avant la mi-temps : 33-32.

Niasse, encore lui, va mettre la bagatelle de 9 points dans ce quart-temps et les Français vont reprendre les commandes du match et même mener de 8 points à 2 minutes de la fin du troisième quart-temps: 55-47.

Les Finlandais ne lachent rien et arrivent à rattraper leur retard dès la première minute de ce dernier quart-temps : 58-54. Les équipes sont au coude à coude dans ce quart-temps, mais léger avantage à la France qui est devant 64-61 à 5 minutes de la fin du match. La Finlande ne veut pas lacher ce dernier match de l'Euro et la défense des Bleus peine à les contenir. Les Français n'y sont plus et Jantunen scelle la victoire finlandaise sur panier avec la faute, transformé par la suite.

Finlande bat France 79-71

Surtitre: 
Équipe de France U16 masculine
Auteur: 
Ulysse Chedhomme (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 20. Août 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Suite à sa défaite 79-71 face à la Finlande, dans le dernier match de l'Euro U16, l'Équipe de France masculine termine à la sixième place
crédit: 
FIBA

Les Bleuets joueront la cinquième place

Corps: 

Les Français débutent bien ce match et prennent repidement 10 points d'avance après 5 minutes de jeu, suite à un tir de Niasse (9 points) : 12-2. Les Italiens rentrent enfin dans leur match dans les dernières minutes de ce premier quart-temps et infligent un 6-0 aux Bleus : 17-12 après 10 minutes de jeu.

Dès ce début de deuxième quart-temps l'Italie insiste et les deux équipes sont au coude à coude, mais les Italiens n'arrivent pas à réduire l'écart. Sur un tir à 3 points de Maledon (12 points et 8 rebonds), la France reprend 11 points d'avance à 6min40 de la mi-temps (27-16). Ayayi (18 points), timide jusqu'ici, profite des dernières minutes avant la pause pour planter 7 points dont un tir à 3 points pratiquement au buzzer. Les deux équipes se quittent sur le score de 41 à 26 en faveur de l'Équipe de France.

Les Italiens n'abdiquent toujours pas et d'entrée de deuxième mi-temps tentent de réduire rapidement l'écart. Sur un tir à 3 points marqué de Lagana, l'Italie revient à -10 après 3 minutes de jeu dans le troisième quart-temps (44-34). Les Italiens poussent et réduisent encore l'écart : -6 (52-46) avant que le dernier quart-temps ne débute.

Le scénario est le même dans le quatrième quart-temps que durant tout le match avec une équipe italienne qui se fait distancer mais revient au score dans les minutes qui suivent. Finalement après être revenue à 4 points, l'Italie se fait distancer pour de bon grâce à un tir à 3 points d'Ayayi puis d'un panier à 2 points de Maledon.

France bat Italie 77-68

Surtitre: 
Equipe de France féminine U16
Auteur: 
Ulysse Chedhomme (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 19. Août 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Les Français s'imposent 77-68 face à l'Italie dans un match de classement de l'Euro U16 et joueront pour la cinquième place
crédit: 
FIBA

Les Bleuets échouent en quart

Corps: 

Les Français débutent bien ce match, avec un très bon Dossou Yovo (9 points et 4 rebonds) qui donne le rythme grâce à ses 7 points dans les premières 5 minutes de jeu et la France est devant : 13-6. La Croatie accélère à son tour et revient au score dans la dernière minute du premier quart-temps : 17-15.

La Croatie monte d'un ton en défense et parvient à gêner l'offensive française. Sur deux lancers-francs marqués par Macner, les Croates passent devant à 5 minutes de la mi-temps (25-23). A l'approche de la mi-temps, la Croatie prend un léger avantage de 6 points (33-27), mais les Bleues grappillent leur retard avant que les deux équipes ne retournent au vestiaire : 34-31.

Les Croate attaquent bien cette deuxième période, contrairement aux Tricolores qui n'ont toujours pas marqué le moindre tir à 3 pts (0/19). Sur une passe dans le dos de Planinic, Jankovic donne 14 points d'avance à son équipe. Les Français n'y sont pas et manquent cruellement de réussite pour pouvoir rivaliser. La Croatie s'envole et pointe à 20 points d'avance (57-37) à la fin du troisième quart-temps.

L'écart se stabilise dans le dernier quart-temps et les Croates se dirigent tout droit vers une demi-finale de l'Euro U16. L'Équipe de France fait preuve d'orgeuil et tente de revenir une dernière fois en réduisant l'écart à 15 points, mais ce sera trop juste.

Croatie bat France 69-52

Surtitre: 
Équipe de France U16 masculine
Auteur: 
Ulysse Chedhomme (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 18. Août 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Malgré un huitième de finale maitrisé, l'Équipe de France s'incline en quart de l'Euro U16 face à la Croatie (69-52)
crédit: 
FIBA

Les Bleus étouffent la Grèce et filent en quart

Corps: 

Les deux équipes débutent bien ce match mais ce sont les Français qui sont devants après 5 minutes de jeu grâce à un panier d'Ayayi (14 pts, 10 rebonds et 6 interceptions) : 8-6. Les Grecs sont en pénurie d'adresse et pointent à 15% (2/13) de réussite dans le premier quart-temps. Les Français en profitent et mènent 14-8 après 10 minutes de jeu.

La Grèce ne retrouve toujours pas son adresse dans le début de ce deuxième quart-temps et les Bleus passent un 8-2 pour mener de 12 points (22-10) à 5 minutes de la mi-temps. Les Tricolores dominent au rebond en première mi-temps (25-20) et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 26 à 15 pour l'Équipe de France.

Dès l'entrée du troisième quart-temps les Grecs tentent de se relancer dans le match et par Tsourgiannis, qui se joue de la défense française et obtient le 2+1, reviennent à 8 points (26-18). Mais les Bleus ne lâchent pas et Randriamananjara (8 points) lui répond d'un 2+1 quelques minutes après. La France compte jusqu'à 17 points d'avance, mais les Grecs rentrent enfin des tirs et ne sont qu'à 10 points à 40 secondes de la fin du troisième quart-temps. Heureusement, Ayayi repousse l'offensive grecque d'un tir à 3 points en toute fin de quart-temps (45-32).

La France gère bien son avance dans le dernier quart-temps et à 5 minutes de la fin du match, les Français mènent 52-37. Choupas (8 points) ajoute 3 points suite à un tir longue distance et donne 18 points d'avance à la France alors qu'il ne reste que 3 minutes à jouer (55-37). La France s'impose grâce à une défense étouffante qui limite la Grèce à 25% de réussite dans le match.

Les Bleus joueront leur quart de finale jeudi à 14h et affronteront la Croatie.

France bat Grèce 59-43

 

Surtitre: 
Equipe de France masculine U16
Auteur: 
Ulysse Chedhomme (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 16. Août 2016
Vignette: 
Chapeau: 
L'Équipe de France maculine U16 bat la Grèce en huitième de l'Euro (59-43) et accède aux quarts de finale
crédit: 
FIBA

Causeur MVP de la journée en Espagne

Corps: 
Espagne – ACB
Fabien Causeur (Vitoria) : 25 points, 7/10 aux tirs, 3 rebonds, 3 passes, 2 interceptions en 37 minutes (victoire 91-83 contre Seville)
Kim Tillie (Vitoria) : 2 points, 1/4 aux tirs, 3 rebonds, 1 passe, 1 contre en 25 minutes (victoire 91-83 contre Seville)
Edwin Jackson (Barcelone) : n'a pas joué le Clasico (défaite 78-91 contre le Real Madrid)
 
Russie – VTB League
Nando De Colo (CSKA Moscou) : 12 points, 5 sur 7 aux tirs, 5 rebonds, 3 passes en 22 minutes (victoire 109-68 contre Minsk)
 
Pologne
Aaron Cel (Zielona Gora) : 24 points, 9 sur 12 aux tirs dont 5 sur 6 à trois-points, 6 rebonds, 1 interception en 24 minutes (victoire 85-84 contre Torun)
 
Serbie - Ligue Adriatique
Boris Dallo (Partizan Belgrade) : joue le 14 avril face à l'Etoile Rouge de Belgrade en demi-finale de la Ligue Adriatique 
 
Italie - Serie A
Yakhouba Diawara (Varèse) : n'a pas joué (victoire 84-80 contre Caserte)
 
Turquie - TBL
Thomas Heurtel (Efes Pilsen) : n'a pas joué (victoire 90-73 contre Konya)
 
Porto Rico - BSNPR
Johan Petro (Guaynabo) : 10 points, 4/6 aux tirs, 2 rebonds, 2 contres en 23 minutes (victoire 93-90 contre Mayaguez)
Mickaël Pietrus (Guaynabo) : n'a pas joué (victoire 93-90 contre Mayaguez)
Surtitre: 
Français de l'étranger
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 13. Avril 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end en championnat, Fabien Causeur a confirmé sa bonne forme du moment. Vitoria s'est imposé 91 à 83 face à Séville. Un succès dû en grande partie à la performance de très haut vol de l'arrière français, élu dans le meilleur 5 et MVP de cette 28 journée de championnat. En VTB League, De Colo, à l'image de son équipe, n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout des Biélorusses de Minsk en revanche en Pologne, Aaron Cel a sorti le grand jeu.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/Dj-MGJqyogE" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Le grain de Cel

Corps: 
NBA
Joakim Noah (Chicago) : 13 points, 2/8 aux tirs, 11 rebonds, 6 passes en 34 minutes (défaite 86-96 face aux LA Clippers)
Boris Diaw (San Antonio) : 12 points, 6/14 aux tirs, 4 rebonds, 1 passe, 1 interception en 23 minutes (victoire 101-74 conte Phoenix)
Rudy Gobert (Utah) : 12 points, 3/3 aux tirs, 10 rebonds, 3 contres et 2 interceptions en 32 minutes (victoire 82-75 contre Milwaukee)
Alexis Ajinça (New Orleans) : 10 points, 3/6 aux tirs, 6 rebonds, 3 passes, 1 contre en 22 minutes (victoire 99-92 face à Denver)
Tony Parker (San Antonio) : 6 points, 3/13 aux tirs, 2 passes en 22 minutes (victoire 101-74 conte Phoenix)
Ian Mahinmi (Indiana) : 6 points, 3/3 aux tirs, 3 rebonds en 16 minutes (victoire 94-74 face à Philadelphie)
Nicolas Batum (Portland) : 2 points, 1/10 aux tirs, 4 rebonds, 5 passes, 1 interception en 31 minutes (victoire 110-99 face à Sacramento)
Kevin Seraphin (Washington) : 0 point, 0/1 aux tirs, 2 rebonds en 7 minutes (victoire 99-95 contre Detroit)
Joffrey Lauvergne (Denver) : 0 point, 0/6 aux tirs, 3 rebonds, 1 interception en 11 minutes (défaite 92-99 face à New Orleans)
Evan Fournier (Orlando) : n'a pas joué (défaite 98-83 face à Charlotte) 
Damien Inglis (Milwaukee) : n'a pas joué (défaite 75-82 face à Utah)
 
Espagne – ACB
Tariq Kirksay (Badalone) : 9 points, 3/11 aux tirs, 9 rebonds, 2 passes, 1 interception en 30 minutes (victoire 71-67 face à Obradoiro)
Edwin Jackson (Barcelone) : 7 points, 3/9 aux tirs, 2 rebonds en 15 minutes (victoire 71-58 face à San Sebastien)
Fabien Causeur (Vitoria) : 6 points, 2/5 aux tirs, 1 rebond, 1 passe, 1 interception en 21 minutes (défaite 75-93 face à Bilbao)
Kim Tillie (Vitoria) : 5 points, 1/5 aux tirs, 4 rebonds en 18 minutes (défaite 75-93 face à Bilbao)
 
Turquie
Thomas Heurtel (Efes Pilsen) : 9 points, 3/9 aux tirs, 1 rebond, 6 passes et 2 interceptions en 27 minutes (victoire 77-55 face à Galatasaray)
 
Russie – VTB League
Nando De Colo (CSKA Moscou) : 15 points, 6/9 aux tirs, 3 rebonds, 7 passes et 3 interceptions en 25 minutes (victoire 107-78 face à Riga)
 
Serbie – Ligue Adriatique
Boris Dallo (Partizan Belgrade) : 3 points, 1/2 aux tirs, 1 passe et 1 interception en 3 minutes (victoire 77-63 face à l'Etoile Rouge de Belgrade)
 
Pologne
Aaron Cel (Zielona Gora) : 9 points, 3/10 aux tirs, 2 rebonds, 2 passes, 1 interception en 30 minutes (victoire 76-70 face à Szczecin)
 
Grèce - A1
Guy Marc-Michel (Dramas) : 6 points, 2/3 aux tirs, 6 rebonds en 16 minutes (victoire 78-62 face à Koroivos) 
 
Porto Rico
Johan Petro (Guaynabo) : 9 points, 4/8 aux tirs, 6 rebonds, 1 interception en 24 minutes (défaite 65-90 face à Manati)
Surtitre: 
Français de l'Etranger
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 2. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end en Pologne, Aaron Cel a contribué à la victoire de son club qui est désormais seul en tête de son championnat (17v - 4d). Autre fait marquant, les débuts de Johan Petro dans le championnat portoricain. En Russie, Nando De Colo a livré une nouvelle partie de haut standing. En NBA, Alexis Ajinça s'en est sorti avec les honneurs.En revanche, triste soirée pour Tillie et Causeur, puisque Vitoria s'est incliné face à Bilbao et le match a été interrompu suite à une bagarre.

Aaron scelle le sort de la rencontre

Corps: 
NBA
Boris Diaw (San Antonio) : 17 points, 6/10 aux tirs, 3 rebonds, 4 passes, 1 interception en 23 minutes (victoire 123-101 contre Minnesota)
Joakim Noah (Chicago) : 16 points, 7/8 aux tirs, 5 rebonds, 3 passes, 1 contre en 33 minutes (défaite 102-112 contre Golden State)
Evan Fournier (Orlando) : 15 points, 7/16 aux tirs, 6 rebonds, 3 passes en 31 minutes (victoire 105-96 contre Sacramento)
Nicolas Batum (Portland) : 11 points, 4/8 aux tirs, 5 rebonds, 7 passes, 1 interception en 35 minutes (victoire 103-99 contre New York)
Alexis Ajinça (New Orleans) : 10 points, 4/4 aux tirs, 2 rebonds, 1 passe en 10 minutes (victoire 104-87 contre Los Angeles Lakers)
Rudy Gobert (Utah) : 4 points, 2/5 aux tirs, 7 rebonds en 12 minutes (défaite 93-98 contre Orlando)
Kevin Seraphin (Washington) : 4 points, 1/1 aux tirs, 6 rebonds, 1 passe en 10 minutes (défaite 93-101 contre Boston)
Ian Mahinmi (Indiana) : 2 points, 1 sur 3, 4 rebonds, 1 passe, 1 interception, 2 contres en 12 minutes (défaite 102-101 contre Sacramento)
Tony Parker (San Antonio) : Blessé, il n'a pas joué (victoire 123-101 contre Minnesota)
Ronny Turiaf (Minnesota) : Blessé, il n'a pas joué (défaite 101-123 contre San Antonio)
Damien Inglis (Milwaukee) : Blessé, il n'a pas joué (défaite 102-125 contre Dallas)
 
Espagne - Liga ACB
Tariq Kirksay (Badalone) : 9 points, 4/8 aux tirs, 6 rebonds, 3 passes, 3 interceptions en 27 minutes (victoire 81-79 contre Gran Canaria)
Thomas Heurtel (Vitoria) : 8 points, 3/9 aux tirs, 3 rebonds, 6 passes en 32 minutes (défaite 70-85 contre Valence)
Fabien Causeur (Vitoria) : 7 points, 3/6 aux tirs, 4 rebonds, 3 passes, 2 interceptions en 31 minutes  (défaite 70-85 contre Valence)
Kim Tillie (Vitoria) : 0 point, 0/1 aux tirs, 2 rebonds, 1 passe, 2 interceptions en 13 minutes (défaite 70-85 contre Valence)
 
Russie - Euroleague
Nando De Colo (CSKA Moscou) : 14 points, 4/8 aux tirs, 3 passes, 1 interception en 23 minutes (victoire 97-79 contre Cedevita Zagreb) 
 
Russie - VTB League
Joffrey Lauvergne (Khimki Moscou) : 14 points, 5/6 aux tirs, 7 rebonds, 2 passes en 13 minutes (vcitoire 96-60 contre Kalev)
 
Serbie - Ligue Adriatique
Boris Dallo (Partizan Belgrade) : 0 points, 0/2 aux tirs, 2 rebonds, 1 passe en 8 minutes (victoire 89-80 contre Vizura)
 
Pologne
Aaron Cel (Stelmet ZG) : 21 points, 10/11 aux tirs, 4 rebonds, 2 passes en 31 minutes (victoire 90-87 contre Tarnobrzeg)
 
Italie - Lega A
Yakhouba Diawara (Varese) : 11 points, 3/12 aux tirs, 7 rebonds en 39 minutes (victoire 71-69 contre Brindisi)
 
Grèce - Esake
Guy-Marc Michel (Dramas) : 0 point, 0/1 aux tirs, 2 rebonds, 1 contre, 2 interceptions en 8 minutes (défaite 69-83 contre Eleusina)
Surtitre: 
Français de l'Etranger
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 8. Décembre 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Cette semaine, c'est en Pologne qu'il faut chercher le joueur français le plus en verve. Aaron Cel s'est tout simplement montré irrésistible lors du succès de sa formation Stelmet ce week-end en championnat face à Tarnobrzeg (90-87). L'ailier français a signé une ligne de stats quasi parfaite 21 points, 10/11 aux tirs, 4 rebonds, 2 passes en 31 minutes.
S'abonner à RSS - Pologne
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'