Bleu Blanc Tour

Préparation Championnat du Monde féminin
Des Bleues bien Opals
Malgré l'absence de la star australienne, Liz Cambage, rupture du tendon d'achile hier lors du macth face aux USA, la France n'a pas réussi à contourner l'obstacle australien, défa...
Pas de casse-tête pour les Bleues
Pour débuter son dernier tournoi de préparation avant le Mondial, l'Equipe de France était opposée ce soir à la Chine. Rapidement, les Bleues ont pris la direction des op...
Battues sur le fil
L'Équipe de France féminine s'est inclinée face à la Serbie ce vendredi à Boulazac dans le cadre de sa préparation au Championnat du Monde. Il s'agit là de la p...
Mission accomplie face au Japon
Sur la retenue en première mi-temps, les Bleues sont passées à la vitesse supérieure au retour des vestiaires pour battre largement le Japon à Boulazac (78-48). Pour son premier match avec l'Équipe de France cette année, Céline Dumerc s'est illustrée en distribuant des passes lum...
Le Bleu Blanc Tour à Boulazac
La deuxième étape du Bleu Blanc Tour féminin débute aujourd'hui avec la rencontre entre la Japon et la Serbie au Palio de Boulazac. L'Équipe de France jouera elle ses deux matches jeudi et v...
"Je suis ravie de revenir"
A l'occasion d'un point presse organisé aujourd'hui à l'hôte...
Offre couplée, Open LFB - Bleu Blanc Tour
La Minute Inside du 3 septembre 2014
La Minute Inside du 2 septembre 2014

Pages

La France enchaîne contre le Brésil

Corps: 
France bat Brésil 83-62 (25-14; 18-9 ; 18-28; 22-11) 
 
C'est Endy Miyem qui lance les Bleues dans la partie. Bien en jambes, la France prend les devants (6-0, 3'). Nerveux, l'entraîneur brésilien est sanctionné d'une faute technique ce qui réveille ses joueuses (8-6, 4'). La Seleçao passe aux commandes, Valérie Garnier doit prendre un temps-mort. En sortie de banc, Pao Salagnac fait parler sa vitesse pour remettre la France sur les rails (25-14, 10').
 
Très en vue côté brésilien, Clarissa Dos Santos score seule sous le cercle. Pour sa première cape, Aby Gaye se montre opportuniste puis Marielle Amant en périphérie enfonce le clou (32-16, 14'). Karina Da Silva réveille ses partenaires (34-23, 16'). Les Bleues marquent le pas. Sur un nouvel excès de colère, Zanon, l'entraîneur auriverde est exclu. Après quelques minutes de flottement, le jeu reprend et la France s'envole (43-23 à la pause).
 
Piquées au vif, les Brésiliennes passent un 10-0 aux Bleues (43-33, 23'). Valérie Garnier est obligée de rappeler ses filles. Endy Miyem puis Emilie Gomis stoppent l'hémorragie. La machine bleue reprend sa marche en avant. Agressivité offensive, jeu rapide et défense solide permettent à l'Équipe de France de creuser le trou (57-39, 27'). La défense sud-américaine monte en pression, le match est totalement relancé (61-51; 30').
 
L'énergie déployée en défense par le Brésil gêne considérablement les Bleues. L'édifice tricolore reprend des couleurs grâce à Endy Miyem et Marielle Amant (69-51, 33'). Les fautes continue de pleuvoir dans le camp vert et jaune, les Françaises gardent leur calme. L'addition se corse un peu plus sur une contre-attaque d'Ingrid Tanqueray. Sous les acclamations du public limougeaud, la France s'impose finalement 83-62.
 
 
Réactions d'après-match :
 
Marielle Amant : "On leur a laissé trop de secondes chances, notre repli n'a pas été assez rigoureux. Elles nous ont donc sanctionné. En attaque, nous ne sommes pas totalement réglées. Il faut encore travailler, ce n'était que le deuxième match de préparation."
 
Valérie Garnier (entraîneur de la France) : "On a marqué 83 points, c'est beaucoup donc c'est un point positif. En revanche on a trop fait d'erreurs en défense. Les filles ont été généreuses et parfois trop. Il faut être plus dans le contrôle. Je retiens qu'il y a quand même eu des choses intéressantes."
Surtitre: 
Équipe de France féminine - Préparation au Mondial
Auteur: 
A Limoges, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Samedi, 30. Août 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Face au Brésil, l'Équipe de France féminine a enchaîné un deuxième succès dans le cadre de sa préparation au Mondial. Dans une rencontre très tendue marquée par l'exclusion de l'entraîneur auriverde, les Bleues ont constamment soufflé le chaud et le froid pour finalement l'emporter sur une marge confortable (83-62).

Laëtitia Kamba quitte les Bleues

Corps: 
Valérie Garnier (entraîneur de l'Équipe de France féminine) : « J'ai rencontré Laëtitia (Kamba) ce midi pour échanger avec elle et lui expliquer ma décision. Elle a été irréprochable depuis le début de la préparation dans son engagement. La concurrence à son poste de jeu est très importante, c'est la raison essentielle de ce choix.»
 
L'Équipe de France féminine joue ce soir son deuxième match de préparation à Limoges. Les Bleues y affrontent le Brésil à 20h15.
 
 
 
Suivez l'Equipe de France féminine et le #BleuBlancTour sur les réseaux sociaux
- Twitter : @FRABasketball
- Facebook : Equipe de France Féminine de BasketBall
- Instagram : ffbb_officiel
Surtitre: 
Équipe de France féminine - Préparation au Mondial
Date d’écriture: 
Samedi, 30. Août 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce samedi, l'entraîneur de l'Équipe de France féminine Valérie Garnier a pris la décision de ne pas conserver Laëtitia Kamba dans le groupe. Elle ne jouera pas ce soir contre le Brésil.

Première réussie pour les Bleues

Corps: 
France bat Angola 72-31 (9-8; 18-8; 27-9; 18-6)
 
L'histoire retiendra que c'est Ana Cata-Chitiga qui a ouvert le compteur tricolore du Bleu Blanc Tour 2014. Bien démarquée, Endy Miyem s'illustre avec deux tirs en périphérie (6-4, 4'). L'Angola ne se laisse pas faire et reste au contact. Les Bleues trouvent des positions favorables mais peinent à les convertir. Heureusement la défense est bien en place, empêchant les Angolaises de mener. Après 10 minutes, le score est de 9 à 8 en faveur des Françaises.
 
Toujours en panne d'adresse, les Bleues sa gavent au rebond offensif mais sans résultat au tableau d'affichage. L'entrée de Romane Bernies fait un bien fou à la France. Pour sa première sélection, la meneuse berruyère illumine le jeu tricolore (21-8, 15'). Soutenues par une bonne trentaine de supporters, les Angolaises ne peuvent rien face à cette accélération. Un bon passage qui permet aux Bleues de mener de 11 points à la pause (27-16).
 
De retour des vestiaires, les Bleues ne baissent pas la garde. Toujours aussi imperméable en défense, l'Équipe de France s'offre des paniers faciles de l'autre côté du terrain et provoque les fautes angolaises (36-18, 24'). Valérie Garnier effectue de nombreuses rotations avec ses joueuses, l'écart ne cesse de grimper côté français. Héléna Ciak se fait plaisir au rebond, ses 197 centimètres lui étant d'une grande aide (54-25 ,30').
 
Auteure d'une bonne fin de 3è quart-temps, Paoline Salagnac garde le rythme. L'activité des Bleues en défense perturbe toujours autant l'Angola qui a toutes les peines du monde à s'approcher du panier (58-27, 33'). La France contrôle avec sérénité les dernières minutes de la rencontre pour s'offrir une première victoire facile dans sa préparation au Championnat du Monde 2014. 
 
 
Réactions d'après-match :
 
Valérie Garnier (entraîneur de l'Équipe de France) : "C'était une première pour tout le monde. On était un peu sur la retenue. L'Angola a été courageuse sur 40 minutes. Il y avait une envie de bien faire en première mi-temps et souvent c'est l'inverse qui se passe. Ensuite on est monté un peu pour se retrouver offensivement. Il faudra plus de rigueur demain contre le Brésil."
 
Endy Miyem (joueuse de l'Équipe de France) : "Il y a eu un peu de tension, d'appréhension au début. Une fois qu'on a mis plus d'intensité, on a pu se trouver plus facilement."
 
Whitney Miguel (joueuse de l'Angola) : "On savait que la France allait passer la deuxième à un moment. Elles ont eu du mal au début, on en a profité. Puis elles ont plus posé le jeu, on a eu du mal à défendre longtemps. Le but pour nous est de travailler."

 

Surtitre: 
Équipe de France féminine - Préparation au Mondial
Auteur: 
A Limoges, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Août 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour son premier match de préparation au Championnat du Monde, l'Équipe de France féminine n'a pas tremblé contre l'Angola à Limoges. Après un premier quart-temps poussif, les Bleues se sont libérées pour l'emporter largement. Les joueuses de Valérie Garnier affronteront le Brésil demain à 20h15.

Dumerc et Gruda à Boulazac

Corps: 
Eliminées des playoffs en WNBA, la meneuse Céline Dumerc et l'intérieure Sandrine Gruda vont prendre quelques jours de repos avant de plonger dans l'aventure bleue. Les deux joueuses sont attendues à Boulazac à partir du 4 septembre pour un stage de préparation et un tournoi où la France affrontera le Japon et la Serbie.
 
 
 
Suivez l'Equipe de France féminine et le #BleuBlancTour sur les réseaux sociaux
- Twitter : @FRABasketball
- Facebook : Equipe de France Féminine de BasketBall
- Instagram : ffbb_officiel
Surtitre: 
Équipe de France féminine - Préparation au Mondial
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Août 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
En accord avec Patrick Beesley, Directeur Technique National, et Valérie Garnier, entraîneur des Bleues, Céline Dumerc et Sandrine Gruda rejoindront l'Équipe de France féminine lors du rassemblement à Boulazac le 4 septembre.

3 joueuses quittent le groupe France

Corps: 

Valérie Garnier (entraîneur de l’Équipe de France féminine) : « La décision n’a pas été facile à prendre. Ces trois joueuses se sont investies à part entière pour l’équipe et leurs qualités individuelles sont indéniables. La concurrence sur leur poste est très forte et à un mois exactement du début du Mondial, il est temps de réduire le groupe. Les deux scrimmages face à l’Angola et au Brésil ont été riches d’enseignements. Il nous reste encore à progresser et les deux rencontres du Tournoi de Limoges seront très importantes. »

Le groupe France et toutes les dates du Bleu Blanc Tour

 
Suivez l'Equipe de France féminine et le #BleuBlancTour sur les réseaux sociaux
- Twitter : @FRABasketball
- Facebook : Equipe de France Féminine de BasketBall
- Instagram : ffbb_officiel
Surtitre: 
Équipe de France féminine - Préparation au Mondial
Date d’écriture: 
Mercredi, 27. Août 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A l’issue des deux rencontres d’entraînement face à l’Angola et au Brésil, l’entraîneur de l’Équipe de France féminine Valérie Garnier a décidé de se séparer de trois joueuses : Valériane Ayayi, Olivia Epoupa et Johanne Gomis. Les Bleues ne se seront donc plus que 13 pour le tournoi de Limoges qui débute ce jeudi.

Bleu Blanc Tour - La série - Episode 5

Corps: 

Production FFBB - Réalisation Momentum Productions : benoit@momentum-prod.fr

 


Bleu Blanc Tour - La série - Episode 5 par FFBB

Surtitre: 
Equipe de France - Préparation Coupe du Monde 2014
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 27. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Le Bleu Blanc Tour s'est achevé à Strasbourg le week-end dernier pour un ultime tournoi de préparation avant la Coupe du Monde en Espagne (30 août - 14 septembre). Entrez dans les coulisses de l’Équipe de France pour le dernier épisode de la série.
crédit: 
Momentum/FFBB

Place au jeu

Corps: 
Face à une équipe brésilienne arrivant de Turquie (où elle a pu se frotter au Canada, à l'Australie et au pays organisateur du Mondial lors de la Zafer Cup), les Bleues ont enfin goûté aux joies d'une opposition. En accord avec  Luiz Augusto Zanon, son homologue auriverde, Valérie Garnier a séparé son groupe en deux équipes de huit joueuses. La rencontre s'est elle déroulée en 4 périodes de 13 minutes.
 
L'équipe de la première mi-temps : Lardy, Miyem, Tchatchouang, Gomis E., Kamba, Ciak, Epoupa, Gomis J.
L'équipe de la seconde mi-temps : Tanqueray, Ayayi, Bernies, Cata-Chitiga, Amant, Skrela, Salagnac, Gaye
 
 
 
Suivez l'Equipe de France féminine et le #BleuBlancTour sur les réseaux sociaux
- Twitter : @FRABasketball
- Facebook : Equipe de France Féminine de BasketBall
- Instagram : ffbb_officiel
Surtitre: 
Équipe de France féminine - Préparation au Mondial
Auteur: 
A Limoges, Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mardi, 26. Août 2014
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après un mois de préparation, les Bleues ont effectué un premier match d'entraînement ce mardi face au Brésil. Un deuxième scrimmage sera organisé mercredi contre l'Angola. Le Bleu Blanc Tour féminin débutera réellement jeudi avec le tournoi de Limoges.

Bleu Blanc Tour - La leçon d'Espagnol N°4

Surtitre: 
Equipe de France - Préparation Coupe du Monde 2014
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Lundi, 25. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Tous les lundis jusqu'au 25 août, Thomas Heurtel et Florent Pietrus enseignent l'Espagnol à leurs coéquipiers. Les Bleus seront prêts pour la Coupe du Monde 2014. Et vous ?

La France surclasse l'Australie

Corps: 

Boris Diaw, intenable contre la Finlande, commence fort le match : une interception, un tir primé et une passe décisive en deux minutes. Le message du capitaine est reçu par ses coéquipiers, les Français prennent leurs advesaires de vitesse dans tous les compartiments du jeu et font progressivement le trou. L’intérieur des Spurs retrouve sa forme de fin de saison NBA avec 10 points dans le premier quart. Les Australiens n’arrivent pas à trouver la solution en défense et seul Aron Baynes (6 points et 4 rebonds) permet aux Aussies de ne pas prendre l’eau. 21-15.

A l’entame du deuxième quart-temps, Nicolas Batum (9 points, 4 rebonds, 1 passe en première mi-temps) prend le relais de Boris Diaw, rappelé sur le banc pour souffler. Le rythme imposé par la France ne faiblit pas et Vincent Collet fait tourner son effectif. L’engagement reste le même, mais le Bleus perdent des ballons (9 balles perdues en première mi-temps), ce qui a pour effet de relancer l’Australie. 28-26 à cinq minutes de la mi-temps. De retour sur le parquet, Boris Diaw attire tous les ballons (12 points, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions). L’Australie resserre la défense pour tenter de couper le jeu rapide tricolore. L’Australie revient à deux longueurs, mais les velléités offensives des coéquipiers de Joe Ingles, transparent dans cette mi-temps, sont stoppées par une défense très haute des français.  la première ligne défensive tricolore emmenée par Antoine Diot et Nicolas Batum gêne considérablement les passes. Les Bleus interceptent de précieux ballons et lancent des contre-attaques. Devant son public, le meneur strasbourgeois ffait le spectacle et place notamment une magnifique passe entre les jambes de son vis-à-vis pour servir Joffrey Lauvergne dans la peinture. Sous le cercle, les Bleus font le métier et compilent 20 rebonds à la pause. La France rentre au vestiaire avec un matelas de 6 points, 36-28. Dans cette première période, Vincent Collet est passé en mode Coupe du Monde en instaurant une hiérarchie claire, seul le 5 majeur a joué plus de 10 minutes.

La défense de zone mise en place par l’Australie force les Bleus à prendre des shoots extérieurs. Maladroits dans les premières minutes de la deuxième mi-temps, la France ne marque plus et c’est l’inévitable Boris Diaw qui trouve la solution à 3 points d’abord puis à mi-distance. 41-32 après cinq minutes de jeu dans la période. Les français négocient bien les temps faibles et chacun apporte sa contribution. Ian Mahinmi (3 points, 3 rebonds et 1 interception), resté sur le banc en première mi-temps, se bat sur tous les ballons, provoquent des fautes et permet à l’Equipe de France de creuser l’écart. 47-35 à deux minutes de la fin du quart. L’agressivité française porte ses fruits, les Australiens passent à côté de leur match : Dellavedova, Ingles, Broekhoff (2 points), et Jawai (0 points), sont inexistants, seuls Newley (8 points) et Baynes (12 points, 9 rebonds) répondent présent pour éviter le nauffrage. 50-40 à la fin du troisième quart.

Dans le dernier quart, les français déroulent, Antoine Diot (10 points et 5 passes et 1 interception) et Mike Gelabale (7 points, 3 rebonds et 4 passes) prennent leurs responsabilités en attaque tandis qu’en défense Rudy Gobert fait office de muraille infranchissable (7 rebonds, 4 contres en 15 minutes). 66-45 à deux minutes du coup de sifflet final. Edwin Jackson s’invite à la fête et signe son entrée par un 3 points. La France ne laisse aucune chance aux Australiens et termine sa campagne de préparation sur une note plus que positive en s’imposant largement 73-50.

Les Bleus rejoindront l’Espagne pour disputer leur premier match de la Coupe du Monde à Grenade (Espagne)  contre le Brésil le 30 août à 18h00.

La France bat l’Australie 73-50.


Les réactions d'après-match : France-Australie par FFBB

Surtitre: 
Equipe de France - Préparation Coupe du Monde 2014
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 24. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Après s’être imposés in extremis la veille contre la Finlande dans l’ultime étape de sa tournée de préparation avant la Coupe du Monde en Espagne (30 août au 14 septembre), les Bleus retrouvaient l’Australie. Les hommes de Vincent Collet ont marqué les esprits s’imposant largement 73-50, effaçant du même coup le court revers enregistré face aux coéquipiers de David Andersen à Antibes.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

La France au finish

Corps: 

Les hommes de Vincent Collet attaquent la rencontre avec sérieux et application. Les rebonds défensifs s’enchainent et de l’autre côté du terrain Nicolas Batum poursuit sur les standards proposés sur la côté d’Azur avec 8 des 10 points de la France à son compteur dans les cinq premières minutes. Dans le premier quart temps les Bleus ont décidé d’asphyxier les Finlandais avec une défense haute et agressive qui facilite le jeu rapide. Dans la dernière minute quelques pertes de balles réduisent un peu l’écart, 21-15 pour la France.

A l’entame du deuxième quart Thomas Heurtel est ses coéquipiers reviennent sur le parquet avec les mêmes intentions. Cette débauche d’énergie fait un peu baisser le pourcentage de réussite des Bleus, tandis que les Finlandais réajustent leur défense pour couper le jeu rapide tricolore. La Finlande revient à 3 points, 25-22 après cinq minutes de jeu. Emmenés par l’arrière du Kimki Moscou, Petteri Kopponen (13 pts en première mi-temps), les Finlandais s’accrochent. C’est le moment que choisit Antoine Diot pour faire sauter le système défensif proposé par Henrik Dettmann en marquant 11 points d’affilée (dont 3/3 à 3 points), servi par un Boris Diaw de gala qui noircit la feuille de statistiques avec 4 points, 4 rebonds, 7 passes. Les Bleus retournent au vestiaire avec neuf unités d’avance : 42-33.

En début de troisième quart-temps la France connait un trou d’air, Kopponen (20 points après trois quart temps) en profite pour prendre le match à son compte et la Finlande revient dans la partie, 48-44 après quatre minutes de jeu. Sasu Salin lui emboite le pas (12 points dont 8 dans le 3e quart et 3 interceptions) et les scandinaves passent devant, 54-50 à 3 minutes de la fin de la période. Le jeu collectif français est enraillé. Une nouvelle fois le troisième quart-temps a fait mal aux Bleus, 54-58.

La tendance se confirme dans le quatrième quart et l’écart se stabilise à 6 points. Antoine Diot rate un lay-up en contre-attaque et Nicolas Batum laisse échapper de précieux lancers-francs. Les Français sont maladroits et malgré tous les efforts déployés par Boris Diaw (11 points, 10 passes, 6 rebonds), au four et au moulin dans cette fin de match, les Bleus n’y arrivent pas. Les hommes de Vincent Collet attaquent le money time avec 18 balles perdues. Nicolas Batum (28 points, nouveau record en Equipe de France) et Mickaël Gélabale (12 points, 5 rebonds) à longue distance sonnent la révolte et permettent à la France de renverser la situation à trente secondes de la fin du match. Malgré deux lancers ratés par Florent Pietrus, qui aurait relancé le suspense, la France s’impose 74-69 dans les ultimes secondes.

La France bat la Finlande 74-69.


France - Finlande : Réactions d'après-match par FFBB

Surtitre: 
Equipe de France - Préparation Coupe du Monde 2014
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Samedi, 23. Août 2014
Vignette: 
Chapeau: 
Pour son avant dernier match de préparation avant la Coupe du Monde, l’Equipe de France était opposée à une équipe Finlandaise réputée dangereuse à longue distance. Après un tournoi d’Antibes en demi-teinte, les Bleus avaient à cœur de montrer un meilleur visage et de confirmer les progrès aperçus lors de la défaite face à l’Australie (74-76). Mission accomplie, dans la difficulté certes, mais les Bleus renouent avec la victoire : 74-69.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB

Pages

S'abonner à RSS - Bleu Blanc Tour
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'