Coupe de France | Page 3 | FFBB

Coupe de France

Tirage des 64e de finale

Corps: 

Le programme des 64e de finale de la Coupe de France masculine

Mercredi 22 septembre 2021 à 20h00
Aix-Maurienne (Pro B) – Avignon Le Pontet (NM1)
Saint-Vallier (Pro B) – Fos (Betclic Élite)
Pont de Cheruy (NM1) – Saint Chamond (Pro B)
Vichy-Clermont (Pro B) – Chalon-sur-Saône (Pro B)
Andrézieux Bouthéon (NM1) – Besançon (NM1)
Lyon (NM1) – Antibes (Pro B)
Bordeaux (NM1) – Dax-Gamarde (NM1)
Les Sables d’Olonne (NM1) – Tours (Pro B)
Tarbes-Lourdes (NM1) – Blois (Pro B)
Poitiers (NM1) – Challans (NM1)
La Rochelle (NM1) – Boulazac (Pro B)
Toulouse (NM1) – Nantes (Pro B)
Rueil (NM1) – Le Havre (NM1)
Paris (Betclic Élite) – Angers (NM1)
Lorient (NM1) – Rouen (Pro B)
Rennes (NM1) – Chartres (NM1)
Vitré (NM1) – Evreux (Pro B)
Caen (NM1) – Quimper (Pro B)
Get Vosges (NM1) – Saint Quentin (Pro B)
Cergy-Pontoise (NM1) – Nancy (Pro B)
Centre Fédéral (NM1) – Orchies (NM1)
Kaysersberg Ammerschwihr (NM1) – Lille (Pro B)
Mulhouse (NM1) – Boulogne (NM1)
Alliance Sport Alsace (Pro B) – Denain (Pro B)

Prochains tours de Coupe de France masculine

1/32 de finale – mercredi 20 octobre 2021
            •         8 équipes de Jeep® ÉLITE classées de la 9ème à la 16ème place à l’issue de la saison régulière 2020-2021
            •         24 équipes qualifiées du tour precedent

1/16 de finale – mercredi 17 novembre 2021
            
•         16 équipes qualifiées du tour precedent

1/8 de finale – mercredi 16 février 2022
           
•         8 équipes de Jeep® ÉLITE ayant participé aux Playoffs lors de la saison 2020-2021
           •         8 équipes qualifiées du tour precedent

1/4 de finale – samedi 26 mars 2022
          
•         8 équipes qualifiées du tour precedent

1/2 finale – dimanche 27 mars 2022 
         •         4 équipes qualifiées du tour precedent

Finale – samedi 23 avril 2022   
       
•         2 équipes qualifiées du tour précédent

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec #CDFBasket et retrouvez toute l’actualité sur la page Facebook Fédération Française de BasketBall

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine 2022
Date d’écriture: 
Lundi, 26. Juillet 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce matin au siège de la fédération à Paris, Gérald NIVELON, membre du Bureau Fédéral délégué aux Clubs, et Valérie ALLIO, Vice-Présidente de la Commission Fédérale 5x5 ont effectué les tirages au sort des 64e de finale de la Coupe de France Robert Busnel. Les rencontres auront lieu le mercredi 22 septembre 2021.
Pour Newsletter: 

L’ASVEL en costaud

Corps: 

9 joueurs du Team France sur le parquet pour une finale, c’est un casting grand luxe que proposait le dénouement de la Coupe de France 2021. Avec un net avantage pour LDLC ASVEL forte de sept internationaux dans ses rangs. Un roster XXL mis en avant par Laurent Legname en conférence de presse pour insister sur le statut de favori des Rhodaniens malgré la réussite de la JDA face à ce surpuissant adversaire depuis quelques mois.

Surprise du soir, l’ASVEL pouvait compter sur Guerschon Yabusele, qui avait passé l’entraînement du matin à tester, avec Joseph Gomis, sa cheville. Un atout supplémentaire face à un collectif dijonnais bien en place. TJ Parker avait promis de la défense, une spécialité également bourguignonne. Les barbelés étaient donc de sortie dès le premier quart-temps dans un combat extrêmement physique, rythmé par la voix de Stentor d’un Legname téléguidant depuis la touche ses troupes sur toutes les possessions villeurbannaises.

Insuffisant cependant pour boucher toutes les brèches et se prémunir des flèches primées de Yabusele et des caviars de Thomas Heurtel. Le meneur des Bleus démontre ces dernières semaines qu’il est bien un joueur hors normes pour le championnat de France. Sa vision et son adresse éclairent souvent le jeu et son entrée a changé la physionomie du match. Avec Heurtel à la baguette, et alors que la JDA souffrait niveau adresse, l’ASVEL poussait son avantage à +9 (28-19, 13’) avant qu’Axel Julien ne parvienne à limiter les dégâts par sa capacité à créer des décalages pour ses coéquipiers. La puissance et la taille des pensionnaires de l’Euroleague se faisaient cependant sentir avec Moustapha Fall à la finition (34-26, 18’) et de nouveau Yabusele.

L’ancien joueur des Celtics a haussé le ton ces dernières semaines, tournant à l’impressionnante moyenne de 19,0 points en à peine 17 minutes lors de ses trois dernières sorties en Jeep®Elite. Son profil rare dans le basket français, mélange de force brute et d’adresse, en fait un candidat crédible à un strapontin pour les Jeux Olympiques et attise les convoitises de plusieurs grosses cylindrées européennes. Ses 11 points et 5 rebonds en première mi-temps ont pesé lourd dans les débats (41-31).

Son compère de la raquette, Fall, faisait lui parler ses centimètres au rebond offensif et après un bref moment de flottement (43-41), l’ASVEL repartait de l’avant. Un panier au buzzer de la possession des 24 secondes, quasiment du milieu de terrain, de Paul Lacombe, suivi d’une faute technique au banc dijonnais redonnait de l’air aux hommes de TJ Parker (53-44, 27’).

La JDA ne baissait à aucun moment les bras mais cette ASVEL a ce côté "out of your league" qui peut la rendre intouchable au niveau hexagonal lorsqu’elle est déterminée à défendre le plomb. Difficile de lutter en effet contre une armada où Lacombe, médaillé de bronze avec les Bleus à la dernière Coupe du Monde, fait presque office de 10e homme et qui compte encore en tribune un meneur US et William Howard, un autre international.

En mode rouleau compresseur elle creusait irrémédiablement l’écart (66-50, 33’), contrôlant parfaitement les débats avec au cœur des raquettes un Fall dominateur des deux côtés du terrain.

LDLC ASVEL bat Dijon : 77-61

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France
Date d’écriture: 
Samedi, 24. Avril 2021
Vignette: 
Chapeau: 
LDLC ASVEL a imposé sa puissance pour dominer la JDA Dijon 77-61 en finale de la Coupe de France et s’offrir le premier trophée de la saison.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fposts%2F323859935773106&width=500&show_text=true&appId=213006815545676&height=658" width="500" height="658" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen="true" allow="autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/moustaphafall15?ref_src=twsrc%5Etfw">@moustaphafall15</a> tout simplement infranchissable ce soir <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FFBB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FFBB</a> <a href="https://t.co/IMhZdWIZN9">pic.twitter.com/IMhZdWIZN9</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1386032129633660930?ref_src=twsrc%5Etfw">April 24, 2021</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?height=476&href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fvideos%2F761805991153671%2F&show_text=true&width=267" width="267" height="591" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen="true" allow="autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share" allowFullScreen="true"></iframe>
Pour Newsletter: 

Lattes-Montpellier au buzzer

Corps: 

Y croyaient-elles encore les Flammes Carolo en pénétrant sur le parquet de l’Accor Arena samedi après-midi ? Le matin, au shooting, elles avaient effectué leur ultime répétition sans Endy Miyem. L’intérieure de l’Equipe de France avait alors troqué le short pour le survêtement et ne s’était pas changée quelques heures plus tard à la présentation des équipes. Un forfait catastrophique pour une équipe limitée dans ses rotations intérieures, Christelle Diallo étant également diminuée.

Pour Lattes-Montpellier la proie pouvait sembler facile. Les troupes de Thibaut Petit choisissaient de mettre du rythme, de mettre la pression tout terrain sur leur adversaire du jour et de chercher logiquement des paniers près du cercle en s’appuyant sur leur avantage physique. Mais dans la vie, l’espoir fait vivre. Et l’espoir en basket peut prendre les traits de l’adresse extérieure. Agressées par une Julie Allemand très en jambes (7 pts, 3 pds en 7’), les Flammes se lançaient dans un efficace bombardement extérieur pour faire bien plus que résister.

Le mode défensif portes ouvertes des dix premières minutes (24-25 pour Charleville) finissait par évoluer sans pour autant qu’une équipe ne se détache. Allemand poursuivait pourtant ses raids mais la tendance des Sudistes à envoyer quelques ballons en tribunes (10 balles perdues en première mi-temps) les empêchait de creuser l’écart. D’autant qu’en face Mame-Marie Sy-Diop et ses 36 ans jetait toutes ses forces dans la bataille (35-35, 17’). Mais les efforts et le courage ne suffisent pas toujours et à la sortie d’un temps-mort pourtant pris par Romuald Yernaux Charleville essuyait un 10-0 éclair initié par l’incontournable Allemand.

La capitaine Amel Bouderra se chargeait cependant de conserver le suspense et malgré quatre minutes sans marquer au retour des vestiaires, les Flammes continuaient de brûler. Au point même de reprendre l’avantage. Après une gourmandise malvenue d’Allemand en contre-attaque alors que Montpellier semblait sur le point de s’envoler (49-40), Evelyn Akhator se chargeait de totalement retourner le momentum de la rencontre. La meilleure marqueuse de son équipe en saison régulière initiait un surréaliste 0-15 finalement stoppé par Allemand à quelques secondes de la fin du troisième quart-temps. La meneuse belge, élue dans le cinq idéal de la LFB et récompensée avant le coup d’envoi, faisait à nouveau mouche à longue distance au buzzer pour lancer un money-time rêvé (57-57).

Les fautes commençaient alors à menacer certaines actrices. Ana Dabovic d’un côté était contrainte de rejoindre définitivement le banc tandis que Sy-Diop et Akhator devaient gérer leur agressivité défensive. Une menace, ajoutée à la fatigue, qui n’empêchait pas Charleville de poursuivre son héroïque résistance (71-69, 38’). La finale se jouait même sur une ultime possession et un passage en force qui offrait la Coupe à Montpellier.

Pour la cinquième fois de son histoire le BLMA remporte la Coupe de France, son premier trophée depuis 2016. Un succès qui lui garantit également une place en Euroleague. Une compétition que le club avait choisi de ne pas disputer en 2020/21 mais que le coach Petit et Diandra Tchatchouang avaient avoué avoir hâte de retrouver.

Lattes-Montpellier bat Charleville-Mézières : 75-74

Déclarations d'après-match

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France
Date d’écriture: 
Samedi, 24. Avril 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Malgré l’absence d’Endy Miyem, les Flammes Carolo ont livré un combat héroïque avant de céder dans les dernières secondes face à Lattes-Montpellier qui remporte la Coupe de France 2021 dans le sillage de sa MVP Julie Allemand.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="fr" dir="ltr">UN MATCH DE FOU FURIEUX <a href="https://twitter.com/BasketLMA?ref_src=twsrc%5Etfw">@BasketLMA</a> s&#39;impose 75-74 et remporte le trophée Joë Jaunay <br><br>Félicitations aux <a href="https://twitter.com/FlammesCarolo?ref_src=twsrc%5Etfw">@FlammesCarolo</a> qui n&#39;ont jamais rien lâché <a href="https://twitter.com/hashtag/FFBB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FFBB</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/CDFBasket?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#CDFBasket</a> <a href="https://t.co/R1n7f5i7Kc">pic.twitter.com/R1n7f5i7Kc</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1385985990053957635?ref_src=twsrc%5Etfw">April 24, 2021</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fposts%2F323776779114755&width=500&show_text=true&appId=213006815545676&height=633" width="500" height="633" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen="true" allow="autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share"></iframe>
Pour Newsletter: 

Jour J

Corps: 

Programme Finale Coupe de France 2021* :
Samedi 24 avril 2021
16h15 : Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay) - En direct sur la chaine L'Equipe
Lattes Montpelllier (LFB) - Charleville-Mézières (LFB)

19h00 : Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnet) - En direct sur la chaine L'Equipe
Dijon (Jeep® ELITE) - Lyon-Villeurbanne (Jeep® ELITE)

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France et les couisses des finales sur FacebookInstagram​, Twitter 

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales Coupe de France 2021
Date d’écriture: 
Samedi, 24. Avril 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
On y est, les choses sérieuses peuvent commencer ! Les quatre équipes sont prêtes, place aux finales de la Coupe de France 2021 à l'Accor Arena, rendez-vous à partir de 16h10 sur la chaine L'Equipe.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Coupe de France