Joakim Noah

Français de NBA
Noah brille face à Chicago
Cette nuit, Joakim Noah a profité de la venue au Madison Square Garden de son ancienne équipe, les Chicago Bulls, pour se montrer et réaliser un joli double-double. Les Knicks se sont imposé 104-89. A...
11 tricolores sur la ligne de départ
La saison NBA 2016-2017 débute ce soir, alors que tous les regards sont tournés vers Golden State et sa nouvelle star Kevin Durant, onze joueurs français sont cette année sur...
Noah et Chicago prennent l'avantage
Cette nuit à Cleveland, les Bulls ont frappé fort en remportant le match 1 des demi-finales de conférence 99 à 92 face aux Cavaliers et Lebron James.
Chicago écrase les Bucks
Cette nuit, Chicago a écrasé Milwaukee 120 à 66 et empoché son billet pour les demi-finales de conférence Est.
Les Blazers se rebellent
Cette nuit, Portland a remporté son face-à-face avec Memphis (99-92) et évite ainsi l'élimination. Les Blazers sont toujours en vie dans cette série (1-3). En revanche cela s'est moins bien...
Joakim Noah renonce à l'Euro
Le Directeur Technique National, Patrick Beesley a annoncé en fin de journée à V...
Gobert impressionne et Noah en playoffs
Séraphin le plus en vue
Parker, le retour du boss

Pages

Noah brille face à Chicago

Corps: 

Cette nuit, Joakim Noah s'est rappelé au bon souvenir des Bulls en signant un joli double-double (12 points et 15 rebonds). Ce match s'est soldé par la victoire des New York Knicks 104 à 89.  

Dans un match à sens unique qui s'est soldé par une très large victoire des Spurs 134 à 94, Tony Parker n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout d'une équipe des Lakers complètement à la dérive. Le meneur français termine la partie avec 13 points, 6 sur 10 aux tirs, 6 passes et 2 rebonds en 21 minutes.

A Londres, malgré un bon match (10 points, 5 sur 6 aux tirs, 5 rebonds et 2 passes en 20 minutes), Kevin Séraphin n'a pas réussi à aider les Pacers à prendre le meilleur sur les Nuggets (défaite 112-140). Après la rencontre, le Français s'est réjouit de sa bonne performance : "C'est bon pour ma confiance. On connaît tous ma situation, je viens de rentrer dans la rotation, c'est bien pour moi d'enchaîner les bonnes performances."

Cette nuit, Alexis Ajinça est entré en jeu mais n'a joué que 3 minutes (1 rebond, 1 interception) lors de la victoire des Pelicans face aux Nets (104-95).

 

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Vendredi, 13. Janvier 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit, Joakim Noah a profité de la venue au Madison Square Garden de son ancienne équipe, les Chicago Bulls, pour se montrer et réaliser un joli double-double. Les Knicks se sont imposé 104-89. Avec les Spurs, Tony Parker a infligé une véritable leçon de basket aux jeunes Lakers (victoire 134-94).

11 tricolores sur la ligne de départ

Corps: 
Alexis Ajinça (La Nouvelle-Orléans)
A 28 ans, le pivot veut s'imposer dans le cinq majeur des Pélicans, son équipe depuis décembre 2013. Il est en concurrence avec Omer Asik pour le rôle de partenaire privilégié de la star Anthony Davis. Durant l'intersaison, Ajinça (14,6 minutes et 6 points en moyenne par match en 2014-15), a travaillé avec un entraîneur d'athlétisme : "Je cours mieux, en gaspillant moins d'énergie", a-t-il assuré.
 
Nicolas Batum (Charlotte)
"Batman" est très attendu depuis qu'il est devenu cet été le sportif français le mieux payé de l'histoire. Charlotte lui a offert un mirobolant contrat de 120 millions de dollars sur cinq ans après une très prometteuse saison 2015-16, sa première en Caroline du Nord. Après les départs de Jeremy Lin, Al Jefferson et Courtney Lee, les supporters des Hornets sont inquiets, mais Batum, qui disputera à 27 ans sa neuvième saison en NBA, est confiant : "Les gens disent qu'on a perdu en qualité, (mais) on s'est renforcé et on est même meilleur", a-t-il insisté après les arrivées de Marco Belinelli et Roy Hibbert.
 
Boris Diaw (Utah)
Après cinq saisons et un titre NBA à San Antonio, Diaw va découvrir à 34 ans sa cinquième franchise NBA. L'ancien lieutenant de Tony Parker a été recruté pour faire bénéficier une jeune équipe d'Utah et notamment son compatriote Rudy Gobert de son expérience : "Boris a un impact sur le rendement de Rudy, il le calme", s'est félicité Quin Snyder, l'entraîneur du Jazz.
 
Evan Fournier (Orlando)
Les dirigeants d'Orlando,  n'ont aucune réserve sur l'arrière à qui ils ont offert un contrat de 85 millions de dollars sur cinq ans. "On a investi beaucoup sur lui, parce que c'est tout simplement un sacré joueur", a expliqué Frank Vogel, le nouvel entraîneur du Magic. "Je me sens plus fort encore que la saison dernière", a prévenu Fournier, meilleur marqueur français en NBA la saison passée (15,4 pts en moyenne par match).
 
Rudy Gobert (Utah)
Le pivot du Jazz veut enfin, à 24 ans et après trois saisons NBA, découvrir les play-offs. Celui qui est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de NBA a fait forte impression lors des matches de préparation avec son rendement offensif qui a bondi à 14 points en moyenne par match, contre 9,1 la saison dernière. Sa réussite aux lancers francs a grimpé à 76,3%, contre 58% depuis ses débuts en NBA : "Je me sens en confiance, c'est aussi simple que cela", a-t-il déclaré alors qu'il pourrait signer, d'ici la fin du mois, un nouveau contrat avec le Jazz qu'on annonce sans précédent pour un joueur français.
 
Joffrey Lauvergne (Oklahoma City)
Après 18 mois largement frustrants à Denver, Lauvergne a peut-être trouvé l'équipe qui va lui permettre de s'imposer en NBA. Le pivot a été recruté pour muscler le jeu d'Oklahoma City, orphelin de sa star Kevin Durant parti à Golden State. "C'est un joueur très, très physique, très adroit aussi, il va pouvoir encore s'améliorer", a apprécié Billy Donovan, son entraîneur qui, dès sa première saison à "OKC", avait conduit le Thunder en finale de la conférence Ouest.
 
Timothé Luwawu (Philadelphie)
Seul "rookie" français de la saison, drafté en juin, l'ailier âgé de 21 ans a débarqué dans une franchise qui enchaîne les saisons catastrophiques, mais il pourrait s'offrir du temps de jeu et gagner rapidement en expérience.
 
Ian Mahinmi (Washington)
Devenu titulaire indiscutable la saison dernière à Indiana, Mahinmi a rejoint Washington, mais il lui faudra patienter pour faire ses débuts officiels sous son nouveau maillot. Le pivot, qui a fini la saison 2015-16 avec des moyennes de 9,1 points et 7,2 rebonds par match, s'est blessé au genou gauche et sera indisponible au moins un mois.
 
Joakim Noah (New York Knicks)
Après sept saisons à Chicago, dont une dernière tronquée par une blessure à une épaule, le pivot franco-américain a réalisé un rêve en rejoignant New York, la ville où il a grandi, et les Knicks, l'équipe qui l'a fait rêver enfant. Il a rapidement impressionné Carmelo Anthony, la star des Knicks, avec son énergie et sa rage de vaincre : "C'est un animal en cage : quand il est sur le terrain, le match est différent", a apprécié "Melo".
 
Tony Parker (San Antonio)
A 34 ans, l'emblématique meneur des Spurs est confronté à un sacré défi alors que son temps de jeu et ses statistiques ont nettement reculé en 2015-16 : il va devoir faire oublier Tim Duncan, parti à la retraite à 40 ans après 19 saisons en NBA. "On ne peut pas remplacer un joueur comme +Timmy+", a-t-il prévenu, tout en se présentant comme le grand frère d'une équipe rajeunie.
 
Kevin Séraphin (Indiana)
Convoité par Barcelone cet été, Séraphin a décidé de rester en NBA : après Washington (2010-15) et les New York Knicks (2015-16), le pivot guyanais a rejoint Indiana où il doit faire oublier son compatriote Ian Mahinmi, parti à Washington.
 
Damien Inglis (New York), Axel Toupane (Denver) et Livio Jean-Charles (San Antonio) ont été "coupés" par leur équipe respective à l'issue de la préparation.
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Mardi, 25. Octobre 2016
Vignette: 
Chapeau: 
La saison NBA 2016-2017 débute ce soir, alors que tous les regards sont tournés vers Golden State et sa nouvelle star Kevin Durant, onze joueurs français sont cette année sur la ligne de départ. Tour d'horizon de leurs attentes personnelles et collectives
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FNicBatum88%2Fvideos%2F10154847253881842%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Noah et Chicago prennent l'avantage

Corps: 

Même si l'intérieur tricolore, Joakim Noah n'a pas eu son rendement habituel (0 point, 9 rebonds, 4 passes, 2 contres en 29 minutes), Chicago a réussi un joli coup en s'imposant lors du Game 1 sur le terrain des Cleveland Cavaliers. 

Un victoire qui permet à Noah et ses partenaires de reprendre l'avantage du terrain.

 

Surtitre: 
Playoffs NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 5. Mai 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit à Cleveland, les Bulls ont frappé fort en remportant le match 1 des demi-finales de conférence 99 à 92 face aux Cavaliers et Lebron James.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">When you go up 1-0 on the road. <a href="http://t.co/g0vkAUL9XX">pic.twitter.com/g0vkAUL9XX</a></p>&mdash; Chicago Bulls (@chicagobulls) <a href="https://twitter.com/chicagobulls/status/595399390132600832">May 5, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Chicago écrase les Bucks

Corps: 
Les Bulls ont puni les Bucks qui avaient remporté les deux précédents matches. Ils leur ont infligé la quatrième plus lourde défaite de l'histoire des Playoffs avec un écart de 54 points et se sont imposés dans la série quatre victoires à deux.
 
Lors de ce match 6 disputé à Milwaukee, Mike Dunleavy a fini meilleur marqueur avec 20 points, suivi de Pau Gasol (19 pts) et de Derrick Rose (15 pts). Le Français Joakim Noah a compilé 11 points, 10 rebonds et 2 passes en 25 minutes
 
Au prochain tour, les Bulls auront fort à faire avec les Cleveland Cavaliers de LeBron James.
Surtitre: 
Playoffs NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Vendredi, 1. Mai 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit, Chicago a écrasé Milwaukee 120 à 66 et empoché son billet pour les demi-finales de conférence Est.

Les Blazers se rebellent

Corps: 
Portland a arraché le droit d'espérer en signant son premier succès face à Memphis (99-92), mais les Grizzlies mènent par trois victoires à une. Lors de ce succès de la Franchise de l'Oregon, Nicolas Batum a cumulé 12 points, 13 rebonds, 4 passes et 1 interception. L'homme du match, Damien Lilard, a fait admirer tout son sang-froid dans le 4e quart-temps alors que ses Trail Blazers étaient au bord de l'élimination. A deux minutes de la sirène, il a réussi un panier à trois points qui a assommé Memphis, puis a réussi deux lancers-francs capitaux. Il a fini la rencontre avec 32 points, dont 12 dans la dernière période. "On a fait le premier pas, il faut maintenant prendre les matches les uns après les autres", a déclaré le meneur star de Portland.
 
Milwaukee revient à 2-3 face aux Bulls grâce à la victoire cette nuit (94-88). Joakim Noah termine avec 10 points, 13 rebonds, 6 passes, 3 contres en 32 minutes. Inquiétante interrogation pour les Bulls qui pourraient devenir la première équipe éliminée après avoir remporté les trois premiers matches d'une série ? Les Bucks peuvent revenir à la hauteur des Bulls lors du match 6 dans leur salle jeudi.
Surtitre: 
Playoffs NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin avec AFP
Date d’écriture: 
Mardi, 28. Avril 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit, Portland a remporté son face-à-face avec Memphis (99-92) et évite ainsi l'élimination. Les Blazers sont toujours en vie dans cette série (1-3). En revanche cela s'est moins bien passé pour les Bulls de Joakim Noah qui se sont inclinés face aux Milwaukee Bucks (94-88).
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p>An omen from Nico? <a href="https://t.co/cOVeZr0xwY">https://t.co/cOVeZr0xwY</a></p>&mdash; Trail Blazers (@trailblazers) <a href="https://twitter.com/trailblazers/status/592918941179256832">April 28, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Joakim Noah renonce à l'Euro

Corps: 
Patrick Beesley (Directeur Technique National) : « J’ai pu échanger ce vendredi en fin de journée avec Joakim Noah par téléphone. Comme convenu il devait me donner sa réponse quant à sa disponibilité auprès du sélectionneur pour l’EuroBasket. Après avoir eu un délai de réflexion supplémentaire, Joakim m’a indiqué que ses soucis physiques actuels ne lui permettent pas de se projeter et de prendre une décision définitive afin de se rendre totalement disponible pour la sélection. Il m’a donc signifié son forfait. Avec Vincent Collet, nous prenons acte de sa décision, que nous respectons bien entendu. Vincent et moi-même annoncerons une pré liste de 24 joueurs le samedi 2 mai prochain. »
 
Surtitre: 
Equipe de France masculine - EuroBasket 2015
Auteur: 
F. Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 10. Avril 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Le Directeur Technique National, Patrick Beesley a annoncé en fin de journée à Vincent Collet, l’entraîneur de l’Equipe de France masculine de basket, qu’après avoir échangé avec Joakim Noah, ce dernier lui avait annoncé qu’il renonçait à l’EuroBasket et qu’il ne pourrait pas se rendre disponible s'il était sélectionné.
crédit: 
JF Mollière / FFBB

Gobert impressionne et Noah en playoffs

Corps: 
Décidémment, Rudy Gobert n'a pas l'intention de ralentir la cadence. Cette nuit le pivot français a réalisé une nouvelle performance de très bonne facture en cumulant : 18 points, 17 rebonds, 6 contres, 1 passe, 1 interception en 41min. Malgré ce match de mammouth de son pivot, le Jazz s'est incliné après prolongation 104-106 face à Minnesota.
 
 
 
Lourde défaite de Washington à Golden State (76-107), malgré un bon Kevin Seraphin : 12 points, 8 rebonds, 2 passes et 1 contre en 24 minutes.
 
Face à Houston, Indiana n'a pas fait en s'inclinant 100 à 110. Le Frenchy des Pacers, Ian Mahinmi a dû se contenter de 2 points, 8 rebonds, 1 interception et 1 contre en 15 minutes.
 
 
Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 24. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Malgré une nouvelle sortie de haut vol, Rudy Gobert n'a pas pu empêcher la défaite du Jazz face à Minnesota. En s'imposant 98 à 86 cette nuit face à Charlotte, Chicago, pourtant privé de Noah et Rose, a enregistré sa 43e victoire de la saison et ainsi validé son billet pour les Playoffs.
crédit: 
Presse Sports
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p>Tough one tonight .. Thanks for the support <a href="https://twitter.com/hashtag/jazznation?src=hash">#jazznation</a></p>&mdash; rudy gobert (@rudygobert27) <a href="https://twitter.com/rudygobert27/status/580232230410170368">March 24, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Séraphin le plus en vue

Corps: 

Kévin Séraphin a cumulé 12 points (6/9 aux tirs) et 7 rebonds en 20 minutes lors de la large victoire de Washington à Charlotte (95-69).

Dans le match Memphis - Chicago, le duel entre les frères Gasol a tourné à l'avantage du pivot de Memphis qui termine la partie avec 23 points, 4 rebonds et 4 passes et permet à son équipe de remporter la victoire 101-91. Les 3 points (1/4 aux tirs), 8 rebonds, 6 passes, 1 interception de Joakim Noah n'ont pas suffi pour inverser le cours du match.

Les Pelicans s'imposent à Milwaukee 114-103 et Alexis Ajinça se montre rentable. En 18 minutes passées sur le parquet, le pivot tricolore a cumulé 6 points, 3 rebonds, 1 interception.

Devant leur public, les Nuggets de Joffrey Lauvergne (8 points, 3 rebonds, 1 interception, 1 contre en 15 minutes) n'ont pas fait dans le détail face aux New York Knicks, victoire 106-78.

 

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 10. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Quatre français ont foulé les parquets NBA cette nuit, avec 12 points et 7 rebonds le pivot des Wizards, Kevin Séraphin a été le plus en vue.

Parker, le retour du boss

Corps: 

Sous les yeux du DTN de la FFBB, Patrick Beesley, la rencontre entre Chicago et San Antonio a tenu toutes ses promesses. A domicile les texans se sont imposés 116-105, grâce notamment à un très bon Tony Parker (32 points, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions en 30 minutes. Boris Diaw a été beaucoup plus discret (2 points et 1 rebond en 6'), pendant que Joakim Noah tentait de sauver les Bulls avec ses 4 points, 11 rebonds, 9 passes et 2 contres en 29 minutes.

Même si Rudy Gobert a été moins en réussite que ces derniers jours, Utah a battu cette nuit les Brooklyn Nets. Si le pivot tricolore n'a marqué que 4 points, il y a ajouté 11 rebonds, 5 passes et 2 contres en 36 minutes passées sur le parquet.

 

Surtitre: 
Français de NBA
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 9. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Cette nuit face à Chicago, Tony Parker a pour la première fois de la saison franchi la barre des 30 points marqués. Dans son sillage les Spurs se sont imposés 116-105

"Joakim a compris les obligations de timing de l'Equipe de France"

Corps: 

Patrick Beesley : « J’ai pu rencontrer longuement Joakim (Noah) samedi soir. Nous avons évoqué ensemble tous les points concernant l’Équipe de France. Joakim a parfaitement compris les obligations de timing liées à l’équipe nationale. Il a tenu à connaitre les délais nécessaires pour donner une position définitive sans gêner l’Équipe de France. Comme je l’avais déjà évoqué, il m’apparaissait comme raisonnable d’obtenir une réponse courant mars. Joakim a parfaitement compris ce délai et nous devrions nous revoir d’ici le début du mois d’avril pour acter, ensemble, une position définitive. » 

Surtitre: 
Equipe de France masculine
Auteur: 
Fabrice Canet
Date d’écriture: 
Dimanche, 8. Mars 2015
Vignette: 
Chapeau: 
Comme prévu, le Directeur Technique National, Patrick Beesley, a rencontré Joakim Noah, ce samedi à San Antonio lors du déplacement des Chicago Bulls dans la ville Texane. Les deux hommes ont pu longuement échanger pour évoquer la campagne de cet été et l’EuroBasket.
crédit: 
H. BVellenger / is / FFBB

Pages

S'abonner à RSS - Joakim Noah
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'