Euroleague Women

Equipe de France féminine
Johannes, meilleure arrière de l'Euroleague
L'arrière des Bleues et du Bourges Basket, Marine Johannes, a été élue meilleure arrière de la saison en Euroleague par les fans.
Chartereau, meilleure jeune joueuse de l'Euroleague
La jeune intérieure du Bourges Basket et de l'Equipe de France féminine a été élue par les fans, meilleure jeune joueuse de la saison régulière en Euroleague Women. Une d...
"Je sentais que le timing était bon pour moi"
À la veille d'effectuer son retour au Prado de Bourges en Euroleague mais avec le maillot de Prague, club tchèque qu'elle a rejoint cet été, l'ailière des Bleue...
Deux françaises au Final Four
Après sa victoire 87-80 hier soir face à Salamanque, Fenerbahce a décroché son billet pour le Final Four de l'Euroligue féminine (14 et 16 avril prochains). Sandrine Gruda y retrouvera une autre française, Helena Ciak également qualifiée avec le club russe de Kursk. Prague et Ekaterin...
Yacoubou et Schio s'imposent à Sopron
Les joueuses de Schio et Isabelle Yacoubou confirment qu'il faudra bien compter sur elles cette année en Euroleague. Vainqueur à Sopron (65-75), Schio a pu compter sur le double-double de l'...
Amant brille mais doit s'incliner, Dumerc régale
La 7e journée d'Euroleague Women se jouait hier mercredi soir, et les Franç...
Ciak et Salagnac relancent Bourges
Retour réussi pour Villeneuve d'Ascq
Gruda privée de titre

Johannes, meilleure arrière de l'Euroleague

Corps: 

Après Alexia Chartereau élue lundi meilleur jeune, sa coéquipière en Equipe de France et à Bourges, Marine Johannes, a été désignée meilleure arrière de la saison en Euroleague par les supporters.

La tricolore, auteur de 15,1 points, 4,7 passes et 2,8 rebonds, a réalisé sa meilleure saison statistique dans la compétition et n'est pas étrangère au bon parcours berruyer jusqu'en quarts de finale de l'Euroligue.

Avec 31,3% des votes, elle devance dans le scrutin Yvonne Turner de Sopron (29,7%) et Silvia Dominguez de Salamanque (6,8%).

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 20. Mars 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'arrière des Bleues et du Bourges Basket, Marine Johannes, a été élue meilleure arrière de la saison en Euroleague par les fans.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">If you wonder if it has always been easy for <a href="https://twitter.com/MarineJ5?ref_src=twsrc%5Etfw">@MarineJ5</a>, the answer is YES … <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroBasketWomen?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EuroBasketWomen</a><a href="https://twitter.com/FRABasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@FRABasketball</a> <a href="https://twitter.com/BourgesBasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@BourgesBasket</a> <a href="https://t.co/9v1Ty7FxW1">pic.twitter.com/9v1Ty7FxW1</a></p>&mdash; #EuroBasketWomen (@EuroBasketWomen) <a href="https://twitter.com/EuroBasketWomen/status/1108322292696788993?ref_src=twsrc%5Etfw">March 20, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Chartereau, meilleure jeune joueuse de l'Euroleague

Corps: 

La FIBA a révélé ce matin que l'intérieure française, Alexia Chartereau (20 ans, 1,91m) a été désignée meilleure jeune joueuse de la saison régulière en Euroleague Women par les fans. Auteur de 12,4 points, 3,6 rebonds et 1,3 passes, elle a été l'une des leaders des Berruyères qu'elle a conduit jusqu'en quarts de finale de la compétition.

Elle devance la hongroise Debora Dubei (Sopron) et la russe Maria Vadeeva (Ekaterinbourg) dans les votes.

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 18. Mars 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La jeune intérieure du Bourges Basket et de l'Equipe de France féminine a été élue par les fans, meilleure jeune joueuse de la saison régulière en Euroleague Women. Une distinction qui vient récompenser la très bonne saison de la tricolore.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">.<a href="https://twitter.com/Alexia_seven?ref_src=twsrc%5Etfw">@Alexia_seven</a> had her best <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroLeagueWomen?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EuroLeagueWomen</a> campaign (until the next one) putting up 12.3 PPG on 40% from the arc !<br><br> <a href="https://t.co/y4nGdfqqsI">https://t.co/y4nGdfqqsI</a> <a href="https://twitter.com/BourgesBasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@BourgesBasket</a> <a href="https://twitter.com/FRABasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@FraBasketball</a> <a href="https://t.co/hjweZejJXC">pic.twitter.com/hjweZejJXC</a></p>&mdash; EuroLeague Women (@EuroLeagueWomen) <a href="https://twitter.com/EuroLeagueWomen/status/1107642814538616837?ref_src=twsrc%5Etfw">March 18, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

"Je sentais que le timing était bon pour moi"

Corps: 

Qu’est-ce qui vous a motivé en fin de saison dernière à quitter le championnat français pour rejoindre un club européen comme Prague ?
J’avais en tête de partir à l’étranger un jour dans ma carrière. J’avais eu quelques opportunités auparavant, mais je ne pensais pas que c’était le bon moment pour partir. Mais quand un club comme Prague, qui a gagné l’Euroligue il y a trois ans et qui a des ambitions, vous appelle, vous ne pouvez pas refuser. Et puis, je sentais que le timing était bon pour moi dans ma carrière pour prendre ce risque.

Le rôle pour une joueuse tricolore à l’étranger est totalement différent de celui qu’elle a en France. Partir à Prague vous a placé dans ce rôle de joueuse étrangère majeure, sur laquelle on compte énormément. Ressentez-vous une certaine forme de pression ?
 En effet, ça me change. J’avais l’habitude d’être française dans une équipe de LFB, où on est assez couverte et protégée. À Prague, il y a un accueil qui est impressionnant. Pour les joueuses étrangères dont je fais partie, on est prises en charge dès notre arrivée à l’aéroport, on a quelqu’un qui est avec nous, qui fait toutes les démarches médicales, administratives, etc… On ne s’occupe de rien, on doit juste être performantes sur le terrain. On a une pression supplémentaire, les résultats dépendent un peu plus de nous, on a plus de responsabilités. Mais c’est aussi ce que je cherchais : avoir un statut plus important dans une grande équipe, et le club de Prague me permet de répondre à cet objectif que je m’étais fixé. Après j’ai aussi la chance d’avoir une super coach qui a beaucoup d’expérience et qui m’apprend énormément jour après jour (ndlr, Natalia Hejkova, quadruple vainqueur de l’Euroligue en tant que coach avec Ruzomberok et le Spartak Moscou). Ça me permet d’être en confiance dans mon jeu mais également en dehors du terrain.

Interview complète à retrouver dans le prochain numéro de BasketBall Magazine (n°854 - Février 2019)

 

Surtitre: 
Françaises de l'étranger
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 22. Janvier 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
À la veille d'effectuer son retour au Prado de Bourges en Euroleague mais avec le maillot de Prague, club tchèque qu'elle a rejoint cet été, l'ailière des Bleues Valériane Ayayi (1,84m, 24 ans) s'est confiée sur son expérience à l'étranger.
crédit: 
(Crédit : Lecocq/FFBB)

Deux françaises au Final Four

Corps: 

Poussés au match 3 par une équipe de Salamanque accrocheuse, Sandrine Gruda et Fenerbahce ont fait le nécessaire (victoire 87-80) hier soir pour se qualifier pour le Final Four. L'intérieure tricolore a été l'une des pièces maitresses de l'équipe turque et termine la partie avec 16 points (8/11 aux tirs), 6 rebonds et 2 passes en 28 minutes.

Helena Ciak et Kursk avaient décroché leur qualification en deux manches face au Bourges Basket.

Surtitre: 
Euroligue Féminine
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 16. Mars 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après sa victoire 87-80 hier soir face à Salamanque, Fenerbahce a décroché son billet pour le Final Four de l'Euroligue féminine (14 et 16 avril prochains). Sandrine Gruda y retrouvera une autre française, Helena Ciak également qualifiée avec le club russe de Kursk. Prague et Ekaterinbourg complètent le plateau.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/OHi0osu46c0" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Yacoubou et Schio s'imposent à Sopron

Corps: 

Bilan mitigé en revanche pour les équipes françaises en Euroleague. Victoire importante de Villeneuve d'Ascq qui s'accroche dans le Top 4 de la poule A. Les Guerrières dominent Salamanque (78-66) en s'appuyant notamment sur les 19 points à 8/17 aux tirs et 8 passes de Virginie Brémont, et les 11 points à 4/6 aux tirs de Marielle Amant. Moins de réussite en revanche pour Bourges qui a craqué dans le dernier quart-temps contre Prague (65-75), malgré les 12 points à 4/9 aux tirs d'Helena Ciak.

Sandrine Gruda (Ekaterinbourg) et Endy Miyem (Koursk) jouent ce soir respectivement contre Nadezha et Galatasaray. 

Surtitre: 
Euroleague Women
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Janvier 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Les joueuses de Schio et Isabelle Yacoubou confirment qu'il faudra bien compter sur elles cette année en Euroleague. Vainqueur à Sopron (65-75), Schio a pu compter sur le double-double de l'intérieure française (17 points à 8/23 aux tirs, 13 rebonds, 2 interceptions et 1 passe en 30 minutes). En attendant le matches de ce soir entre Koursk et Galatasaray, Schio est 2ème de la poule A.
crédit: 
(Crédit : FIBA/Uniqa Sopron)

Amant brille mais doit s'incliner, Dumerc régale

Corps: 

Pour son 26e anniversaire, Marielle Amant s'est montrée en réussite avec Villeneuve d'Ascq hier soir contre Schio. Mais malgré la prestation de la villeneuvoise (17 points, 11 rebonds et 1 passe en 33 minutes) et l'adresse de Johanne Gomis (15 points dont 3/4 à trois points), l'ESBVA a dû s'incliner contre Schio après prolongations (70-73). Côté italien, Isabelle Yacoubou a compilé 11 points, 6 rebonds, 2 interceptions et 1 passe en  24 minutes.

En Espagne à Gijon, Bourges a ramené un succès essentiel dans la course pour la qualification en quarts de finale (47-56). Portés par une Céline Dumerc des grands soirs (21 points dont un 5/6 à trois points, 6 rebonds, 6 passes, 2 interceptions en 30 minutes), les Tangos se replacent dans le groupe B. Un groupe toujours dominé par Ekaterinbourg, vainqueur hier de PRague (76-73). Un match où Sandrine Gruda a retrouvé les parquets après un peu moins d'un mois d'absence à cause d'une blessure au pied. Pour son retour, l'intérieure française a totalisé 6 points, 5 passes, 2 rebonds en 25 minutes.

À noter également la belle prestation d'Endy Miyem avec Koursk (victoire 77-64 contre Avenida). La tricolore termine la partie avec 14 points, 6 rebonds, 2 interceptions et 2 contres en 24 minutes.

 

Surtitre: 
Les Bleues en Euroleague Women
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 10. Décembre 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La 7e journée d'Euroleague Women se jouait hier mercredi soir, et les Françaises se sont montrées plutôt entreprenantes.
crédit: 
(FIBA/Emmanuel Roussel)

Ciak et Salagnac relancent Bourges

Corps: 

Le tout nouveau Prado a connu hier soir son premier succès européen. Face à Kayseri, concurent direct dans la perspective de la qualication pour les quarts de finale, les joueuses de Valérie Garnier auront eu besoin d'aller jusqu'en prolongations. Cinq minutes supplémentaires où la britannique, Johannah Leedham, est sortie de sa boîte en inscrivant huit points et en offrant la victoire aux Berruyères. À noter les belles performances d'Helena Ciak pour son retour sur la scène européenne après sa blessure (16 points à 6/12 aux tirs, 8 rebonds et 2 interceptions en 31 minutes), et de Paoline Salagnac (11 points à 5/9 aux tirs, 3 rebonds, 2 interceptions en 35 minutes).

Du côté de Villeneuve d'Ascq, le dernier quart-temps aura été fatal aux joueuses de Frédéric Dusart. Encore en tête à dix minutes du terme (47-42), l'ESBVA a plié dans le dernier acte (8-27) et s'incline contre l'armada de Fenerbahçe (55-69). Côté villeneuvois, on notera les 14 points de Marielle Amant et les 11 unités d'Aby Gaye, insuffisants néanmoins à faire tomber les Turques.

À Koursk (Russie), le duel tricolore entre Endy Miyem et Isabelle Yacoubou venue avec Schio a tourné à l'avantage de la locale. Les coéquipières de Miyem (4 points à 2/7 aux tirs, 3 rebonds, 1 interception et 1 contre en 24 minutes) s'imposent 63 à 58, et reviennent à hauteur de leurs adversaires du soir au classement. De son côté, Yacoubou a été performante en signant 13 points (à 4/8 aux tirs), 7 rebonds, 3 passes, 1 interception en 24 minutes.

Enfin, Ekaterinbourg (Russie) a remporté son 3e succès en autant de matches en disposant de Cracovie (52-88). Les coéquipières de Sandrine Gruda (15 points à 6/12 aux tirs, 7 rebonds, 2 passes en 24 minutes) sont les seules à être encore invaincues cette saison en Euroleague.

Plus d'informations sur l'Euroleague Women.

Surtitre: 
Euroleague Women
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 29. Octobre 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après deux défaites d'entrée en Euroleague Women, Bourges se devait de gagner mercredi soir à domicile contre Kayseri. C'est chose faite dans la douleur après prolongations (63-57).
crédit: 
(Crédit : FIBA/Andre Bechade)
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="es" dir="ltr">Bravoooo les copines <a href="https://twitter.com/hashtag/TangoBourgesBasket?src=hash">#TangoBourgesBasket</a></p>&mdash; Tchatchouang Diandra (@DiandraTchatch) <a href="https://twitter.com/DiandraTchatch/status/659472336383549441">October 28, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Victoire à Cracovie, toujours bon de gagner en déplacement, ce qui nous permet de prendre la tête du groupe <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroLeagueWomen?src=hash">#EuroLeagueWomen</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FoxWin?src=hash">#FoxWin</a></p>&mdash; Sandrine Gruda (@Sandrine_Gruda) <a href="https://twitter.com/Sandrine_Gruda/status/659478062959038464">October 28, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Retour réussi pour Villeneuve d'Ascq

Corps: 
 
Villeneuve d'Ascq n'a pas manqué son retour dans la plus prestigieuse compétition européenne. Dès le premier quart-temps, la défense des filles de Fred Dusart est étouffante. Les Hongroises de Sopron multiplient les mauvais choix et n'inscrivent que 7 points en 10 minutes. A l'image d'une Fatimatou Sacko très active (13 points), les Nordistes ne se font pas prier et elles prennent rapidement le large. Dans un match totalement à sens unique, les Nordistes s'imposent finalement sur le score 78 à 44.
 
Lors de l'inauguration en grande pompe du Prado, le Tango Bourges Basket de Valérie Garnier a tenu son rang face à l'armada d'Ekaterinbourg. Il aura fallu une Sandrine Gruda en mode double-double (11pts et 13rbds) pour l'ogre russe se défasse des griffes de Céline Dumerc et ses partenaires portées par près de 5 000 spectateurs. Même si les Berruyères s'inclinent finalement 58 à 65, ce résultat est de bon augure pour la suite de la compétition surtout lorsque l'infirmerie tango sera moins pleine.
 
Deux autres françaises ont fait leurs débuts en Euroligue hier soir. Kursk et Endy Miyem ont littéralement surclassé Fenerbahce (72-40) mais l'intérieure tricolore n'a pas brillé (2pts à 1/11 aux tirs, 6rbds, 2pds et 4int). Egalement opposée à une équipe Turque, Galatasaray, Isabelle Yacoubou et sa formation de Schio n'ont pas fait dans le détail non plus (75-58). La pivot tricolore a pour sa part cumulé 11pts, 6rbds et 2pds.
 
Groupe A :
Kosice (SVK) - Salamanque (ESP) : 66-47
Kursk (RUS) - Fenerbahce (TUR) : 72-40
Galatasaray (TUR) - Schio (ITA) : 58-75
Villeneuve d'Ascq (FRA) - Sopron (HUN) : 78-44
 
Groupe B :
Cracovie (POL) - Braine (BEL) : 69-76
Bourges (FRA) - Ekaterinbourg (RUS) : 58-65
Orenbourg (RUS) - Gérone (ESP) : 65-41
Prague (CZE) - Kayseri (TUR) : 68-72
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine - J1
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Jeudi, 15. Octobre 2015
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Hier soir, les clubs français ont débuté leur saison d'Euroligue. Villeneuve d'Ascq a largement battu Sopron pendant que Bourges a longtemps fait douter la formation d'Ekaterinbourg.

Gruda privée de titre

Corps: 

Résultats du Final 4
A Prague (Sportovni Hala Kralovka, 2500 places)

Vendredi 10 avril
Dynamo Kursk (RUS) - Ekaterinbourg (RUS) : 70-81
Fenerbahce (TUR) - USK Prague (CZE) : 49-62

Dimanche 12 avril
Match pour la 3è place
Dynamo Kursk (RUS)Fenerbahce (TUR) : 67-58
Finale
Ekaterinbourg (RUS) - USK Prague (CZE) : 68-72

Surtitre: 
Euroleague Women - Final Four
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Dimanche, 12. Avril 2015
Vignette: 
Chapeau: 
L'internationale tricolore, Sandrine Gruda et son équipe d'Ekaterinbourg s'est inclinée en finale de l'Euroligue féminine face à Prague 68-72, qui évoluait devant son public. L'intérieure française a réalisé un Final Four de très haute volée à l'image de sa finale où elle a cumulé 19 points à 8 sur 15 aux tirs, 9 rebonds, 1 interception et 3 contres en 33 minutes, mais cela n'a pas suffi.
crédit: 
FIBA Europe
S'abonner à RSS - Euroleague Women
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'