USO Mondeville

Coupe de France 2019
Le remake de 2018
La Coupe de France U18 féminine est une affaire de spécialistes, pour la deuxième année consécutive Mondeville et Lyon se retrouveront face-à-face samedi à l'AccorHotels Arena pour le remake de l...
Villeneuve, la formule offensive
Pour son premier match de la saison, Villeneuve d'Ascq a montré toute sa puissance offensive dans le sillage de recrues séduisantes. Mondeville a bien tenté de résister m...
Le duel des expertes pour Mondeville
Aujourd'hui à l'AccorHotels Arena, au terme d'un match âprement disputé, l'USO Mondeville a remporté (66-63) sa 5e Coupe de France U17 de l'histoire c...
Habituées des lieux
Huit finales et quatre succès au compteur pour les Normandes, neuf finales et six titres pour les Rhodaniennes, les deux centres de formation ne seront pas dépaysés à l’AccorHotels Arena au moment de disputer la finale de la Coupe de France U17 féminine 2018 ce samedi (11h30). Un choc à su...
Kenza Salgues rejoint Mondeville
Plusieurs projets ont été proposés Kenza Salgues, joueuse du Centre Fédéral de BasketBall (CFBB - INSEP).
Mondeville un ton au dessus
Cet après-midi à Coubertin, l'USO Mondeville a fait parler son expérience (...
Dans le dernier virage
Mondeville crée la surprise
Ana Tadic rejoint Mondeville

Pages

Le remake de 2018

Corps: 

Victorieuse de trois petits points 66-63 l’année dernière, les Normandes auront à cœur de réaliser le doublé et d’ajouter une sixième Coupe de France U18 au palmarès du club. Invaincu dans la poule C de la deuxième phase U18 Elite (10 victoires), Mondeville a confirmé en finale du championnat en s'imposant ce dimanche largement 73 à 53 face à ... Lyon. Cette domination s'est également traduite dans les résultats de l’équipe en Coupe de France. Jamais inquiétée, avec des victoires par 103, 44, 54, 25 et 23 points d’écarts lors des tours précédents, ces jeunes filles encore en formation arrivent avec les dents longues.

Le parcours de Lyon ASVEL féminin a été sensiblement le même lors des premiers tours, avec des victoires acquises facilement. La tâche s’est corsée en demi-finale contre Bourges et une victoire étriquée 54 à 52. Comme Mondeville, le club Lyonnais arrivera à Bercy avec plusieurs joueuses qui étaient de l’aventure en 2018. Suffisant pour prendre sa revanche  sous les yeux de son Président Tony Parker ?

Le programme complet des finales de la Coupe de France 2019
programme Finales Coupe de France 2019Vendredi 10 mai 2019
18h00 : Finale Trophée féminin
Pays Voironnais BC (NF1) - US Orthez (NF1)
Arbitres : Pierre Lohezic et Marina Marangoni

20h30 : Finale Trophée masculin
BC Montbrison (NM2) - Mulhouse Pfastatt Basket (NM2)
Arbitres : Olivier Adam et Teddy Talineau

Samedi 11 mai 2019
11h30 : Finale U18 féminines
USO Mondeville - FC Lyon ASVEL féminin
Arbitres : Boris Bouchabou et Laura Llavador

14h00 : Finale U17 masculins
SIG Strasbourg - Cholet Basket
Arbitres : Vincent Perret et Brahima Sissoko

16h30 : Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay)
Bourges Basket (LFB) - FCBA Charleville Mézières (LFB)
Arbitres : Thomas Bissuel, Bertrand Peyridieu et Laure Coanus

19h00 : Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel)
Le Mans SB (JEEP Elite) - LDLC ASVEL (JEEP Elite)
Arbitres : Mehdi Difallah, Yohan Rosso et Grégory Dubois

LES MATCHS EN DIRECTS
Pour le plus grand bonheur des fans, les Finales Trophées Coupe de France Féminines et Masculines le vendredi 10 mai ainsi que les finales U18 Féminines et U17 Masculines le samedi 11 mai seront retransmises en direct et en intégralité sur la chaîne YouTube de la FFBB.

Les Finales Coupe de France Féminines et Masculines, quand à elles, seront à vivre en intégralité et en exclusivité sur RMC Sport 2 à partir de 16h30.

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France avec #CDFBasket et sur la page Facebook de la Fédération Française de BasketBall

Il ne reste plus que quelques places ! Si vous souhaitez assister à cet évènement exceptionnel, réservez vite !

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2019
Date d’écriture: 
Lundi, 6. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
La Coupe de France U18 féminine est une affaire de spécialistes, pour la deuxième année consécutive Mondeville et Lyon se retrouveront face-à-face samedi à l'AccorHotels Arena pour le remake de la finale 2018.

Villeneuve, la formule offensive

Corps: 

En commençant le match pied au plancher et en profitant d'une belle adresse extérieure (6/7 à trois points à la fin du premier quart-temps), Villeneuve d'Ascq s'est rapidement mis à l'abri (42-26, 15'). Face au collectif de Fred Dusart, emmenée par la traction arrière Bremont-Mendy, seule l'inusable Kristen Mann a semblé en mesure de rivaliser. Pourtant, les Normandes n'ont pas lâché le morceau et ont grapillé quelques points par-ci, par-là. A la mi-temps, l'écart n'est plus que de 9 points en faveur des Nordistes (47-38).

Après la pause, les Guerrières haussent le ton. Mendy toujours elle est sur les lignes de passes et file au panier. Sa partenaire Angela Bjorklund réalise un véritable festival offensif infligeant ainsi un 11 à 0 à des Mondevillaises dans le dur. L'absence de sa maitre à jouer Kim Gaucher semble alors peser lourd pour Mondeville et l'ESBVA est déjà loin 72-48 avant d'attaquer le dernier acte. Villeneuve d'Ascq ne tremble pas et finit proprement le travail. L'arrière française, Magali Mendy est élue MVP Pierre Lannier de cette rencontre confirmant qu'elle pourrait bien être une des révélations de cette saison.

Villeneuve d'Ascq - Mondeville : 86-58

Catégorie: 
Surtitre: 
MAIF Open LFB
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 13. Octobre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour son premier match de la saison, Villeneuve d'Ascq a montré toute sa puissance offensive dans le sillage de recrues séduisantes. Mondeville a bien tenté de résister mais l'USOM a fini par céder en seconde mi-temps (86-58). L'arrière nordiste, Magali Mendy a été élue MVP Pierre Lannier de cette rencontre.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fposts%2F10156139363199620&width=500" width="500" height="613" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F704964233222967%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F246518749374125%2F&show_text=0&width=267" width="267" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F2156942240982821%2F&show_text=0&width=267" width="267" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Le duel des expertes pour Mondeville

Corps: 

C’est certainement deux des centres de formation féminin les plus prolifiques de ces dernières années qui se sont retrouvés face-à-face ce matin en finale de la Coupe de France à l’AccorHotels Arena.

Ce duel d’expertes (10 coupes de France U17 cumulées pour les deux clubs) est parti sur les chapeaux de roues, les Mondevillaises ont été les premières à faire le break mais ce maigre avantage n’a pas duré bien longtemps. Les jeunes lyonnaises rendent coup pour coup et le jeu rapide des Normandes trouve pour réponse l’adresse de Clarisse Vergiat (5 points et 4 rebonds).

En marquant deux paniers de suite, Océane Robin (15 points et 11 rebonds) permet à l’USOM de prendre un peu d’air et ainsi de rejoindre les vestiaires avec un petit matelas de 3 petits points (33-30).

Lyon est revenu en grande forme et a infligé un 6 à 0 aux Mondevillaises grâce notamment à un bon jeu de transition conclu par Maroussia Droguet (7 points). La coach de l’USOM Dessislava Anguelova remet alors de l’ordre dans la maison normande mais Lyon continue de trouver les bons espaces à l’image d’Eve Wembanyama (35-38, 23’).

Mondeville ne craque pas pour autant et profite même de petits flottements de son adversaire pour revenir à sa hauteur grâce à un joli panier de la prometteuse Ewl Guennoc (15 matches en LFB cette saison). Le coude à coude se poursuit et tout va se jouer dans le dernier quart-temps (41-39).

Chaque panier est très important, la bataille est rude. Mondeville prend peu à peu le dessus avant de se détacher sur un missile d'Océane Robin (47-42, 32'). La tonique Vaciana Gomis (21 points, 6 rebonds) très active des deux côtés du terrain à l'occasion de créer un écart significatif mais les Lionnes s'accrochent à l'image de la combative Eve Wembanyama (7 points et 7 rebonds). Un trois-points de Marie Pardon (8 points, 5 rebonds, 8 passes et 7 interceptions remet même les deux équipes à égalité (53-53), il reste 4 minutes à jouer. La jeune arrière récidive quelques instants plus tard, les deux équipes ne se lâchent plus. Au jeu des lancer-francs, les joueuses de l'USO Mondeville se montrent les plus solides et un panier opportuniste d'Ewl Guennoc (6 points et 7 rebonds) semble offrir la victoire aux Normandes. Mais un sursaut et surtout un missile de Secchiaroli (9 points) ramène Lyon à un point 63-64 à 10 secondes de la fin. Louise Bussière (9 points et 9 rebonds) ne tremble pas aux lancers et Mondeville remporte son 5e titre dans cette compétition.

Mondeville bat Lyon : 66-63 

Déclarations d'après match :
- Frédéric BERGER (Coach de Lyon) : "On a raté 3-4 moments clés du match ! On avait la capacité de passer plusieurs fois devant, c'est là qu'il aurait fallu être plus incisif. On a plutôt subi dans ces moments là. La Coupe était pour nous un vrai objectif ! On s'est entraîné plusieurs fois cette année dans des grandes salles comme l'Astroballe afin de se préparer à ce type d'environnement".

- Marie PARDON (Joueuse de Lyon) : "On a beaucoup de déception car on a beaucoup travaillé pour cette finale. L'environnement de la salle n'a pas jouer en notre faveur. On a laissé beaucoup de deuxième chance à notre adversaire".

- Vaciana GOMIS (MVP et joueuse de Mondeville) : "On a un peu appréhendé la salle, l'environnement au début du match. On a eu un peu peur de perdre. On a perdu beaucoup de ballons par manque de rigueur et par précipitation. On ne va pas dans un centre de formation qui n'a pas d'histoire, c'est pour ça que j'ai choisi l'USOM".

- Dessislava ANGUELOVA (Coach de Mondeville) : "On mérite la victoire. Je félicite également l'ASVEL. On a perdu beaucoup de ballons à cause de l'enjeux, on est tellement dans l’instant, on ne réfléchit pas trop dans nos transmissions. Océane ROBIN a fait son meilleur match de l'année. Ce groupe là est né pour des matches comme celui-ci ! Le groupe à une grosse force de caractère, elles sont très talentueuses. A Mondeville, le Centre de Formation travaille à côté de l'Equipe première. Cette politque permet de sortir des joueuses de très bon niveaux. On vise à présent le Final Four U17".


 

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 21. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Aujourd'hui à l'AccorHotels Arena, au terme d'un match âprement disputé, l'USO Mondeville a remporté (66-63) sa 5e Coupe de France U17 de l'histoire ce qui en fait désormais l'équipe la plus titrée juste derrière son adversaire du jour le FC Lyon Asvel féminin (6 titres). Vaciana Gomis (21 points, 6 rebonds) a été élue MVP Pierre Lannier de cette finale.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1858215737810879%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Habituées des lieux

Corps: 

Côté normand, l’USOM retrouve la finale de la compétition pour la première fois depuis 2012. Le centre de formation mondevillais avait alors remporté le trophée avec dans ses rangs plusieurs joueuses qui allaient percer au plus haut-niveau quelques années plus tard, dont Marine Johannes qui est aujourd’hui l’un des leaders de l’Equipe de France et du Bourges Basket. En 2018, les Normandes ont créé la surprise en se qualifiant pour l’AccorHotels Arena, en s’extirpant d’un plateau très relevé au cours duquel elles ont successivement éliminé Villeneuve d’Ascq (96-30) puis Bourges (82-77). Dans la lignée des saisons précédentes et de la philosophie de formation du club, les U17 ont pu compter sur Ewl Guennoc (1,74m, 16 ans), qui est apparue à 15 reprises à la mène cette saison sur les parquets LFB avec Mondeville. Autre phénomène ayant conduit les siennes à la finale : Louise Bussière, arrivée cet été en Normandie, et auteur de deux prestations de haut-niveau : 16 points, 13 rebonds, 7 interceptions, 6 passes et 37 d’évaluation contre Villeneuve ; puis 28 points, 13 rebonds, 7 interceptions, 5 passes et 44 d’évaluation face à Bourges.

En face, l’armada lyonnaise n’a peur de rien. Le FC Lyon ASVEL Féminin écrase tout sur son passage cette saison, en s’appuyant notamment sur deux éléments championnes d’Europe U16 avec les Bleuettes l’été dernier : Marie Pardon à la mène (1,77m, 17 ans, 20 points en quarts de finale) et Eve Wembanyama à l’intérieur (1,83m, 16 ans, 11 points en demi-finale). Surtout, le collectif lyonnais a impressionné en dominant sa poule de NF2 dans lequel il était engagé en étant assuré à deux journées du terme de terminer premier au classement. Vainqueur de Lattes-Montpellier (56-48) et Basket Landes (75-69) au tour précédent, une victoire dans la compétition légitimerait encore plus le projet de formation de l’ASVEL Féminin de Tony Parker, dont l’équipe première en Ligue Féminine monte en puissance à quelques semaines du début des play-offs.

Le programme des Finales Coupe de France 2018 :

Vendredi 20 avril 2018
18h00 : Finale Trophée féminin en direct sur Youtube
BC La Tronche Meylan (NF1) – Aulnoye AS (NF1)

20h30 : Finale Trophée masculin en direct sur Youtube
Toulouse BC (NM2) - Kaysersberg Ammerschwihr BCA (NM2)

Samedi 21 avril 2018
11h30 : Finale U17 féminines en direct sur Youtube
USO Mondeville - FC Lyon ASVEL Féminin

14h00 : Finale U17 masculins en direct sur Youtube
JL Bourg - Nantes Basket Hermine

16h30 : Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay) en direct sur SFR Sport 2
Flammes Carolo BA (LFB) - Tango Bourges Basket (LFB)

19h00 : Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel) - en direct sur SFR Sport 2
Strasbourg IG (Jeep© Élite) – Boulazac BD (Jeep© Élite)

Réservez vos places en cliquant ici

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec #CDFBasket et retrouvez toute l’actualité sur la page Facebook Coupe de France de BasketBall

Catégorie: 
Surtitre: 
Preview - Finale U17 féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 19. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Huit finales et quatre succès au compteur pour les Normandes, neuf finales et six titres pour les Rhodaniennes, les deux centres de formation ne seront pas dépaysés à l’AccorHotels Arena au moment de disputer la finale de la Coupe de France U17 féminine 2018 ce samedi (11h30). Un choc à suivre en direct sur la chaîne Youtube de la FFBB.

Kenza Salgues rejoint Mondeville

Corps: 

Après étude, la Direction Technique National (DTN) de la Fédération Française de BasketBall a donné son accord à l’engagement suivant :

- Kenza Salgues, née le 18 mai 2000 (1,75m), du club de Lattes-Montpellier (Hérault), rejoindra l’USO Mondeville (Calvados) en Ligue Féminine la saison prochaine.

Les statistiques de Kenza Salgues avec le CFBB cette saison en LF2 (au 09/04/2018) :
8,1 points et 2,5 passes décisives en 25 minutes de jeu en moyenne

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Sorties CFBB
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 9. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Plusieurs projets ont été proposés Kenza Salgues, joueuse du Centre Fédéral de BasketBall (CFBB - INSEP).
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Mondeville un ton au dessus

Corps: 

Pour son premier match en LFB, le promu Roche Vendée se mesurait à Mondeville, un club rompu aux joutes de la LFB depuis 20 saisons. Si le visage des Normandes a beaucoup changé cette saison, Romain l’Hermitte peut s’appuyer sur ses deux recrues Hejdova (18 points, 5 interceptions) et Talbot pour dicter le tempo offensif. Auteures des 17 points de leur équipe dans le premier quart-temps (17-13), les deux joueuses se jouent de l’équipe Vendéenne, dont l’absence de Bernadette Ngoyisa se fait cruellement sentir.

Sans solution dans la peinture et sans adresse, Kristen Mann (0 point, 0/8 aux tirs) et Milica Ivanovic (0/6 aux tirs) ne parviennent pas à relancer la machine. L’écart se creuse en faveur de Mondeville conduit d’une main de maitre par Lisa Berkani et dans le sillage d’une Stéphanie Talbot irrésistible (30 points et 5 rebonds). A la mi-temps, USOM compte déjà 16 points d’avance (19-35, 20').

Au retour des vestiaires, les choses ne s’arrangent pas pour Roche Vendée avec une faute antisportive sifflée à Tamara Radocaj (7 points et 5 rebonds). Mondeville poursuit sa marche en avant mais ne parvient pas à prendre le large malgré toute l’activité de Lisa Berkani (13 points; 6 passes et 5 rebonds) et ses partenaires. Mann et Ivanovic règlent enfin la mire pour le camp vendéen mais l’écart reste conséquent (44-59, 30’).

Deux percées de Johanna Tayeau (16 points, 5 rebonds) et Kristen Mann (15 points et 3 rebonds) bien trouvée dans la raquette, relancent le match (55-61, 35’). Les débats sont animés, l'adresse et l'expérience de Kim Gaucher (5 points, 16 rebonds, 4 passes) finissent d'anéantir les derniers espoirs du promu, parti trop tard pour espérer l'emporter.

Mondeville bat Roche Vendée : 62-72

Déclarations d'après-match
Emmanuel Body (Roche Vendée) : "L'Open LFB est un événement particulier, et on l'a pris de plein fouet en première mi-temps. On a réussi à réagir en seconde mi-temps mais trop tard, et même quand on revient à 5 points, on n'a pas réussi à repasser devant car on avait lâché trop d'énergie avant."

Lisa Berkani (Mondeville) : "C'est la première fois qu'on joue au complet et la première fois avec cette équipe que l'on gagne. On avait toutes hâte de commencer."

Romain Lhermitte (Mondeville) : "Notre préparation a été très difficile. J'espère que les péripéties qu'on a vécues vont nous aider à surmonter cette saison et à franchir les étapes. Talbot fait un gros match, elle va vite, elle tire. Il y a d'autres joueuses comme elle en LFB et ça ne sera pas aussi simple pour elle chaque week-end. Le passage en zone nous a mis en difficulté, mais on ne l'avait pas travaillé encore."
 

Suivez toute l'actualité et les coulisses de l'Open sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat...)

Catégorie: 
Surtitre: 
Open LFB 2017
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 30. Septembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Cet après-midi à Coubertin, l'USO Mondeville a fait parler son expérience (72-62) pour se défaire d'un promu prometteur, Roche Vendée. L'intérieure australienne, Stéphanie Talbot (30 points, 5 rebonds et 2 passes) a été élue MVP de ce match.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Le panier de <a href="https://twitter.com/8kimsmith?ref_src=twsrc%5Etfw">@8kimsmith</a>, qui a déjà gobé 10 rebonds dans la première MT <a href="https://twitter.com/hashtag/OpenLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#OpenLFB</a> <a href="https://twitter.com/usombasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@usombasket</a> <a href="https://t.co/SwoWlBN4Ts">pic.twitter.com/SwoWlBN4Ts</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/914095927471804417?ref_src=twsrc%5Etfw">30 septembre 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-video" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Stéphanie Talbot, MVP <a href="https://twitter.com/Pierre_Lannier?ref_src=twsrc%5Etfw">@Pierre_Lannier</a> du match, à l&#39;oeuvre<a href="https://twitter.com/hashtag/OpenLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#OpenLFB</a> <a href="https://twitter.com/usombasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@usombasket</a> <a href="https://t.co/O4T3AAObHU">pic.twitter.com/O4T3AAObHU</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/914111645097619456?ref_src=twsrc%5Etfw">30 septembre 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Grâce à Talbot (30 pts) et Hejdova (18 pts), <a href="https://twitter.com/usombasket?ref_src=twsrc%5Etfw">@usombasket</a> s&#39;impose 72-62 face à <a href="https://twitter.com/rvbc85?ref_src=twsrc%5Etfw">@rvbc85</a> à l&#39;<a href="https://twitter.com/hashtag/OpenLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#OpenLFB</a> <a href="https://t.co/3RBG3VdqH0">pic.twitter.com/3RBG3VdqH0</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/914107803853316096?ref_src=twsrc%5Etfw">30 septembre 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Avec 30 pts à 13/16 (81%), Stéphanie Talbot est logiquement élue MVP <a href="https://twitter.com/Pierre_Lannier?ref_src=twsrc%5Etfw">@Pierre_Lannier</a> de la rencontre ! <a href="https://twitter.com/hashtag/OpenLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#OpenLFB</a> <a href="https://t.co/sDbWipXX7e">pic.twitter.com/sDbWipXX7e</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/914109260186947584?ref_src=twsrc%5Etfw">30 septembre 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F10155243587374620%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Dans le dernier virage

Corps: 

Deux équipes du trio de tête évolueront à domicile : les Flammes Carolo devront se méfier de la venue de Nice tout comme Lattes Montpellier qui accueillera les Déferlantes de Nantes Rezé. Devant leurs supporters, la victoire semble obligatoire. Basket Landes se rendra en leader à Mondeville. On se souvient que les Normandes avaient été les premières à faire chuter les Landaises cette saison (journée 6).

Quatrième au classement, Villeneuve d'Ascq se rendra sur le parquet du mal classé Angers. Si les Nordistes veulent rester au contact du trio infernal, la défaite sera interdite en Anjou. Le duel entre Hainaut Basket et Lyon aura comme un parfum de playdowns. Ces deux formations ayant de grandes chances de s'y retrouver, la victoire aura un impact psychologique (et comptable) dans cette optique.

Enfin Bourges tentera de retrouver le sourire en Bigorre. Face à une équipe tarbaise difficile à jouer, les protégées de Valérie Garnier devront être concentrées et appliquées pendant 40 minutes. Dans le cas contraire, elles pourraient voir le TGB s'engouffrer dans les brèches et avoir une rencontre compliquée à gérer.

Ligue Féminine - Journée 17

Samedi 11 février / 20h00
Hainaut Basket - Lyon
Mondeville - Basket Landes
Angers - Villeneuve d'Ascq
Charleville-Mézières - Nice
Lattes Montpellier - Nantes Rezé

Dimanche 12 février / 15h00
Tarbes - Bourges

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 17
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 10. Février 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Alors qu'il ne reste plus que cinq matches avant la fin de la saison régulière, les équipes de Ligue Féminine vont entamer le dernier virage avant de lancer le sprint final. Un finish qui promet beaucoup puisqu'en haut comme en bas du classement, rien n'est joué.

Mondeville crée la surprise

Corps: 

Badiane commence fort la partie. Dans le drive puis dans le tir, la jeune intérieure de Mondeville répond à l'inusable Stepanova arrivée dans le Nord à l'été. Mais l'USO montre de l'orgueil et aligne de loin par Plouffe et Gaucher. Ana Tadic, sortie du Centre Fédéral il y a quelques mois et qui joue son 1er match officiel avec les Normandes, inscrit 5 points dans le quart dont un ultime tir au buzzer. Mondeville mène (25-11).

Le réveil des Guerrières est fatal à l'USO dans le 2e acte. Gaye, Epoupa et Sy Diop relancent la machine villeneuvoise qui recolle aux joueuses de Romain Lhermitte, un peu émoussées physiquement. Le groupe de l'ESVBA se met en place au fil des minutes, parvient à défendre et à scorer sur jeu rapide. À la mi-temps, les deux équipes sont au coude à coude (35-35).

Au retour des vestiaires, Mame Sy Diop produit son effort pour lancer son équipe. Ayayi aussi essaie de son côté, mais la mondevillaise Kim Gaucher est incroyable en ce dimanche à Carpentier. Badiane a déjà validé son double-double à la fin du 3ème quart mais cela ne suffit pas, Villeneuve a pris la tête (50-48).

Mondeville ne lâche pas et tient la dragée haute à un ESBVA à qui il reste du travail. Les prises à deux à l'intérieur proposées par les Mondevillaises ont totalement déboussolées les joueuses du Nord. Mais les retours sur le parquet d'Epoupa et de Iagupova font la différence. À l'envie, et avec un jeu toujours aussi léché, Mondeville ne va pas craquer. Plouffe et Gaucher élue MVP (22 points) font le travail. Berkani scelle la partie sur la ligne des lancers. Les dernières possessions, mal jouées par Villeneuve, offrent un succès de prestige à l'USO Mondeville.

Mondeville bat Villeneuve d'Ascq : 67-63

Catégorie: 
Surtitre: 
Open LFB 2016
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 2. Octobre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Incroyable de réussite à l'image de Kim Gaucher (22 points), l'USO Mondeville est venu à bout à la surprise générale de Villeneuve d'Ascq, prétendant au podium (67-63).
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F10154168785499620%2F&show_text=0&width=400" width="400" height="400" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F10154168819919620%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Ana Tadic rejoint Mondeville

Corps: 

Après cette étude, la Direction Technique National (DTN) a donné son accord à la signature du contrat suivant :

- Ana Tadic, née le 21 septembre 1998 (1,98m), du club de l’AL Gerland Mouche, rejoindra l’USO Mondeville (Calvados) en LFB la saison prochaine.

Catégorie: 
Surtitre: 
Sorties Centre Fédéral
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 11. Mai 2016
Vignette: 
Chapeau: 
La Fédération Française de BasketBall a étudié différents projets proposés à Ana Tadic, joueuse du Centre Fédéral de BasketBall (CFBB - INSEP).
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Mondeville en reconquête

Corps: 

La 23è journée debutera dès ce soir avec un Angers - Calais importantissime pour les deux équipes dans la course au maintien. A domicile, les Angevines devront l'emporter pour espérer sortir de la zone rouge. Il faudra également compter sur un faux-pas de Toulouse, qui accueilera Bourges dimanche.

Surfant sur une série de 5 victoires consécutives, Nantes Rezé recevra Charleville-Mézières avec le plein de confiance. Les Déferlantes, qui visent une place dans le top 8, auront une fin de saison bien délicate (Bourges, Villeneuve d'Ascq et Nice). Prétendants aux playoffs, Nice affrontera à domicile Hainaut Basket pendant que Villeneneuve d'Ascq ira à Arras. Enfin le leader Lattes Montpellier jouera contre Basket Landes.

Programme de la journée 23

Jeudi 7 avril à 20h
Angers - Calais

Vendredi 8 avril à 20h
Nantes Rezé - Charleville-Mézières

Samedi 9 avril à 20h
Lyon - Mondeville
Nice - Hainaut Basket
Arras - Villeneuve d'Ascq
Lattes Montpellier - Basket Landes

Dimanche 10 avril à 17h30
Toulouse - Bourges

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 23
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Avril 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Avec 6 défaites consécutives en championnat, les Normandes de Marine Johannes sont dans une mauvaise passe. Si le maintien du club dans l'élite ne semble pas menacé, les joueuses de Romain Lhermitte veulent finir la saison sur une bonne note avec une qualification pour le Challenge Round. En déplacement à Lyon samedi, l'USOM va tenter de renouer avec la victoire.

Pages

S'abonner à RSS - USO Mondeville
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'