Serbie | FFBB

Serbie

Equipe de France féminine
Une finale, une revanche
La France affrontera la Serbie dimanche soir à 21h (en direct sur W9 et Canal +) pour tenter de remporter le troisième EuroBasket de son histoire après les titres de 2001 et 2009.
Les Bleus en Chine
L’Equipe de France s’est envolée mardi après-midi pour la Chine et un dernier tournoi de préparation relevé à Shenyang avant le début de la Coupe du Monde. Trois matchs seront...
Une victoire et une défaite pour finir
Ce week-end à Vrsac en Serbie, l'Equipe de France U18 masculins a disputé ses deux derniers matches de préparation (1 victoire, 1 défaite) avant de rejoindre l'INSEP...
La Serbie s’impose face à la France
Face à la Serbie, très adroite ce soir, la France s’incline de 7 pts, 83-90 dans la dernière rencontre de ce tournoi de Rennes. Les Bleues joueront dimanche prochain à Rouen leur dernier match de préparation contre la Chine avant le Championnat d’Europe féminin qui débute le jeudi 27 juin...
Un monument à Belgrade symbolisant l'amitié Franco-Serbe
A l’occasion du tirage au sort du championnat d’Europe féminin 2019, qui s’est déroulé à Belgrade mercredi 12 décembre, un monument, à la mémoire des pionniers du basketball serbe, a été dévoilé en pr...
Retour en inside sur le succès face aux Serbes
Deuxième match à l'EuroBasket Women 2017 et deuxième succès pour les Bleues...
Réactions après France-Serbie
Un succès convaincant face à la Serbie
Revoilà la Serbie

Pages

Une finale, une revanche

Corps: 

La Serbie a privé l’Equipe de France d’un titre européen en 2015 et dans la foulée d’une médaille olympique en 2016. Si elles n’auront pas l’occasion d’affronter l’Espagne dans cette campagne européenne, les Bleues auront donc bien l’opportunité de panser certaines de leurs plaies passées.

Les Serbes ne réussissent guère aux Françaises depuis quelques années et sur les 10 dernières confrontations avec cette place forte du basket européen, le bilan est équilibré : 5 victoires, 5 défaites. Avec une moyenne d’âge qui flirte avec les 30 ans les troupes de Marina Maljkovic ont l’expérience des grands rendez-vous et ont une fois encore prouvé pendant la compétition qu’elles savaient parfaitement gérer les moments chauds. Deux victoires en prolongations, lors du match d’ouverture contre l’Italie puis en quart de finale face à l’Espagne et un succès d’un point en demi-finale aux dépens de la Belgique permettent à la Serbie de se présenter invaincues pour la médaille d’or.

Leur parcours a ainsi été parsemé d’embûches contrairement au fleuve relativement tranquille traversé par la France. Dans ces conditions c’est souvent Sonja Vasic (ex Petrovic) qui fait office d’exécuteur des hautes œuvres. Dans le top 15 statistiques aux points, rebonds, passes décisives et à l’évaluation elle a le parfait profil d’une MVP. L’Equipe de France, elle, n’a pas ce monstre statistique mais se repose toujours sur la répartition et des temps de jeu, pas une joueuse ne dépassant les 24 minutes par match. Deux styles différents mais deux belles machines offensives puisque les deux meilleures attaques du tournoi se retrouvent en finale.

Pour la France, c’est la cinquième consécutive et le septième podium de rang depuis 2009. Une constance dans l’excellence unique en Europe. Que les 12 joueuses de Valérie Garnier veulent à tout prix couronner d’un titre.

Finales - Dimanche 27 juin

A Valence (Espagne)
Biélorussie - Belgique / 18h00 
France - Serbie / 21h00 
(en direct sur W9 et Canal +)

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Date d’écriture: 
Dimanche, 27. Juin 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La France affrontera la Serbie dimanche soir à 21h (en direct sur W9 et Canal +) pour tenter de remporter le troisième EuroBasket de son histoire après les titres de 2001 et 2009.
crédit: 
(Crédit : Bacot/FFBB)
Pour Newsletter: 

Les Bleus en Chine

Corps: 

Après un long voyage de plus de 8 000 km, les Bleus ont pris leurs quartiers mercredi en début d’après-midi à Shenyang, métropole chinoise de 8 millions d’habitants, proche de la frontière nord-coréenne. Les hommes de Vincent Collet se sont reposés quelques heures avant de participer au diner d’ouverture du tournoi en présence des officiels chinois, des partenaires du tournoi et des les autres délégations. L’occasion pour les joueurs les plus capés d’envoyer les rookies Malédon, Okobo et Ntilikina sur scène pour participer à une animation devant une centaine d’invités très amusés par la performance des jeunes joueurs français.

Retour aux choses sérieuses ce jeudi avec deux entrainements au programme. Les joueurs ont pu découvrir le Liaoning Stadium et ses 10 000 places, mais pas le temps de faire du tourisme : Vincent Collet et son staff se sont attachés à revoir les différentes formes de jeu le matin avant de diriger une séance avec opposition dans la soirée.

Deux nouvelles séances seront prévues vendredi avant de débuter le tournoi face à la Nouvelle-Zélande samedi.

Programme du tournoi de Shenyang :
Samedi 24 août – 13h30 (heure française) : France – Nouvelle-Zélande (en direct sur RMC Sport)
Dimanche 25 août – 9h30 : France – Italie (en direct sur RMC Sport)
Mardi 27 août – 13h30 : France – Serbie (en direct sur RMC Sport)

Toutes les stats des joueurs sur teamfrancebasket.com

 

Surtitre: 
Team France Basket - Préparation à la Coupe du Monde 2019
Auteur: 
Guillaume Karli/FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 22. Août 2019
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France s’est envolée mardi après-midi pour la Chine et un dernier tournoi de préparation relevé à Shenyang avant le début de la Coupe du Monde. Trois matchs seront au programme contre la Nouvelle-Zélande, l’Italie et la Serbie.
crédit: 
Crédits : Tommy Hombert / FFBB

Une victoire et une défaite pour finir

Corps: 

Appliqués en début de partie, les Français ont bien démarré cette première rencontre face à la Serbie mais une défense trop permissive a permis aux Serbes de rester dans le match. Génés par le repli défensif des Serbes, les jeunes tricolores n'ont pas réussi à développer leur jeu rapide. A la mi-temps, les joueurs de Lamine Kebe n'avaient plus qu'un point d'avance. Face à l'adversité des locaux, les Bleuets ont longtemps été en difficulté avant de resserer les rangs en défense pour gagner quelques ballons décisifs en fin de match pour forcer la décision. Victoire 67 à 64.

Le lendemain, les Tricolores ont connu un début de match bien difficile à cause notamment d'une défense trop inefficace, les Serbes en ont profité pour mener la danse. Il a fallu attendre la deuxième mi-temps, pour voir un sursaut de Cazalon et ses partenaires et ainsi revenir dans le match. Dominés dans la raquette, les Français n'ont pas réussi à renverser le match et se sont inclinés 69 à 74.

Samedi 20 juillet : France - Serbie 67-64
Points des Français : Gauzin 20, Diabate 14, Crusol 10, Ouedraogo 7, Begarin 6, Barbitch 4, Cazalon 3, Thirouard-Samson 2, Carene 1, Demahis-Ballou 0, Kamagate 0
N'a pas joué : Miyem

Dimanche 21 juillet : France - Serbie 69-74
Points des Français : Cazalon 21, Crusol 10, Carene 9, Gauzin 8, Kamagate 8, Barbitch 3, Begarin 2, Diabate 2, Demahis-Ballou 2, Ouedraogo : 2, Thirouard-Samson 2
N'a pas joué : Miyem

Surtitre: 
Equipe de France U18 masculins
Date d’écriture: 
Lundi, 22. Juillet 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end à Vrsac en Serbie, l'Equipe de France U18 masculins a disputé ses deux derniers matches de préparation (1 victoire, 1 défaite) avant de rejoindre l'INSEP (22-24 juillet) pour un dernier stage avant l'Euro (27 juillet - 4 août) en Grèce.

La Serbie s’impose face à la France

Corps: 

Crvendakic fait le début de match de sa vie. En 4 minutes la Serbe score les 12 points de son équipe (4/5 aux tirs dont 3/3 à 3 pts) : 9-12. L’adresse des Serbes est impressionnante : 5 sur 7 à trois points en 5 minutes. Mais les françaises avec Johannes, Epoupa (4 rebonds à la pause) et Miyem restent au contact : 18-20 (6e). Moins en réussite pendant 3 minutes et face à une Serbie insolente derrière la ligne des 6,75m, les Bleues encaissent un 9-2. Fin du 1er quart : 20-29.

Dans le second quart-temps, Bria Hartley et Sara Chevaugeon ramènent les Tricolores à hauteur et passent même devant grâce à un autre panier plus la faute de Hartley  : 37-36 (16e). La défense des deux équipes se densifie et le jeu est plus haché. Endy Miyem, peu en réussite depuis le début de ce tournoi, retrouve la mire et arrive à la pause avec 10 unités au compteur (4/5). La Serbie retourne au vestiaire avec un petit point d’avance : 46-47.

Toujours menaçantes de loin, les Serbes reprennent un peu plus d’air. Hartley puis Chartereau (à 3 pts) permettent d’égaliser à la 26e : 55-55. Les joueuses de Marina Maljkovic font encore trembler les filets de loin, avec Brook notamment (6 pts dans le quart-temps), mais Chartereau, Miyem et Ayayi permettent encore d’égaliser à 1’30’’ de la fin de la période : 65-65. Milic sur une belle passe de Milijkovic redonne l’avantage au buzzer pour la Serbie : 65-67.

Après 1 minute de temps de jeu dans cette ultime période, Valérie Garnier est obligée de stopper la rencontre après un 4-0, car les françaises ne sont pas en place défensivement : 65-71. Une défense retrouvée et deux paniers primés de Valériane Ayayi et Marine Johannes redonnent l’avantage à la France : 75-71 (34e). Olivia Epoupa régale en défense et dans ses passes mais la Serbie égalise de nouveau à 3’50 du terme 77-77. A 1’27 la France compte 5 points de retard après des paniers de Brooks (3pts) et de Milic : 81-86. La France s’incline face à la Serbie de 7 pts : 83-90.

France – Serbie 83-90 (Glaz Arena – Cesson Sévigné : 4 317 spectateurs)

Jelena Brooks termine meilleure marqueuse de la rencontre (20 pts) et est élue MVP Pierre Lannier.

A l’issue de ce tournoi de Rennes où les Bleues ont rassemblées 11 711 spectateurs sur trois journées, les joueuses de Valérie Garnier vont pouvoir profiter de quelques jours de repos avant de se retrouver vendredi à Rouen. Elles disputeront dimanche prochain à 18h30 face à la Chine leur dernier match de préparation au Kindarena – Plus d’infos billetterie : cliquez ici

Tony Parker et Nicolas Batum à Rouen ? On annonce la présence des deux dirigeants de l’ASVEL au Kindarena de Rouen lors de l’ultime rencontre de préparation de l’Equipe de France face à la Chine avant le début de ce Championnat d’Europe.

Iliana Rupert : "On prend 6 paniers à 3 pts en début de match par des joueuses dont on savait que la qualité première était le tir. On laisse quelques rebonds offensifs à la fin, ça s’est encore joué sur des petits détails. On aurait jamais imaginé être parmi les 12. On se doit d’avoir une réaction mesurée car d’autres joueuses ne continuent pas l’aventure. Je pense que l’Euroleague m’a beaucoup aidé. Etre confrontée à des joueuses de qualité que ce soit à l’entrainement à Bourges ou lors des rencontres, on s’habitue à cette dureté."


Valérie Garnier (entraîneur de l'Equipe de France féminine) : "Il y des enseignements positifs et négatifs. On sort d’une période de douze jours de stage et de match. Je vois la naissance d’un groupe mais le haut niveau ne contrôle pas le manque de contrôle des détails. On a pas été dans le contrôle du rebonds, on perd des ballons et le haut niveau ne supporte pas ces absences. Certaines joueuses ont trop joué ce soir encore mais on joue les matchs pour les gagner. On savait que les joueuses seraient fatigué sur ce tournoi. Elles vont pouvoir récupérer et se régénérer en famille avant Rouen et tirer les enseignements de ce superbe tournoi de Rennes. L’Euro 2019 sera à coup sûr un très très bel Euro. Concernant la sélection, c’est une complémentarité d’équipe. On a fait ce choix là et l’apport de la jeunesse avec Marine. Je me dois de préparer l’avenir et quand je les voient jouer sur un terrain de basket, elles n’ont pas volé leur place l’Euro."

Russie – Turquie : 67-52
Pour leur dernier match de ce tournoi international de Rennes, la Russie et la Turquie se rencontrent avec l’espoir de glaner une deuxième victoire. Le premier quart-temps voit les deux équipes s’observer et aucune n’arrive à prendre le dessus sur l’autre (18-20, 10’). La physionomie du deuxième quart-temps reste sensiblement la même mais les Russes s’offrent des rebonds offensifs importants grâce à Maria Vadeeva qui réalise une nouvelle fois une partie de très haut niveau (14 points et 11 rebonds à la pause. Elle terminera avec 18 pts et 16 rebonds). La Turquie sur un 3 points au buzzer permet de stopper l’hémorragie et la Russie mène 35-31 à la mi-temps. En deuxième période, Belyakova et Gladkova prennent le relais de Vadeeva et alimentent la marque. La Russie prend rapidement 10 points d’écart, et s’impose finalement 67-52.

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Prépa Euroféminin
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB sur place à Rennes
Date d’écriture: 
Dimanche, 16. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Face à la Serbie, très adroite ce soir, la France s’incline de 7 pts, 83-90 dans la dernière rencontre de ce tournoi de Rennes. Les Bleues joueront dimanche prochain à Rouen leur dernier match de préparation contre la Chine avant le Championnat d’Europe féminin qui débute le jeudi 27 juin contre la République Tchèque.
crédit: 
Bellenger / is / FFBB

Un monument à Belgrade symbolisant l'amitié Franco-Serbe

Corps: 

Erigé à la gloire de l'équipe d’ex-Yougoslavie, entraînée par le français Henri Hel, qui s’est qualifiée pour le premier championnat du monde à Buenos Aires en 1950, mais aussi en signe d'amitié pour le basketball franco-serbe, ce monument a été construit à la « frontière » entre les terrains du Partizan de Belgrade et de l’Etoile Rouge de Belgrade, en lieu et place de la clôture qui les séparait.

Cette équipe de l’ex-Yougoslavie était composée de 13 basketteurs ayant joué pour les deux équipes concurrentes : Nebojsa Popovic, Borislav Stankovic, Radomir Saper, Aleksandar Nikolic, Milorad Sokolovic, Aleksandar Gec, Ladislav Demšar, Srdjan Kalember, Tulio Roklicer, Dragan godzić, Mirko Marjanovic, Lajos Engler et Vilmos Loci.

Le monument a été inauguré par le ministre de la Jeunesse et des Sports de Serbie, Vanja Udovicic, l'adjoint au maire de Belgrade, Goran Vesic et les présidents de la Fédération de Serbie, Predrag Danilovic, et de France, Jean-Pierre Siutat.

L’adjoint au maire serbe Goran Vesic a ajouté que la Serbie et la France n’ont pas comme unique point commun le basketball, mais qu’une amitié de 100 ans existe entre les deux nations depuis la Première Guerre mondiale.

Jean-Pierre Siutat, a souligné qu'il était honoré d'être à Belgrade lors d'un événement comme celui-ci : « Quand j'étais enfant, j'avais un grand respect pour toutes ces légendes. Je ne pouvais pas imaginer que je participerais à une telle chose aujourd'hui, dans un pays qui a accumulé tant de joueurs exceptionnels. »

A l’origine de cette idée, Natasa Kovacevic, une jeune basketteuse serbe, qui a subi une amputation d’une de ses jambes suite à un accident de bus au retour d’un match. Natasa a été soutenu par la FFBB et a pu bénéficier d’une prothèse française spécialement conçue pour le basket.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
FFBB
Auteur: 
A. Signoret / F. Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Décembre 2018
Vignette: 
Jean Pierre Siutat était à Belgrade mercredi 12 décembre, lors d'une cérémonie exceptionnelle
Chapeau: 
A l’occasion du tirage au sort du championnat d’Europe féminin 2019, qui s’est déroulé à Belgrade mercredi 12 décembre, un monument, à la mémoire des pionniers du basketball serbe, a été dévoilé en présence du président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat.
crédit: 
DR

Retour en inside sur le succès face aux Serbes

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 18. Juin 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Deuxième match à l'EuroBasket Women 2017 et deuxième succès pour les Bleues qui sont venues à bout de la Serbie, championne d'Europe en titre. Retour en inside sur la belle victoire tricolore.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F1106973136102692%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Réactions après France-Serbie

Surtitre: 
La Minute Inside
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Dimanche, 18. Juin 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Au terme d'un match complet et notamment d'une deuxième mi-temps de haut vol, les Bleues ont dominé la Serbie (73-57). Pénétrez dans les coulisses de ce succès et découvrez les réactions après le buzzer d'Endy Miyem et Hhadydia Minte.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F1106660722800600%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Un succès convaincant face à la Serbie

Corps: 

Si les dernières rencontres en match officiel ne laissent pas un bon souvenir aux Bleues (défaite en finale de l'Euro 2015 puis pour le bronze olympique), les Tricolores veulent inverser la spirale. D'entrée, Helena Ciak et Endy Miyem scorent côté français. Mais en face, Petrovic, Milovanovic et Krnjic passent un 12-2 aux troupes de Valérie Garnier, obligée de prendre un temps mort pour stopper l'hémorragie. Comme la veille face à la Slovénie (qui s'est imposée dans le match précédent contre la Grèce), les Bleues concèdent trop de rebonds offensifs aux Serbes (6 dans les dix premières minutes). Heureusement, Johannes en contre-attaque puis à 3 points, puis un tir primé heureux d'Ayayi limitent la casse des Françaises, menées à la fin du premier quart (15-19).

C'est un vrai combat auquel se livre les deux équipes. Et de nombreuses fautes sont sifflées par les arbitres de la rencontre. Ayayi et Petrovic se répondent sur la ligne. Juste avant qu'Endy Miyem lance son récital. Sur un splendide service de Minte tout d'abord, puis sur la ligne des lancers et à mi-distance, l'intérieure français ramène les Tricolores. La Serbie perd patience, Mandic se voit infliger une faute antisportive, et le banc serbe une faute technique. Mais un ultime missile de Milovanovic avant la pause vient faire repasser les Serbes devant au score (33-34).

La bataille se poursuit dans ce 3ème quart. Et entre deux envolées de Hhadydia Minte vers qui tous les rebonds semblent se diriger, Miyem, Michel et Johannes font repasser la France en tête. Les coéquipières de Céline Dumerc vont mieux. Marine Johannes, qui vient d'entrer en jeu, enchaîne deux tirs primés dont elle a le secret et porte l'écart à 8 points (49-41). Johannes encore elle intercepte et sert Ayayi sur un plateau en contre-attaque. Epoupa continue son travail de sape défensif, un compartiment du jeu dans lequel les Françaises excellent dans ce 3ème acte avec seulement 9 points encaissés (52-43).

Petrovic et Milovanovic prennent leurs responsabilités pour ramener les Serbes. Moment choisi pour Céline Dumerc pour sortir trois tirs primés qui font chavirer les supporters français. La capitaine des Bleues a pris les choses en main et permet aux siennes de conserver leur pécule d'avance. Après un match compliqué hier face aux Slovènes, les Françaises livent une prestation bien plus convaincante et à la hauteur de leurs ambitions face aux championnes d'Europe en titre. La Serbie, qui n'a pas encore gagné, est plus que jamais en danger dans cet Euro. Les Bleues, invaincues, devront s'imposer lundi contre la Grèce (20h30) pour conserver la première place du groupe et se qualifier directement pour les quarts de finale.

France bat Serbie : 73-57

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Prague, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 17. Juin 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Malmenées hier par la Slovénie, les Bleues ont réagi face à la Serbie ce samedi à Prague en offrant une prestation de haut-niveau dans le sillage d'une Céline Dumerc en fusion dans le money-time (73-57).
crédit: 
(Crédit : FIBA)
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F1106660722800600%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Grâce à une 2e MT d&#39;exception , la France remporte son duel face à la Serbie dans son deuxième match de l&#39;<a href="https://twitter.com/hashtag/EuroBasketWomen2017?src=hash">#EuroBasketWomen2017</a> ! <a href="https://t.co/nPSVz1ihBL">pic.twitter.com/nPSVz1ihBL</a></p>&mdash; Equipe France Basket (@FRABasketball) <a href="https://twitter.com/FRABasketball/status/876172384319000576">June 17, 2017</a></blockquote>

Revoilà la Serbie

Corps: 

Ces deux équipes ne se quittent plus. En finale de la compétition continentale il y a deux ans, la Serbie avait dominé la France la privant du titre européen. L'été dernier à Rio cette fois-ci, les Serbes avait encore eu le dernier mot dans le match pour la médaille de bronze, laissant couler les larmes sur les visages tricolores. Et comme si l'histoire était écrite, lors du tirage au sort de cet EuroBasket Women 2017, les deux équipes se sont retrouvées placées dans le même groupe. Un choc entre deux équipes prétendantes au podium cet été, qui a lieu ce samedi soir à 20h30 (à suivre en direct sur Canal + Sport).
 

 

Un match déjà très important dans la compétition. La Serbie, défaite à la surprise générale hier par une solide équipe de Grèce, est déjà dos au mur et va devoir sortir le grand jeu pour ne pas risquer l'élimination. De leur côté, les Françaises, malmenées hier par la Slovénie mais ressorties vainqueur de ce duel, veulent conserver leur invincibilité pour aller chercher la première place du groupe.

France-Serbie (20h30), à suivre en direct sur Canal + Sport

 

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Prague, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 17. Juin 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après une entrée en matière difficile mais victorieuse face à la Slovénie hier, l'Equipe de France retrouve la Serbie sur son chemin pour une rencontre aux parfums de retrouvailles.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Match compliqué hier mais victoire importante ! Place à la Serbie ce soir, gros combat à venir ! <a href="https://twitter.com/hashtag/EuroBasketWomen2017?src=hash">#EuroBasketWomen2017</a> <a href="https://t.co/gcVVBFf6Wi">pic.twitter.com/gcVVBFf6Wi</a></p>&mdash; Valériane Ayayi (@valeriane_ayayi) <a href="https://twitter.com/valeriane_ayayi/status/876061082577768449">17 juin 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Après une victoire difficile face à la Slovénie hier soir,place au Match 2 contre la Serbie ce soir à 20h30, en direct sur Canal + Sport <a href="https://t.co/tW2cmBvWEU">pic.twitter.com/tW2cmBvWEU</a></p>&mdash; Tchatchouang Diandra (@DiandraTchatch) <a href="https://twitter.com/DiandraTchatch/status/876052326951399424">17 juin 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Kaba en mode double-double

Corps: 

Ce week-end en championnat serbe face à la formation de Borac, Mega Leks s'est imposé 84 à 70 et a pu compter sur un Alpha Kaba décisif.

Auteur de 23 points, 7/11 aux tirs dont 3/4 à 3 points, il a ajouté 16 rebonds pour un total de 35 d'évaluation.

Meilleur rebondeur de la compétition avec 7,8 rebonds, Alpha Kaba participe activement à la bonne saison de Maga Leks qui pointe actuellement à la 4e place du championnat serbe après avoir terminé 6e de la Ligue Adriatique.

Surtitre: 
Français de l'Etranger
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mardi, 23. Mai 2017
Vignette: 
Alpha Kaba (Mega Leks)
Chapeau: 
Ce week-end en championnat serbe, le Français Alpha Kaba a réalisé un joli double-double avec son club de Mega Leks.

Pages

S'abonner à RSS - Serbie