Coupe de France

Coupe de France 2020
Gravelines sans trembler
Ce soir en 32e de finale de la Coupe de France, le BCM Gravelines a facilement pris la mesure de Mulhouse, pensionnaire de NM1. Lors de cette victoire (99-66), les Maritimes ont pu contacter sur la fo...
Châlons-Reims premier qualifié
Ce soir, en match avancé des 32e de finale de la Coupe de France, Châlons-Reims (Jeep® ÉLITE) s'est imposé, à domicile, 81 à 72 face au Portel (Jeep® ÉLITE). Les joueurs...
Choc entre Jeep® ÉLITE pour commencer
Les 32e de finale de la Coupe de France débuteront dès demain à 20h00 avec en match avancé le choc entre deux équipes de Jeep® ÉLITE, Châlons-Reims accueillera Le Portel. Les...
Les affiches des 16e de finale
L'ancienne capitaine de l'Equipe de France, Cathy Melain (241 sélections) a procédé ce matin au siège de la fédération à Paris au tirage au sort des 16e de finale de la Coupe de France féminine marqués par l'entrée en lice des clubs de LFB. Les rencontres auront lieu le same...
La Tronche Meylan prend le dernier ticket
Ce soir à l'occasion des 32e de finale de la Coupe de France, La Tronche Meylan a décroché, devant son public, le dernier ticket pour le tour suivant en battant Chartres 74 à 67.
La Tronche Meylan prend le dernier ticket
Ce soir à l'occasion des 32e de finale de la Coupe de France, La Tronche Me...
Le Pays Voironnais crée la surprise
Au tour des filles !
Tirage des 32e de finale

Pages

La surprise de la Tronche Meylan

Corps: 

Résultats des 32e de finale
Samedi 6 octobre à 18h00
Calais (LF2) - Angers (LF2) : 69-66

Samedi 6 octobre à 20h00
Montbrison (LF2) - Nice (LF2) : 56-48
La Tronche Meylan (NF1) - Toulouse (LF2) : 68-62
Charnay Mâcon (LF2) - Reims (LF2) : 58-59
Chartres (LF2) - Rezé (LF2) : 75-72 a.p, 
La Glacerie (LF2) - Aulnoye (LF2)55-80

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France sur Facebook

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France, Trophée Joe Jaunay
Date d’écriture: 
Samedi, 6. Octobre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
A l'occasion des 32e de finale de la Coupe de France féminine, Trophée Joe Jaunay, l'unique représentant de NF1 la Tronche Meylan a créé la surprise de ce premier tour de la Coupe de France en faisant chuter le Toulouse Métropole Basket (68-62). Le tirage au sort des 16e de finale aura lieu le mercredi 10 octobre au siège de la FFBB à Paris.

Déjà en piste pour la Coupe

Corps: 

Prorgamme des 32e de finale
Samedi 6 octobre à 18h00
Calais (LF2) - Angers (LF2)

Samedi 6 octobre à 20h00
Montbrison (LF2) - Nice (LF2)
La Tornche Meylan (NF1) - Toulouse (LF2)
Charnay Mâcon (LF2) - Reims (LF2)
Chartres (LF2) - Rezé (LF2)
La Glacerie (LF2) - Aulnoye (LF2)

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France sur Facebook

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France féminine, Trophée Joe Jaunay 2018
Date d’écriture: 
Vendredi, 5. Octobre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Alors que le championnat de LF2 ne reprendra ses droits que le 20 octobre prochain, 11 équipes de cette division et la Tronche Meylan, pensionnaire de NF1, participeront ce samedi au 32e de finale de la Coupe de France féminine, Trophée Joe Jaunay.

Le tirage des 32e de finale

Corps: 

1/32e de finale de la Coupe de France masculine* – Trophée Robert Busnel – Mercredi 7 novembre 2018 – 20h00

ORCHIES

NM1

 

NANCY

PRO B

LILLE

PRO B

 

LE PORTEL

Jeep® Elite

GRIES OBERHOFFEN

PRO B

 

DENAIN

PRO B

SOUFFELWEYERSHEIM

NM1

 

GRAVELINES DUNKERQUE

Jeep® Elite

BOULOGNE SUR MER

NM1

 

CHALONS REIMS

Jeep® Elite

CHALON SUR SAONE

Jeep® Elite

 

BOURG EN BRESSE

Jeep® Elite

AIX MAURIENNE

PRO B

 

ROANNE

PRO B

OULLINS SAINTE FOY

NM2

 

VICHY CLERMONT

PRO B

SORGUES

NM1

 

FOS SUR MER

Jeep® Elite

SAINT CHAMOND

PRO B

 

ANTIBES

Jeep® Elite

TOULOUSE

NM1

 

PAU LACQ ORTHEZ

Jeep® Elite

ORLEANS

PRO B

 

BOULAZAC

Jeep® Elite

TOURS

NM1

 

POITIERS

PRO B

BORDEAUX

NM1

 

BLOIS

PRO B

ROUEN

PRO B

 

CHOLET

Jeep® Elite

CHALLANS

NM1

 

EVREUX

PRO B

LORIENT

NM1

 

CAEN

PRO B

QUIMPER

PRO B

 

LEVALLOIS

Jeep® Elite

*Sous réserve des procedures en cours

Tirage au sort par zone géographique (4 zones). Le club de la division inférieure reçoit.

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec #CDFBasket et retrouvez toute l’actualité sur la page Facebook Fédération Française de BasketBall


FINALES SAMEDI 11 MAI 2019 A L’ACCORHOTELS ARENA À PARIS

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine - Robert Busnel
Auteur: 
Service presse FFBB / FCT
Date d’écriture: 
Mercredi, 3. Octobre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Le président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat a effectué le tirage au sort des 32e de finale de la Coupe de France masculine, Trophée Robert Busnel au siège de la FFBB à Paris. Ce tour se déroulera le mercredi 7 novembre. Il marque l'entrée en lice de 11 clubs de Jeep Elite. A noter que le petit poucet Oullins Sainte-Foy (NM2) recevra Vichy Clermont (Pro B) et que le choc de ce tour aura lieu entre Chalon-sur-Saône et Bourg en Bresse.
crédit: 
FFBB

C'est reparti pour un tour

Corps: 

Programme des 64e de finale - Suivre les livestats

Mardi 18 septembre à 20h00
Brissac Anjou Basket (NM1) - ADA Blois (Pro B)
Pays de Fougères Basket (NM2) - UJAP Quimper (Pro B)

Mercredi 19 septembre à 20h00
GET Vosges (NM1) - AS Denain Voltaire (Pro B)
Besançon AC (NM1) - Souffelweyersheim BC (NM1)
ES Prisssé-Mâcon (NM2) - SLUC Nancy (Pro B)
Eveil Recy Saint Martin (NM1) - Gries Oberhoffen BC (Pro B)
SOM Boulogne (NM1) - Saint Quentin (NM1)
AS Kaysersberg Ammerschwihr (NM1) - Lille MBC (Pro B)
Etoile Charleville-Mézières (NM1) - Orchies BC (NM1)
Aubenas US (NM1) - Aix-Maurienne SB (Pro B)
Andrézieux Bouthéon ALS (NM1) - Chorale de Roanne (Pro B)
Saint Vallier BD (NM1) - Saint Chamond BVG (Pro B)
La Charité Basket 58 (NM1) - JA Vichy Clermont (Pro B)
Le Cannet CAB (NM2) - Sorgues BC (NM1)
Union Tours BM (NM1) - Etoile Angers Basket (NM1)
Le Stade Rochelais (NM1) - Poitiers Basket 86 (Pro B)
Toulouse BC (NM1) - Union Tarbes Lourdes (NM1)
Pays des Olonnes (NM2) - Orléans Loiret Basket (Pro B)
CEP Lorient (NM1) - Paris Basket (Pro B)
Rueil AC (NM1) - SPO Rouen (Pro B)
Vendée Challans (NM1) - C'Chartres Basket (Pro B)
Aurore Vitré (NM1) - ALM Evreux (Pro B)
STB Le Havre (Pro B) - Caen BC (Pro B) 

Mercredi 19 septembre à 20h30
Oullins Sainte Foy (NM2) - Feurs EF (NM1)
JSA Bordeaux (NM1) - Hermine Nantes (Pro B) 

Suivez toute l'actualité sur les réseaux sociaux avec #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2019
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Lundi, 17. Septembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le premier tour de la Coupe de France masculine débute demain avec Brissac (NM1) qui accueillera Blois (Pro B) et le Pays de Fougères qui évolue en NM2 qui recevra une autre équipe de Pro B, Quimper. Les autres matches de ce premier tour auront lieu mercredi à partir de 20h00.

La formule de la Coupe de France 2019

Corps: 

La Commission Compétitions et Pratiques Sportives de la FFBB a profité de cette annonce pour dévoilé les 5 équipes du Trophée Coupe de France Seniors Masculins (saison 2017-2018) qui participeront à la Coupe de France masculine 2019. Les équipes retenues sont : 
- IE - CTC LYON SO BASKET TERRITOIRE
- PAYS DES OLONNES BASKET
- ES PRISSE MACON
- LE CANNET COTE D'AZUR BASKET
- PAYS DE FOUGERES BASKET

La formule de la Coupe de France 2019

Tour Date EQuIPES CONCERNÉES
64e de finale Mercredi 19 septembre 2018

18 équipes de Pro B

27 équipes de NM1 (hors CFBB)

5 équipes issues du Trophée 2017

32e de finale Mercredi 7 novembre 2018

11 équipes de Jeep© Élite

25 équipes issues du tour précédent

16e de finale Mercredi 23 janvier 2019 18 équipes issues du tour précédent
8e de finale Mercredi 13 février 2019

7 équipes de Jeep© Élite participant aux compétitions européennes

9 équipes issues du tour précédent

Quarts de finale - Top 8 Samedi 16 mars 2019 8 équipes issues du tour précédent
Demi-finales - Top 8 Dimanche 17 mars 2019 4 équipes issues du tour précédent
Finale Samedi 11 mai 2019 2 équipes issues du tour précédent

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France avec #CDFBasket et sur la page Facebook de la Fédération Française de BasketBall

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine, Trophée Robert Busnel
Date d’écriture: 
Mercredi, 6. Juin 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Suite à la validation du Comité Directeur de la FFBB, la Commission Compétitions et Pratiques Sportives de la FFBB a communiqué ce matin la formule de la Coupe de France masculine, Trophée Robert Busnel 2019.

Top 5 des finales du Trophée Coupe de France

Corps: 

Ca commence avec un énorme contre et puis ça s'enflamme avec un alley-oop venu d'ailleurs, le 3 points qui arrache la prolongation de Kevin Walter et LE poster du match.

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France 2018
Auteur: 
Guillaume Karli / FFBB
Date d’écriture: 
Jeudi, 26. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Le suspense et le spectacle étaient au rendez-vous des finales de la Coupe de France amateurs. Rien que pour le plaisir, on vous offre le Top 5 des plus belles actions. Régalez-vous !
crédit: 
Images et montage : Tommy Hombert et SFR Sports | Montage : Gaetan Carrasset

Strasbourg en patron

Corps: 

Personne ne les attendait à pareille fête. Mais le club de Boulazac a su profiter des occasions présentées à lui pour se frayer un chemin jusqu’à Paris malgré son avant-dernière place au classement de la Jeep Elite. Et pendant de longues minutes les joueurs de Claude Bergeaud ont fait souffler un vent de folie sur l’AccorHotels Arena, imprimant un rythme endiablé qui n’était pas sans rappeler celui de décembre dernier ponctué par une victoire 109-102 du BBD sur Strasbourg.

A 16-23 après le premier quart-temps, Vincent Collet trouvait les mots pour remettre son équipe, sur une mauvaise série depuis son élimination en quart de finale de la Champions League FIBA, dans le droit chemin. Les mots et surtout l’impact de Florent Pietrus. A 38 ans, l’intérieur aux 230 sélections en Equipe de France n’a pas son pareil pour changer le rythme d’une rencontre. En durcissant le ton il a totalement fait dérailler l’attaque de Boulazac, qui restera muette pendant près de six longues minutes. Les temps-morts n’y changeront rien et un terrible 24-8 plaçait le BBD dans les cordes.

Une situation qui n’évoluait pas au retour des vestiaires, David Logan écartant le jeu à longue distance avant que Damien Inglis et Louis Labeyrie ne punissent Boulazac près du cercle. La remarquable réussite à trois-points des joueurs de la Dordogne laissait cependant planer le doute quant à l’identité du vainqueur. La variété des options strasbourgeoises, leur impact défensif et l’adresse de Logan s’avéraient cependant décisifs. L’écart final s’avérait assez sévèrement pour un valeureux BBD qui ne boxe cependant pas dans la même catégorie que le vainqueur du jour qui s’adjuge un nouveau trophée, en attendant celui de champion de France qui lui échappe toujours.

Déclarations d'après match

David Logan (MVP de la finale et joueur de Strasbourg) : "C'est un honneur de gagner un titre, quelque soit le titre. Après nos trois défaites, cette victoire nous permet de rester positif et de remobiliser les troupes. On est ravi de cette victoire !"

Vincent Collet (coach de Strasbourg) : "Il faut féliciter Boulazac pour le match qu'il a réalisé. Ils nous ont posé des problèmes, avec un jeu très aggressif et une réussite étonnante (9/14 à 3pts à la fin du 3e QT). On a eu un départ laborieux, avec trop de pertes de balles, mais on a installé un niveau défensif intéressant qui nous a permis d e provoquer des pertes de balle. Notre aggréssivité défensive leur a interdit la raquette. Malgré tout, il a fallu lutté et qu'on soit combattif, et on l'a été."

Arnaud Kerckhof (capitaine de Boulazac) : "C'est dommage, on avait à coeur de jouer un gros match. Le reflet de cette défaite de 20pts nous fait mal, à notre orgueil, car il ne reflète pas la physionomie de la rencontre. On fait ce qu'il faut au 1er QT, puis on se prend un gros écart de 16pts et on subit la pression strasbourgeoise."

Claude Bergeaud (coach Boulazac) : "Ce qu'il nous manque, c'est un jeu intérieur plus performant, tant sur le plan défensif qu'offensif. Offensivement, notre pourcentage intérieur est à 7 sur 30. On a aussi ramassé sur le secteur défensif. On a eu la bonne attitude, mais on dérape dans le 2e QT."


 

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine
Date d’écriture: 
Samedi, 21. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Strasbourg a remporté sa deuxième Coupe de France en quatre ans, s’imposant largement face à Boulazac, 82-62.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1858377324461387%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Nouvelle coupe pour Bourges

Corps: 

Finale Coupe de France - Trophée Joë Jaunay

Dans une ambiance bouillante assurée par une grosse délégation ardennaise, les Tango prennent les commandes face à des Flammes sans adresse (0-7, 3'). La huitième tentative carolo trouve enfin le cercle mais Marine Johannes est déjà en jambes côté berruyer (2-14, 5'). La blessure de Kaleena Lewis n'arrange rien aux affaires d'un FCBA qui subit des deux côtés du terrain. Et comme les rotations opérées par Olivier Lafargue fonctionnent, Bourges creuse logiquement l'écart. Un sursaut dans la dernière minute remet Charleville-Mézières à l'endroit (14-24, 10').

Passée du Cher aux Ardennes à l'intersaison, Clarissa Dos Santos redonne de l'espoir au kop carolo. Bourges garde néanmoins son adversaire à distance à coup de tirs lointains signés Marine Johannes (4/5 à la pause). Il faut toute la hargne de Valeriya Berezhynska pour ne pas voir les Flammes s'éteindre (26-35, 17'). Portées par un grain de folie et une légère baisse de régime berruyère, les partenaires d'Amel Bouderra parviennent à passer sous la barre des 10 points avant le repos (32-40).

L'envie ardennaise est toujours présente et le doute pointe doucement son nez côté Tango. Moins à l'aise qu'en début de match, Valériane Ayayi et ses copines vont devoir faire le dos rond. La confiance semble revenue chez les Flammes à l'image de Kalis Loyd qui marque 5 points consécutifs (45-47, 24'). Un triple de Cristina Ouvina puis une faute offensive coupent l'élan du FCBA. Bourges a laissé passer l'orage et reprend ses aises grâce à une Sarah Michel virevoltante (49-59, 30').

Le premier panier primé d'Amel Bouderra, après quatre échecs, puis celui de Loyd ramènent rapidement les Carolomacériennes au contact. Incandescente, la Suédoise récidive derrière l'arc obligeant Olivier Lafargue à stopper le jeu suite à ce 9-0 (58-62, 34'). Valériane Ayayi, précieuse dans cette finale, et l'expérience de l'inusable Laia Palau (38 ans), font un bien fou aux Tango qui respirent après le coup de chaud carolo. Les Ardennaises ne reviendront pas. Bourges remporte, comme l'année dernière, la Coupe de France.

Déjà meilleure joueuse de la finale en 2016 avec Lattes Montpellier, l'internationale tricolore Valériane Ayayi a logiquement été désignée MVP Pierre Lannier du match.

Déclarations d'après match

Valériane Ayayi (MVP de la finale et joueuse de Bourges) : "Je n’en pouvais plus. C’est tout le stress d’une semaine de travail longue et intense. Après notre défaite contre les Flammes il y a une semaine nous n’avons pas remis tout en question. On ne jouait pas sur nos forces et on savait où on voulait aller. Bourges est une équipe qui sait ce qu’elle a à faire pour gagner. A aucun moment je n’ai eu peur de perdre. J’étais sereine de ce qu’on produisait sur le terrain, de notre défense, de mes coéquipières. MVP ? Je n’en ai rien à faire. C’est bien mais ce qui compte c’est d’avoir un titre avec des filles géniales."

Amel Bouderra (capitaine de Charleville-Mézières) : "On savait que les battre la semaine dernière ne changeait rien, ni pour elles, ni pour nous. On a gagné le mauvais match. Elles ont été plus intenses, plus prêtes. Dans ce genre d’événement ça se paye. On a lâché beaucoup d’énergie pour revenir. Il ne fallait pas partir avec un trop gros écart, on l’a déjà vécu l’an passé. C’est toujours une déception de perdre, surtout face à une tribune toute rouge. Mais il ne faut pas oublier la fierté d’être deux fois en finale."

Romuald Yernaux (coach Charleville-Mézières) : "Bourges a été supérieur dans la régularité sur l’intensité. Le début de match est un fait de jeu et je savais qu’on serait capable de recoller. Notre collectif est nourri de valeur. Je tire mon chapeau à mon équipe. Malgré les blessures on a cherché à s’adapter. Ce qui nous est tombé dessus ce soir c’est qu’on tire sur l’effectif depuis trois mois. Bourges, par ses rotations, a imposé un niveau d’intensité très élevé. Forcément les regrets sont là mais la meilleure façon de gagner des finales c’est d’en jouer."

Olivier Lafargue (coach Bourges) : "Charleville est une très bonne équipe qui nous a battus deux fois de suite. Les filles avaient conscience que cela dépendait avant tout de nous. Au basket il faut savoir gérer les bons comme les mauvais moments. Même à +10 j’avais encore de l’appréhension. Parce que je les connais bien. Elles pouvaient toujours revenir."

Bourges (LFB) bat Charleville-Mézières (LFB) 82-70

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France 2018
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Samedi, 21. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le Tango Bourges Basket a remporté la dixième Coupe de France de son histoire ce samedi à l'AccorHotels Arena. Emmenées par Valériane Ayayi, élue MVP Pierre Lannier du match, les Berruyères ont, comme l'année dernière, dominé Charleville-Mézières dans une finale intense et disputée.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1858326037799849%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Toulouse au bout du suspense

Corps: 

Les féminines de La Tronche Meylan avaient fermement mis la main sur la rencontre. Les masculins de Toulouse ont fait de même en jaillissant des starting-blocks pour signer un 12-2 éclair, portés par le virevoltant Pascal Tajan, ingénieur électronicien dans le civil et totalement intenable sur les parquets (14 d’évaluation au premier quart-temps). Les joueurs de Laurent Kleefstra n’ont jamais levé le pied de l’accélérateur pendant dix minutes particulièrement spectaculaires. Un temps dans les cordes, Kaysersberg a laissé passer l’orage, réglé la mire à longue distance et alterné les défenses pour ralentir le rythme effréné imposé par son adversaire. L’absence de Tajan, touché par les fautes, lui facilitait la tâche et Toulouse passait en quelques instants du récital à l’extinction de voix : 31 points au premier quart-temps, 0 lors des six premières minutes du deuxième ! En face la profondeur de banc des Alsaciens, à l’image de l’entrée en jeu de Kevin Walter, pesait sur des débats désormais totalement indécis.

Le momentum avait cependant changé de sens et sur jeu placé l’impact physique des vainqueurs 2016 faisaient des dégâts. Kaysersberg verrouillait enfin son rebond, Laurian Tarris déployait ses longs segments pour ponctuer un 11-2 au retour des vestiaires (48-42). Très mal en point, Toulouse trouvait son salut dans une défense de zone et le scoring de son Américain Olukayode Ajenifuja. De quoi relancer le suspense à l’approche du money-time. Des moments clés où brillaient de nouveau Ajenifuja d’un côté, Willy Berquier de l’autre. Le meneur formé au Mans distribuait le caviar à la louche et signait un tir primé puis une passe décisive lors d’un 6-0 capital à trois minutes du buzzer (68-64). Mais Pascal Tajan surgissait de sa boîte pour aller chercher deux paniers près du cercle puis servir Quentin Hanck pour un shoot avec la planche. Mais à +3, 12 secondes à jouer et deux fautes à donner les Toulousains laissaient Walter décocher une flèche à 6,75 m qui envoyait la finale en prolongation.

Cinq minutes supplémentaires bien gérées par Toulouse et Pascal Tajan. Un an après avoir dû renoncer à une montée en N1 pourtant acquise sur le terrain, le TBC tient une magnifique revanche.

Réactions d'après-match

Pascal Tajan (Toulouse) : "Notre entame a été maitrisée avec beaucoup d'agressivité. Les deux équipes n'ont rien lâché. C'est le premier trophée du club, il a une bonne saveur."

Laurent Kleefstra (entraîneur de Toulouse) : "Il faut avoir la victoire humble. On a mis les bons tirs au bon moment. On est pas passés loin de la rupture au 3è QT. Le mental a fait la différence ce soir."

Laurian Tarris (Kaysersberg) : "Des petits détails on fait la différence. La finale a tenu ses promesses. On ne met pas les bons shoots à la fin avec quelques balles perdues. On s'est battus jusqu'au bout. La prolongation a été plus difficile, on prend un éclat. C'est dur de remonter l'éclat avec la fatigue."

Fabien Drago (entraîneur de Kaysersberg) : "Il y a eu match pendant 45 minutes. Ca se joue à pas grand chose. On a eu des moments forts mais face à Toulouse, c'est difficile. On connaissait les forces de cette équipe. Sur la prolongation, on s'est écroulés. Mais il n'y a pas de regret, Toulouse mérite sa victoire."


Catégorie: 
Surtitre: 
Trophée Coupe de France masculin
Date d’écriture: 
Vendredi, 20. Avril 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Toulouse a fait tomber un habitué des lieux, Kaysersberg, au terme d'une finale palpitante qui n'a trouvé son vainqueur qu'après prolongation (81-73).
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fcoupedefrancedebasketball%2Fvideos%2F1857934034505716%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Pages

S'abonner à RSS - Coupe de France
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'