Villeneuve d'Ascq

Ligue Féminine
"Je me suis dit qu'il était temps"
Après Paoline Salagnac et Laetitia Kamba, une nouvelle figure du championnat LFB officialise sa retraite sportive : Fatimatou Sacko. Triple championne de France LFB avec Tarbes (2010), Lattes Montpell...
"Je dois performer, ça ne me change pas trop"
Jennifer Digbeu (8 saisons, 202 matches joués) a quitté la Ligue Féminine en 2013, une saison après avoir décroché l'argent aux Jeux Olympiques de Londres avec l'Équ...
"Aider les gens dans un projet de vie"
Joueuse emblématique de Ligue Féminine avec 12 saisons et 255 matches à son compteur, Elodie Bertal-Christmann a rangé ses baskets et vit désormais à Tarbes où elle travaille...
"J'ai un Master 1 de Manager Général"
Formée en Seine-et-Marne puis passée par le Centre Fédéral, Krissy Badé a débuté sa carrière professionnelle lors de la première saison LFB en 1998 avec Rennes. Elle a ensuite joué pour Villeneuve d'Ascq, Lattes Montpellier, Mondeville, Valenciennes et Arras (12 saisons et 320 matches...
"Des sentiments forts pour la France"
Avec 7 saisons et 136 matches joués en LFB, Styliani "Stella" Kaltsidou est la joueuse grecque la plus marquante de l'histoire de la Ligue Féminine. Arrivée en 2009 à Bourges, elle a ég...
Cinq à la suite
Ce soir, en s’imposant au Palacium face à Villeneuve d’Ascq, Bourges conforte sa...
Villeneuve d'Ascq éteint Tarbes
Revoir un peu de lumière
Bol d'air pour Villeneuve d'Ascq

Pages

Villeneuve, la formule offensive

Corps: 

En commençant le match pied au plancher et en profitant d'une belle adresse extérieure (6/7 à trois points à la fin du premier quart-temps), Villeneuve d'Ascq s'est rapidement mis à l'abri (42-26, 15'). Face au collectif de Fred Dusart, emmenée par la traction arrière Bremont-Mendy, seule l'inusable Kristen Mann a semblé en mesure de rivaliser. Pourtant, les Normandes n'ont pas lâché le morceau et ont grapillé quelques points par-ci, par-là. A la mi-temps, l'écart n'est plus que de 9 points en faveur des Nordistes (47-38).

Après la pause, les Guerrières haussent le ton. Mendy toujours elle est sur les lignes de passes et file au panier. Sa partenaire Angela Bjorklund réalise un véritable festival offensif infligeant ainsi un 11 à 0 à des Mondevillaises dans le dur. L'absence de sa maitre à jouer Kim Gaucher semble alors peser lourd pour Mondeville et l'ESBVA est déjà loin 72-48 avant d'attaquer le dernier acte. Villeneuve d'Ascq ne tremble pas et finit proprement le travail. L'arrière française, Magali Mendy est élue MVP Pierre Lannier de cette rencontre confirmant qu'elle pourrait bien être une des révélations de cette saison.

Villeneuve d'Ascq - Mondeville : 86-58

Catégorie: 
Surtitre: 
MAIF Open LFB
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Samedi, 13. Octobre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Pour son premier match de la saison, Villeneuve d'Ascq a montré toute sa puissance offensive dans le sillage de recrues séduisantes. Mondeville a bien tenté de résister mais l'USOM a fini par céder en seconde mi-temps (86-58). L'arrière nordiste, Magali Mendy a été élue MVP Pierre Lannier de cette rencontre.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fposts%2F10156139363199620&width=500" width="500" height="613" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F704964233222967%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F246518749374125%2F&show_text=0&width=267" width="267" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe> <iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F2156942240982821%2F&show_text=0&width=267" width="267" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Catherine Meliet mise à l'honneur

Corps: 

Chercheuse au CNRS durant 35 ans et actuellement coordonnatrice en prévention des risques à l’Université de Lille, Catherine Meliet est à l’origine de la création de l’Entente Sportive Basket Villeneuve d’Ascq-Lille Métropole (ESBVA-LM) en 1987. Né de la fusion du Flers OmniSports Basket, dont elle était la Présidente, et de l’Association Laïque d’Annappes (ASLA), le club nordiste accède à la Ligue Féminine en 2000.

D’abord membre du Comité Directeur de l’ESBVA-LM, elle devient Vice-présidente en 2008. Un poste qu’elle a décidé de quitter à l’issue de la saison 2017-2018.

En charge des relations avec les instances fédérales et la LFB, elle a fait partie du bureau de la Ligue Féminine de Basket. Passionnée, Catherine Meliet a mis toutes ses compétences et son énergie au service de l’intérêt général.

La Ligue Féminine de Basket souhaite la remercier chaleureusement pour ces années passées à développer son club et le basket féminin.

Catégorie: 
Surtitre: 
MAIF Open LFB 2018
Date d’écriture: 
Samedi, 13. Octobre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Vice-Présidente de l’ESB Villeneuve d’Ascq LM pendant 10 ans, Catherine Meliet a quitté ses fonctions en fin de saison dernière. Dans le cadre du MAIF Open LFB, la Ligue Féminine a tenu à lui rendre hommage pour son investissement auprès du basket féminin français.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Nantes Rezé, travail bien fait

Corps: 

Euroligue féminine - Qualifications aller

Cukurova (TUR) - Orenburg (RUS) 58-60
Olympiacos (GRE) - Cracovie (POL) 63-63
Riga (LAT) - Venise (ITA) 67-56

Szekszard (HUN) - Villeneuve d'Ascq 71-68
Après un premier QT convaincant (10-23, 10'), les Nordistes ont pris l'eau pour se retrouver menées à la pause (34-28). L'avance hongroise a encore augmenté, sous l'impulsion de l'ex-Guerrère Nevana Jovanovic (14pts), si bien qu'après 30 minutes, l'ESBVA-LM éait en mauvaise posture (52-39). Ne voulant pas hypothéquer leur chance de qualification, les partenaires de Magali Mendy (15pts) et Virgnie Brémont (14pts) ont réalisé une ultime période de feu, remportée 29-19. Dans une semaine au Palacium, elles devront s'imposer de plus de 3 points pour jouer l'Euroligue.

Eurocoupe féminine - Qualifications aller

Bizkaia (ESP) - Namur (BEL) 92-50
Ormanspor (TUR) - Gdynia (POL) 67-52
Lefkada (GRE) - Noginsk (RUS) 66-59

Liège (BEL) - Nantes Rezé 56-75
Les Déferlantes ont 9 orteils en Eurocoupe suite à leur large succès contre Liège. Après un round d'observation à l'avantage des locales (25-20, 10'), le NRB a serré le jeu notamment en défense. Avec seulement 6 points encaissés en 10', les joueuses de Manu Coeuret se sont mises à l'endroit (31-42 à la mi-temps). Après le repos, elles ont continué sur leur lancée à l'image de Shaqwedia Wallace (28pts) et Briana Day (16pts, 10rbds), intenables. Un +19 final qui éteint tout suspense avant la manche retour mercredi prochain.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 11. Octobre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Les Déferlantes ont parfaitement négocié leur match aller de qualification en Eurocoupe. La victoire 75-56 à Liège leur donne une confortable avance avant le match retour. En Hongrie, Villeneuve d'Ascq a limité la casse (défaite 71-68) et conserve toutes ses chances pour rallier l'Euroligue.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">VICTOIRE ! <br><br>Les Déferlantes remportent ce match aller de tour préliminaire face à <a href="https://twitter.com/liegepanthers?ref_src=twsrc%5Etfw">@liegepanthers</a><br><br>Rendez-vous mercredi prochain à la Salle Sportive Métropolitaine pour le match retour !<a href="https://twitter.com/hashtag/EuroCupWomen?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EuroCupWomen</a> <a href="https://t.co/dOwULrXEyO">pic.twitter.com/dOwULrXEyO</a></p>&mdash; Nantes Rezé Basket (@DeferlantesNRB) <a href="https://twitter.com/DeferlantesNRB/status/1050117283299950597?ref_src=twsrc%5Etfw">10 octobre 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les Flammes gagnent la JustOneLife ProCup

Corps: 

Match pour la 3è place
Hainaut Basket - Mondeville 65-66
Début de match brouillon avec des pertes de balles de chaque côté, aucune équipe ne se détache (6-6, 5’). Le premier quart-temps est serré mais légèrement à l’avantage de Mondeville (17-20, 10’). On repart sur les mêmes bases avec jamais plus de 4 points d’écart. Les deux formations ne sont pas en réussite et les Normandes restent en tête (25-28, 17’). Les Green Girls prennent l’avantage dans les dernières minutes à la faveur d'un 8-3 (33-31, 20’).

Mondeville repasse en tête au milieu du 3ème QT (37-39, 25’). Le mano-a-mano se poursuit, les défenses restent agressives ce qui provoque des tirs ratés et des pertes de balle. Saint-Amand arrive tout de même à prendre un peu d’avance avant la dernière période (49-45, 30’). Ashley Bruner permet à son équipe de prendre le plus gros avantage du match sur un 2+1 (53-45, 31’). Kristen Mann et Ana Tadic ne rendent pas les armes, l'USOM revient aux commandes (58-62, 37’). Les Green Girls s'accrochent mais un shoot au buzzer de Kristen Mann offre la victoire et la troisième place du Just One Life Pro Cup à Mondeville (65-66, 40’).

Finale
Villeneuve d'Ascq - Charleville-Mézières 67-84
Grande intensité défensive dès les premières minutes de la finale où Villeneuve d'Ascq entame son match par un 8-2. Ça s’essouffle des deux côtés, les pertes de balle ardennaises sont punies par des contre-attaques (16-10, 10’). Romy Bar accentue l’avance nordiste grâce à un 3 points, rendu directement par Amel Bouderra (19-13, 11’). Le jeu est très haché avec beaucoup de fautes dans ce deuxième quart temps. Les Flammes en profitent pour repasser devant et créer l’écart à la fin de la première mi-temps (31-39, 20’).

Amel Bouderra a la main chaude de loin et l’écart passe au-dessus des 10 points (33-47, 24’), sa coéquipière Marie-Eve Paget la suit avec deux paniers à 3 points en deux minutes faisant monter l'écart avant les 10 dernières minutes de la finale (60-47, 30’). Un dernier quart-temps très offensif des deux côtés. Amel Bouderra, que ce soit au tir ou à la mène porter son équipe jusqu’au terme de la rencontre. Charleville-Mézières remporte la troisième édition de la Just One Life Pro Cup sur le score de 84-67 face à Villeneuve d’Ascq.

Catégorie: 
Surtitre: 
Pré-Open LFB 2018 - Aube
Auteur: 
Rafael Miranda-Lopes (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 6. Octobre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Charleville-Mézières a remporté la finale de la JustOneLife ProCup, tournoi Pré-Open LFB 2018 de l'Aube. Les Flammes ont battu Villeneuve d'Ascq sur le score de 84 à 67. Mondeville a pris la troisième place devant Hainaut Basket grâce à un tir au buzzer de Kristen Mann.

Villeneuve et Charleville en finale

Corps: 

Villeneuve d'Ascq - Hainaut Basket 94-88
Saint-Amand prend vite le dessus dans le match (6-15, 3’) provoquant de suite un temps-mort de l'ESBVA-LM. Sans effet car une défense omniprésente et de bonnes pénétrations dans la raquette adverse permettent aux Green Girls de maintenir leur avance à la fin du premier quart temps (16-26, 10’). Villeneuve d’Ascq réagit enfin et asphyxie son adversaire grâce à une défense et une adresse à 3 points retrouvées. Les partenaires de Virginie Brémont regagnent les vestiaires en tête avec un buzzer-beater de leur meneuse (45-42, 20’).

Au retour des vestiaires, l'adresse fuit les deux équipes sauf pour Laura Garcia qui enchaine les paniers. Hainaut Basket reprend les commandes (62-64, 30’) mais un run villeneuvois redonne 4 points d’avance à l'entame du quatrième quart-temps (68-64, 32’). Le score reste très serré, les deux équipes se rendent coup pour coup. A 20 secondes de la fin, Ashley Bruner ne tremble pas aux lancers-francs (81-81, 39’). L'ESBVA-LM a deux occasions de l’emporter, sans succès. Direction la prolongation. Ashley Bruner (21pts au final) s'illustre pour offrir 3 unités d’avance aux Green Girls mais Mame-Marie Sy Diop lui répond (88-88, 43’). Villeneuve d'Ascq termine le travail sur la ligne et s'impose finalement 94-88. Magali Mendy, qui découvre la LFB, a cumulé 19pts et 10rbds.

Charleville-Mézières - Mondeville 96-67
Les finalistes de la dernière Coupe de France répondent présentes sur les premières minutes (18-7, 6’) grâce à Ana Maria Filip (7pts). L’USOM bute sur une défense rugueuse de Charleville et  Marie-Eve Paget, d'un joli Euro Step en fin de période, enfonce le clou (28-14, 10’). Les Flammes maintiennent l’écart en étant agressives au rebond offensif (34-22, 13’). De bons changements sur écran et l’altruisme de Kristen Mann permettent à Mondeville de revenir mais le jeu rapide des Ardennaises maintient l'écart (50-35, 20’).

Mondeville revient mieux en attaquant le panier et recolle à -9. Mais comme dans le 2ème QT, Charleville-Mézières refait le trou grâce à collectif bien présent (62-49, 26’). Un écart stabilisé après 30 minutes (70-57). Avec beaucoup d’intensité et d’agressivité, les Normandes reviennent à nouveau mais les pertes de balle sont sanctionnées en contre-attaque par les Flammes. Amel Bouderra régale avec une passe dans le dos suivi d’un 3 points (82-63, 35’). L’écart ne cesse de grandir assurant une large victoire aux Carolo (96-67).

JustOneLife ProCup - Programme du samedi 6 octobre

Match pour la 3è place (17h30) : Hainaut Basket - Mondeville
Finale (20h30) : Villeneuve d'Ascq - Charleville-Mézières

Catégorie: 
Surtitre: 
Pré-Open LFB 2018 - Aube
Auteur: 
Rafael Miranda-Lopes (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 5. Octobre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Comme l'an dernier, la JustOneLife ProCup de l'Aube a lancé la série des tournois Pré-Open. En ouverture, Villeneuve d'Ascq a battu son voisin Hainaut Basket après prolongation. L'autre finaliste est Charleville-Mézières, vainqueur sans trembler de Mondeville.

Les clubs LFB sont fixés

Corps: 

Euroligue féminine

Groupe A : Ekaterinbourg (RUS), Prague (CZE), Bourges, Schio (ITA), Braine (BEL), Polkowkice (POL), Vainqueur ELWQ1, Vainqueur ELWQ3

Groupe B : Dynamo Kursk (RUS), Fenerbhace (TUR), Sopron (HUN), Salamanque (ESP), Hatay (TUR), Charleville-Mézières, Vainqueur ELWQ2, Vainqueur ELWQ4

Qualifications :
ELWQ1 : Orenburg (RUS) - Cukurova (TUR)
ELWQ2 : Wisla Cracovie (POL) - Olympiacos (GRE)
ELWQ3 : Villeneuve d'Ascq - Szekszard (HUN)
ELWQ4 : Venise (ITA) - Riga (LAT)

Match retour sur le terrain de la première équipe citée.

Eurocoupe féminine

Conférence 1 :
Groupe A : Spartak Moscou (RUS), Bydgoszcz (POL), Gorzow (POL), Södertälje (SWE)
Groupe B : Galatasaray (TUR), MBA Moscou (RUS), Torun (POL), Vainqueur ECWQ2
Groupe C : Perdant ELWQ2, Besiktas (TUR), Minsk (BLR), Inventa Kursk (RUS)
Groupe D : Mersin (TUR), Krasnoyarsk (RUS), Sepsci (ROU), Vainqueur ECWQ1
Groupe E : Perdant ELWQ1, Umea (SWE), Botas (TUR), Beroe (BUL)

Conférence 2 :
Groupe F : Girona (ESP), Györ (HUN), Uniao Sportiva (POR), Vainqueur ECWQ4
Groupe G : Perdant ELWQ4, Miskolc (HUN), Brno (CZE), Vainqueur ECWQ3
Groupe H : Perdant ELWQ3, Nyburk (CZE), Ruzomberok (SVK), Celje (SLO)
Groupe I : Lattes Montpellier, Cegled (HUN), Keltern (GER), Lyon
Groupe J : Basket Landes, Fribourg (SUI), Tarbes, Wavre Ste-Catherine (BEL)

Qualifications :
ECWQ1 : Gdynia (POL) - Orman Genclik (TUR)
ECWQ2 : Spartak Noginsk (RUS) - Niki Lefkada (GRE)
ECWQ3 : Nantes Rezé - Liège (BEL)
ECWQ4 : Namur (BEL) - Gernika Bizkaia (ESP)

Match retour sur le terrain de la première équipe citée.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 5. Juillet 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Suite au tirage au sort effectué aujourd'hui à Munich, les 8 clubs LFB engagés en coupe d'Europe la saison prochaine connaissent leurs adversaires. En Euroligue, Bourges sera avec le champion en titre Ekaterinbourg et peut-être Villeneuve d'Ascq. En Eurocoupe, Basket Landes et Tarbes sont dans le même groupe tout comme Lyon et Lattes Montpellier.

La cinquième place en jeu

Corps: 

Playoffs - Matches de classement 5-6 aller

Mardi 15 mai à 20h00 sur LFB TV
Villeneuve d’Ascq - Basket Landes

Retour : samedi 19 mai à 20h00 à Basket Landes
Belle (si nécessaire) : mardi 22 mai à 20h00 à Villeneuve d’Ascq

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 15. Mai 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Villeneuve d'Ascq accueille Basket Landes ce soir à l'occasion de la manche aller comptant pour la classification 5-6. Respectivement 3ème et 4ème de la saison régulière, ces deux équipes chercheront à terminer sur une bonne note avant de partir en vacances.

Villeneuve d'Ascq en danger

Corps: 

Playoffs - Quarts de finale retour

Samedi 28 avril

Lyon - Basket Landes (16h30)
Basket Landes mène 1-0

Nantes Rezé - Bourges (20h00)
Bourges mène 1-0

Lattes Montpellier - Charleville-Mézières (20h00)
Charleville-Mézières mène 1-0

Tarbes - Villeneuve d'Ascq (20h00)
Tarbes mène 1-0

Les matches sont à suivre en direct et gratuitement sur LFB TV (www.lfbtv.fr).

Belle(s) éventuelle(s) le mardi 1er mai chez le mieux classé à l’issue de la saison régulière.

Playdowns - Journée 2

En s'imposant lors de la première journée, Mondeville et Hainaut Basket ont pris un gros bol d'air au classement des playdowns. En cas de victoire ce samedi, Normandes et Nordistes auraient 4 victoires d'avance sur le duo Roche Vendée - Nice et donc la quasi certitude de renouveller leur bail en LFB pour la saison prochaine.

Samedi 28 avril à 20h00
Mondeville - Nice
Hainaut Basket - Roche Vendée

Les matches sont à suivre en direct et gratuitement sur LFB TV (www.lfbtv.fr).

Classement playdowns

1. Mondeville 12pts (5-2)
2. Hainaut Basket 12pts (5-2)
3. Nice 9pts (2-5)
4. Roche Vendée 9pts (2-5)

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Playoffs/Playdowns
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 27. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Battu dans sa salle par Tarbes mercredi, l'ESBVA-LM, champion en titre, est au bord de l'élimination. Les Guerrières vont devoir afficher un meilleur visage pour éviter la sortie de route prématurée.

Les succès européens

Corps: 

Les clubs français et les coupes d’Europe, c’est une histoire d’amour où l’on retrouve en fil rouge les Tango de Bourges.

Après le Clermont Université Club, cinq fois finaliste de la Coupe des Clubs Champions (C1) dans les années 70, les clubs français ont connu une traversée du désert avant de s’exposer de nouveau à la lumière à partir des années 90. Challes-les-Eaux entra dans l’histoire en 1993 en participant au Final Four de ce qui deviendra l’Euroligue, mais c’est Bourges qui fut le véritable club pionnier en remportant tout d’abord la Coupe Ronchetti (C2) puis trois fois l’Euroligue (1997,1998 et 2001).
Lorsque le CJM Bourges gagna sa première coupe d’Europe, c’était déjà un club de pointe avec 5MF de budget pour l’équipe pro, 125 entreprises partenaires, 2 400 spectateurs en moyenne, huit joueuses et deux entraîneurs pros et une secrétaire à temps partiel. Le président Pierre Fosset avait réuni quelques étoiles dont le coach russe Vadim Kapranov, sa compatriote Elena Koudashova, la Slovaque Anna Kotocova et les Françaises Yannick Souvré, Odile Santaniello, Amy Cissé, Martine Campi bientôt rejointes par Cathy Melain et Isabelle Fijalkowski.
C’est avec un noyau dur d’internationales françaises, y compris Anna Kotocova qui se verra délivrer plus tard le passeport national, que Bourges passa la vitesse supérieure et devient trois fois la meilleure équipe d’Europe. L’édition de 1998 fut particulièrement mémorable puisque le Final Four se tint au Prado de Bourges. En finale, les Tango repoussèrent le Getafe Madrid 76-64 avec 21 points de Odile Santaniello et autant de la Tchèque Eva Nemcova.
« Oui, on est très fortes psychologiquement mais on ne fait rien de particulier pour ça, » confia Yannick Souvré devenue le symbole du basket féminin français qui gagne. « C’est le mystère Kapranov. Il dit peu de choses mais quand il les dit, ça prend une telle ampleur… De nature une femme n’a pas confiance en elle, j’en sais quelque chose. Mais Vadim m’a toujours fait croire que j’étais meilleure que la fille d’en face. »

Deux clubs français en finale de l’Euroligue

2001 fut une année magique pour le basket féminin français. Les « Filles en Or » furent sacrées championnes d’Europe au Mans et, quelques semaines auparavant, deux clubs français s’étaient retrouvés en finale de l’Euroligue, à Messine, en Sicile. Un exploit unique. Cela devait marquer le passage du témoin entre Bourges et Valenciennes. Seulement, ce sont les Berruyères qui réalisèrent le triplé après une victoire sur le fil sur un layup de Cathy Melain, 73-71. La seule défaite de l’USVO de la saison. Yannick Souvré remporta ainsi un nouveau trophée et une invitation à « Tout le monde en parle » de Thierry Ardisson, preuve que les succès des basketteuses ne passaient pas inaperçus.
Une ère se terminait, une autre s’ouvrait, celle de Valenciennes. C’est à Liévin, en terre nordiste et devant ses supporters inconditionnels, que l’USVO remporta la première de ses deux Euroligue avec une véritable Dream Team : Ann Wauters, Allison Feaster, Isabelle Fijalkowski, Audrey Sauret, Edwige Lawson, Sandra Le Dréan, Nathalie Lesdema, qui était aussi selon son coach Laurent Buffard « un groupe de filles formidables ».
Le banc de l’USVO était si riche que l’on y trouvait tout au bout une véritable légende du basket mondial, Teresa Edwards, cinq fois médaillée olympique (dont quatre fois en or) et à 37 ans au soir de sa carrière. « Il y a eu un respect mutuel. Ces filles-là sont douées, elles jouaient bien avant que j’arrive et je n’étais pas là pour leur rendre la tâche difficile ni pour leur enseigner quoique ce soit parce qu’elles avaient déjà bien travaillé », commenta l’étoile américaine avec beaucoup d’humilité.

Après Valenciennes, Ann Wauters se met au service de Villeneuve d’Ascq

La C2, que l’on appela Coupe Ronchetti puis Eurocoupe à partir de 2002, a également plusieurs fois souri aux clubs français. Après Bourges en 1995, Tarbes la remporta l’année suivante, puis ce fut au tour de Aix-en-Provence en 2003, lequel tomba en finale trois ans plus tard comme Arras en 2011.
Le passé récent nous a offert de nouvelles belles émotions. C’est face au club belge des Castors de Braine et dans l’atmosphère de kermesse de Charleroi que Villeneuve d’Ascq remporta cette Eurocoupe en 2015.
La présence de Ann Wauters au centre de son dispositif fut déterminante. La légende belge apporta sa taille, sa technique, son expérience et sa sérénité. Le fait d’être huée par ses compatriotes tout au long du match retour ne la troubla pas le moins du monde. Alors que les Villeneuvoises avaient perdu 64-68 dans leur fief, elles balayèrent les Belges au retour, 73-53. Les Guerrières avaient sorti leurs griffes le jour J.
« Il y avait trois facteurs : émotion, engagement, stratégie », commenta Frédéric Dussart, coach de l’ESBVA-LM et prof d’EPS à mi-temps. « Pour la stratégie, j’ai proposé des choses qui ont été validées ou modifiées par les filles, un managérat participatif, comme Claude Onesta au hand. Pour l’engagement, on a ressorti des phrases du match aller où les Belges disaient qu’elles avaient gagné sur le fighting spirit, ce qui fait mal d’entendre ça. Pour l’émotion, on a dit qu’à 12 contre 6 000, il fallait garder le visage fermé, zéro émotion. »
Villeneuve d’Ascq ne put réaliser le doublé. L’année suivante, les Nordistes furent vaincues en finale par Bourges, les deux clubs étant écartés de la phase finale de l’Euroligue. Quinze ans après Messine, deux clubs français s’étaient retrouvés de nouveau ensemble sur une cime européenne.

Catégorie: 
Surtitre: 
20 ans LFB
Auteur: 
Texte : Pascal Legendre - Visuel : Chloé Bérard
Date d’écriture: 
Mercredi, 18. Avril 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Ligue Féminine de Basket fête ses 20 ans. Tout au long de la saison, la LFB vous propose de découvrir ou redécouvrir, les faits marquants, les équipes, les entraîneurs ou encore les joueuses qui ont fait sa légende. Aujourd'hui, zoom sur les victoires des équipes françaises en Euroligue et Eurocoupe.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/20ansLFB?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#20ansLFB</a> - Les clubs français et les coupes d’Europe, une histoire d&#39;amour <a href="https://t.co/JaHQmDj4cl">https://t.co/JaHQmDj4cl</a> par <a href="https://twitter.com/P_Legendre?ref_src=twsrc%5Etfw">@P_Legendre</a> / <a href="https://twitter.com/Cl0_11?ref_src=twsrc%5Etfw">@Cl0_11</a> <a href="https://t.co/NWnJzYi5BV">pic.twitter.com/NWnJzYi5BV</a></p>&mdash; LFB (@basketlfb) <a href="https://twitter.com/basketlfb/status/986542737494282241?ref_src=twsrc%5Etfw">18 avril 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

La mère Mitchell n'a rien perdu

Corps: 

Eurocoupe féminine - 1/4 finales retour

Comme Bourges mercredi, Villeneuve d'Ascq a totalement manqué son départ (30-12, 20') ce qui lui a valu de courir derrière le score pendant le reste de la partie. Les Nordistes ont été malmenées par des anciennes de Ligue Féminine : Leilani Mitchell (30pts), Hind Ben Adbelkader (19pts) et Kataryna Snytsina (11pts, 6 passes). Après sa mauvaise entame, l'ESBVA-LM est revenu au contact (42-35, 20') en s'appuyant sur Jo Gomis (18pts) et Nevana Jovanovic (13pts, 5rbds, 5 passes). Mais un nouvel éclat après le repos a éteint les derniers espoirs des Guerrières.

Hatay (TUR) - Villeneuve d'Ascq 84-71
Hatay qualifié 156-145

Girone (ESP) - Galatasaray (TUR) 67-72
Galatasaray qualifié 134-132

Venise (ITA) - Mersin (TUR) 60-65
Venise qualifié 139-138

Salamanque (ESP) - Orenburg (RUS) 91-72
Salamanque qualifié 171-140

Programme des demi-finales

Jeudi 22 mars
Hatay (TUR) - Venise (ITA)
Galatasaray (TUR) - Salamanque (ESP)

Match retour le jeudi 29 mars

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 9. Mars 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Coqueluche d'Arras entre 2008 et 2012, et MVP étrangère de LFB en 2010, Leilani Mitchell a brillé jeudi soir face à Villeneuve d'Ascq. L'ex-Demoiselle a cumulé 30 points, 8 rebonds et 4 passer pour éliminer, presqu'à elle seule l'ESBVA-LM de la compétition.

Pages

S'abonner à RSS - Villeneuve d'Ascq