Diandra Tchatchouang

ÉQUIPE DE FRANCE FÉMININE
Comment ça va Diandra Tchatchouang ?
Quelques jours après la fin du confinement, nous avons posé quelques questions à Diandra Tchatchouang. À 28 ans, la joueuse originaire de Seine-Saint-Denis se définit comme une sportive et femme engag...
L'heure de la confirmation
Leader du groupe B avec Fenerbahce et Schio, Lattes Montpellier, qui reste sur un succès probant contre le club turc, doit désormais s'affirmer comme l'un des patron...
Premier choc entre cadors
Alors que seulement deux journées ont été jouées, le premier choc de la saison entre prétendants au titre est prévu ce week end. Le remake de la finale des derniers playoffs L...
En salle d'embarquement
Vainqueur dans la douleur du match aller sur le parquet de l'Olympiacos (66-63), Lattes Montpellier accueille ce soir l'équipe grecque avec la volonté de sécuriser au plus vite sa place pour la saison régulière d'Euroligue.
Objectif Euroligue
Ce mercredi à 17h30, les Gazelles du BLMA affrontent l'Olympiacos en qualification d'Euroligue. Les partenaires de Diandra Tchatchouang pourraient faire un grand pas en cas de victoire même...
Diandra Tchatchouang forfait pour l'Euro 2019
Gênée par un problème méniscal au genou gauche, et malgré les soins médicaux et...
Première manche en Russie
Lattes Montpellier prend une option
"Je me reconnais à travers ces jeunes filles"

Pages

Comment ça va Diandra Tchatchouang ?

Corps: 

Comment ça va Diandra ?
Ça va, ça va. Le retour à la vie presque normale se passe bien même si à mon niveau il n’y a pas trop de changements. Les salles n’étant pas encore disponibles, il n’y pas grand-chose qui a changé pour moi. Je ne suis pas retourné faire les magasins, juste le strict minimum avec les achats de première nécessité. 

C’est vrai que quand on lit ta biographie, on est tout de suite impressionné par ton parcours sportif mais aussi scolaire. Tu as eu la chance de pouvoir allier les deux en NCAA à Maryland et tu es aujourd'hui à Sciences-Po. C’est quoi la recette secrète de Diandra Tchatchouang ?
Il n’y a pas de recette secrète (rires). Je pense que c’est lié à mon éducation. La place des études a toujours été très importante et prioritaire par rapport au basket. Quand j’ai eu mon bac après 4 ans passés au Pôle France BasketBall, je ne me voyais pas passer professionnelle et ne pas pouvoir étudier à côté. C’est pourquoi je me suis orienté vers un cursus universitaire à 18 ans aux États-Unis qui me permettaient de faire les deux. J’avais envie d’allier le côté étude et pouvoir jouer à un niveau compétitif en NCAA. Je pense que c’est toujours important de faire autre chose pour trouver un certain équilibre, c’est aussi pour ça que je suis encore à Sciences Po. C’est aussi un moyen de préparer sa reconversion.

"Sportive et femme engagée"

Tu te considères comme « sportive et femme engagée ». Alors c’est quoi pour toi être une sportive et une femme engagée ? Comment réussir à faire un lien entre les deux ?
C’est s’intéresser à des sujets autres que le sport. Pour ma part, j’essaye de défendre différentes causes en utilisant ma voix d'athlète professionnelle. Ça peut être des injustices homme-femme, d'autres par rapport aux différentes classes sociales.

Tu es membre de la commission d’athlètes Paris 2024 avec ton association « Study Hall 93 ». C’était important pour toi de t’engager auprès des jeunes de La Courneuve ?
Oui car je suis originaire de La Courneuve et de Seine-Saint-Denis. Study Hall c’est mon association qui est née il y a un peu plus de 2 ans maintenant. C’est un dispositif de soutien scolaire qui a pour but d’aider les jeunes sportifs de la ville. C’est aussi une façon d’éloigner les jeunes des mauvaises influences. J'étais à leur place il y a quelques années, quand j’étais encore au collège à La Courneuve et je sais qu’il y a beaucoup de choses qui auraient pu me détourner du droit chemin. Plutôt que d'aller trainer entre la fin des cours et le début de l'entraînement, les jeunes font leurs devoirs pour le lendemain ou pour la semaine.
À la commission des athlètes, mon rôle concerne beaucoup plus la partie Héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. À travers mon association, j’essaye de préparer les jeunes en organisant des stages linguistiques pendant toutes les vacances de façon à ce qu’ils puissent être eux aussi acteurs de ces Jeux Olympiques.

On peut aussi parler de « Take Your Shot », une journée dédiée aux U13 et U15 féminines de La Courneuve…
Lors de la première édition, il y avait à peu près 80 jeunes filles. Aujourd’hui on a une capacité d’accueil de 200 jeunes filles âgées de 11 à 15 ans. C’est une journée qui a un volet sportif mais aussi et surtout éducatif. Les filles viennent pour jouer au basket et l'objectif est de favoriser la pratique féminine. Il y a aussi trois ou quatre personnalités féminines inspirantes (Rokhaya Diallo, Gwladys Épangue, Amy Sibidé...ndlr) qui ont un moment d’échange avec les jeunes filles. C’est l’occasion pour ces jeunes basketteuses de poser des questions, de s’inspirer des parcours d’excellences. Ça donne des idées et le but est qu’elles repartent de cette journée l’esprit plein de bons conseils et d’envie.

"Mon objectif, c'est de montrer à ces jeunes qu'ils n'ont aucune limite"

On sent que c’est vital pour toi d’essayer d’ouvrir de nouveaux horizons pour les jeunes filles de Seine-Saint-Denis ?
Complètement. C’est vrai que j’ai grandi à La Courneuve et je me rend compte que 10/15 ans après, il n’y a pas grand-chose qui a changé. Il y a toujours un frein. On fixe toujours des limites à ces jeunes et mon objectif c’est de leur prouver le contraire. Il faut qu’elles aient des ambitions élevées et qu’elles n’aient pas peur de les afficher.

Tu as créé ton podcast « SuperHumains » très récemment. Le premier épisode est sorti le 22 avril dernier et tu as reçu Aristide Barraud, ancien rugbyman du Stade Français touché par trois balles de Kalashnikov lors des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Peux-tu nous en dire plus sur le concept ?
C’est un podcast que j’ai lancé il y a quelques semaines. D’ailleurs, le 2e épisode arrive bientôt. Super Humains a pour but de mettre en avant des parcours de vie hors du commun chez les sportifs, pas toujours facile à exprimer. Avec Aristide par exemple, j’ai la chance d’avoir un homme avec un vrai talent de narration donc c’était très agréable à écouter. J’espère que les personnes qui écoutent ses témoignages vont s’en inspirer et se diront que si telle personne à réussi à se relever, moi aussi je peux en faire de même.

L’année prochaine, tu joueras toujours à Lattes-Montpellier. Tu as décidé de prolonger assez tôt, en décembre 2019. C’est un club dans lequel tu te sens bien ?
Je pense que ça confirme l’idée que je me sens bien à Montpellier. C’est un club qui a des objectifs élevés tous les ans, avec une équipe bien construite. Je ne me suis pas trop posé de questions, j’étais à la recherche de stabilité. En décembre quand on m’a proposé de resigner, je n’ai donc pas hésité longtemps.

Finalement c’est aussi le choix de la raison avec l’opportunité de jouer le titre en LFB et d’aller loin en EuroLeague ?
En effet, les objectifs du club sont toujours élevés. On sort d’une saison EuroLeague vraiment riche, même si elle n’a pas pu aller à son terme. En LFB, l’objectif est toujours de gagner le titre. Ça fait 10 ans que le club est installé dans le top 4 du championnat donc il y a certaines attentes.

L'interview complète 

Surtitre: 
ÉQUIPE DE FRANCE FÉMININE
Auteur: 
Clément Daniou (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 18. Mai 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Quelques jours après la fin du confinement, nous avons posé quelques questions à Diandra Tchatchouang. À 28 ans, la joueuse originaire de Seine-Saint-Denis se définit comme une sportive et femme engagée. Lors de cet entretien passionnant, elle revient sur la place des études dans sa vie d'athlète professionnelle, son association "Study Hall 93", "Take Your Shot" la journée dédiée aux jeunes joueuses de La Courneuve ou encore son podcast "Super Humains", lancé il y a quelques semaines avec succès.

L'heure de la confirmation

Corps: 

Euroligue féminine - Journée 7

Après trois victoires d'affilée, Bourges a chuté contre l'ogre Ekateribourg. Rien de choquant pour une formation berruyères qui était privée de plusieurs joueuses (Dabovic, Dubié). En cas de victoire face à Orenburg, les Tango conserveraient un bilan positif.

A Fenerbahce, Lyon ne partira pas favori mais tout reste possible puisque la formation turque a été battue à Lattes Montpellier il y a une semaine. Devant son public, le club stambouliote voudra rectifier le tir. Avec un succès, LDLC ASVEL Féminin restera au contact du top 4. Un carré de tête où figure le BLMA qui sera en voyage à Girona. L'occasion pour les Gazelles de croiser l'internationale tricolore Magali Mendy, revenue en Catalogne après une saison à Villeneuve d'Ascq et où elle brille (15.3pts).

Mercredi 11 décembre
Fenerbahce (TUR) - Lyon / 17h30 - FIBA TV
Bourges - Orenburg (RUS) / 20h - FIBA TV

Jeudi 12 décembre
Girona (ESP) - Lattes Montpellier / 20h15 - FIBA TV

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 10. Décembre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Leader du groupe B avec Fenerbahce et Schio, Lattes Montpellier, qui reste sur un succès probant contre le club turc, doit désormais s'affirmer comme l'un des patrons. La prochaine étape pour les partenaires de Diandra Tchatchouang sera un déplacement à Girona jeudi. Bourges accueillera Orenbourg au Prado et Lyon sera en déplacement à Istanbul mercredi.

Premier choc entre cadors

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 3

Samedi 12 octobre à 18h30
Lattes Montpellier - Lyon / LFB TV
Vainqueur de ses deux premiers matches, Lattes Montpellier a parfaitement lancé sa saison et la réception de Lyon sera le premier test pour le BLMA. Fort de son succès au Match des Champions et face à Villeneuve d'Ascq mercredi, LDLC ASVEL Féminin veut continuer son bonhomme de chemin avant de débuter, comme les Gazelles, l'Euroligue la semaine prochaine.

Samedi 12 octobre à 20h
Basket Landes - Bourges / LFB TV
Invaincu après deux journées, le club du Sud Ouest s'attaque à un concurrent direct pour le top 4, Bourges. Les Tango ont été battues en milieu de semaine par Roche Vendée et comptent bien se rattraper suite à ce raté à domicile. Côté landais, les recrues semblent bien intégrées à l'image d'Ana Suarez (15pts de moyenne et 21.5 d'évaluation).

Roche Vendée - Charnay / LFB TV
Leader du championnat, le RVBC retrouve son antre des Oudairies où il accueille le promu Charnay. Une équipe bourguignonne qui a joué les yeux dans yeux avec le BLMA puis Saint-Amand mais qui n'a pas encore gagné. Pour les Vendéennes, il faudra confirmer la belle victoire décrochée mercredi à Bourges et asseoir son nouveau statut.

Saint-Amand - Landerneau / LFB TV
Si les Green Girls ont gagné leurs deux premiers matches, le LBB, battu à deux reprises, est en difficulté. Sur le parquet nordiste, les joueuses de Stéphane Leite vont devoir réagir. A l'inverse, Saint-Amand compte bien poursuivre sa belle série avant un programme copieux jusqu'à la trève : BLMA, Charleville, Basket Landes, Roche Vendée, Lyon puis Bourges.

Tarbes - Villeneuve d'Ascq / LFB TV
Vainqueur au MAIF Open LFB puis battu dans les Ardennes, Tarbes est dans une meilleure situation comptable que l'ESBVA-LM, dominée à Paris puis à Lyon mercredi. Entre deux équipes que l'on devrait retrouver à la lutte pour les derniers strapontins en playoffs, le TGB part légèrement favori puisqu'il jouera à domicile.

Dimanche 13 octobre à 15h
Nantes Rezé - Charleville-Mézières / LFB TV
Au même titre que Villeneuve d'Ascq, Nantes Rezé a un début de saison compliqué. Défaites après prolongation au MAIF Open LFB par Saint-Amand, les Déferlantes ont pris la marée face au BLMA mercredi (-34). Tout le contraire des Flammes qui, battues à Paris par Basket Landes, ont parfaitement rectifié le tir dans leur salle contre Tarbes (+19).

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 3
Date d’écriture: 
Vendredi, 11. Octobre 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Alors que seulement deux journées ont été jouées, le premier choc de la saison entre prétendants au titre est prévu ce week end. Le remake de la finale des derniers playoffs LFB entre Lattes Montpellier et Lyon lancera les hostilités (samedi à 18h30) puis Basket Landes - Bourges prendra le relai (20h). Tous les matches seront diffusés en direct sur LFB TV.

En salle d'embarquement

Corps: 

Euroligue féminine - Qualifications retour

Lattes Montpellier - Olympiacos (GRE) / 20h en direct sur FIBA TV
Secouées par Jessica Thomas et ses partenaires au match aller, les Gazelles seraient bien inspirées de mieux démarrer la rencontre puisqu'elles étaient menées 48-33 après 24 minutes de jeu. Dans le sillage de Stephanie Mavunga (26pts), le BLMA avait repris les choses en mains pour l'emporter de trois points. On imagine qu'avec une semaine de travail collectif en plus, les automatismes sur le parquet flambant neuf du palais des sports de Lattes seront meilleurs et que la troupe de Thibaut Petit saura verrouiller rapidement sa qualification pour l'Euroligue. Lattes Montpellier intègrerait alors le groupe B en compagnie de Lyon, Schio et Kursk notamment.

Les autres rencontres

Gdynia (POL) - Botas (TUR) / 18h
Aller : Gdynia 88-72

Venise (ITA) - Miskolc (HUN) / 19h30
Aller : Miskolc 85-75

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine - Qualifications
Date d’écriture: 
Mercredi, 2. Octobre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Vainqueur dans la douleur du match aller sur le parquet de l'Olympiacos (66-63), Lattes Montpellier accueille ce soir l'équipe grecque avec la volonté de sécuriser au plus vite sa place pour la saison régulière d'Euroligue.

Objectif Euroligue

Corps: 

Euroligue féminine - Qualifications aller

Olympiacos (GRE) - Lattes Montpellier - 17h30 / En direct sur FIBA TV 

La saison dernière, la formation grecque de l'Olympiacos était déjà sortie des qualifications en éliminant un habitué de l'Euroligue, Cracovie. Les Gazelles devront donc se méfier d'une équipe qui, sur le papier, ne partira pas favorite. L'effectif grec est alimenté en grande partie par des joueuses de l'équipe nationale (Anna Spyridopoulou, Angeliki Nikolopoulou, Afroditi Kosma, Aikaterina Sotiriou, Jacki Gemelos) et l'Américaine Jessica Thomas (9.8pts par match la saison dernière en Euroligue) a été conservée.

Côté BLMA, la préparation a été difficile et plusieurs joueuses ne sont arrivées que très récemment (Whitcomb le 19 septembre, Gabby Williams et Stephanie Mavunga le 22). Mais il faudra rapidement être opérationnel pour qualifier le club en Euroligue.

Les autres rencontres

Botas (TUR) - Gdynia (POL)
Miskolc (HUN) - Venise (ITA)

Matches retour le 2 octobre

Catégorie: 
Surtitre: 
Euroligue féminine - Qualifications
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mercredi, 25. Septembre 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Ce mercredi à 17h30, les Gazelles du BLMA affrontent l'Olympiacos en qualification d'Euroligue. Les partenaires de Diandra Tchatchouang pourraient faire un grand pas en cas de victoire même s'il restera un match retour à jouer dans une semaine.

Diandra Tchatchouang forfait pour l'Euro 2019

Corps: 

Cadre de l’Équipe de France féminine depuis de nombreuses années (83 sélections), Diandra Tchatchouang restera aux côtés du Groupe France lors des deux matches de préparation face à l’Ukraine à Mont-de-Marsan (10 et 11 juin).

La FFBB et le staff médical des Bleues seront ensuite à la disposition de la joueuse tricolore dans son protocole de soins et de réathlétisation afin qu’elle puisse revenir à son meilleur niveau, en particulier dans la perspective d’une participation au Tournoi de Qualification Olympique pour les J.O. de Tokyo 2020
 

La liste des 16 joueuses :

Prénom Nom Naissance Taille Poste Sél Pts Club 2018/2019
Valériane AYAYI 29/04/1994 1,85 3 86 467 USK Prague (Rép Tchèque)
Marième BADIANE 24/11/1994 1,9 4-5 18 26 Lyon ASVEL Féminin
Ornella BANKOLE 17/09/1997 1,81 3 - - BLMA
Romane BERNIES 27/06/1993 1,7 1 23 58 BLMA
Alexia CHARTEREAU 05/09/1998 1,91 4 33 228 Bourges Basket
Sara CHEVAUGEON 12/02/1993 1,75 2 2 9 Flammes Carolo
Helena CIAK 15/12/1989 1,97 5 89 511 BLMA
Olivia EPOUPA 30/04/1994 1,65 1 72 349 Besiktas (Turquie)
Marine FAUTHOUX 23/01/2001 1,73 1 - - Tarbes GB
Sandrine GRUDA 25/06/1987 1,94 4-5 183 2369 Schio (Italie)
Bria HARTLEY 30/09/1992 1,76 1-2 2 25 Fenerbahçe (Turquie)
Marine JOHANNES 21/01/1995 1,77 2 59 498 Bourges Basket
Magali MENDY 06/02/1990 1,75 2 - - Villeneuve d’Ascq
Marie-Michelle MILAPIE 06/02/1996 1,92 4-5 1 2 Basket Landes
Endy MIYEM 15/05/1988 1,88 4 194 1719 BLMA
Iliana RUPERT 12/07/2001 1,94 5 - - Bourges Basket
Ingrid TANQUERAY 25/08/1988 1,66 1 20 48 Lyon ASVEL Féminin

 

Joueuses blessées/non-retenues :

Sarah MICHEL 10/01/1989 1,8 2 77 349 Bourges Basket
Diandra TCHATCHOUANG 14/06/1991 1,86 3 83 488 BLMA

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
À Mont-de-Marsan, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Samedi, 8. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Gênée par un problème méniscal au genou gauche, et malgré les soins médicaux et les précautions prises depuis le début de la préparation, l’ailière tricolore Diandra Tchatchouang (1,86m, 28 ans) est contrainte de déclarer forfait pour l’Euro 2019 (27 juin au 7 juillet en Lettonie et en Serbie).
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Première manche en Russie

Corps: 

Eurocoupe féminine - Finale aller

Mercredi 3 avril

Orenburg (RUS) - Lattes Montpellier / 16h
Comme toujours dans les matches couperets d'Eurocoupe, il faudra soigner la manche aller pour ne pas hypothéquer ses chances au retour surtout qu'un trophée est au bout de ces deux fois 40 minutes. Les Gazelles auront certes l'avantage du terrain mais il faudra d'abord gérer un délicat déplacement en Russie. Côté Orenburg, le danger viendra principalement de l'axe 1-5 américain composé d'Erica Wheeler et Brionna Jones. Les joueuses de Thibaut Petit sont être dans une grande forme, à l'image de leur demi-finale retour contre Girona la semaine dernière (+29), et prêtes à aller au combat. Pour écrire leur histoire.

Le chiffre : 2
Elles sont deux lattoises à avoir déjà soulevé l'Eurocoupe dans leur carrière. Il s'agit de Diandra Tchatchouang et Helena Ciak, vainqueurs en 2016 lorsqu'elles évoluaient à Bourges. Blessée de longue date, Marielle Amant ne participera pas à la finale 2019 mais elle pourra donner quelques précieux conseils à ses partenaires puisqu'elle en a joué 3 (2011 avec Arras, 2015 et 2016 avec Villeneuve d'Ascq) et gagné une (2015).

Match retour le mercredi 10 avril

Catégorie: 
Surtitre: 
Eurocoupe féminine - Finale aller
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 2. Avril 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Ce mercredi (16h), Lattes Montpellier va vivre la première finale européenne de son histoire. Les partenaires de Diandra Tchatchouang se rendent en Russie, à Orenburg, avec l'ambition d'y faire un coup. Avant de recevoir la finale retour, dans une semaine, à Lattes.

Lattes Montpellier prend une option

Corps: 

Eurocoupe féminine - 1/4 finales aller

Charleville-Mézières – Lattes Montpellier 75-91
Bien entrées dans leur match (15-21, 10'), les Gazelles n'ont jamais laissé d'espoir aux Ardennaises qui ont payé leur manque de rotation (29-41 à la pause). Haley Peters (28pts) a tenté de colmater les brèches d'un navire Carolo en difficulté à l'image de sa capitaine Amel Bouderra (0/7 aux tirs). Les 10 joueuses du BLMA ont marqué, Taylor Wurtz (20pts, 6rbds) et Diandra Tchatchouang (18pts) se sont particulièrement illustrées et Ana Dabovic a joué ses premières minutes sous la tunique lattoise.

Jeudi 7 mars
Orenbourg (RUS) – Salamanque (ESP) / 15h - FIBA TV
Lyon – Gérone (ESP) / 20h - FIBA TV
Schio (ITA) – Cukurova (TUR) / 20h30 / 20h30 - FIBA TV

Euroligue féminine - 1/4 finales retour

Vendredi 8 mars

Fenerbahce (TUR) - Prague (CZE) / 17h30 - FIBA TV
Prague mène 1-0

Riga (LAT) - Ekaterinbourg (RUS) / 18h - FIBA TV
Ekaterinbourg mène 1-0

Polkowice (POL) - Kursk (RUS) / 19h - FIBA TV
Kursk mène 1-0

Bourges - Sopron (HUN) / 20h - FIBA TV
Sopron mène 1-0

Belle éventuelle le mercredi 13 mars.

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 7. Mars 2019
Vignette: 
Chapeau: 
En s'imposant 91-75 sur le parquet de Charleville-Mézières, le BLMA a fait un pas vers les demi-finales de l'Eurocoupe. Lyon, qui reçoit Gérone ce soir, compte bien en faire autant surtout que les Lionnes joueront le match retour à l'extérieur. Vendredi, Bourges sera dans l'obligation de gagner contre Sopron pour décrocher une belle et continuer de rêver au Final Four de l'Euroligue.

"Je me reconnais à travers ces jeunes filles"

Corps: 

Dimanche 9 décembre, le gymnase Béatrice Hess de La Courneuve a vibré au rythme des dribbles de 120 jeunes filles, âgées de 11 à 15 ans et toutes licenciées dans des clubs de Seine-Saint-Denis. Elles ont répondu à l'appel de Diandra Tchatchouang qui organisait la deuxième édition de l'opération Take your shot. Un événement exclusivement féminin.

"J'ai grandi à La Courneuve et j'ai commencé le basket là-bas, j'y ai toujours des attaches. L'organisation étant assez grosse, j'ai la chance de pouvoir compter mes anciens coaches du BC Courneuvien qui gèrent pas mal de choses comme je ne suis pas sur place" . Une initiative appréciée et encouragée par la municipalité : "Le maire et son adjoint au sport sont passés, leur volonté est de voir des jeunes filles s'inscrire dans des clubs de sport. Leur nombre est faible dans le département, le but est de le faire augmenter."

Levée aux aurores en raison d'un match de championnat la veille (gagné contre Saint-Amand), Diandra Tchatchouang n'a pas ménagé ses efforts tout au long de la journée : ateliers basket le matin, échanges et débats après le repas et tournoi 3x3 pour conclure. L'originalité de l'opération réside dans son volet éducatif qui permet aux jeunes filles d'échanger avec Diandra Tchatchouang et ses invitées : "J'essaye de faire venir des personnes qui ne sont pas du monde du sport. Cette année, c'est Amy Sidibé, rappeuse et enseignante, qui est venue. Les filles préparent leurs questions et nous les posent. C'était vraiment libre, sur l'école, les études, notre parcours, nos difficultés. Mais aussi des choses plus personnelles sur notre vie. On a joué le jeu en répondant le plus clairement possible."

Enfant de La Courneuve, Diandra Tchatchouang se reconnaît parfaitement dans ces adolescentes : "On leur a dit que l'on avait commencé comme elles, que l'on était à leur place quelques années en arrière. Il faut se fixer des objectifs et croire en ses rêves, pourquoi elles ne le ferait pas ? Mais en restant lucide, toutes ne seront pas sportive professionnelle ou chanteuse. L'exemple d'Amy est super intéressant. Elle a toujours voulu chanter, rapper et la condition avec ses parents, c'était de faire des études à côté. Une fois qu'elle a eu sa maîtrise, elle a pu se consacrer à la chanson mais être enseignante lui permet de vivre."Diandra Tchatchouang, Irène Ottenhof (Directrice de la LFB), Julien Tuloup (Président Commission féminine CD 93) et Alain Listoire (Président CD 93)

Une journée marathon qui a fait le bonheur de 120 jeunes filles mais aussi de l'organisatrice de Take your shot : "Je pense que les petites ont bien aimé, elles ont posé des questions pertinentes. Certaines veulent revenir l'année prochaine alors qu'elles vont changer de catégorie." D'où une volonté d'améliorer encore l'opération : "C'est un événement qui va évoluer. Pourquoi ne pas le faire deux fois par an avec une session hivernale et une estivale, l'ouvrir à d'autres départements ? C'est une réflexion que nous avons."

 

 

Soutenue par de nombreux partenaires, et notamment la Ligue Féminine de Basket et le Comité Départemental de Basket de Seine-Saint-Denis, cette opération a aussi permis aux jeunes filles de repartir avec une dotation complète offerte par l'équipementier de l'internationale tricolore : "Les 120 jeunes filles ont eu droit à ça, ça paraît peu mais pour moi qui ai grandi à La Courneuve, je sais que c'est compliqué pour certains parents d'équiper leurs enfants pour le basket. Ca donne une vraie unité à la journée."

Catégorie: 
Surtitre: 
LFB - Initiatives
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 11. Décembre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Pour la deuxième année consécutive, la joueuse de l'Équipe de France et de Lattes Montpellier, Diandra Tchatchouang (83 sélections) a organisé, à La Courneuve (93), l'opération "Take your shot" à destination des jeunes filles U13 et U15.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">J-2 avant la 2ième édition de <a href="https://twitter.com/hashtag/TakeYourShot?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TakeYourShot</a> ! Hâte <a href="https://twitter.com/hashtag/TakeYourShot2018?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TakeYourShot2018</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/DreamBig?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#DreamBig</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/MyGirls?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#MyGirls</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/WomenEmpowerment?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WomenEmpowerment</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/GirlsRock?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#GirlsRock</a> <a href="https://t.co/72vxaNdaOP">pic.twitter.com/72vxaNdaOP</a></p>&mdash; Tchatchouang Diandra (@DiandraTchatch) <a href="https://twitter.com/DiandraTchatch/status/1071044622791704577?ref_src=twsrc%5Etfw">7 décembre 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Conserver la dynamique

Corps: 

Euroligue féminine - Journée 3

Mercredi 7 novembre

Prague (CZE) - Bourges / 19h00 en direct sur Youtube.com/FIBA
Invaincu au même titre que Prague et Ekaterinbourg, Bourges se déplace sur le terrain du club tchèque où évolue désormais Valériane Ayayi. L'ex-Tango et ses copines ont gagné par deux fois à l'extérieur, dont la dernière à Schio (69-50), et la réception des Berruyères s'annonce comme le choc du groupe A cette semaine.

Charleville-Mézières - Hatay (TUR) / 19h00 en direct sur Youtube.com/FIBA
Battues la semaine dernière à Kursk puis à Bourges en championnat, les Flammes veulent passer à autre chose. Les protégées de Romuald Yernaux reçoivent l'équipe turque de Hatay qui affiche le même bilan qu'elles (1v-1d). L'Américaine Courtney Paris et la Belge Hind Ben Abdelkader, passée par Nice, seront à surveiller de près.

Villeneuve d'Ascq - Schio (ITA) / 20h00 en direct sur Youtube.com/FIBA
En l'emportant la semaine passée à Braine, l'ESBVA-LM a su relever la tête après la large déconvenue en ouverture contre Ekaterinbourg (-48). Sandrine Gruda et ses partenaires débarquent dans le Nord avec deux défaites au compteur. Une situation déjà délicate pour une équipe italienne habituée à de meilleurs résultats.

Eurocoupe féminine - Journée 3

Mercredi 7 novembre

KP Brno (CZE) - Nantes Rezé / 18h00
Revigorées par leur première victoire en championnat dimanche contre Villeneuve d'Ascq, les Déferlantes veulent faire de même en Eurocoupe. Les joueuses de Manu Coeuret sont en déplacement à Brno où le dernier finaliste de la compétition, Venise, est tombé il y a une semaine.

Lattes Montpellier - Cegled (HUN) / 20h00
Impériales jusqu'ici, les Gazelles et Endy Miyem comptent bien conserver leur statut de leader du groupe I. L'équipe hongroise a perdu ses deux premiers matches dont celui de la semaine dernière à Lyon (-14).

Basket Landes - Fribourg (SUI) / 20h00
Céline Dumerc et ses coéquipières doivent rebondir une semaine après leur défaite en Bigorre contre Tarbes. Face à la lanterne rouge du groupe et équipe la moins adroite de l'Eurocoupe, Basket Landes part largement favori.

Tarbes - Wavre Sainte-Catherine (BEL) / 20h00
Leader du groupe J et vainqueur du derby du Sud Ouest mercredi dernier, Tarbes doit confirmer avec la réception de l'équipe belge d'autant plus que les Bigourdanes jouent devant leur public. Et prendre une option sur la qualification.

Jeudi 8 novembre
Keltern (GER) - Lyon / 19h00
Avec une victoire et une défaite, Lyon doit maintenant éviter le piège allemand. En lisière de Forêt Noire, les partenaires de Clarissa Dos Santos chercheront à imiter le BLMA qui s'y est imposé sans contestation la semaine dernière (94-46).

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 7. Novembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Invaincus après deux journées, Bourges, Lattes Montpellier et Tarbes comptent bien poursuivre leur série ce mercredi en Euroligue et Eurocoupe. Les Tango seront à Prague tandis que le BLMA et le TGB recevront respectivement Cegled et Wavre Sainte-Catherine.

Pages

S'abonner à RSS - Diandra Tchatchouang