Diandra Tchatchouang

LFB - Initiatives
"Je me reconnais à travers ces jeunes filles"
Pour la deuxième année consécutive, la joueuse de l'Équipe de France et de Lattes Montpellier, Diandra Tchatchouang (83 sélections) a organisé, à La Courneuve (93), l'opération "Take yo...
Conserver la dynamique
Invaincus après deux journées, Bourges, Lattes Montpellier et Tarbes comptent bien poursuivre leur série ce mercredi en Euroligue et Eurocoupe. Les Tango seront à Prague tandi...
Les Bleues prennent leurs marques à Lyon
Arrivées dimanche soir à Lyon pour débuter leur deuxième bloc de préparation à la Coupe du Monde 2018, les joueuses de l'Equipe de France n'ont pas chômé enchaînant...
Les Bleues sans Miyem et Tchatchouang contre la Roumanie
L’Équipe de France féminine, qui affronte ce mercredi au Palacium à Villeneuve d’Ascq (20h30) la Roumanie pour son deuxième match des qualifications à l’Euro 2019, devra se passer de sa capitaine Endy Miyem (1,88m, 29 ans) et de l’ailière Diandra Tchatchouang (1,86m, 26 ans), préservées pa...
Trio à Grande Vitesse
Bourges, Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq ne quittent plus les rails du succès. Le trio de choc s'est encore imposé ce soir à l'occasion de la sixième journée. Au classement, l...
One Shot avec Diandra Tchatchouang
Elle fête son anniversaire aujourd'hui avec les Bleues à Prague à deux jour...
Bourges et Doazit en mode 3x3
La tête et les jambes
Tchatchouang is back

Pages

"Je me reconnais à travers ces jeunes filles"

Corps: 

Dimanche 9 décembre, le gymnase Béatrice Hess de La Courneuve a vibré au rythme des dribbles de 120 jeunes filles, âgées de 11 à 15 ans et toutes licenciées dans des clubs de Seine-Saint-Denis. Elles ont répondu à l'appel de Diandra Tchatchouang qui organisait la deuxième édition de l'opération Take your shot. Un événement exclusivement féminin.

"J'ai grandi à La Courneuve et j'ai commencé le basket là-bas, j'y ai toujours des attaches. L'organisation étant assez grosse, j'ai la chance de pouvoir compter mes anciens coaches du BC Courneuvien qui gèrent pas mal de choses comme je ne suis pas sur place" . Une initiative appréciée et encouragée par la municipalité : "Le maire et son adjoint au sport sont passés, leur volonté est de voir des jeunes filles s'inscrire dans des clubs de sport. Leur nombre est faible dans le département, le but est de le faire augmenter."

Levée aux aurores en raison d'un match de championnat la veille (gagné contre Saint-Amand), Diandra Tchatchouang n'a pas ménagé ses efforts tout au long de la journée : ateliers basket le matin, échanges et débats après le repas et tournoi 3x3 pour conclure. L'originalité de l'opération réside dans son volet éducatif qui permet aux jeunes filles d'échanger avec Diandra Tchatchouang et ses invitées : "J'essaye de faire venir des personnes qui ne sont pas du monde du sport. Cette année, c'est Amy Sidibé, rappeuse et enseignante, qui est venue. Les filles préparent leurs questions et nous les posent. C'était vraiment libre, sur l'école, les études, notre parcours, nos difficultés. Mais aussi des choses plus personnelles sur notre vie. On a joué le jeu en répondant le plus clairement possible."

Enfant de La Courneuve, Diandra Tchatchouang se reconnaît parfaitement dans ces adolescentes : "On leur a dit que l'on avait commencé comme elles, que l'on était à leur place quelques années en arrière. Il faut se fixer des objectifs et croire en ses rêves, pourquoi elles ne le ferait pas ? Mais en restant lucide, toutes ne seront pas sportive professionnelle ou chanteuse. L'exemple d'Amy est super intéressant. Elle a toujours voulu chanter, rapper et la condition avec ses parents, c'était de faire des études à côté. Une fois qu'elle a eu sa maîtrise, elle a pu se consacrer à la chanson mais être enseignante lui permet de vivre."Diandra Tchatchouang, Irène Ottenhof (Directrice de la LFB), Julien Tuloup (Président Commission féminine CD 93) et Alain Listoire (Président CD 93)

Une journée marathon qui a fait le bonheur de 120 jeunes filles mais aussi de l'organisatrice de Take your shot : "Je pense que les petites ont bien aimé, elles ont posé des questions pertinentes. Certaines veulent revenir l'année prochaine alors qu'elles vont changer de catégorie." D'où une volonté d'améliorer encore l'opération : "C'est un événement qui va évoluer. Pourquoi ne pas le faire deux fois par an avec une session hivernale et une estivale, l'ouvrir à d'autres départements ? C'est une réflexion que nous avons."

 

 

Soutenue par de nombreux partenaires, et notamment la Ligue Féminine de Basket et le Comité Départemental de Basket de Seine-Saint-Denis, cette opération a aussi permis aux jeunes filles de repartir avec une dotation complète offerte par l'équipementier de l'internationale tricolore : "Les 120 jeunes filles ont eu droit à ça, ça paraît peu mais pour moi qui ai grandi à La Courneuve, je sais que c'est compliqué pour certains parents d'équiper leurs enfants pour le basket. Ca donne une vraie unité à la journée."

Catégorie: 
Surtitre: 
LFB - Initiatives
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mardi, 11. Décembre 2018
Vignette: 
Chapeau: 
Pour la deuxième année consécutive, la joueuse de l'Équipe de France et de Lattes Montpellier, Diandra Tchatchouang (83 sélections) a organisé, à La Courneuve (93), l'opération "Take your shot" à destination des jeunes filles U13 et U15.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">J-2 avant la 2ième édition de <a href="https://twitter.com/hashtag/TakeYourShot?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TakeYourShot</a> ! Hâte <a href="https://twitter.com/hashtag/TakeYourShot2018?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TakeYourShot2018</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/DreamBig?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#DreamBig</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/MyGirls?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#MyGirls</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/WomenEmpowerment?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WomenEmpowerment</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/GirlsRock?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#GirlsRock</a> <a href="https://t.co/72vxaNdaOP">pic.twitter.com/72vxaNdaOP</a></p>&mdash; Tchatchouang Diandra (@DiandraTchatch) <a href="https://twitter.com/DiandraTchatch/status/1071044622791704577?ref_src=twsrc%5Etfw">7 décembre 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Conserver la dynamique

Corps: 

Euroligue féminine - Journée 3

Mercredi 7 novembre

Prague (CZE) - Bourges / 19h00 en direct sur Youtube.com/FIBA
Invaincu au même titre que Prague et Ekaterinbourg, Bourges se déplace sur le terrain du club tchèque où évolue désormais Valériane Ayayi. L'ex-Tango et ses copines ont gagné par deux fois à l'extérieur, dont la dernière à Schio (69-50), et la réception des Berruyères s'annonce comme le choc du groupe A cette semaine.

Charleville-Mézières - Hatay (TUR) / 19h00 en direct sur Youtube.com/FIBA
Battues la semaine dernière à Kursk puis à Bourges en championnat, les Flammes veulent passer à autre chose. Les protégées de Romuald Yernaux reçoivent l'équipe turque de Hatay qui affiche le même bilan qu'elles (1v-1d). L'Américaine Courtney Paris et la Belge Hind Ben Abdelkader, passée par Nice, seront à surveiller de près.

Villeneuve d'Ascq - Schio (ITA) / 20h00 en direct sur Youtube.com/FIBA
En l'emportant la semaine passée à Braine, l'ESBVA-LM a su relever la tête après la large déconvenue en ouverture contre Ekaterinbourg (-48). Sandrine Gruda et ses partenaires débarquent dans le Nord avec deux défaites au compteur. Une situation déjà délicate pour une équipe italienne habituée à de meilleurs résultats.

Eurocoupe féminine - Journée 3

Mercredi 7 novembre

KP Brno (CZE) - Nantes Rezé / 18h00
Revigorées par leur première victoire en championnat dimanche contre Villeneuve d'Ascq, les Déferlantes veulent faire de même en Eurocoupe. Les joueuses de Manu Coeuret sont en déplacement à Brno où le dernier finaliste de la compétition, Venise, est tombé il y a une semaine.

Lattes Montpellier - Cegled (HUN) / 20h00
Impériales jusqu'ici, les Gazelles et Endy Miyem comptent bien conserver leur statut de leader du groupe I. L'équipe hongroise a perdu ses deux premiers matches dont celui de la semaine dernière à Lyon (-14).

Basket Landes - Fribourg (SUI) / 20h00
Céline Dumerc et ses coéquipières doivent rebondir une semaine après leur défaite en Bigorre contre Tarbes. Face à la lanterne rouge du groupe et équipe la moins adroite de l'Eurocoupe, Basket Landes part largement favori.

Tarbes - Wavre Sainte-Catherine (BEL) / 20h00
Leader du groupe J et vainqueur du derby du Sud Ouest mercredi dernier, Tarbes doit confirmer avec la réception de l'équipe belge d'autant plus que les Bigourdanes jouent devant leur public. Et prendre une option sur la qualification.

Jeudi 8 novembre
Keltern (GER) - Lyon / 19h00
Avec une victoire et une défaite, Lyon doit maintenant éviter le piège allemand. En lisière de Forêt Noire, les partenaires de Clarissa Dos Santos chercheront à imiter le BLMA qui s'y est imposé sans contestation la semaine dernière (94-46).

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 7. Novembre 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Invaincus après deux journées, Bourges, Lattes Montpellier et Tarbes comptent bien poursuivre leur série ce mercredi en Euroligue et Eurocoupe. Les Tango seront à Prague tandis que le BLMA et le TGB recevront respectivement Cegled et Wavre Sainte-Catherine.

Les Bleues prennent leurs marques à Lyon

Corps: 

Après 4 jours de repos suite aux larges succès enregistrés face à l'Italie à Anglet, l'Equipe de France féminine est déjà de retour au boulot cette semaine à Lyon.

"Nous avons commencé à se remettre doucement dans le bain hier matin avec un peu de muscu et du jeu sans opposition, ensuite nous sommes rentrées plus dans le dur" confiait Diandra Tchatchouang lors du point presse organisé aujourd'hui.

Les Bleues poursuivent donc sur leur lancée et cette jeune équipe multiple le travail collectif pour améliorer les automatismes entre les joueuses comme le souligne Marine Johannes : "On a enchainé trois entrainements en deux jours pour continuer à travailler ensemble et s'améliorer collectivement."

Au cours de ces dernières séances d'entrainement, les joueuses de Valérie Garnier n'ont pas ménagé leurs efforts. "On court beaucoup, y'a beaucoup de contacts" précise Diandra Tchatchouang avant d'ajouter : "Le but c'est de se mettre en condition de compétition. A l'entrainement, on se pousse les unes et les autres à aller plus haut, plus vite, plus fort." 

 

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin à Lyon
Date d’écriture: 
Mardi, 28. Août 2018
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Arrivées dimanche soir à Lyon pour débuter leur deuxième bloc de préparation à la Coupe du Monde 2018, les joueuses de l'Equipe de France n'ont pas chômé enchaînant les séances d'entrainement et de musculation avec les rendez-vous médiatiques.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="en" dir="ltr">A little <a href="https://twitter.com/hashtag/FIBAWWC2018?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#FIBAWWC2018</a> talk with the <a href="https://twitter.com/FIBA?ref_src=twsrc%5Etfw">@fiba</a> this afternoon! <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamFrance?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#TeamFrance</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/WorldCup?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#WorldCup</a> <a href="https://twitter.com/FRABasketball?ref_src=twsrc%5Etfw">@FRABasketball</a> <a href="https://t.co/kIdRDCdYQ8">pic.twitter.com/kIdRDCdYQ8</a></p>&mdash; Tchatchouang Diandra (@DiandraTchatch) <a href="https://twitter.com/DiandraTchatch/status/1034460403122819072?ref_src=twsrc%5Etfw">August 28, 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les Bleues sans Miyem et Tchatchouang contre la Roumanie

Corps: 

En effet, à la suite de la rencontre de l’Équipe de France féminine samedi dernier à Helsinki contre la Finlande, les deux joueuses ont ressenti une gêne à la cuisse pour Endy Miyem et au fessier pour Diandra Tchatchouang.
De retour en France, les deux joueuses tricolores ont passé des examens complémentaires en ce début de semaine à Lille. Ces examens ont révélé une légère élongation à la cuisse droite pour Endy Miyem, et un traumatisme musculaire au fessier pour Diandra Tchatchouang. Ainsi, afin de préserver les joueuses et de ne prendre aucun risque, le staff des Bleues a décidé de laisser les deux joueuses au repos contre la Roumanie ce soir à Villeneuve d’Ascq (20h30). L’Équipe de France féminine évoluera donc avec 11 joueuses pour ce deuxième match des qualifications à l’Euro 2019.

Les 11 joueuses qui affronteront la Roumanie :

Prénom Nom Naissance Taille Poste Sélec. Club 2017/2018
25 Marielle AMANT 09/12/1989 1.91 Intérieure 90 ESB Villeneuve d’Ascq
11 Valériane AYAYI 29/04/1994 1.85 Ailière 65 Tango Bourges Basket
4 Amel BOUDERRA 26/03/1989 1.63 Meneuse 15 Charleville-Mézières
12 Alexia CHARTEREAU 05/09/1998 1.91 Intérieure 12 Tango Bourges Basket
8 Helena CIAK 15/12/1989 1.97 Intérieure 72 Koursk (Russie)
0 Olivia EPOUPA 30/04/1994 1.65 Meneuse 53 Galatasaray (Turquie)
14 Aby GAYE 03/02/1995 1.95 Intérieure 12 Tarbes Gespe Bigorre
7 Sandrine GRUDA 25/06/1987 1.97 Intérieure 162 Lyon ASVEL Féminin
17 Marine JOHANNES 21/01/1995 1.77 Arrière 38 Tango Bourges Basket
10 Sarah MICHEL 10/01/1989 1.80 Ailière 57 Tango Bourges Basket
16 Hhadydia MINTE 16/03/1991 1.87 Ailière 12 Charleville-Mézières

 

Laissées au repos :

Prénom Nom Naissance Taille Poste Sélec. Club 2017/2018
5 Endy MIYEM 15/05/1988 1.88 Intérieure 176 Schio (Italie)
93 Diandra TCHATCHOUANG 14/06/1991 1.86 Ailière 65 Tango Bourges Basket

 

Surtitre: 
Equipe de France féminine - Qualifs Euro 2019
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 14. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L’Équipe de France féminine, qui affronte ce mercredi au Palacium à Villeneuve d’Ascq (20h30) la Roumanie pour son deuxième match des qualifications à l’Euro 2019, devra se passer de sa capitaine Endy Miyem (1,88m, 29 ans) et de l’ailière Diandra Tchatchouang (1,86m, 26 ans), préservées par le staff des Bleues.
crédit: 
(Crédit : FIBA)

Trio à Grande Vitesse

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 6

Lyon - Roche Vendée 83-59
Sandrine Gruda avait quitté la LFB sur un titre avec l'USVO, elle a fêté son retour avec 18pts et 11rbds. Haley Peters (21pts, 9rbds) a fait le travail en soutien de l'intérieure tricolore. Le promu Roche Vendée a complètement explosé dans le 2è QT, passant de -1 (22-21, 10') à -24 (50-26 à la pause). L'ASVEL n'a eu qu'à gérer son avance ensuite pour mettre fin à une série de 4 défaites.

Charleville-Mézières - Mondeville 68-35
Inquiétées une mi-temps par une courageuse équipe de Mondeville (21-19), privée de Lisa Berkani, les Flammes ont lâché les chevaux en fin de troisième QT. La cavalerie ardennaise a suivi son chef du soir, Renee Montgomery, qui a fait honneur à son statut de Championne WNBA (19pts). Côté normand, Romana Hejdova (11pts) et Stephanie Talbot (10pts) étaient bien seules. La deuxième mi-temps aura été un long chemin de croix pour l'USOM.

Villeneuve d'Ascq - Tarbes 70-59
A l'inverse des Guerrières, le TGB est bien rentré dans le match (16-25, 10'). L'ESBVA-LM a parfaitement réagi en infligeant un 20-5 aux partenaires de Michelle Plouffe (17pts). La formation nordiste a creusé un peu plus l'écart après la mi-temps grâce à la polyvalence de Jo Leedham (11pts, 5rbds, 4int) et la vista de Brémont (15pts). Aby Gaye, ancienne de maison villeneuvoise, a marqué 12 points pour son retour au Palacium.

Bourges - Nice 100-63
Soirée tranquille pour les filles d'Olivier Lafargue. C'est Marine Johannes qui s'est chargée de mettre les Tango sur la bonne voie (17pts) puis Diandra Tchatchouang a pris le relais après la pause (20pts, 9rbds). Complètement dominé, le Cavigal pourra se satisfaire de la belle prestation d'Alix Duchet (15pts). Les soucis de genou de la meneuse azuréenne semblent désormais derrière elle.

Dimanche 5 novembre
Basket Landes - Nantes Rezé (15h00)
Lattes Montpellier - Hainaut Basket (15h30)

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 6
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Samedi, 4. Novembre 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Bourges, Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq ne quittent plus les rails du succès. Le trio de choc s'est encore imposé ce soir à l'occasion de la sixième journée. Au classement, la locomotive est berruyo-ardennaise, l'ESBVA-LM reste dans le sillage et le wagon Lattes Montpellier, qui joue demain, compte bien rester accroché au convoi.

One Shot avec Diandra Tchatchouang

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 14. Juin 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Elle fête son anniversaire aujourd'hui avec les Bleues à Prague à deux jours de l'EuroBasket Women 2017. Diandra Tchatchouang est dans le dernier épisode de #OneShot.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FEquipeDeFranceFeminineDeBasketBall%2Fvideos%2F1103890839744255%2F&show_text=0&width=400" width="400" height="400" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Bourges et Doazit en mode 3x3

Corps: 

Honneur aux filles: organisé par la Ligue du Centre, le Tournoi Elite U15 a tenu toutes ses promesses. Suite à de jolies confrontations, l'équipe ANA'TEAM (Louna JOUANNET, Marine FRANZ, Sarata KALLO et Katalina MOLEANA) s'est imposée au terme d'un tournoi disputé. Spectatrice de choix, l'internationale française Diandra TCHATCHOUANG a pu remarquer le niveau relevé des joueuses, et leur remettre des récompenses bien méritées.

A Doazit, lors de la Finale Académique d'Aquitaine, les garçons ont eux aussi proposé un très beau spectacle. En finale, l'équipe "CANTAU 64 PB (Dorian BATS, Tristan SUZAN, Romain BOUGUE et Titouan CAZAUBON) l'emporte sur le score serré de 10 à 7 face à la team "EMILE COMBES 33".

Félicitations aux joueurs et joueuses, ainsi qu'aux organisateurs de ces deux tournois.

 

 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Tournois 3x3 du 8 février
Auteur: 
Adrien Dubois
Date d’écriture: 
Lundi, 13. Février 2017
Vignette: 
Chapeau: 
Deux tournois 3x3 avaient lieu le 8 février dernier. Du côté de Bourges, les filles étaient à l'honneur avec le Tournoi Elite U15, tandis qu'à Doazit, ce sont les garçons qui se sont affrontés à l'occasion de la Finale Académique d'Aquitaine.

La tête et les jambes

Corps: 

Pouvez-vous nous présenter cette formation à SciencesPo ?
Aby Gaye : "Plusieurs diplômes sont proposés. Pour ma part, je passe le certificat préparatoire ce qui équivaut à une Licence. Ca se fait sur plus ou moins trois ans en fonction de la façon dont on suit les cours, sur place ou à distance. A la suite de ce diplôme, je pourrais passer le concours d'entrée pour un Master à SciencesPo."
Diandra Tchatchouang : "Je fais exactement la même formation qu'Aby, le certificat préparatoire."

Pourquoi vous êtes-vous lancées dans cette formation ?
Aby Gaye : "Initialement j'étais inscrite en fac de droit mais il y a peu de soutien pour les sportifs de haut-niveau. A SciencesPo, le diplôme est créé pour nous, c'est bien. L'emploi du temps est aménagé, les profs s'adaptent et on peut passer des cours ou des oraux via Skype. Tout est fait pour nous permettre d'allier sport et études. J'aime tout ce qui touche à la politique et ça me permettra de pouvoir postuler à plusieurs Masters."
Diandra Tchatchouang : "J'avais envie de reprendre mes études avec le métier de journaliste en ligne de mire. Mais faire une école de journalisme à distance est impossible. Aby m'a parlé de SciencesPo. D'un point de vue personnel, c'est un enrichissement au niveau culturel, sur des sujets de la vie courante."

Comment organisez-vous vos journées ?
Aby Gaye : "Je n'ai pas de journée ou semaine type. Je travaille surtout pendant les déplacements, que ce soit dans le bus, l'avion ou les aéroports. Je trouve que c'est plus simple que chez moi."
Diandra Tchatchouang : "Je viens de commencer la formation donc je ne suis pas aussi organisée qu'Aby. Je bosse dans l'avion ou le bus, au lieu d'écouter de la musique ou de me relaxer, parfois à la place de la sieste. Mais ça fait partie de mon quotidien, ce n'est pas contraignant. J'ai aussi demandé quelques conseils à Aby sur le rythme à avoir. Elle est un exemple pour moi."

Comment est-ce perçu par vos coéquipières, le club, le coach ?
Aby Gaye : "Plusieurs de mes coéquipières font aussi des études en parallèle donc ça ne pose pas de problème. Le club me soutient de ce côté, il n'a pas peur que je me disperse et c'est plutôt une bonne chose. Ce n'est pas le cas partout. C'est important pour mon équilibre de faire autre chose en dehors du basket et ça le club le perçoit bien."
Diandra Tchatchouang : "Tout le monde n'est pas au courant. Mais dans la mesure où c'est une formation à distance, je ne rate pas d'entraînement ou de match. Ca ne pose donc aucun problème. Après j'en ai discuté avec quelques coéquipières et on pense que c'est bien de préparer l'avenir tant que l'on peut. Et puis comme le cursus de SciencesPo est intéressant."

Dans quel domaine envisagez-vous d'évoluer après votre carrière ?
Aby Gaye : "Après le basket, j'aimerais travailler dans ce qui touche au développement territorial et économique en Afrique."
Diandra Tchatchouang : "Depuis quelques années je pense au journalisme mais pas forcément dans le sport, je n'ai pas de domaine précis encore, pas d'idée arrêtée. Mais un diplôme à SciencesPo peut intéresser des entreprises c'est sûr."

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski (LFB)
Date d’écriture: 
Lundi, 16. Janvier 2017
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Aby Gaye (Villeneuve d'Ascq) et Diandra Tchatchouang (Bourges) ont toutes les deux entamé un cursus de formation dédié aux sportifs de haut-niveau à SciencesPo. Comment font-elles pour concilier leur carrière professionnelle de basketteuse et les études ? Comment est-ce perçu par leur entourage ? Les deux joueuses ont bien voulu répondre à nos questions.

Tchatchouang is back

Corps: 

 

Surtitre: 
La Minute Inside
Auteur: 
À Chalon-sur-Saône, Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 16. Novembre 2016
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Absente du groupe bleu depuis un an pour blessure, Diandra Tchatchouang a effectué son grand retour avec l'Equipe de France sur la fenêtre de qualification à l'Euro 2017 cette semaine à Chalon-sur-Saône.

Les finales du tournoi La Mie Câline ce week-end à Challans

Corps: 

Le plus important tournoi de basket français de la catégorie U15 (13-15 ans) débute ce week-end en Vendée, avec un record de 80 équipes masculines et féminines participantes. Les futures stars du basket y seront peut-être ! Après plus de 100 tournois qualificatifs organisés dans toute la France entre septembre et mai, les 80 équipes U15 qualifiées ont rendez-vous pour se disputer le titre honorifique du tournoi dans trois niveaux de compétition (départemental, régional, national). 

Les participants seront cette année parrainés non pas par un joueur mais par deux tricolores, Diandra TCHATCHOUANG et Mickael GELABALE qui seront présent pour accompagner et encourager les équipes lors de ces finales succédant à Boris DIAW, Nicolas BATUM, Nando DE COLO et Alexis AJINCA. Les deux ambassadeurs ont été séduits par la dimension collective, humaine et sportive du tournoi pour promouvoir le basket auprès des meilleurs joueurs et joueuses U15 français.

Diandra TCHATCHOUANG : « J’ai moi-même participé au tournoi La Mie Câline. C’est un superbe souvenir. Celui d’une belle aventure collective. Je suis très honorée d’avoir été sollicitée pour ce projet et d’être marraine aux cotés de Mickael Gelabale cette année. C’est un grand champion, et un formidable ambassadeur du basket en France. »  

Mickael GELABALE : « Je suis ravi de succéder à ces prestigieux joueurs français et de m’engager aux côtés des jeunes qui participent aux finales du tournoi « La Mie Câline Basket GO ». Je partagerai avec eux ma passion pour le basket en insistant sur le fait qu’ils vivront un moment collectif unique. Ce rendez-vous est avant tout un weekend de fête, comme le veut l’esprit « Coupe de France » que ce tournoi représente pour tous ces U15. »

 

Une fête unique du Basket

Avec plus de 1 000 jeunes basketteurs venus de toute la France, 300 bénévoles, 11 clubs vendéens partenaires, plus de 200 matches, une marraine et un parrain de prestige, le tournoi est avant tout un moment de partage unique autour d'une passion commune. Ces deux jours de phases finales seront placés sous le signe de la convivialité et de la festivité. Différentes animations sont également au programme afin de célébrer la fin du tournoi. Labélisé par la Fédération Française de BasketBall, le tournoi La Mie Câline Basket GO a pour mission principale de favoriser la pratique du basket chez les jeunes, en leur proposant un moment unique festif et convivial.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
La Mie Câline Basket GO
Auteur: 
Déborah Nowominski
Date d’écriture: 
Jeudi, 9. Juin 2016
Vignette: 
Chapeau: 
Ce week-end, les 11 et 12 juin auront lieu les phases finales de la 19ème édition de la Mie Câline Basket GO à Challans. Diandra TCHATCHOUANG et Mickael GELABALE les nouveaux parrains seront présents auprès des meilleures équipes U15 venues disputer les finales du tournoi.
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-partner="tweetdeck"><p lang="fr" dir="ltr">Les parrains de la 19e édition des finales <a href="https://twitter.com/lamiecaline">@lamiecaline</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Basket?src=hash">#Basket</a> GO seront <a href="https://twitter.com/DiandraTchatch">@DiandraTchatch</a> et <a href="https://twitter.com/Mickaelgelabale">@Mickaelgelabale</a> <a href="https://t.co/fZSSKvk7gR">pic.twitter.com/fZSSKvk7gR</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/740542484099567620">June 8, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Pages

S'abonner à RSS - Diandra Tchatchouang
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'